logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/02/2006

4. RIEN DE RIEN

RIEN DE RIEN

Je ne jette rien
Des cartes qu’on m’a envoyées,
Des mots d’amour qu’on m’a passés,
Des visages que j’ai embrassés,
Ni des regards que j’ai croisés.

Je ne garde rien
Des larmes qu’on m’a fait verser,
Des blessures qu’on m’a infligées,
Des coups au cœur qu‘on m‘a portés,
Ni des cris que j’ai étouffés.

Je ne jette rien
Des poignées de main échangées,
Des sourires qu’on m’a adressés,
Des bonheurs qu’on a partagés,
Ni des émotions éprouvées.

Je ne garde rien
Des illusions qu’on m’a données,
Des mensonges qu’on m’a racontés,
Des espérances envolées,
Ni des bavardages insensés.

Je ne jette rien
Des mains encore à caresser,
Des joues encore à embrasser,
Des corps encore à câliner,
Des années encore pour aimer.


Miche
Février 2006

21/02/2006

3. ON A BIEN LE COEUR ASSEZ GRAND




ON A BIEN LE CŒUR ASSEZ GRAND
POUR AIMER DOUZE PETITS-ENFANTS
DIFFEREMMENT ET TOUT AUTANT.
ET MEME PLUS EN Y PENSANT.
ON A BIEN LE CŒUR ASSEZ GRAND
POUR PARTAGER TOUS NOS ELANS
DE TENDRESSE ET BONS SENTIMENTS
DIFFEREMMENT ET TOUT AUTANT.

Chacun a notre préférence,
C’est elle ou lui, et tous ensemble.
On sait les « kiffer » en silence
Et les choyer comme bon nous semble.
Qu’ils se prénomment Bastien, Thomas,
Stella, Solène ou bien Alan,
Morgane, Julien, Kim, Alicia,
Célia, Marina et Ryan.

Ils sont nos couchers de soleil,
Les arcs en ciel après la pluie,
Des étincelles à nos réveils,
Le sang qui coule dans nos veines.

Il faut toujours prendre le temps
De dire je t’aime quand il est temps.
On aura le cœur assez grand
Pour les chérir encore longtemps.

Miche

16/02/2006

2. FRAGILE MEMOIRE ...

L’ A B S E N T E

Je voudrais déchiffrer le cours de ses pensées,
Connaître ses tourments pour apaiser ses craintes,
Faire renaître une vie enfouie dans le passé
En réchauffant son corps dans une longue étreinte.

Dans son regard absent, je ne devine rien,
Si ce n’est le mal-être que l’on perçoit soudain
En scrutant son visage et recherchant en vain
Une lueur d’espoir pour croire aux lendemains.

Elle trouble nos consciences de sa déraison,
Pose les mêmes questions qui tombent dans l’oubli,
Observe nos visages en oubliant nos noms,
Et puis nous abandonne pour regagner son lit.

Miche


15/02/2006

17. SON CORPS A LA SCIENCE

CARRE 102

Qu’est-ce qui t’a pris cette nuit-là
De partir sans laisser d’adresse,
De nous quitter pour l’au-delà,
En nous larguant dans la détresse,
Nous plantant avec impatience
Pour donner ton corps à la Science,
SEUL COMME UN CHIEN ABANDONNE
COMME AU CACHOT LE CONDAMNE.

Quand tu as filé à l’anglaise
On a été anéantis,
Pétrifiés en statues de glaise,
Vidés, brisés, tous ahuris.
On n’a pas pu se recueillir,
Rester un moment près de toi,
Évoquer tous nos souvenirs,
Pleurer et rire tout à la fois.

Après un verre chez ton grand frère,
Et à tourner en rond chez toi,
On est repartis, petit frère,
Sans rien savoir, un rien pantois.
DEPUIS ON SAIT. CARRE CENT DEUX
CIMETIERE DE THIAIS.
C’EST LE CARRE DES GENEREUX.

Pour nous, tu vis, tu vis encore,
Nous on t’attend, ceux qui t’aimaient,
Qui t’aiment encore, à tout jamais.

Michèle

13/02/2006

1. DOUCE RETRAITE



Douce retraite

Quand le chant des grillons
Vient rompre le silence,
Le Chevalier d’Orion
Étoilé d’espérance
Accroche ses lampions
Au crépuscule immense.

Quand le soleil couchant
Drapé dans ses rougeurs
Embrase le firmament,
Une douce tiédeur
Apaise nos tourments
Et inonde nos cœurs.


Quand notre amie la lune
Eclaire la planète,
Quand Pierrot prend sa plume
Pour nous conter fleurette,
La mer ourlée d’écume
Révèle ses poètes.

Quand la terre épuisée
Par les travaux des champs,
En butte aux alizées
Aux caprices du temps
Ose enfin somnoler
C’est un enchantement.


MICHELE
2005




 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique