logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« L'OLIGARCHIE dans la France de François HOLLANDE | Page d'accueil | GYM TEMPS DANSE à HABAS »

12/12/2013

JUSQU'OU IRONT-ILS ?

 IL A TOUT DIT

Capture BARTHES.PNG



OH PUTAIN … MANDELA !!!

Jusqu’où iront-ils ?
Ceux qui ont forgé vos chaînes et trainé dans la boue,
Vous et tous ceux qui dans des cortèges manifestaient
« Partout » dans le monde pour votre libération,
En France, les communistes en première ligne
Et les lecteurs de « Témoignage Chrétien »,
Quelques autres encore, mais peu, si peu
Et maintenant tous vous encensent
Hier ils vous étiquetaient de terroriste
Elles sont de crocodile leurs larmes
Vous êtes devenus exemplaire à leurs yeux …
Une fois mort !
Ils vous qualifient de pacifiste
Ils zappent militant révolutionnaire
Et votre visée communiste.
Mais où donc étaient-ils tous ces pisses copies
Quand vous leviez le poing … vous leur faisiez si peur !
Ils parlent de recueillement
Tel Président invite tel prédécesseur
Union sacrée … mon … !!!!

Je vous vouvoie Monsieur
En réaction à leur puante empathie
Pour un peu telle ancienne ministre française Black,
Tel ministre de droite version collabo avec son extrême,
Comble du comble, la Marine bleue,
Ils y vont de leur couplet pour un hommage trop appuyé.

Il vous a serré la louche un jour,
Elle vous a croisé dans telle ou telle réception au ministère,
Il, elle vous a approché … utilisé, peut-être, sûrement,
Et ils continuent, marchands de contes à dormir debout
Leurs « pas si lointains amis » coupaient les mains à Victor Jara !
Longtemps dans le couloir de la mort, aujourd’hui encore,
Mumia Abu Jamal croupit toujours en tôle chez Obama,
Léonard Peltier militant anticolonialiste, aussi.

De sa prison Israélienne, Marwan Barghouthi militant Palestinien écrit pour Mandela :
« Vous avez dédié votre vie à la cause de la liberté et de la dignité, de la justice et de la réconciliation, de la paix et de la coexistence. Beaucoup maintenant honorent votre lutte dans leurs discours. En Palestine nous promettons de poursuivre le combat pour nos valeurs communes, et d’honorer votre combat pas seulement par des mots, mais aussi en dédiant nos vies aux mêmes objectifs. »
Et où sont les voix de ces nouveaux noirs de cœur, blancs de peau
Qui vous font des louanges posthumes ?
Que disent-ils d’Abu Jamal, Peltier et Barghouthi ?
Au mieux ils sont silencieux,
au pire ils jettent des bananes à une ministre de la République !

Oh Putain Mandela, comme leurs louanges vous salissent toujours !
Hypocrites, hypocrites … ces marchands de sommeil
Je sais, je sais, ma colère sera jugée excessive,
Pas convenante, pas consensuelle,
Déplacée évidemment,
Et alors ! Suis-je un illuminé ?
Ou une petite voix qui dit non,
Comme chantait Ferrat d’en
Groupe, en ligue, en procession.

Osons, camarades, démasquer les faux derches,
Haussons le ton, prenons la parole qu’ils nous entravent,
Les socio-démocrates gnagnas, les droitiers très à droite, la Marine très adroite.

Monsieur Mandela,
pardonnant à vos geôliers, vous étiez visionnaire.
Vos mots étaient cinglants, sanglants
votre parole forte aux corps suppliciés
Je sais, je sais, il faut leur pardonner et
Refuser vengeance, mais pas perdre mémoire !
Vos encenseurs du moment,
Se refont virginité sur votre nom,
Honte à eux !

Ça va leur passer vite, demain ils expulseront encore,
S’essuieront les pieds sur les Roms,
et laveront leurs mains aux nazillons gueulards,
Traineront dans la boue des tribuns ouvriers,
embastilleront des syndicalistes !
ça leur passera vite la compassion
pour la ferveur de votre peuple.

Déjà ils vomissent Castro, Le Che et Hugo Chavez
Terroristes, terroristes …
Lutte armée disiez-vous, après la non-violence.
Ils font taire les empêcheurs d’exploiter en rond,
Pour peu ils se feraient tous appeler Rholihlahla,
Ces « fauteurs de trouble » de pacotille …

Oh, camarade Mandela !
Certes l’Arc en ciel …
L’Apartheid ils ont oublié !
Communistes et ANC,
Steve Biko,
Dulcie September,
Joé Slovo,
Desmond Tutu,
Peuple des townships,
Peuple Sud Africain
Peuple d’Afrique …

J’enrage !

Jean-Louis BARTHES le 09 Décembre 2013

Commentaires

Je ne sais pas aussi bien le dire, mais je reprends à mon compte la parole de ma Mémé devant de tels faux derches :
ils ont ch.. sur la honte !
Je t'embrasse ma Camarade.
Biche

J'espère que tu vas pour le mieux !

Écrit par : Biche | 12/12/2013

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique