logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/01/2012

ANNEE DE NEIGE EMPLIT LE GRENIER

*
*
De la neige, les flocons,
Sont les papillons de la saison.
Capture neige 7.JPG
Année de neige emplit le grenier
Année sans neige apauvrit le meunier
Capture neige 3.JPG
Si la première neige ne prend pas
De l'hiver elle ne prendra
Capture neige 4.JPG
Pour que l'année aille comme il se doit
Il convient que les champs s'enneigent par deux fois.
capture neige 5.JPG
Neige qui tombe en temps qu'il faut
C'est or qui tombe et son prix vaut
Capture neige 2.JPG
De la neige sur de la boue
De la gelée avant trois jours
Capture neige 6.JPG
Quand la neige tombe épaisse et mouilleuse,
C'est du sucre qui tombe, c'est une bordée de sucre
Il faut comprendre "sucre d'érable" et cela se dit au Québec
noel-22.jpg
Les oignons deviennent gros
s'il neige sur leur dos
noel-33.jpg
La neige au blé rend le même service
Que fait à l'homme une chaude pelisse
noel-31.jpg

Quand il neige sur les monts
Il fait froid dans les fonds
noel-53.jpg

Huit jours de neige : fumure ;

Huit jours de plus : pourriture ;

ou bien

Neige huit jours, terre nourrit ;

Mais au-delà, terre appauvrit.

ou

Huit jours de neige, c'est une mère ;

Plus, c'est une belle-mère.

Merci pour elle

*

*

A vérifier

NOUS VOICI EN FEVRIER


Neige de février

Fuit comme un lévrier.


Neige de février

Tient comme l'eau dans un panier.


Neige qui tombe en février

La poule l'emporte avec son pied.


La neige de février

Brûle le blé.

 

LE LOGEMENT .. URGENCE !

Puisqu'on en parle !

*

D'autres choix que de grimper d'un étage pour "pouvoir y loger ses enfants", dit-il !

VASTE PROGRAMME que celui du candidat non déclaré !

Il a oublié le potager pour les nourrir

"J'habite chez mes parents, j'ai pas de boulot, pas de salaire, j'ai la trentaine"

img240.jpg
img241.jpg

img245.jpg

img242.jpg
"Vous m'avez bien regardé au FRONT DE GAUCHE ? La lutte des classes, alors ! "
Pour vous, ce sera toujours des nouilles encore et pour moi des couilles en or ?

focus-159199.jpg

 

 

 

 

PLACE AU PEUPLE AVEC QUI ?


Melenchon Vs Polony & Pulvar 1 [Pol] Ruquier... par peanutsie


TRINQUONS

 

P1590098.JPG

Un temps pourri

Alors trinquons, buvons, chantons et mangeons avec Béranger

Mais n'étouffons que de rire !

img239.jpg

TRINQUONS

 

Air : La Catacona


Trinquer est un plaisir fort sage

Qu'aujourd'hui l'on traite d'abus,

Quand du mépris d'un tel usage

Les gens du monde sont imbus,

De le suivre, amis, faisons gloire,

Riant de qui peut s'en moquer ;

Et pour choquer,

Nous provoquer,

Le verre en main, en rond nous attaquer,

D'abord, nous trinquerons pour boire,

Et puis nous boirons pour trinquer.


A table, croyez que nos pères

N'enviaient point le sort des rois,

Et qu'au fragile éclat des verres

Ils le comparaient quelquefois,

A voix pleine ils chantaient Grégoire,

Docteur que l'on peut expliquer ;

Et pour choquer,

Se provoquer,

Le verre en main, tous en rond s'attaquer,

Nos bons aïeux trinquaient pour boire,

Et puis ils buvaient pour trinquer.


L'Amour alors près de nos mères,

Faisant chorus, battant des mains,

Rapprochait les coeurs et les verres,

Enivrait avec tous les vins,

Aussi n'a-t-on pas la mémoire

Qu'une belle ait voulu manquer,

Pour bien choquer,

A provoquer,

Le verre en main, chacun à l'attaquer :

D'abord elle trinquait pour boire,

Puis elle buvait pour trinquer.


Qu'on boive aux maîtres de la terre,

Qui n'en boivent pas plus gaiment ;

Je veux, libre par caractère,

Boire à mes amis seulement.

Malheur à ceux dont l'humeur noire

S'obstine à ne point remarquer

Que pour choquer,

Se provoquer,

Le verre en main, tous en rond s'attaquer,

L'Amitié, qui trinque pour boire,

BOIT BIEN PLUS ENCOR POUR TRINQUER !

 

*

 

P1590097.JPG

 

 

 

30/01/2012

STOCKAGE DU GAZ A POUILLON

Dans ma note du 26 janvier, j'annonçais le débat public à HABAS à l'initiative de la C.P.D.P. - Commision chargée de faire la synthèse de ce qui s'est dit durant les débats précédents au sujet du projet de stockage du gaz à POUILLON.

 

*

Il  y avait beaucoup de monde jeudi dernier dans la halle des sports d'HABAS,  pour assister dans le froid, durant 3 heures à cette réunion.
Les associations de défense de l'environnement s'étaient mobilisées ainsi que de nombreux particuliers  experts  en  la matière, et ce ne sont pas les explications du Maître d'Oeuvre E.D.F. qui ont convaincu un auditoire contestataire, critique  sur toute une série de points techniques très importants du projet.
Les Amis de la Terre, SEPANSO, l'AMAP de MISSON,  l'Association des riverains de MIMBASTE,   l'Association MESSANGES Environnement, le Collectif Citoyen Stockage-Gaz-Landes.NET, E.E.E.V. entre autres,
se sont exprimés sur le projet.

***

*

Souhaitant avoir un point de vue de "proximité" pour être  mieux à même de comprendre la situation

Je me suis adressée à Isabelle FIGUERES, présente à la réunion, candidate aux élections législatives de notre circonscription

pour le FRONT DE GAUCHE, laquelle s'était intéressée au projet sur notre Canton dès qu'elle en eût pris connaissance

 

Dès octobre 2011, à la consultation des documents présentés dans une luxueuse brochure, elle avait été "alertée" par deux "erreurs"

"L'affirmation que le gaz produit 2 fois moins de dioxyde de carbone que la combustion du charbon est  fausse,

de même que le schéma particulièrement simpliste sur la formation du diapir."

Egalement  troublée par la légèreté des informations fournies, voire l'absence même d'informations sur le classement du site en zone SEVESO 2.

*

*

 

ça commence bien !

"Au-delà des questions très pertinentes de sécurité, de dégradation de la région et la question du rejet en mer de la saumure qui a été traitée de façon très désinvolte (l'étude d'IFREMER n'est pas encore terminée que déjà on nous affirme qu'il n'y aura pas de conséquences sur le milieu marin), ce projet pose d'autres questions qui méritent d'être approfondies concernant le :


GAZ ET RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE


Le gaz est une source d'énergie carbonée fossile dont la combustion dégage du dioxyde de carbone qui n'est pas un "polluant" (mot employé dans le dossier) mais un gaz présent en très petite quantité dans l'atmosphère. Ayant la propriété d'absorber l'énergie, il contribue largement à l'effet de serre.


Depuis le protocole de Kyoto, le monde entier s'inquiète de cette "contribution" humaine au réchauffement climatique, dont les conséquences seront (sont déjà) multiples.
Pour moi, ce projet nie ce problème, alors qu'il est essentiel.
En effet, le stockage ne sera complètement opérationnel qu'en 2030 : officiellement s'il est mis en route dès 2015, les 3 premières cavités seraient remplies en 2020 et donc utilisables.
Mais les 9 autres seraient creusées ensuite, 3 par 3 ; soit 3 ans pour chaque opération.

GAZ ET ECONOMIE GLOBALE


Or, que savons-nous de la situation géopolitique du Monde dans 18 ans -questions cruciales, puisque notre approvisionnement en gaz est international (Russie, Afrique, Norvège, Pays du Golfe) ?


Les études montrent que le pic de Hubbert de la production, c'est-à-dire le maximum de production se situera en 2025 à 2030. Ensuite la production diminuera, à moins que le gaz naturel tiré des gisements d'hydrocarbures ne soit remplacé massivement par le gaz de schiste dont on connaît l'extrême nocivité du point de vue de ses conditions d'exploitation.


Comment, dans ce contexte, le prix du gaz va-t-il évoluer ?
Comment, alors, ne pas penser que le stockage pourrait servir à spéculer ?

E.D.F. prévoit la construction d'au moins 20 centrales thermiques combinées à gaz en FRANCE
Parmi ces projets, 13 sont autorisées administrativement et sont en cours de procédure administrative et il n'y en aurait aucune dans notre Région ?


- Voir le dossier réalisé sur ce sujet par René MOMPER qui pose la question du procédé de micro-génération qui constituerait une utilisation raisonnée du gaz.  L'engouement des entreprises de production d'énergie pour l'éolien ne justifierait-il pas l'installation de ces centrales et donc de ces stockages du fait d'une production aléatoire ?

E.D.F. ET EMPLOI


25 emplois directs et 25 indirects seraient générés par cette installation (en 2020 ? 2030 ?)
mais dès cette année, c'est 4.500 emplois qui vont disparaître à E.D.F. du fait du non-remplacement des départs en retraite ! cela signifie qu'E.D.F. va encore plus sous-traiter ses services et travaux. Or, l'exemple de FUKUSHIMA démontre la légèreté des entreprises privées dans ce domaine.



REDUIRE LA CONSOMMATION D'ENERGIE... UNE BATAILE ESSENTIELLE


La question de la consommation de l'énergie devrait enfin et surtout se traiter en amont
:


limiter les pertes - les usages abusifs (je pense à la climatisation des grandes surfaces par exemple) -faire des constructions Zeroenergie.

L'exemple le plus caricatural dans la Région ces dernières années concerne mon Lycée : la rénovation d'un ancien bâtiment (celui qui donne sur l'Avenue Paul Doumer) réalisé par un chantier dit "HQUE = Haute Qualité Environnementale" a abouti à des salles de classes glaciales en hiver, étouffantes en été, avec une consommation d'énergie au moins aussi importante.


PERMETTRE EN MEME TEMPS A TOUS D'AVOIR DES CONDITIONS DE VIE DIGNES


Ce débat, important, ne doit pas occulter les urgences actuelles : il faut trouver rapidement des solutions pour toutes les personnes, les familles qui, faute de moyens, font des économies de chauffage (se reporter à l'étude de la Fondation de l'Abbé Pierre), sans parler de celles qui vivent en Mobil-Home ou caravane, voire dans leur voiture.

**


L'Etat est encore propriétaire d'E.D.F. (sachant qu'ils font de plus en plus appel à des sous-traitants privés), mais qu'en sera-t-il dans 18 ans ? surtout si en avril, le candidat porteur de solutions radicales -dont la reprise en main ferme par l'Etat de l'Energie- j'ai nommé J.Luc MELENCHON, n'obtient pas les suffrages de la majorité des travailleurs et de tous ceux qui souffrent au chômage de ne pas pouvoir travailler ; des jeunes, mais aussi des personnes soucieuses de leur environnement."

 


Un dernier mot Isabelle ?


Amis de la Région, vous êtes inquiets pour l'avenir de notre environnement, vous avez l'impression que rien  ne peut se faire, qu'il faut accepter l'inéluctable (la crise !),

alors je vous donne rendez-vous le

23 FEVRIER à 18 H 30

Salle n° 2 des Allées Marines à CAPBRETON

pour participer à un DEBAT sur le thème :

la "PLANIFICATION ECOLOGIQUE"
Avec HERVE BRAMY

Isabelle FIGUERES, Candidate dans la 3ème circonscription - FRONT DE GAUCHE

P1580805.JPG

 

 

Si vous êtes intéressés par le compte-rendu, reportez-vous sur les sites suivants :

Collectif CitoyenStockage-Gaz-Landes.Net : http://www.stockage-gaz-landes-net/

CNDP : http://debatpublic-gaz-salinsdeslandes.org/actualités/index.html/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique