logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« PLEIN LES YEUX | Page d'accueil | MON LUTHIER DE STE LUCE »

01/05/2014

Ier MAI FETE DES TRAVAILLEURS

 

AU DEPART

"ça s'appelait Journée Internationale des Travailleurs, puis Fête des Travailleurs, et à présent Fête du Travail (depuis PETAIN).

Pour mieux comprendre cette « fête », qui n'a pas toujours été rose, mais plutôt rouge (de sang), revenons un peu en arrière...

En 1793, la France crée une 1ère Fête du Travail, le 1er Pluviôse (Janvier), mais sans lendemain.

L'histoire du 1er mai commence le 28 septembre 1864, à Londres... Des ouvriers, « prolétaires » et partisans de la « lutte des classes », venus de toute l'Europe, réunis dans la capitale anglaise, fondent l'Association Internationale des Travailleurs, la 1ère Internationale Ouvrière : les statuts sont rédigés par Karl Marx lui-même"

 

Le 1er mai 1886 est d'abord la date où 200 000 ouvriers de Chicago obtiendront la journée de 8 heures, suite à un long mouvement de lutte étalé sur plusieurs années.

Dans les jours qui suivirent, plusieurs manifestants furent tués, et plusieurs anarchistes pendus pour une supposée participation à des attentats contre la police.

En 1889, la IIème Internationale décidait d'en faire une journée internationale pour la journée de 8 heures et elle commence à se célébrer à partir du 1er Mai 1890.

***

En France, dès 1890, les manifestants du 1er mai ont pris l'habitude de défiler en portant à la boutonnière un triangle rouge.

Celui-ci figure la division de la journée en trois parties égales : travail, sommeil, loisirs.

 

triangle rouge.jpg

Celui-ci est quelques années plus tard remplacé par la fleur d'églantine .

"L'églantine rouge, symbole du printemps révolutionnaire, fleur sauvage du prolétariat."

eglantine_rouge.jpg


Elle remplace vers 1899, lors de la manifestation du 1er mai, le triangle rouge, symbole de la revendication des trois huit .
Elle sera arborée lors de nombreuses grèves, manifestations et congrès ouvriers, mais elle cèdera progressivement sa place et  finira par être totalement détronée par le muguet, lors de l'institutionalisation de la fête du travail, en 1941.

**

*

 Le 1er Mai 1891, à Fourmies dans le Nord, la police tire sur les manifestants et fait dix morts.

 

1ermai1891.jpg

Dans cette petite cité du Nord de la France, la manifestation tourne au drame: l'armée, fière de ses nouveaux fusils, tire à bout portant sur la foule pacifique des ouvriers : 10 morts, dont 8 jeunes de moins de 21 ans. L'une de ces jeunes victimes, l'ouvrière Marie Blondeau, habillée tout de blanc et les bras couverts de fleurs, devient le symbole de cette journée, une sorte de Vierge « laïque »... Suite à ce drame, le 1er mai s'enracine de plus en plus dans une tradition de lutte, l'Internationale Socialiste développe le caractère revendicatif, ouvrier et international du 1er Mai...

 

En 1907, à Paris, le muguet, remplace cette dernière. Le brin de muguet est porté à la boutonnière avec un ruban rouge.

 

 Le 23 avril 1919, le Sénat ratifie la journée de huit heures et fait du 1er mai suivant une journée chômée.

C'est la Russie bolchevique qui la première établira la journée du 1er mai fériée et chômée en 1920, alors qu'elle s'étend partout comme journée de lutte et de solidarité internationale des travailleurs, bien au delà de la revendication initiale de la journée de 8 heures

Hitler, pour se rallier le monde ouvrier, fait du 1er mai, dès 1933, une journée chômée et payée...

La France l'imitera, sous l'Occupation, le 24 avril 1941: le 1er mai est officiellement désigné comme Fête du Travail et de la Concorde Sociale, il devient chômé.

 ***

Au 1er mai 1936, on distribue des brins de muguet cravatés de rouge.

medium_drapo_cgt.jpg

Au début du XXe siècle, il devient habituel, à l'occasion du 1er mai, d'offrir un brin de muguet, symbole du printemps en Ile-de-France.

*

Sur les traces d'Hitler

L'ombre de PETAIN SUR LE PREMIER MAI

Le 24 avril 1941, le maréchal PETAIN qui instaure officiellement le 1er mai comme "LA FETE DU TRAVAIL et de la CONCORDE SOCIALE"   (chômé, sans perte de salaire, mais 50 % de celui-ci sera versé au Secours national), débaptise la FETE DES TRAVAILLEURS  qui faisait trop référence à la lutte des classes.

affiche petain, appel aux vrais travailleurs

ceux qui travaillent pour la Patrie

... appliquant ainsi la devise Travail, Famille, Patrie : par son refus à la fois du capitalisme et du socialisme, le régime pétainiste recherche une troisième voie fondée sur le corporatisme.

 

À l’initiative de René Belin, ancien dirigeant de l’aile anticommuniste de la CGT (Confédération générale du travail) devenu secrétaire d’État au travail dans le gouvernement de François Darlan, le jour devient férié, chômé et payé.

La radio ne manque pas de souligner que le 1er mai coïncide aussi avec la fête du saint patron du maréchal, SAINT PHILIPPE.

L’églantine rouge, associée à la gauche, est remplacée par le muguet.

Cette fête disparaît à la Libération.

*

En avril 1947, sur proposition du dé­puté socialiste Daniel Mayer et avec le soutien du ministre communiste du Travail Ambroise Croizat, le 1er mai est réinstitué jour chômé et payé dans le code du travail, sans être une fête nationale (mais il n’est pas officiellement désigné comme fête du Travail).

Ce n’est que le 29 avril 1948 qu’est officialisée la dénomination « fête du Travail » pour le 1er mai.

Beaucoup à gauche voudraient que la fête du Travail redevienne la fête des Travailleurs, rejetant les mesures de Pétain.

"On peut toujours rêver".

**

*

En 1988, le Front National, parti politique français fondé en 1972, choisit le Premier Mai  pour honorer Jeanne d'Arc.

 

*****

Aujourd'hui, le 1er mai est une journée de lutte partout dans le monde, même dans les pires conditions de répression et de clandestinité.

Au niveau du Travail et de la Justice Sociale, nous avons encore de quoi défiler et revendiquer, comme nos grands-parents, en 1936

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique