logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« 1. PARIS PREMIER PORT DE FRANCE | Page d'accueil | LUTHIER : METIER ET PASSION »

08/02/2014

3. PARIS PORT DE MER

 File:De Paris à la mer.jpg

 Couverture de Rudnicki pour Voyage d’un Petit Parisien de Paris à la mer, de Constant de Tours (vers 1898).

Panorama de Paris

 Plus d'un rêveur, dormant les yeux ouverts, a vu, à travers le voile des songes, l'active Seine et ses ports animés se couvrir de vaisseaux venus des deux mondes, -d'innombrables remorqueurs hurlants incliner sous les ponts leurs tuyaux empanachés d'un nuage noirâtre, -des milliers de mâts aux pavillons étrangers filer en longue procession entre les bouquets d'arbres, mêler leurs couleurs chatoyantes aux feuilles vertes des érables et des marronniers qui ombragent les quais.

 

La Seine et les quais du Paris d'antan

- Oui, c'est un beau rêve.

- Suivez-nous, vous verrez qu'il n'y a pas loin de ce rêve à la réalité.

Déjà, au port Saint-Nicolas, vous avez respiré les senteurs marines ; entre Paris et Rouen, vous rencontrerez de gros bateaux faisant d'une ville à l'autre leur navette régulière ; puis, de Rouen au Havre, vous croiserez sur la Seine de véritables navires.

La Seine et les quais du Paris d'antan

Là-bas, à l'embouchure du fleuve, pour éviter les bancs de sable, vous devrez prendre le Canal de Tancarville au Havre que suit quotidiennement une flotille de remorqueurs trainant chalands et péniches, qui terminent ainsi leur voyage et, portés par les eaux de la Seine, s'en vont directement de Paris à la mer.

 

Dans l'immense estuaire par où la Seine se perd dans la Manche, entre le Havre et Honfleur, une barre redoutable formée par la mer montante s'oppose presque perpétuellement à la petite navigation. Aussi a-t-on du lutter contre ces assauts naturels par des barrages gigantesques ; en ouvrant latéralement au fleuve le Canal de Tancarville, on s'est rendu définitivement maître de l'obstacle et aujourd'hui, en observant toujours beaucoup de prudence, la navigation est devenue possible en basse Seine.

 

 Le chenal -le ruban d'eau où doivent se tenir les bateaux en marche - a été approfondi et dégagé des sables mobiles qui l'obstruaient ; une fois les bancs fixés, la mer se chargea elle-même par son flux et son reflux de faire office de drague ; elle pourvoit ainsi à l'entretien de la voie navigable.

 Exposition de 1900

 

 Enfin, le réseau des canaux qui sillonnent le pays s'est si bien soudé, que vous avez pu voir au mouillage, au milieu de PARIS, des torpilleurs faisant escale au quai d'Orsay et se rendant, à travers la France, du Havre à Marseille.

 

Dans le voyage que nous allons entreprendre, embarqués à Bercy, nous débarquerons ensemble dans le Bassin du Commerce, au Havre, au beau milieu de notre grand port de la Manche.

Douterez-vous encore de l'existence de PARIS PORT DE MER.

 

 

La Seine et les quais du Paris d'antan

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique