logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« LIVRET AGRICULTURE DE JL MELENCHON | Page d'accueil | MELENCHON DECOLLE »

14/02/2017

TUE-LA ! FEMME ADULTERE

 

Résultat de recherche d'images pour "LA FEMME DE CLAUDE alexandre dumas"
 
 
POUR LA FETE COMMERCIALE ET SENTIMENTALE DES AMOUREUX, j'ai eu envie de "détonner" du paysage et partager ce morceau choisi, qui n'a rien de sentimental, après lecture au hasard dans "Chroniques de la France et des Français " que j'adore feuilleter.
 
 
Paris, juin 1872, un an après l'écrasement de la Commune. Un mari meurtrier de sa femme prise en flagrant délit d'adultère est condamné (à cinq ans de prison). Cette condamnation fait scandale à une époque où, conformément au Code Civil, l'homme était toujours acquitté dans ce genre d'affaire... Une avalanche de pamphlets, d'opuscules, d'articles, vont opposer misogynes et féministes, hommes et femmes, catholiques et libre-penseurs, curés et pasteurs, légitimistes, républicains et socialistes.
 
 
 
FAUT-IL TUER LA FEMME ADULTERE ?
 
La question préoccupe écrivains et journalistes. Un fait divers, l'affaire DUBOURG, relance une nouvelle fois la polémique.
Les juges ont encore fait preuve d'une clémence que certains estiment coupable envers un mari trompé qui a tué sa femme et son amant.
Car l'opinion est de moins en moins encline à suivre sans réaction de tels jugements.
Certains trouvent ces moeurs barbares, d'un autre âge, et s'étonnent de les voir tolérées à l'aube du XXe siècle. D'autres ont le sens de l'honneur sourcilleux et, Alexandre DUMAS fils à leur tête, n'hésitent pas à crier "TUE-LA" au mari floué.
 
Les partisans du droit des femmes, de plus en plus nombreux, s'indignent et réclament le droit au divorce et l'égalité devant la loi.
 
 
TUE-LA !
 
Les arguties d’un moraliste : La Femme de Claude
d’Alexandre Dumas fils
 
 
« Tue-la » : telle est la conclusion de la brochure d’Alexandre Dumas fils, L’Homme-Femme, publiée en 1872 :
 
[…] si tu as associé ta vie à une créature indigne de toi ; si, après avoir vainement essayé d’en faire l’épouse qu’elle doit être, tu n’as pu la sauver par la maternité, cette rédemption terrestre de son sexe ; si, ne voulant plus t’écouter ni comme époux, ni comme père, ni comme ami, ni comme maître, non seulement elle abandonne ses enfants, mais va avec le premier venu en appeler d’autres à la vie, lesquels continueront sa race maudite en ce monde : si rien ne peut l’empêcher de prostituer ton nom avec son corps ; si elle te limite dans ton mouvement humain, si elle t’arrête dans ton action divine ; SI LA LOI QUI S’EST DONNÉ LE DROIT DE LIER S’EST INTERDIT CELUI DE DÉLIER ET SE DÉCLARE IMPUISSANTE, déclare-toi personnellement, au nom de ton maître, le juge et l’exécuteur de cette créature. Ce n’est pas ta femme, ce n’est pas une femme ! elle n’est pas dans la conception divine, elle est purement animale, c’est la guenon du pays de Nord, c’est la femelle de Caïn : tue-la !
 
***
***
 
 

d18.jpg

d19.jpg

d20.jpg

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique