logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/08/2006

AU REVOIR LES ANES

Nous sommes allés dire au revoir à nos amis les ânes et assurer à la petite LOLA, la dernière née et la filleule de Solène et Stella, qu'on penserait fort à elle.


les enfants accourent vers les ânes et ces derniers remontent le champ en file indienne pour retrouver leur pain quotidien et les cris des enfants medium_fin_aout_06_habas_085.jpg<

LOLA ON NE T'OUBLIERA PAS medium_fin_aout_06_habas_088.jpg

27/08/2006

je vous invite à 13 heures ! la table est prête

Mes seine et marnais ont téléphoné, ils sont à PEYREHORADE, ils arrivent .. EN ATTENDANT, JE DRESSE LA TABLE ET JE VOUS INSTALLE AUSSI DES COUVERTS. REPAS SIMPLE MAIS CHALEUREUX.

Les olives aux poivrons à l'apéro ...


Le pâté aux piments d'Espelette

Une bonne assiette de melon en tranches déjà coupées. Et hop ! directement dans la bouche..

Le lomo au piment d'Espelette

oui, ça donne soif.. oh la la ma bouteille de Jurançon bien fraîche !

Si vous avez encore de la place : des pavés de saumon. Et tout ça à la plancha !

Pommes de terre sautées avec quelques poivrons pour décorer

Salade d'endives. Moi je les coupe en petits bouts... ça va plus vite..

Fromages

Gâteau basque au café

Glaces (boules) un peu plus tard

Facile non ? Pas de préparation et tout le monde se régale. je vous attends

Pour les enfants des nouilles multicolores et des cuisses de poulet.

je n'ai rien oublié ? surtout pas la bonne humeur. Avec le soleil, tout s'arrange

Une demi-heure pour faire la note, ça prend quand même du temps de passer des photos. Mais c'est avec plaisir.
Florence et Jacky ne vont pas tarder. Les gosses les guettent.
LES VOILA JE FILE !!

BON DIMANCHE MES CHERS BLOGUEURS

J'attends des invités, des Seine et Marnais, Florence et Jacky, exilé en banlieue parisienne après avoir travaillé à ST JEAN DE LUZ... donc, pas trop le temps de bloguer d'autant qu'il y a des petits conflits entre les sales gosses et que je vais te leur en coller une ! Bien sûr que non ! mais tous à des âges différents, alors parfois ça piaille un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout.
OH LA ! midi moins le quart, je file mettre la table... il fait du soleil, tant mieux on mangera tous dehors.
Et plancha... Vite fait, bien fait avec de bonnes bouteilles fraîches et à température de la pièce n'est-ce pas ?
Je n'oublie personne dans mes virées sur les blogs, mais peu de temps pour mettre des commentaires à toutes et tous. Framboisine, promis ! ce soir je m'invite chez toi et chez vous autres mes petits poètes, peintres, aquarellistes, humoristes, blagueurs et blogueurs (euses). BISES A TOUS.
Pas de fatigue aujourd'hui, la pêche ! Comme dit SOSO, il y a plus de ciel bleu aujourd'hui qu'hier, c'est sans doute pour cela.. Le temps a une influence énorme sur les plantes... mais au fait à quelle plante pourrais-je bien ressembler ? BISOUS

26/08/2006

Connaissez-vous les pottoks ?

medium_pottok.jpg

Quand on sillonne le Pays Basque intérieur, il n’est pas rare de croiser des pottoks. Ces petits chevaux trappus semblent accrochés à la montagne comme au paysage et à la culture basque. Des pottoks dont l’origine, comme celle des Basques, reste incertaine. On sait qu’ils vivent ici depuis la nuit des temps, l’époque néolithique semble-
t-il : on a retrouvé dans les grottes de Lascaux et des environs des peintures de chevaux dont la morphologie et la robe leur ressemblent étrangement.

Parce qu’il est de petite taille, robuste, et peu exigeant, le pottok est utilisé au XIXe siècle dans les mines de la région mais aussi dans celles du nord et de l’est de la France.
Aujourd’hui, le pottok de montagne participe à l’entretien de l’espace. « C’est le seul animal capable de nettoyer aussi efficacement l’espace, il rase de plus près. D’autres animaux élevés dans la prairie après leur sevrage, sont destinés à l’attelage ou à des jeux équestres (pottok de prairie ou de sport).

Le pottok est un animal rustique qui se nourrit au quotidien d’herbes, de glands, d’ajoncs et même de châtaignes.
Animal de petite taille, entre 1,10 m et 1,45 m, le pottok a un corps long, monté sur des membres secs terminés par des petits sabots très durs. Son encolure, courte et forte avec des crins abondants, est surmontée d’une tête longue et fine avec des yeux placés assez hauts et ressortis.

Le pottok de montage est celui qui vit en libre parcours sur les massifs du Pays Basque, son berceau de race. De robe initialement baie ou bai brune, plus récemment pie ( 30% du cheptel). Il se nourrit d'herbes et d'ajoncs, de glands et de châtaignes en automne. Très rustique, il ne craint ni la pluie ni le vent, se recouvrant d'une épaisse fourrure dès les premiers froids. Il résiste, en été, aux agressions souvent impressionnantes de mouches et de tiques.



On retrouve leur profil sur les dessins des parois des grottes préhistoriques d'Isturitz et d'Oxocelhaya. On peut y admirer quelques gravures et dessins représentant des cervidés tracés dans l'argile, un cheval au licol gravé dans la pierre, un petit cheval ; sur un pilier stalagmitique on peut observer des rennes superposés, datés de douze à quinze mille ans.

24/08/2006

BONNE JOURNEE

J'ai coupé, coupé et recoupé et je n'aime pas ça... Enlevé des dictons, des le saviez-vous, des recettes de cuisine, les chansons qui prennent de la place et me voilà repartie pour un tour. Mais aujourd'hui j'attends de la visite. Les nantais arrivent de ST CYPRIEN qui repassent pour une halte d'une journée à HABAS. On va revoir Thomas, Célia, Julien et les parents. Donc je vais bien les accueillir et là, dans l'immédiat, je vais repasser et faire la liste de courses à mon minou. Au déjeûner, magrets de canard sur la plancha et ce soir ... escalopes de poulet ou de saumon ? Du lomo, facile à faire avec des poivrons. Des frites ? Oui, oui ils aiment tous cela, mais il faut changer l'huile. Des pâtes ça plaira à toute la famille. Des brocolis aussi. Ils repartent demain, donc juque là c'est bon. N'oublions pas les salades, le melon, le pâté piquant d'Espelette pour Thomas qui adore, le fromage... allez ! je vais essayer de ne rien oublier. Ah ! la moutarde et la crème fraîche. A plus tard et bonne journée à toutes et tous. BISES DE MICHE

NB : Laurent et Catherine, ne "pleurez" pas parce que vos enfants ne demandent pas après vous. Mais non, ils savent bien que vous ne les avez pas abandonnés. Et chez mémé et pépé, on est libres, on est des grands. "Vous vous ennuyez de papa et maman ?" - NON ! Alors ça vous va ? Mais si ils vous aiment. OH LA LA !

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique