logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« CHARLIE HEBDO : AUCUNE PORTE NE S'EST OUVERTE ! Il a fallu 12 cadavres pour qu'on nous comprenne enfin | Page d'accueil | Pas naïfs ! Conspués par tous puis encensés »

11/01/2015

Pas les bienvenus pour tous

http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/11/a-la-marche-republicaine-des-dirigeants-peu-attaches-a-la-liberte-de-la-presse
 
Alors que la liste des dirigeants mondiaux présents, dimanche 11 janvier, à la manifestation en hommage à Charlie Hebdo et aux victimes des attentats qui ont frappé la France ne cesse de s'allonger, la présence de certains responsables, dont les pays sont peu connus pour leur respect de la liberté d'expression et de la presse, suscite des critiques.
 
Pour l'heure, le gouvernement français ne s'est pas encore exprimé sur ce sujet. Comme l'a dit le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, un des partis à l'origine de la manifestation, « vient qui veut et qui se sent concerné ».
 
Ainsi du premier ministre turc Ahmet Davutoglu, du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, du président de la République gabonaise Ali Bongo, du roi et de la reine de Jordanie Abdallah II et Rania ou encore de Naftali Bennett, ministre de l'économie israélien qui se vantait d'avoir tué « beaucoup d'Arabes ». 
 
A titre d'exemple, leurs pays respectifs sont très mal placés sur le classement mondial 2014 de la liberté de la presse réalisé par Reporters sans frontières (RSF) : sur 180 pays, la Turquie est 154e, la Russie 148e, la Jordanie 141e, le Gabon 98e et Israël 96e.
 


La présence annoncée dans le cortège du ministre de l'économie israélien Naftali Bennett – aussi chef du parti de la droite sioniste religieuse Foyer juif – qui avait défrayé la chronique en 2013 en déclarant « J'ai tué beaucoup d'Arabes dans ma vie. Et il n'y a aucun problème avec ça » ne manquera pas de susciter la polémique.
 
La Jordanie arrête des journalistes et ferme des chaînes de télévision

Au Gabon, piratages et séquestrations
 
 En Russie, les opposants muselés
 
etc..
 

LES REPRÉSENTANTS POLITIQUES

L'ENSEMBLE DES AUTORITÉS RELIGIEUSES

  • Joël Mergui (président du Consistoire central israélite),
  • Moché Lewin (directeur exécutif de la Conférence des rabbins européens),
  • Roger Cukierman (président du Conseil représentatif des institutions juives de France, CRIF),
  • Mgr Stanislas Lalanne (évêque de Pontoise en région parisienne),
  • Mgr Pascal Delannoy (évêque de Saint-Denis, à la périphérie de Paris) au nom de la Conférence des évêques de France.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM), instance représentative de l'islam de France, ainsi que l'UOIF (proche des Frères musulmans), ont appelé également « les citoyens de confession musulmane à rejoindre massivement » les marches. Le pape François sera, quant à lui, absent.

Lire aussi : Un dispositif de sécurité exceptionnel à Paris

DES DIRIGEANTS EUROPÉENS

  • La chancelière allemande Angela Merkel,
  • le premier ministre britannique David Cameron,
  • le président du conseil italien Matteo Renzi,
  • le président du gouvernement espagnol Mariano Rajoy,
  • le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker,
  • le président du Parlement européen, Martin Schulz,
  • le président du Conseil européen Donald Tusk,
  • le chef du gouvernement danois Helle Thorning-Schmidt,
  • le chef du gouvernement belge Charles Michel,
  • le chef du gouvernement néerlandais Mark Rutte,
  • le chef du gouvernement grec Antonis Samaras,
  • le chef du gouvernement portugais Pedro Passos Coelho,
  • le chef du gouvernement tchèque Bohuslav Sobotka,
  • le chef du gouvernement letton Laimdota Straujuma,
  • le chef du gouvernement bulgare Boïko Borisov,
  • le chef du gouvernement hongrois Viktor Orban,
  • le chef du gouvernement croate Zoran Milanovic,
  • le premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel,
  • le président roumain, Klaus Iohannis,
  • la première ministre danoise Helle Thorning-Schmidt,
  • la présidente de la Confédération suisse Simonetta Sommaruga,
  • le premier ministre suédois Stefan Löfven.

>> Lire le décryptage : A la marche républicaine, des dirigeants peu attachés à la liberté de la presse

D'AUTRES DIRIGEANTS DU MONDE ENTIER

  • Le ministre de la justice américain Eric Holder représentera les Etats-Unis, les rumeurs évoquant la présence d'Obama ont été démenties par l'administration américaine,
  • le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, son chef de la diplomatie, Avigdor Lieberman et son ministre de l'économie Naftali Bennett,
  • le président palestinien Mahmoud Abbas,
  • le roi de Jordanie Abdallah II et la reine Rania,
  • le ministre de la sécurité publique canadien Steven Blaney,
  • le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov,
  • la présidente du Kosovo Atifete Jahjaga,
  • le premier ministre albanais Edi Rama,
  • le premier ministre turc Ahmet Davutoglu,
  • le premier ministre géorgien Irakli Garibachvili,
  • le président ukrainien Petro Porochenko,
  • le premier ministre tunisien Mehdi Jomaa,
  • le ministre des affaires étrangères égyptien Sameh Choukry,
  • le président malien Ibrahim Boubacar Keïta,
  • le ministre des affaires étrangères des Emirats arabes unis, cheikh Abdallah ben Zayed Al-Nahyane,
  • le ministre des affaires étrangères algérien Ramtane Lamamra,
  • le président gabonais Ali Bongo,
  • le président nigérien Mahamadou Issoufou,
  • le président béninois Thomas Boni Yayi,
  • le président du Sénat australien et numéro 2 dans l'ordre protocolaire, Stephen Parry.

De nombreux autres pays ont prévu d'envoyer des représentants de leur diplomatie pour les représenter dimanche, à l'instar du Maroc ou du Brésil, représentés par leurs ambassadeurs respectifs à Paris.

Sera aussi à Paris le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg, tout comme les dirigeants d'autres institutions internationales (Organisation internationale de la francophonie, Bureau international du travail, Ligue arabe).


Le Front national s'estime exclu de la marche républicaine à Paris, mais plusieurs de ses responsables ont indiqué qu'ils manifesteraient dans les villes ou départements où ils sont élus. Marine Le Pen manifestera à Beaucaire, dans le Gard.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/11/ils-participeront-a-la-marche-republicaine-dimanche-a-paris_4553608_3224.html#PjyeR1JgfZgmmLqp.99
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique