logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« LES PREDATEURS AU POUVOIR ou LA FORCE AU PEUPLE. IL FAUT CHOISIR. | Page d'accueil | LA PEUR DU ROUGE ... AUX BETES A CORNES ! L'artillerie lourde est envoyée »

14/04/2017

DESINTOX face aux POISONS

PAUVRE COHEN, PAUVRE APATHIE ... Ignares ! ils croyaient se payer la tête de Corbières

mais on a vu qu'ils ne savaient pas de quoi on parlait dans les programme de MELENCHON

DE LA GUYANE ET DES ANTILLES (LA FRANCE D'AMERIQUE DU SUD)

Ils ont tout à apprendre ces journaleux qui se transforment en tracts politiques mensongers

Capture desintox figaro.JPG

https://jlm2017.fr/category/actualites/pas-de-question-sans-reponse/

Après l’Observatoire insoumis qui décrypte régulièrement les propositions des autres candidats à l’élection présidentielle, la France insoumise lance cette nouvelle page de désintox. Vous pourrez trouver ci-dessous des contre-arguments sur les propos tenus à l’encontre de nos propositions par les médias ou nos adversaires. Partagez-les !

 

Capture ELECTION 2017 AMNESTY.JPG

L’article qui n’a rien compris à la réforme fiscale – #JLMDesintox

dans Actus, Pas de question sans réponse ! - #JLMDesintox

Les jours heureux pour qui ? Telle est la conclusion d'un éditorial des Echos qui tente de dissuader de voter Mélenchon en surfant sur la peur.

La menace d'une augmentation d'impôts est donc brandie alors même que le programme de la France Insoumise garantit une baisse d'impôts pour toute personne gagnant moins de 4000€ net par mois et un impôt inchangé pour une personne gagnant entre 4000€ et 6000€ par mois. Et ceci sans compter le gain de pouvoir d'achat procuré par la prise en charge à 100% des dépenses d'assurance maladie, la gratuité dans les cantines, le relèvement des minima sociaux ou les allocations familiales données dès le premier enfant. Notre programme, c'est éradiquer la pauvretéSeule une minorité de très riches verra ses impôts augmenter, c'est moins de 10 % de la population totale comme le montre le simulateur d'impôts !

C'est ensuite le spectre de l'endettement qui est avancé. Cet éditorial oublie de dire qu'emprunter pour opérer une véritable transition écologique, pour hausser le niveau de formation des Français, pour améliorer leur santé et pour en finir avec le mal logement, c'est investir et assurer le retour au plein emploi. Investir, c'est avoir un patrimoine public qui augmente (bâtiments, infrastructures) ou s'améliore (isolation thermique, accessibilité, etc.). Chaque euro dans les énergies renouvelables est un euro de gagné sur le déficit commercial lié à l'énergie et au pétrole ! Tout le contraire de ce qui est fait depuis des années, l'emprunt ayant servi à financer divers cadeaux fiscaux comme le CICE ou de multiples et inutiles niches fiscales. Produire en France c'est possible car les investissements relancent l'activité : un euro investi et dépensé, c'est entre 1,3 et 3 € d'activité au final !

Par conséquent, à la question les jours heureux pour qui, nous répondons les jours heureux pour au minimum 99% des Français... et même pour les autres car, on ne vit pas heureux dans un océan de malheur.

**Le petit plus : «Ils en parlent aussi»**

Le journal Libération a publié le mercredi 12 avril un article de désintox à propos de notre réforme fiscale. On s'est dit que ça valait le coup de le signaler. Cliquez ! 

Capture DESINTOX IMPOTS.JPG

 

Capture ELECTION 2017 AMNESTY.JPG

Capture bfm.JPG

L’article le plus fâché avec les mathématiques – #JLMDesintox

dans Actus, Pas de question sans réponse ! - #JLMDesintox

BFM Business reprend les estimations franchement folkloriques de l’Institut de l’entreprise, qui chiffre à 33,9 milliards d’euros annuels la mesure de l’État employeur en dernier ressort. Cette mesure correspond à l’obligation pour l’État de proposer à chaque chômeur de longue durée une offre d’emploi à ses qualifications, pour répondre à des besoins non-solvables dans le secteur public ou non-marchand. Cela prendra la forme des «contrats coopératifs». Et le coût budgétaire d’une telle mesure est loin de ce qu’annoncent les amis de la précarité et de la pauvreté !

D’abord, reprenons le rapport Grandguillaume, à l’origine de la loi votée à l’unanimité de l’Assemblée nationale en 2016 (consistant à expérimenter l’embauche directe des chômeurs dans les « territoires zéro chômeur »). Dans ce rapport parlementaire, chaque emploi revient à prendre en charge 20.000€ par an au total… à la place de 15.000€ d’indemnisation ou d’aide aux chômeurs actuellement ! Donc c’est seulement une dépense supplémentaire de 5000€ par emploi. Pour Hollande, c’est 100.000€ de chaque emploi subventionné par le CICE ! Les plus responsables, c’est nous !

Les estimations fantaisistes de l’Institut de l’entreprise reposent surtout sur une erreur mathématique de base. Ils comptent uniquement le salaire versé aux chômeurs, sans imaginer d’abord que le nombre de chômeurs puisse baisser, ni même se rendre compte que les chômeurs devenus salariés vont payer des cotisations et des impôts qui vont abonder le trésor public et contribuer au financement de notre modèle social, ou enfin que certaines dépenses actuelles n’auront plus lieu d’être (économies en dépenses).

En effet, l’État employeur en dernier ressort arrive en complément d’un plan d’investissement de 100 milliards et l’application des 35 heures réelles. Une hypothèse de 400.000 chômeurs de longue durée correspond au programme chiffré de la France insoumise (soit environ 8 milliards de coût brut, desquels il faut enlever encore la TVA moyenne à 13 % que paient ces salariés via leurs consommations, qui nous ramène à 7 milliards de dépenses).

Il s’agit en fin de compte de la politique d’emploi la plus économe menée depuis des décennies ! Au lieu de payer des personnes à chercher des emplois qui n’existent pas, les embaucher directement selon leurs qualifications ou leur proposer des formations en étant rémunérés. #JLMDesintox : Ils ont crée le chômage de masse et répandu la précarité mais osent encore nous reprocher de trouver des solutions !

Capture ELECTION 2017 AMNESTY.JPG

 

Jean-Luc Mélenchon ne veut pas augmenter les impôts de 120 milliards ! -#JLMDesintox

dans Actus, Pas de question sans réponse ! - #JLMDesintox

... mais de 30 milliards concentrés sur les très hauts revenus et patrimoines!

La presse s'affole : 

 

 Le système médiatique sent le souffle de la campagne de la France insoumise qui avance. L'oligarchie panique et diffuse des mensonges pour faire peur, car elle sait. Sous l’Avenir en Commun elle contribuera à l’intérêt général. Nous ne fixons pas des règles aveugles et inefficaces de gestion budgétaire, nous avons des objectifs politiques et des recettes suffisantes pour les atteindre. En voici les principales : 

 

1) Pour une remise à plat des niches fiscales inutiles, antisociales, antiéconomiques et antiécologiques : 38 milliards

Alors que les libéraux appellent de leurs vœux l’analyse de l’efficacité de la dépense publique ils refusent de le faire pour les niches fiscales et sociales. 

L’Inspection générale des finances estimait même en 2011 que les niches sans utilité économique et sociale réelle coûtent 53 milliards par an. Dans les premières années de mandat, nous avons pour objectifs des économies de 38 milliards sur ces cadeaux fiscaux autant injustes qu'inefficaces, qui n'existaient pas il y a vingt ans.

 

2) Abrogation du CICE et du Pacte de Responsabilité : 21 milliards

La politique de l’offre a échoué à augmenter l’emploi, l’investissement et les exportations. Il faut en tirer les conséquences. Selon le comité de suivi du CICE, le dispositif aurait permis de sauvegarder un nombre ridiculement faibles d'emplois, entre 50 000 et 100 000 emplois, soit un coût par emploi de 16 000 euros par emploi préservé. Avec 20 milliards on aurait pu créer 450 000 postes dans la fonction publique (enseignants, policiers, …). Contre le chômage, l’efficacité c’est nous !

 

3) Contre la fraude et l'évasion fiscales : 30 milliards

Tous les experts le disent, on peut récupérer entre 60 et 80 mds entre les paradis fiscaux et la fraude fiscale. Nous visons un objectif ambitieux mais raisonnable de 30 milliards de recettes supplémentaires dans les premières années de mandat. 

 

4) Les vraies hausses de fiscalité concentrées sur les très hauts revenus et les très hauts patrimoines

  • Révolution fiscale des impôts sur les revenus : 10 milliards sur les plus riches

Seuls les individus gagnant plus de 4000 euros par mois paieront plus, chacun peut découvrir sa situation sur le simulateur d'impôts de la France insoumise. En outre, un crédit d'impôt égal de 1000€ par enfant est accordé (il est à 1500€ pour des familles monoparentales). Même Libération l'explique, les impôts baisseront avec des enfants.

  • Progressivité et renforcement de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), réelle taxe sur les hautes transactions immobilières : 8 milliards
  • Taux de TVA sur les objets de grand luxe : 5 milliards
  • Réelle taxe transactions financières : + 5 milliards
  • Création d'outils pour le bien commun (taxe carbone, taxation à la source de la publicité, etc.) : 3,5 milliards

En outre, suppression de baisses de cotisations sociales décidées dans le cadre du Pacte de responsabilité en revenant à ce qui existait avant l’ère Sarkozy, qui était loin du communisme bolchévique qu'on nous prédit : + 9 milliards  pour le modèle social

 

5) Aider les PME, en diminuant l’impôt sur les sociétés : - 8 milliards

L’impôt sur les sociétés (IS) est essentiellement payé par les TPE-PME car les grands groupes peuvent utiliser des stratégies d’optimisation fiscale. Le taux général sera porté à 25 % (-11 milliards) et la contribution additionnelle sur les dividendes et les rachats d’actions qui appauvrissent les entreprises sera doublée (+3 milliards).

 

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique