logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/09/2017

CE PAYS QU'ON ABAT (Natacha POLONY)... Elle analyse, elle dissèque... ça change des autres médiocres

Et c'est pour cela qu'elle a été virée...elle n'avait pas la main sur la couture du pantalon pour MACRON

La Courageuse Natacha Polony part en Guerre contre ces Normes Scélérates Défendus par ces Loups Libéraux présents sur le plateau TV des GG "Les Grandes Gueules"... Une guerrière magnifique solide et juste dans ses analyses contre les lois européennes imposées à nos pays...

Ils n'en reviennent pas de son intelligence...de son instruction ! Les grandes gueules ne sont vraiment que des grandes gueules ! (moi)

 

Natacha Polony dénonce Guaino, Hollande et Aubry "Ils n'ont aucune leçon à donner"... La ravissante Natacha Polony remet les points sur les "i" suite aux leçons qui viennent de ceux qui ont amenés le pays là ou il est !!!

 

EXCELLENT MELENCHON ... Comme d'hab ! EXCELLENT ADRIEN ... Comme d'hab !

Jean-Luc Mélenchon était aujourd'hui l'invité de France 3.

Bon visionnage ! Partagez !

Pour ne rater aucune vidéo, abonnez-vous : http://bit.ly/290J2yC

Le dimanche 10 septembre 2017, Jean-Luc Mélenchon était l’invité de «Dimanche en politique». Il est…

 

 ***

LA FRANCE INSOUMISE C'est UN MOUVEMENT, PAS UN PARTI

et ça restera UN MOUVEMENT

"UN LABEL COMMUN QUI FEDERE LES GENS PAR L'ACTION"

" CHANGEZ LA VIE PAR VOUS-MEME"

 

***

pas de tambouille ; indépendance

*

Christophe Didion Je viens d'écouter Alexis Corbière ce jour (10/09/2017) sur France-Inter et je le félicite pour sa performance !
Je m'explique : répondre avec calme, à propos, pédagogie et en revenant systématiquement sur les vrais enjeux et les questions de fond alor..
 
Odette Demerval Prevost
Odette Demerval Prevost Le parti pris des journalistes devient tellement mais tellement évident. Est-ce que çà leur arrive de se réécouter?
 
 
Purita Tore
Purita Tore Bravo à À.corbiere pour votre patience et pédagogie face à un aréopage de journalistes militants politiques. Merci de si bien défendre la FI.
Bravo à JL Melenchon pour votre intelligence et culture vous savez remettre en place ces journalistes qui ne questionnent pas pour avoir des réponses mais juste pour essayer de discréditer la FI et vous même.
Nous sommes bien représentés
 
 
Réidid El Nen
Réidid El Nen ... Le MacCreu-neuneu.. Il s'en prend à ceux qui sont intelligents .. Et, on compris.. ( bien avant qu'il soit imposé à la place d'un vrai président de l'hexagone ) .. Qu' il n'est " rien " << (pour lui c'est vrai).. Et, que les lois " qu' on lui dic...Voir plus
Marion Lanoir
Marion Lanoir Monsieur Mélenchon : AuxAntilles pourquoi le gouvernement ne réquisitionne pas un bateau croisière, ces villes bateau qui aideraient les populations en attendant le calme!
Il devrait en faire construire plein exprès pour tous ces gens qui vont subir ...Voir plus
 
 
 
 
Liliane Jean
Liliane Jean Bravo Jean Luc, malgré que tu aies couru pour ne pas être en retard à l'émission, tu as été excellent comme d'habitude. Bon dimanche.
Elisabeth Duval
Elisabeth Duval  Bravo JLM et tous les Insoumis.es!!! (Y)
Gillian Barthomeuf
Gillian Barthomeuf Merci Mr Mélenchon pour votre soutien aux cheminots!!!Cela fait plaisir d'entendre ça.
Amel Mel
Amel Mel Il est superbe Jlm Comme toujours restons mobiliser pour la France insoumise un homme aussi intellectuel ...
au moins Il y en a un dans notre territoire
Kitty Velle
Kitty Velle Pour les obstinés à 16h04 JLMélenchon parle de la France insoumise comme étant un Mouvement citoyen!!! " Si vous êtes fâchés, ne devenez pas fachos! " dit-il avec humour....Et oui le RSI doit être supprimé j'en fait les frais et vis petitement
Marguerite Aroles
Marguerite Aroles je ne regrette pas d'avoir voté pour lui !! JLM est l'avenir de la France à condition que les français le comprennent ENFIN !!!
 
 
On peut dire qu'ils rehaussent le débat ces INSOUMIS ! face à tous ces médiocres.

Excellent Mr Adrien. L avenir en commun . Ça Oui ✊
 

30

 
 
Ce bbtwister post plus vite que son ombre! Merci mec (ou meuf)!
 

19

 
 
Interview encore exemplaire de Adrien Quatennens
 
 

17

nous lâcherons rien !! bravo Adrien et la FI
 

8

 
 
Merci cher A. Quatennens pour votre action, la clarté de vos arguments et votre capacité à déjouer les pièges de ces médias, macrolâtres, défenseurs l'ultralibéralisme de leurs maîtres.
Quatennens,c est quand même d un autre niveau que certain député d en marche et je suis fier d avoir donné mon vote au insoumis
 
7
 
 
Très bon, Adrien! Tout est dit. Peut-être vont-ils finir par comprendre?Apathie ce serait le miracle du siècle. Il doit compter sur les progrès de l'intelligence artificielle, ce mauvais esprit.
 
6
 
 
Si ces journalistes ne comprennent pas ,qu'ils ont à faire à des personnes intelligentes ,et pas à des fous qui sont au gouvernement ,je les plains ,et à voir leur attitude ,on comprends que l'on ne les changera pas ,car ils sont trop bien payer pour faire ce boulot ces crapules et n'attendez pas à ce que je suis poli avec des énergumènes pareils ,des vrais ,marionnettes de pourris de Capitalistes .
 
5
 
 
Ha il y a le vendu d'Apathie beurkkkkkkkk ha et puis l'autre idem beurkkkkkkkk bravo M. Adrien très très compétent face aux prédateurs bravo
 
Magistral !
 
bravo et Merci Adrien , vous êtes excellent ! quand je vous vois, ainsi que vos 16 collègues insoumis, et tous les insoumis ici et là que nous sommes, je sens que le programme de l'avenir en commun pourrait un jour pointer le bout de son nez ...
 
2
 
 

Plus de 180 manifestations - Plus de 4 000 appels à la grève

Carte des mobilisations et des secteurs

Pour ce 12 septembre, plus de 180 manifestations et plus de 4 000 appels à la grève recensés

Pour ce 12 septembre, première mobilisation contre Macron et sa loi Travail XXL, ce sont plus de 180 manifestations qui ont été recensées par la CGT. Près de 4 000 appels à la grève ont été posé notamment dans des secteurs clés comme chez les cheminots, dans le secteur aérien ou pétrolier.

C’est donc plus de 180 manifestations et 4 000 appels à la grève qui ont ainsi été recensés par la CGT.

Chez les cheminots dont le régime de retraite est notamment en ligne de mire, la CGT-cheminots et SUD-rail, respectivement premier et troisième syndicats à la SNCF, ont appelé à la grève contre la réforme du code du travail. Des perturbations dans la circulation sont à prévoir notamment sur les lignes de RER. Les fédérations CGT et FO des transports ont par ailleurs appelé à faire grève.

Chez les contrôleurs aériens, l’Usac-CGT appelle à s’opposer « par la grève et dans les manifestations » au « démantèlement du code du travail ». À Air France, la CGT, SUD, ou encore FO contre la direction de Mailly, ont également déposé des préavis de grève pour le 12 septembre. La compagnie prévoit des perturbations. « Des retards et des annulations de dernière minute ne sont pas à exclure », prévient-elle sur son site Internet.

Dans le secteur pétrolier, la FNIC-CGT appelle au débrayage. « Pas une goutte de produit pétrolier ne doit sortir de nos raffineries, de nos dépôts », écrit la FNIC-CGT. La fédération FO chimie appelle également à la grève. Il va de même dans l’énergie, où la CGT et FO appellent à la mobilisation. Même l’alliance Unsa–CFE-CGC Énergies, contre sa direction, appelle à rejoindre le mouvement, car les salariés des industries électriques et gazières « seront directement touchés demain ».

C’est aussi du côté de la fonction publique que la CGT et Solidaires ont appelé à la mobilisation. Elles ont été rejointes par la FSU, très présente dans l’éducation. Les fédérations FO couvrant la fonction publique hospitalière et la fonction publique territoriale ont par ailleurs déposé un préavis de grève qui court du 11 septembre au 11 octobre. Alors que les fonctionnaires ne sont pas directement concernés par la loi Travail, ils sont aussi dans le viseur de Macron.

Alors qu’il avait prévenu que sa détermination était absolue et qu’il « ne céderait rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes », avec cette première journée de mobilisation, il s’agit de montrer à Macron et consorts que nous nous opposerons de manière franche et déterminée à sa politique anti-ouvrière et anti-populaire. Une première journée donc pour montrer à Macron que nous ne nous laisserons pas faire, avant de préparer les suites du combat, avec une nouvelle journée de grève, le 21 septembre.

Communiqué commun de la CGT et FO Transports.. MAILLY et BERGER reçus en secret

A Montpellier, FO Transports mobilise

Interview d’un syndicaliste FO en grève le 12 : « Mailly s’est déconnecté de la base »

Malgré la trahison et les moqueries de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière, la fédération FO transports appelle à la grève le 12 septembre. A Montpellier, la TAM sera en grève suite à un préavis déposé par la CGT et FO. Interview d'un syndicaliste FO combatif.

 On s’attendait à quelque chose de très dur, et on a découvert des textes qui nous renvoient un siècle en arrière. Quand on a une lecture globale des ordonnances, on peut être inquiet pour tous les travailleurs de tous les secteurs. C’est aussi le début de la fin des syndicats, une mort à feu doux : au bout de trois mandats, voire moins, le patron te met à la porte car tu l’as trop cherché pendant tes mandats. Aux prud’hommes, tes indemnités sont plafonnées : c’est évident que la relève syndicale aura tendance à être plus douce avec le patron – si relève il y a.

Ta fédération a rejoint l’appel du 12 septembre, en opposition à la ligne nationale dictée par Jean-Claude Mailly. Mardi, un communiqué de la commission exécutive a désavoué le secrétaire général. Localement, quelles ont été les réactions face à cette situation ?

Je ne te cache pas que beaucoup de militants ont été surpris. Localement on a mis du temps pour réagir pour enfin appeler à faire grève. Je trouve le communiqué de la commission exécutive assez juste et bien plus proche de notre réalité que de celle de notre secrétaire général, qui à mon avis, à force de trop négocier dans les bureaux des technocrates, a perdu la base : il s’est déconnecté. Avec tout le respect que je lui dois, il dit qu’il a sauvé les meubles… Mais si on n’a plus de quoi acheter du pain, payer son loyer, qu’on doit s’endetter jusqu’à l’os et qu’on n’a plus de toit, à quoi serviront les meubles ?

 

 

Retrait des ordonnances Macron

 

Les Fédérations des Transports CGT et FO-UNCP se sont rencontrées ce jour pour partager leurs premières analyses des ordonnances sur le droit du travail présentées ce matin. Face à l'agression contre les droits des salariés, amplifiant les reculs sociaux de la loi El Khomri, les deux Fédérations appellent les salarié(e)s des Transports à une réponse massive.

Cette contre-réforme ne parle pas du travail, elle ne s'intéresse pas aux salarié(e)s et ne cherche pas à développer l'emploi. Elle vise uniquement à accroitre la rentabilité financière des grands groupes au seul profit des dividendes versés aux actionnaires et au détriment des droits des salarié(e)s, en les précarisant. C'est un projet totalement idéologique.

Les Fédérations des Transports CGT et FO-UNCP feront de la journée du 12 septembre la première journée de mobilisation (participation aux manifestations, arrêts de travail, piquets de grève dans les entreprises…) pour exiger l'abrogation de la loi El Khomri et le retrait des ordonnances Macron. À l'issue de cette journée, nous appelons les salarié(e)s à multiplier les assemblées générales dans les entreprises pour définir les modalités d'action pour la suite du mouvement social.

Les deux Fédérations des Transports FO-UNCP et CGT prendront leurs responsabilités en construisant le rapport de force aussi haut que nécessaire et en ne s'interdisant rien, afin d'aboutir à la satisfaction de leurs revendications.

Source : http://www.revolutionpermanente.fr/Communique...

 

Révélation du Canard Enchainé

Loi Travail XXL : Mailly et Berger reçus en secret par Macron et Pénicaud

Dans son Canard du mercredi 6 septembre, le palmipède révèle les liaisons dangereuses – et secrètes - de Jean-Claude Mailly et Laurent Berger avec le gouvernement. Bien loin de la prétendue « transparence » des concertations, le secrétaire général de Force Ouvrière a notamment été invité à l’Elysée pour rassurer un Macron inquiet de l’appel de fédération FO à manifester le 12 septembre.

S’il y a une chose que Jean-Claude Mailly n’a pas apprécié avec Hollande et pendant le passage de la loi El Khomri, c’est bien d’être évincé des discussions avec le gouvernement, qui les menait en collaboration étroite avec la CFDT. Mais lui qui dénonçait le manque de transparence et l’absence de dialogue social avec la loi El Khomri, s’est dit « écouté » et « prêt à discuter » avec Macron et sa loi travail XXL pendant l’été. Tout un changement pour la conf’ qui est devenu l’interlocuteur n°1 du gouvernement parmi les confédérations représentantes des salariés. Forte de cette nouvelle position et contrairement à son attitude au printemps 2016, la centrale Force Ouvrière n’appelle pas à manifester le 12 septembre aux côtés de la CGT contre les ordonnances du gouvernement. Mais ce n’est pas le cas de certaines Fédérations et UD de Force Ouvrière, bien remontées, et qui seront en grève et défileront mardi prochain.

« Nous ne sommes plus dans le même contexte » a dit Mailly. Une affirmation qui prend tout son sens pour le secrétaire général lorsque c’est lui-même l’invité informel du gouvernement. Et si Emmanuel Macron l’invite, le 28 aout, à l’Elysée, c’est bien pour s’assurer que la centrale maintiendra sa position vis-à-vis du 12 et qu’elle saura calmer les « grognons » qui comptent lutter contre sa casse du droit du travail, résume le Canard Enchainé. Tiens la base Mailly ! Ou bien…

Mais au jeu du « qui sera le premier », le gouvernement entretient les rivalités. Le Canard enchaine sur la révélation d’un second entretien secret de Mailly, le soir même du 28 aout, avec Muriel Pénicaud cette fois, au ministère du travail, mais en présence de Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT. La mise en concurrence, ça Pénicaud, elle connait. Des travailleurs comme des bureaucrates syndicaux. Juste de quoi menacer Mailly de perdre sa place d’interlocuteur privilégié et s’assurer qu’il ne retourne sa veste, qu’une fois les ordonnances et les mobilisations passées.

Préparation du 12 septembre

La trahison de Mailly désavouée par la commission exécutive de FO ?

A la base et dans les UD, tout le monde n’est pas d’accord avec la ligne de Mailly. Au point où la commission exécutive confédéral de Force Ouvrière a publié un communiqué qui s’exprime contre les ordonnances de Macron et qui tranche avec les prises de positions de son secrétaire général. Après la trahison, FO s’apprête t-elle (enfin) à lâcher le gouvernement ?

 

Ce lundi 4 septembre, un communiqué a été publié par la commission exécutive confédérale de Force Ouvrière. Adopté à 28 pour contre 4, la ligne du communiqué tranche par son ton plus revendicatif. Alors que le secrétaire général Jean Claude Mailly soutient ouvertement le gouvernement, et qu’il a refusé d’appeler à manifester le 12 septembre avant même la publication des ordonnances par le gouvernement, de nombreuses UD et sections locales du syndicat ont déjà rejoint l’appel au 12 et à la mobilisation. Cette fois-ci, c’est à la direction même que la ligne ultra conciliatrice de Mailly ne passe pas.

Quelques jours plus tôt celui-ci avait osé déclarer au micro de RMC/BFMTV que « … il y a aussi des avancées (...), ce n’est pas la casse du code du Travail (...), le modèle social n’est pas remis en cause ». Ce qui est pour le moins déplacé quand on connait le contenu des ordonnances, publié il y a moins d’une semaine, et dont chaque page constitue une terrible nouvelle et un recul sans précédent pour les salariés et les jeunes. Il avait même été jusqu’à se moquer avec mépris des militants FO qui voudraient manifester. Pour sa part, le communiqué de la direction élargie de la centrale stipule avec raison que « nombre d’éléments constituent aujourd’hui une régression sociale et sont en tant que tels inacceptables, ce qui explique notamment que dans les consultations officielles et obligatoires qui seront organisées, FO votera contre, et ce d’autant qu’à la lecture des textes d’autres éléments négatifs apparaissent ».

Plus loin le communiqué appelle à « examiner les possibilités de recours juridiques et estime qu’il est important que les confédérations syndicales puissent échanger rapidement entre elles sur la situation [et] demande au Bureau Confédéral d’examiner toute initiative permettant de développer les positions FO ».

Pas d’appel clair à se mobiliser ni à rejoindre la date du 12 pour le moment, mais un pas sur la gauche, qui fait suite à de nombreuses pressions en internes. Et pour cause, de nombreux militants de Force Ouvrière se sont d’ores et déjà exprimés pour que leur direction rejoigne l’appel à se mobiliser le 12 et dénoncent la trahison de leur secrétaire général.

Si ce pas à gauche parvenait à se transformer en appel clair de la confédération à rejoindre la date du 12 et à se doter d’un plan de bataille en commun avec les organisations syndicales et politiques qui appellent déjà à se battre contre les ordonnances de Macron, le rapport de force se verrait largement renforcé. Le gouvernement joue sur l’isolement et compte sur les divisions à l’intérieur de notre propre camp. Au contraire, nous avons besoin d’une riposte la plus unitaire et large possible pour mettre un coup d’arrêt aux attaques de Macron !

FRONT SOCIAL ... DANS LA RUE LE 12 SEPTEMBRE

Front Social

Le 12 septembre, tou.tes en grève et dans la rue contre la loi travail xxl et pour obtenir de nouveaux droits !

Contre la guerre sociale déclarée par Macron qui veut supprimer des droits sociaux importants pour les salarié.es et casser le Code du travail, manifestons dans toutes les villes en France à l'appel de la CGT, SUD et du Front Social.

Petit aperçu des ordonnances Macron :

  • Faciliter les licenciements (réduction à 2 mois pour contester son licenciement, réduire le périmètre d'appréciation à la France en cas de licenciement économique d'une multinationale permettant ainsi de l'exoner de sa responsabilité ou de sa bonne santé financière mondiale, supprimer l'obligation de proposer des reclassements en cas de PSE…)
  • Plafonner les indemnités de licenciement en imposant au juge un barème à ne pas dépasser. L'employeur pourra aussi ne plus être obligé d'énoncer le motif du licenciement dans la lettre
  • Fusionner des instances représentatives du personnel qui aura pour conséquence de diminuer les moyens dédiés aux délégué.es pour agir
  • Précariser le CDI en instaurant un CDI de projet
  • Généraliser sur tous les sujets des accords d'entreprise qui pourront imposer des régressions de nos droits par rapport à la loi, aux accords de branche mais aussi à notre contrat de travail
  • Transformer l'assurance chômage (qui donne droit à une indemnistaion mensuelle allant de 24 à 36 mois) en une aide sociale à la discrétion de l'État, avec obligation d'accepter le plus rapidement possible une offre d'emploi quelle qu'elle soit.

Alors n'attendons pas ! Continuons et amplifions les mobilisations initiées dès le 8 mai avec le Front Social, dans l'unité la plus large.

Salariés, chômeurs, précaires, retraités, jeunes… agissons tous ensemble. Grèves, débrayages, actions, mobilisations, manifestations tous azimuts contre Macron et ses ordonnances.

Faisons du 12 septembre, un succès et le 13, on continue tous ensemble jusqu'au retrait des ordonnances !

https://paris.demosphere.eu/files/images/proxy/248e5f6464678f37321b.jpg?url=05c1510e83200c00d013694b8196ee04fbd81d08630c5d8818258bc7f7bd658cfd01f02eada5bca63ef7a3c2f780d6736a90535ecaf45feb56c62827bc5cc0ebc92240e8443598687cb0a8a44e8c5ad1e855d91105c2c0c692f58c719bf8e30acebfbdde

Source : https://www.facebook.com/events/1188276020952...

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique