logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/11/2006

MES TRES CHERS (ES) ET BONS AMIS (ES)

Je vous ai laissé tomber car je prépare un CD photos pour Bastien qui aura 18 ans Jeudi et cela me prend énormément de temps. Quinze années de photos papier et trois de photos numérique... au Pays Basque, en région parisienne, en région nantaise. Je scanne, je trie, je classe... Voilà la raison majeure de mon "silence" mais demain, que dis-je ? il est 3 h 30 .. donc ce matin, je promets de venir vous voir car vous me manquez.  En attendant je vous remercie de tout coeur de vos commentaires affectueux, bienveillants, chaleureux... JE VOUS AIME. BISES DE MICHE

La plage aux romantiques par Pascal DANEL (je rectifie ... j'avais noté CALOGERO -mais à 3 Heures du mat, je fatiguais. La plage n'est pas de circonstance en ce moment, quoique ! il paraît que récemment il y a avait des gens dans l'eau à ST JEAN DE LUZ... Je laisse quand même la chanson pour les romantiques et m'en vais vous passer CALOGERO.
podcast
BASTIEN .. 18 ans séparent ces photos. ça ne nous rajeunit pas n'est-ce pas ?

27/11/2006

L'ARBRE ... LA VIE ...... DE DESNOS

medium_arbre_et_iche_002.jpgVoilà un pommier en déshabillé. L'heure d'aller au lit.

Mais d'abord ce poème pour ma douce Hélène qui raffole de DESNOS. Elle a bon goût.

L'arbre...La vie

Il était une feuille avec ses lignes
Ligne de vie
Ligne de chance
Ligne de cœur
Il était une branche au bout de la feuille
Ligne fourchue, signe de vie
Signe de chance
Signe de cœur
Il était un arbre au bout de la branche
Un arbre digne de vie
Digne de chance
Digne de cœur
Cœur gravé, percé, transpercé
Un arbre que nul jamais ne vit
Il était des racines au bout de l'arbre
Racines vignes de vie
Vignes de chance
Vignes de coeur
Au bout des racines il était la terre
La terre tout court
La terre toute ronde
La terre toute seule au travers du ciel
La terre

 

POUR HUGUETTE : Une Famille d'arbres (d'après Jules RENARD)

C'est après avoir traversé une plaine brûlée que je les rencontre. Ils ne demeurent pas au bord de la route, à cause du bruit. Ils habitent les champs incultes, sur une source connue des oiseaux seuls.
De loin, ils semblent impénétrables. Dès que j'approche, leurs troncs se desserrent. Ils m'acueillent avec prudence. Je peux me reposer, me rafraîchir, mais je devine qu'ils m'observent et se défient.
Ils vivent en famille, les plus âgés au milieu et les petits, ceux dont les premières feuilles viennent de naître, un peu partout, sans jamais s'écarter.
Ils mettent longtemps à mourir, et ils gardent les morts debout jusqu' à la chute en poussière.
Ils se flattent de leurs longues branches, pour s'assurer qu'il sont tous là, comme les aveugles.
Ils gesticulent de colère si le vent s'essoufle à les déraciner. Mais entre eux aucune dispute. Ils ne murmurent que d'accord.
Je sens qu'ils doivent être ma vraie famille. J'oublierai vite l'autre.Ces arbres m'adopteront peu à peu, et pour le mériter j'apprends ce qu'il faut savoir:
Je sais déjà regarder les nuages qui passent .
Je sais aussi rester en place.
Et je sais presque me taire.

ALLUMEZ LE FEU !

Ridicule mon petit feu, mais beaucoup de fumée, alors que chez Agathe c'est un vrai feu de joie... Des flammes partout comme je les aime. Et chez elle comme chez moi, dans les environs, tout le monde brûle ... J'ai quand même dit au Minou qu'il n'avait pas le droit...

medium_arbre_et_iche_014.jpg

 

26/11/2006

BON DIMANCHE APRES-MIDI a vous

Il est 14 Heures, j'ai le soleil en plein, qui reflète sur mon ordi (ce n'est pas tous les jours quand même, pour vous consoler). Alors je vais aller faire un peu de lecture en plein air, allongée sur mon transat. Et pendant ce temps-là, le Minou heureux termine son petit chantier... Tiens ! en parlant de chantier, je me suis introduite par effraction chez chez les futurs voisins et volé ces clichés car j'ai toujours été curieuse de tout ... comme dirait mon blogueur écrivain, Claude Mouligné... Je me suis donc attachée aux conduits d'eau, de gaz et d'électricité. N'étant pas une grande technicienne, loin s'en faut, je me suis toujours demandée comment arrivaient ces fournitures indispensables au quotidien dont les factures sont loin de nous réjouir. Je n'avais jamais vu de maison en construction à la base. Eh bien ma curiosité est satisfaite.

medium_arbre_et_iche_005.jpg

 

 

 

 

 

 

 

medium_arbre_et_iche_007.jpg

 

 

 

 

 

 

J'en ai profité pour prendre la maison côté Sud, où vous pouvez apercevoir les deux transats qui n'attendent que  le Minou et moi s'il veut bien, quand il en aura terminé avec ses petites bordures medium_arbre_et_iche_008.2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

le Minou au travail ... La terre est basse... à moitié allongé... (les genoux pliés ça doit faire mal, alors on s'arrange comme on peut)...avant de prendre la pause pour un café servi par miche, comme de bien entendu. Mais c'est avec plaisir. "Minou, la pose s'il te plaît ?" - oh ! je bosse moi. Je fais le ciment. "c'est bien mon grand, continues".

medium_arbre_et_iche_011.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

elle est pas belle la vie ? J'espère que pour vous aussi, tout va bien.

lettre à maman ..SEPTEMBRE 1955

Dans les documents qui m'ont été prêtés par ma Denise, j'ai retrouvé ce courrier d'une dame qui avait été hospitalisée en même temps que maman à BROUSSAIS et je suis émue à l'idée qu'elle ait pu avoir une pensée pour "la grande fille"... medium_enveloppe_courrier_a_maman_hopital_broussais1141.jpg

medium_lettre_a_maman_a_l_hopital_broussais_en_55_1138.jpgmedium_lettre_a_maman_hopital_broussais1139.jpg

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique