logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« TOURNOI HOMOLOGUE DE TENNIS A HABAS | Page d'accueil | LA FETE AUX COPAINS »

15/07/2015

GRECE / opposition au texte imposé ... manifs dans toute la FRANCE

 

VIDEO. Grèce : Mélenchon critique un accord arraché à Tsipras "le pied sur la gorge"

L'eurodéputé reproche aussi à François Hollande d'avoir "beaucoup trop tardé à envoyer ses experts aider les experts grecs".

 

 

 

 

Des rassemblements sont prévus mercredi dans toute la France en opposition au texte imposée par l’Eurogroupe à la Grèce.

Voici la liste des rassemblements (à compléter) :

Ainsi qu’à Bruxelles, à 18 h place de l’Albertine.

 

 

 

 

17h03 André Chassaigne, président du groupe GDR, qui compte les dix députés du Front de gauche, se sert un verre d’eau et attaque en citant le prix Nobel d’économie, Paul Krugman : « Le projet européen vient de subir un coup terrible, voire fatal. »

« Cet accord, poursuit-il, se clôt sur un triptyque : soumission, humiliation, libéralisation. Les efforts demandés à Athènes dépassent l’entendement, « ils recèlent », comme l’exprimait encore Paul Krugman, dans les colonnes du New York Times, « un esprit de vengeance, la destruction totale de la souveraineté nationale et effacent tout espoir de soulagement”. Il s’agit de faire payer au peuple grec le fait d’avoir osé dire « Non » à l’Europe de l’orthodoxie financière, « non » à l’asphyxie de leur pays. Cet accord n’a qu’un seul mérite : celui d’éviter à la Grèce l’exclusion de la zone euro, conformément au vœu d’une très large majorité de la population grecque. »

 

 

 

Une réduction de la dette grecque, « hors de question »

Le FMI indique que « la dette de la Grèce ne peut désormais être viable qu’avec des mesures d’allègement de la dette qui vont beaucoup plus loin que ce que l’Europe a envisagé de faire jusque-là ».

Le Fonds soumet trois options aux Européens :

  • La première consisterait à étendre de 10 à 30 ans le « délai de grâce » pendant lequel la Grèce n’aurait pas à rembourser sa dette aux Européens.
  • La seconde, plus vague, résiderait dans des « transferts annuels » de fonds qui iraient directement alimenter le budget de la Grèce.
  • La troisième prévoit un « effacement de dette » pur et simple dont les Européens, Berlin en tête, ne veulent pas entendre parler.

La chancelière allemande Angela Merkel a ainsi plusieurs fois assuré qu’une réduction classique de la dette grecque était « hors de question ». Une dégradation de la conjoncture en Grèce serait également lourde de conséquences financières pour les Européens, prévient le Fonds.

« Des financements supplémentaires exceptionnels pourraient être nécessaires de la part des États membres » en sus des 85 milliards d’euros envisagés par le FMI et retenus par la zone euro dans son pré-accord avec la Grèce. L’analyse du FMI en dit long sur le peu de crédibilité économique accordé au plan validé à Bruxelles, qui doit faire l’objet d’un vote au parlement grec ce mercredi 15 juillet.

Le Parlement grec ne devrait pas accepter « le chantage imposé par les créanciers de la Grèce sur Alexis Tsipras », a déclaré Zoé Konstantopoulou, présidente du Parlement, réagissant à l’étude du FMI sur la dette grecque.

 

 

 

UE-Grèce : la gauche européenne face à ses responsabilités

L’« accord » UE-Grèce doit être voté ce mercredi par la majorité socialiste. Le Front de gauche et Syriza Paris militent pour « le non ».

Après s’être posée en garant d’un maintien de la Grèce dans la zone euro, la majorité socialiste s’apprête à voter en faveur du texte, en « soutien au peuple grec ».

Au grand dam de Syriza Paris, qui appelle clairement les gauches européennes à voter « non » au plan de l’Eurogroupe :

« Un accord avec le pistolet sur sa tempe ne peut pas être légitimé tant du point de vue politique que juridique et morale », dénonce Athina Vlachaki, coordinateur de Syriza Paris.

Pas de fronde à l’Assemblée

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique