logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« LE CHOIX DE L'INSOUMISSION | Page d'accueil | MATCH D'ENTRAINEMENT ou AMICAL... FACE A URRUGNE »

09/09/2016

A LA FETE DE L'HUMA... avec Marie-Thérèse GOUTMAN

 A cette époque, j'étais pleine d'espoirs ... déçus depuis.

miche fete huma 001.jpg

C'était en 1979 !!

J'avais adopté la coiffure d'ANGELA DAVIS en solidarité

J' "haranguais" la foule à la FETE DE L'HUMA en compagnie de M.T GOUTMAN,

première femme élue au parlement à la présidence d'un groupe politique

qui présentait son livre "ET L'ENFANT ?"

sorti en janvier 1979.

Goutmann-Marie-Therese-Et-L-enfant-Livre-22108930_ML.jpg

 

 
Fonctions
Sénatrice de la Seine-Saint-Denis
Députée de la 9e circonscription de Seine-Saint-Denis
Maire de Noisy-le-Grand
Biographie
Nom de naissance Marie-Thérèse Milhau
Date de naissance (83 ans)
Lieu de naissance Jouars-Pontchartrain (Yvelines)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique PCF

Père

Mère

Jean Milhau - artiste peintre

Antoinette Gillet, avocate, administrateur civil au ministère de la Guerre.

Profession Directrice d'école

 

 

ANGELA DAVIS

angela_davis3_mini.GIF

Elle est née le 26 janvier 1944, à Birmingham, en Alabama à une époque où le racisme et les troubles politiques faisaient rage. Ses parents étaient enseignants, et dès son enfance, la petite Davis était plongée dans le milieu communiste, et reçoit déjà les influences de ce qui sera ses conceptions politiques, et ses convictions philosophiques.

En 1960, elle passe deux ans à étudier, à l'Ecole de Francfurt sous la direction de Theodore Adorno. De 1963 à 1964, elle suit des cours à Paris, puis elle rentre dans le Massachusetts à l'université de Brandeo. Après avoir obtenu sa licence en 1965, elle part en Allemagne pour ses études plus approfondies. De nouveau aux Etats Unis en Californie à l'université de San Diego, elle reçoit sa maîtrise en 1968. C'est à cette même année qu' elle devient membre du parti communiste, et des blacks panters. Son investissement dans ses 2 groupements lui valurent d'être surveillée de très près par le gouvernement des Etats Unis.

Après avoir enseigné pendant 1 an à l'université de Californie à Los Angeles, elle est renvoyé. Ce licenciement était principalement dû à son appartenance au parti communiste. En 1970 elle devient la troisième femme dans l'histoire à être inscrite sur la liste des personnes les plus recherchées par le FBI.

Accusée de conspiration pour libérer Georges Jackson, le FBI estimait que Angela Davis avait armé des prisonniers dans la Cours du Conté de Marin .Elle dut passer 2 semaines à fuir la police. A cette époque on pouvait voir une pancarte affichée dans de nombreuses maisons, où on pouvait lire : " Angela notre sœur, tu es la bienvenue dans cette maison".
Elle fut finalement découverte par la police dans un hôtel après avoir été accusée de meurtre et de kidnapping. Elle passa 16 mois en prison puis fut acquittée de toutes ses charges.

En 1971, ses essais dans lesquels elle détaille sa croyance en la doctrine communiste et ses pensées sur l'oppression raciale sont publiés.
Puis convaincue par ses amis,
elle écrit son autobiographie et se présente aux élections de 1980, sous les couleurs du parti communiste.
" Women, Race and class "publié en 1981 devient un classique du féminisme. En 1989 elle publie la première collection de ses discours de 1983 à 1987 ,intitulé " Women ,Culture and politic ".
De nos jours, Angela Davis continue son combat politique et social .C'est une théoricienne accomplie et cultivée, elle enseigne à l'Université de Californie à Santa Cruz et continue à faire des discours.

index.jpg

 

Lennon et Yoko Ono écrivent Angela. En France, Sartre, Aragon, Prévert, Genet dénoncent le racisme, le maccarthysme persistant, l’arbitraire de sa détention. À l’initiative de la Jeunesse communiste, 100 000 personnes foulent le pavé parisien, le 3 octobre 1971, en compagnie de Fania, la jeune sœur d’Angela Davis. L’Humanité se fait le porte-voix de ce mouvement de solidarité.

Celle qui entrait toujours poing levé dans la salle d’audience est finalement acquittée le 4 juin 1972 par un jury exclusivement blanc. Le verdict n’efface pas le racisme de la société américaine, mais il lui porte un coup sérieux. Libérée, Angela Davis ne renonce pas au combat pour l’émancipation, pour un autre monde, libéré de l’oppression et de toutes les formes de domination. En la rencontrant, Genet dit avoir acquis « la certitude que la révolution serait impossible sans la poésie des révoltes individuelles qui la précèdent ». Angela Davis incarne toujours cela, cette grâce qui donne sens et noblesse à l’engagement politique.

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique