logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« UNE FEMME DIRIGE LA CLIQUE D'ESTIBEAUX...Joie, bonne humeur au rendez-vous | Page d'accueil | ET qu'ça SAUTE dans les ARENES D'ESTIBEAUX »

22/07/2017

LA COURSE LANDAISE A ESTIBEAUX pour votre plaisir

Capture course landaise estibeaux.JPG

Course formelle

C'est la course de référence, celle que suivent assidûment les coursayres tout au long de la saison. C'est là que se bâtissent les réputations des hommes et des vaches. Elle dure environ 2h15 avec l'entracte. Elle débute toujours par le défilé des écarteurs (paséo), au son de la Marche Cazérienne jouée par l'harmonie, qui accompagne ensuite en musique les exploits de la course1.

Pour la saison (temporada), cinq troupeaux (ganaderías) et cinq équipes d'hommes (cuadrillas) sont engagés dans une compétition par équipe et individuelle. Dans une course, la cuadrilla est composée de sept écarteurs en boléro et de quatre hommes en blancs (le sauteur, les deux entraîneurs et le cordier). Ce type de course se découvre principalement en Chalosse, dans le Tursan, en Armagnac, dans le nord du Béarn et de la Bigorre.

Dix vaches minimum sont enfermées dans les loges. Huit sortent en première partie dont une vache à sauter, une vache sans corde et une vache de l'Avenir (vache qui débute à la corde) et cinq vaches à écarter avec corde. En deuxième partie, il y aura six sorties dont cinq à écarter et une à sauter.

À la fin de la course, le jury annonce les résultats individuels de chaque acteur et le pointage de la vache. Ce résultat servira au calcul du « challenge » qui oppose sur la saison les cinq cuadrillas ; le jury désigne également les trois meilleurs écarteurs de la course qui sont invités à monter à l'Escalot pour obtenir coupe et prix qui reviennent aux écarteurs qui auront exécuté les dix meilleurs écarts sur deux vaches différentes.

**

Les toreros, que l'on nomme localement coursayres en gascon, se répartissent en deux catégories :

  • les écarteurs, personnages essentiels de la course landaise, qui attendent la vache dans l'arène avant de l'esquiver au dernier moment, réalisant de la sorte un écart. Celui-ci peut être « en dehors », « en dedans » (c'est-à-dire côté corde et donc hors de la protection du cordier) ou corde à terre.
  • les sauteurs

 

« Il existe plusieurs types d'écart : écart sur la feinte ou écart sur le saut, et différents types de sauts : saut de l'ange, saut périlleux, saut périlleux vrillé ou saut à pieds joints attachés ou dans le béret). » La technique la plus appréciée des puristes a été pendant longtemps l'écart, c'est-à-dire le moment où le torero esquive les cornes de la vache en faisant passer la tête de l'animal au creux de ses reins cambrés

**

DIMANCHE DERNIER A ESTIBEAUX

Notre coeur bat pour les locaux, écarteurs et entraîneur. La famille est là pour les accompagner dans leurs efforts, applaudir leur talent.

BRAVO à tous ! LA GANADERIA DARGELOS, la CUADRILLA VERGONZEANNE nous ont offert un beau spectacle avec des vachettes rebelles parfois.

 

LA LYRE HABASSAISE n'était pas en reste pour accompagner la belle équipe dans les arènes, la soutenir face aux vachettes pas toujours dociles, parfois rebelles.

 

Première coursière en piste avec le jeune écarteur local, Kevin.

Une tumade comme je ne les aime pas... et Julien qui n'en a cure, repart de plus belle.

On remarquera le jeune entraîneur d'ESTIBEAUX aux prises avec les cordes, Thibaut SAINT-GERMAIN

Thibaut prépare la coursière, la Lyre Habassaise dynamique comme toujours, accompagne les hommes de l'art, de l'arène.

 

L'ECARTEUR DE MUGRON... EN PISTE !

Dernier écart de la soirée avec Jean DUCASSOU

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique