logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« LUTHIER : METIER ET PASSION | Page d'accueil | 5. LA MER DANS TOUS SES ETATS... c'était avant »

09/02/2014

La Seine, ses affluents et ses canaux, ses plages

File:De Paris à la mer.jpg

1898 - Constant de Tours

Voyage d'un petit parisien

*

Extraits

LES AFFLUENTS DE LA SEINE ET LES CANAUX

QUI RELIENT PARIS A LA FRANCE

"Les rivières sont des chemins qui marchent". Ils marchent à la fois en avant et en arrière : à leur surface une population flotte dans les deux sens. Ces routes mobiles, loin de limiter les nations, mélangent les peuples, mobilisent les continents dont elles portent dans leurs flots l'histoire et la vie.

Où vont les flots en leur marche incessante ? Les fleuves vont à l'océan. Mais ce qui vous surprendra peut-être, c'est qu'ils en reviennent sans cesse en un éternel circuit qui propage la vie à la surface du globe :  de l'immensité des mers, l'eau s'échappe en vapeur, revient à la terre qu'elle arrose en pluie, puis rejaillit en source des profondeurs du sol et retourne à la mer après avoir désaltéré dans son cours animaux et végétaux;

Mais toute l'eau qui tombe du ciel ne court pas tout de suite à l'Océan : on a calculé que, déjà au Pont-Royal, la Seine ne débite plus que le tiers du volume d'eau qui tombe en pluie depuis sa source jusqu'à PARIS.

Les terrains du val dans lequel elle coule sont très perméables et la pente de son fond est très douce, car PARIS, qui est à plus de quatre-vingt-dix lieues du HAVRE par la Seine, n'est qu'à vingt-cinq mètres au-dessus du niveau de la mer : aussi la Seine est-elle parmi les fleuves un des plus réguliers de la planète.

... Elle n'a pas non plus les caprices redoutables des cours d'eau du Midi, à sec une partie de l'année, et dont le lit creux et étroit s'emplit tout à coup à la suite d'un orage.

Il y a cependant des jours où la Seine prend l'allure d'un torrent : en temps de crue, son courant devient six fois plus fort qu'en eau moyenne, et l'on a pu voir -en l'espace d'un siècle il est vrai-, son niveau s'élever à près de neuf mètres et descendre à neuf centimètres. Les ponts de bois en voyaient de dures, alors. Les barrages actuels atténuent ces variations excessives de hauteur.....

 

File:De Paris à la mer.jpg

LES PLAGES DE LA BAIE DE SEINE

EN HAUTE NORMANDIE

SAINTE-ADRESSE ET LES PHARES DE LA HEVE

 Montons à la HEVE, en prenant au Musée le tramway pour SAINTE-ADRESSE. On suit la rue de PARIS jusqu'à l'hôtel de ville, bâti il y a trente ans, dans le style Renaissance, au milieu du quartier neuf ; après avoir tourné, sur le boulevard de Strasbourg, autour du Jardin botanique, on gravit la longue rue d'Etretat jusqu'au casino -ancienne villa de la reine Christine- qui possède une rotonde bien située au-dessus de la rade, un jardin d'hiver et un beau parc.

Le chemin de droite conduit au vallon où s'abrite Sainte-Adresse  la route de gauche grimpe au cap de la Hève...

... Les phares de La Hève, allumés pour la première fois en 1775 et qui sont les premiers où l'on ait appliqué la lumière électrique en France, ont une forme quadrangulaire. Ils dominent de 20 mètres la falaise, élevée elle-même à 100 mètres au-dessus du niveau de la pleine mer ; un escalier intérieur conduit à la lanterne haute de 7 mètres, dont le foyer, évalué à 5,000 becs de lampe, projette ses rayons à 27 milles par un beau temps.

File:Ste-adresse phare hève.jpg

Les glaces ont presque un centimètre d'épaisseur ; malgré cette résistance, elles sont quelquefois brisées sous le coup de bec des oiseaux de mer qui, attirés par l'éclat de la lumière, plongent comme la foudre sur les vitres.

Du promontoire de La Hève, on découvre une immense étendue de mer et les côtes normandes que l'on peut parcourir depuis HONFLEUR jusqu'à BARFLEUR !

Derrière le poste des signaux, on aperçoit le cap d'Antifer et les rochers à jour d'Etretat ; au pied des phares, à 1,500 mètres, se dérobe le banc de l'Eclat, l'ancienne ville Saint-Denis-Chef-de-Caux "chue en mer".***

Il ne faut pas s'approcher trop près des bords de cette falaise crayeuse et peu sûre ; il y a une vingtaine d'années, les eaux en ont abattu une épaisseur de 15 mètres, et toute la basse falaise sur une étendue de 500 mètres a suivi le mouvement ; la mer en mange environ 2 mètres par an, et si c'est son jour, gare à vous !

 

*** Englouti par les flots en 1374, Saint-Denis Chef de Caux, ancien village de pêcheurs qui donna son nom aux habitants, les Dionysiens, précéda Sainte-Adresse, nom sans doute imaginé par les marins qui signifiait la fin de navigations difficiles dans la baie de seine et l'arrivée à un port sûr.

 

Où sont-ils, les marins sombrés dans les nuits noires ?

O flots, que vous savez de lugubres histoires !

Flots profonds, redoutés des mères à genoux !

Vous vous les racontez en montant les marées,

Et c'est ce qui vous fait ces voies désespérées

Que vous avez le soir quand vous venez vers nous !

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique