logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« DU PAIN ET DES ROSES | Page d'accueil | rugby / MUGRON-HABAS »

17/02/2014

LES CONQUETES SOCIALES

 

Pictures10.jpg

 

Les ouvriers, les travailleurs en général, mènent maintenant, dans l'ensemble, une vie décente, bénéficiant de droits politiques et syndicaux, de garanties. Soulignons tout de suite qu'ils pourraient vivre mieux encore -et tous les autres également- grâce au progrès prodigieux de la science et des techniques, au développement considérable, au cours des années, de la production, de la productivité, du revenu national.

 

Mais ceux-là mêmes, en dehors du niveau de vie, se posent encore des problèmes : logement, transports longs et épuisants, crainte du chômage par les modifications techniques, les concentrations, l'instruction et l'avenir des enfants. Les jeunes, enfin, se posent des questions quant à leur place dans la société.

 

Il y a aussi à notre époque, des millions et des millions d'hommes et de femmes, d'enfants, qui vivent mal : travailleurs mal payés, et parmi eux la majorité des immigrés, vieillards, chômeurs, mamans sans mari, handicapés de toutes sortes qui connaissent la gêne, la misère, le taudis, l'angoisse du lendemain.

Des conquêtes sociales ont donc été acquises, il a fallu pour cela de durs combats qui doivent se poursuivre pour les étendre à tous, les sauvegarder, les améliorer.

Que de luttes en effet, longues, difficiles pour vivre un peu mieux, obtenir des droits. Car bien rarement le patronat et le gouvernement ont accepté de bonne grâce des hausses de salaires, des mesures sociales même indispensables et possibles. Il a fallu des décennies, des siècles même, de batailles ardentes, courageuses, de grèves multiples, souvent longues, toujours douloureuses, parfois sanglantes. Et les conquêtes sont souvent remises en cause, lors des difficultés économiques, ou quand les employeurs tentent de profiter d'un affaiblissement ou d'une division du mouvement ouvrier.

Oui, il y a eu, il y a encore un combat permanent, avec des hauts et des bas, des succès et des revers, pour une vie meilleure. Et ce n'est pas du passé, il y a en France, des centaines de milliers de chômeurs.

Nous avons vu depuis dix années, des atteintes très graves au système de Sécurité Sociale et presque quotidiennement, dans de nombreuses entreprises, de graves violations des libertés syndicales.

Enfin, il faut souligner que lorsqu'on étudie la longue et passionnante histoire des luttes populaires en France, on est frappé par une évidence : chaque fois que la classe ouvrière et les forces progressives sont divisées, elles sont battues. Quand elles s'unissent, elles triomphent.

Les grandes périodes de conquêtes sociales sont celles où les travailleurs et leurs organisations pratiquent l'action commune et plus encor lorsqu'il y a unité syndicale.

***

Au cours des grèves, des luttes, les travailleurs ont créé des organisations qu devinrent peu à peu nos actuels syndicats, fédérations, unions, confédérations. Organisations à l'origine condamnées par la loi, donc clandestines. Patrons et gouvernants ont résisté au maximum et l'on peut dire que, lorsque le droit syndical a été reconnu, il existait déjà dans les faits.

Les organisations patronales ont tout fait pour empêcher la constitution de syndicats dignes de ce nom et ils ont mené, beaucoup mènent encore, le combat contre les militants.

Des milliers et des milliers d'entre eux ont été licenciés, "marqués à l'encre rouge" et exclus de toutes les entreprises. Il y a eu des provocations, de pseudo-complots, de lourdes condamnations, des violences, des blessés et des morts.

Les travailleurs sont donc profondément attachés au droit syndical pour conserver le moyen de se défendre. A noter que si l'Etat a longtemps contesté, parfois toléré, le droit syndical aux agents de la Fonction Publique, ceux-ci l'ont enfin imposé après de nombreuses grèves de solidarité pour la réintégration de syndicalistes révoqués ou sanctionnés.

Les actions ouvrières, celles de nouvelles couches de salariés sont les maillons de la longue chaîne des luttes populaires pour le droit à la vie, contre les injustices trop flagrantes.

 

A méditer 42 années après la parution du livre

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique