logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« LE MACRONISTE DELANOE NE MANQUE PAS D'AIR... HONTEUX ! PRET A TOUTES LES CONTRE-VERITES | Page d'accueil | LE "VRAI" TRAVAIL ? 5 ANS APRES »

30/04/2017

NON, HITLER N'EST PAS PARVENU AU POUVOIR PAR UNE VOIE DEMOCRATIQUE

Les hommes-liges du monde de la finance font le forcing pour imposer aux Français la candidature du banquier Macron, ex-associé gérant de la banque Rothschild, afin de porter celui-ci à l'Elysée. Tous les arguments sont bons pour peser sur le choix des citoyens.
 
Y compris les mensonges historiques.
 
Le dernier en date, c'est de faire l'amalgame entre l'accession d'Adolf Hitler à la chancellerie du Reich et l'éventuelle élection de Marine Le Pen le 7 mai prochain. Ainsi, d'après nos faussaires en écriture historique, Hitler serait parvenu au pouvoir par la voie démocratique et et il s'en serait servi pour instaurer sa dictature. Voyez l'allusion...
 
 
"Dans les années 30 en Allemagne, l'extrême gauche n'a pas voulu choisir entre les sociaux démocrates et les nazis. Hitler a été élu par le suffrage universel", a déclaré ce soutien d'Emmanuel Macron sur RTL.
 
Non, Hitler n'est pas devenu chancelier du fait qu'il aurait disposé d'une majorité au Reichstag. Il a été porté au pouvoir par le complot de l'oligarchie allemande de l'époque. Les journaux français de cette période l'attestent. Ceux que nous citons sont, non seulement "de droite", mais également propriétés du Capital. Le Temps ne s'en cache pas : il appartient au fameux Comité des Forges où règnent alors les de Wendel et Schneider.
 

Mais lu par les gens de ce monde-là, nul besoin pour ces journaux de travestir la vérité. Et de ne pas cacher la tendresse que ce quotidien et ses confrères portent au nouveau chancelier allemand : un "pouvoir fort", matant la classe ouvrière, et d'abord les communistes, pour être en situation d'exercer le pouvoir sans entrave en faveur des Konzerns, que demander de mieux ?

Les grands patrons français devront attendre la défaite de la France pour imposer  leur dictature ouverte, collaborant avec le vainqueur.  Ils se retrouveront nombreux dans les gouvernements de Vichyle directeur-général de la Banque d'Indochine, Paul Baudouin, ministre des affaires Etrangères du maréchal Pétain, Jean Bichelonne,  Directeur Général des aciéries de Senelle-Maubeuge, Ministre de la Production Industrielle, adepte de l'intégration économique franco-allemande. Il faut citer aussi François Lehideux, Directeur-Général de Renault, Jacques  Barnaud, Directeur général de la banque Worms ...Et bien d'autres, comme eux,  ont régné à Vichy.

Et aujourd'hui, leurs successeurs, tous aussi fanatiques de la collaboration franco-allemande,  veulent porter directement aux leviers de commande un autre banquier, l'ex-associé-gérant de la Banque Rothschild, ex-ministre de l'Economie de François Hollande. Par la voie démocratique ? On peut en douter à lire la presse aux ordres, à écouter la radio à son service,  la télé à longueur d'antenne, travestissant l'histoire.

Parmi ceux-ci, l'ancien maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë, a appelé vendredi 28 avril à la "responsabilité" ceux qui ne voteraient pas Emmanuel Macron le 7 mai pour faire barrage au Front national, faisant un parallèle avec l'arrivée au pouvoir des nazis en Allemagne.

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/2017/04/quand-le-ps-bertrand-delanoe-soutien-de-macron-pratique-le-revisionnisme-historique.html

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique