logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« LE "VRAI" TRAVAIL ? 5 ANS APRES | Page d'accueil | EDIFIANT. SE REINVENTER avec EN MARCHE ... OU MOURIR . »

01/05/2017

1er MAI : ON HONORE LES TRAVAILLEURS, ON NE FETE PAS LE TRAVAIL. NUANCE !

/1844639675785671/zz-PremierMai-Drapeau.jpg

FETER LE TRAVAIL ?

EN VOILA UNE IDEE SAUGRENUE !

EN REALITE le 1er MAI, ON NE FETE PAS LE TRAVAIL,

ON HONORE LES TRAVAILLEURS. NUANCE !

 

 Deux premiers MAI se disputent la vedette :

1346-Affiche de film 1er mai_maxi.gif

01-05.jpg

  1. Le 1er mai du muguet. Il se trouve que la nature le fait fleurir aux alentours du début mai, mais il n'est pas toujours fidèle au rendez-vous fixé par les humains. C'est Pétain qui l'associa à la "Fête du travail et de la concorde sociale" qu'il instaura en 1941.

 Cette mesure est loin d'être anodine, car adoptée en vue de rallier les ouvriers au régime de Vichy.

1er Mai 1941 (jour de la Saint-Philippe). Pétain :

"Le 1er mai a été jusqu'ici un symbole de division et de haine. Il sera désormais un symbole d'union et d'amitié, parce qu'il sera la fête du travail."

 

 

 Affiche vichyste du premier mai rappelant une phrase fameuse d'un discours précédent du maréchal Pétain

 

"L'églantine rouge, symbole du printemps révolutionnaire, fleur sauvage

du prolétariat"

eglantine_rouge.jpg

 

1er mai des Travailleurs est le nom revendiqué par les syndicats. Il y eut un essai de l'associer à l'églantine qui est rouge, on l'oublia.

Celui-là est une fête qui date de 1886

Le 1er mai 1886 ainsi que les événements dramatiques qui ont secoué le
mouvement ouvrier américain sont à l’origine de la célébration
de la Fête du Travail, jour chômé et réservé
aux manifestations des travailleurs.
Comme, plus tard, le cas de Sacco et Vanzetti et l’affaire Rosenberg,
le
procès des martyrs de Chicago
reste un exemple de la justice à la solde des possédants dans l’Amérique capitaliste.
 

Capture 1ER MAI 1886.JPG

Capture 8 h.JPG

Nous sommes le 1er mai 1891. A 9 heures, la plupart des ouvriers de la ville sont en grève. Une seule filature reste en activité. Après une échauffourée avec les gendarmes à cheval, quatre manifestants sont arrêtés.

Le premier slogan de la journée, « c’est huit heures qu’il nous faut » est alors devenu « c’est nos hommes qu’il nous faut ». Le reste de la journée se déroule sans aucun incident majeur.

En début d’après-midi, le maire de Fourmies promet de relâcher à 17h00 les ouvriers qui avaient été arrêtés le matin. Il est 18h15, Place de l’église, face à la mairie de Fourmies, les 4 grévistes emprisonnés le matin à la mairie n’ont toujours pas été libérés.

Près de 200 manifestants arrivent alors sur place et font face aux 300 soldats équipés du nouveau fusil Lebel. Il est 18h20, les cailloux volent, la foule pousse.
Pour se libérer, le commandant Chapus fait tirer en l’air. Il est presque 18h25 lorsque le même commandant Chapus s’écrie : « Feu ! Feu ! Feu rapide ! Visez le porte-drapeau ! »

La troupe tire et teste le nouveau fusil Lebel.

La fusillade va faire une trentaine de blessés et neuf morts, dont 4 jeunes femmes parmi lesquels Maria Blondeau, jeune ouvrière de 18 ans tenant dans les mains un bouquet d’aubépine, Kléber Giloteaux, un jeune de 21 ans ou bien encore Emile Cornaille, âgé de 11 ans, qui avait une toupie dans sa poche…

Avec le drame de Fourmies, le 1er Mai va s’enraciner dans la tradition de lutte des ouvriers. Il représente un tournant considérable dans l’histoire du mouvement ouvrier français et mondial.
Bon Premier Mai à vous tous.

#mémoiredeclasse

 
 
 Résultat de recherche d'images pour "aFFICHES PREMIER MAI"

L’Assiette au beurre est un magazine satirique illustré français ayant paru de 1901 à 1936. La publication est hebdomadaire et continue jusqu'en 1912. Après une interruption, une deuxième série est publiée mensuellement de 1921 à 1925, puis décline et disparaît définitivement en 1936.

ob_f5f575_revendications-1er-mai.jpg

 
Capture 1ER MAI EN france.JPG
UN PETIT RAPPEL

Capture 2.JPG

Capture 3.JPG

Capture 4.JPG

Capture 1941.JPG

Capture 6.JPG

 

Capture 7.JPG

Capture 8.JPG

Capture 9.JPG

Capture 10.JPG

http://www.revolutionpermanente.fr/Direct-1er-mai-de-violents-affrontements-peu-avant-Bastille

2017... en direct

https://www.facebook.com/brutofficiel/videos/184463967578...

1er mai : de violents affrontements peu avant Bastille

La manifestation du premier mai, après avoir commencé à 14h30 place de la République, se dirige vers Nation. Un peu avant la place de la bastille, au niveau du boulevard Beaumarchais, les policiers en nombre, appuyés par la gendarmerie mobile et des canon à eau ont chargé à plusieurs reprise le cortège de tête le coupant en deux.

 

La manifestation est actuellement bloquée à hauteur de la place de la Bastille. La première partie de la tête de cortège a passé Bastille. Plusieurs centaines de personnes participent au cortège de tête. Les forces de police en très grande nombres ne sont pas économes en ce qui concerne l’usage de bombes lacrymogènes.

Dans le cortège syndical, bien fourni par le CGT, on ne compte pas, les pancartes et les banderoles soulignant que pour en finir avec l’extrême droite, il faut combattre au quotidien sur les lieux de travail, sur les lieux d’étude, dans les quartiers, contre l’austérité, qui nous est servie depuis bientôt 30 ans,

 

Commentaires

Quand j'entends les gens se souhaiter "bonne fête du travail", je me sens terriblement dans la "novlangue" du très visionnaire George Orwell. Comme si, on oublie, on efface les luttes ouvrières pour n'être plus que dans la pensée unique où ON SE DOIT de FÊTER en niant tout ce que l'humanité a de sagesse, de courage et de dignité.

Merci Miche pour ces rappels historiques que tu sais si bien faire.
Bises

Écrit par : monique.c | 02/05/2017

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique