logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« Autres Miss, autre temps | Page d'accueil | JUSQU'OU IRONT-ILS ? »

11/12/2013

L'OLIGARCHIE dans la France de François HOLLANDE

Connivence entre les gouvernants et les dominants

Relations privilégiées avec les grandes fortunes

et toute l'oligarchie des affaires

**

En pleine campagne pour la présidentielle, au Bourget, François Hollande prononce un discours qui lui permettra d'emporter la victoire le 6 mai 2012. Il déclare que son véritable adversaire "n'a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc pas élu, et pourtant il gouverne. Cet adversaire c'est le monde de la finance".

Il louvoie et esquive la réalité, car il est très bien placé pour savoir que la finance a des visages et des noms. Son trésorier de campagne, Jean-Jacques Augier, devenu un homme d'affaires avisé, est alors actionnaire de deux sociétés offshore dans les îles Caïman, paradis fiscal des Caraïbes.

*

Ses amis ou ses proches

1. Jean-Pierre JOUYET, fils de notaire, inspecteur général des finances après son passage à l'ENA où il a fait partie de la promotion Voltaire, celle de François Hollande.

Ils ont rédigé ensemble le livre La Gauche bouge, avec trois autres socialistes, sous le pseudonyme de J.François Trans. J.Pierre JOUYET, socialiste, très ami du couple formé alors par François Hollande et Ségolène Royal, n'hésite pas à collaborer avec la droite lorsque l'intérêt l'exige.

Directeur du Trésor de 2000 à 2004, il sera nommé par Nicolas Sarkozy, lorsque celui-ci devient ministre de l'économie et des finances en 2004 "ambassadeur chargé des questions économiques". Dès l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, en mai 2007, il devient secrétaire d'état aux affaires européennes, poste qu'il quitte en décembre 2008 pour accéder à la présidence de l'Autorité des marchés financiers (AMF).

... Jean-Pierre JOUYET a été nommé le 19 octobre 2012 à la tête de la Caisse des Dépôts et Consignations, le bras financier de l'Etat. Il est également le président de la Banque publique d'investissement (BPI), créée pour venir en aide aux petites et moyennes entreprises.

2. Mathieu PIGASSE est membre du Parti socialiste et soutien inconditionnel de la candidature de François HOLLANDE à l'Elysée, tout en étant banquier d'affaires à la tête de Lazard France et Europe.

Il a travaillé au cabinet de Dominique Strauss-Kahn à Bercy.

Puis il a continué chez Laurent Fabius où il a contribué à quelques privatisations. Il doit son entrée chez Lazard à Alain Minc, mais c'est par goût personnel  que, durant l'été 2009, il a acheté l'hebdomadaire Les Inrockuptibles.

3. De la même promotion Voltaire que François Hollande, on retrouve Henri de La Croix de Castries.

De sensibilité catholique et conservatrice, ce directeur général du groupe d'assurance AXA, neuvième groupe au monde, après avoir été suffisamment proche de Nicolas Sarkozy pour faire partie des invités de la fameuse fête du Fouquet's le 6 mai 2007, a soutenu la campagne de François Hollande avec une contribution de 7 500 euros au cercle animé par Jean-Jacques Augier "Répondre à gauche avec François Hollande".

4. Charles-Henri FILIPPI, inspecteur des finances, fut conseiller au cabinet de Jacques DELORS alors que celui-ci était ministre des finances dans les années cruciales 1983-1984, lorsque les socialistes mirent en place la dérégulation du système bancaire et financier. Charles-Henri Filippi a eu de très hautes responsabilités dans le domaine de la banque et de la finance en étant directeur de la banque Stern puis que la banque HSBC France.

5. Pierre  DUQUESNE fut un autre camarade de classe de la promotion Voltaire à l'ENA.

Il a été responsable de la division commerciale des marchés de devises à la Banque Indosuez, secrétaire général adjoint de la Commission bancaire, président du comité d'audit de la Banque mondiale et du comité d'éthique du Fonds Monétaire International (FMI). Il fut aussi conseiller de Lionel Jospin en 2000 et 2001, à un moment où François Hollande était le premier secrétaire du Parti Socialiste.

6. Jean-Hervé LORENZI, professeur d'économie à l'Université Paris-Dauphine, président du Cercle des économies, a participé en tant qu'expert aux réflexions du candidat François Hollande.

Il est également conseiller du directoire et banquier-conseil de la Compagnie financière Edmond de Rothschild Banque, administrateur de BNP Paribas Assurances et membre du conseil de surveillance de la compagnie financière Saint-Honoré.

7. Emmanuel MACRON, jeune associé-gérant de la banque Rotschild,

est secrétaire général adjoint de l'Elysée.

**

*

Cette liste de la finance sans nom et sans visage n'est pas exhaustive et il faudrait y ajouter André Martinez, qui a rencontré François Hollande en 1973 à HEC. Il fut responsable mondial du secteur hôtellerie de la banque américaine Morgan Stanley et c'est lui qui a représenté le candidat Hollande au forum de Davos en janvier 2012.

Il y a encore Marc Ladreit de Lacharrière, actionnaire de la troisième agence de notation mondiale, Fitch Ratings, qui a été l'un des fondateurs de la Fondation Agir contre l'exclusion (FACE), créée par Martine Aubry, alors ministre du Travail en 1993.


C'est ainsi qu'une finance sans nom ni visage se serait libéralisée toute seule. C'est l'histoire que François Hollande aimerait bien faire croire au peuple de France. Mais pourquoi choisit-il un inspecteur des finances, Nicolas Dufourcq, comme directeur de la Banque publique d'investissement, censée aider au financement d'entreprises en difficulté, alors qu'il a participé à la privatisation d'une filiale de France Télécom, Wanadoo, et qu'il a été directeur financier de Cap Gemini ?

**

*

Comment croire que les socialistes, dans leur majorité, pourraient mener une politique plus équitable à l'égard des travailleurs, alors qu'ils sont formés dans les mêmes grandes écoles que les patrons et les politiciens de droite : ENA, Sciences Po, HEC et bien entendu Harvard ?

Coupés du peuple avec le cumul des mandats, nombre d'élus socialistes, dans le souci de faire progresser leur carrière en politique, ont rejoint les intérêts de la classe dominante dont ils sont devenus les alliés objectifs....

 

img194.jpg


 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique