logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« Communiqué commun de la CGT et FO Transports.. MAILLY et BERGER reçus en secret | Page d'accueil | EXCELLENT MELENCHON ... Comme d'hab ! EXCELLENT ADRIEN ... Comme d'hab ! »

12/09/2017

Plus de 180 manifestations - Plus de 4 000 appels à la grève

Carte des mobilisations et des secteurs

Pour ce 12 septembre, plus de 180 manifestations et plus de 4 000 appels à la grève recensés

Pour ce 12 septembre, première mobilisation contre Macron et sa loi Travail XXL, ce sont plus de 180 manifestations qui ont été recensées par la CGT. Près de 4 000 appels à la grève ont été posé notamment dans des secteurs clés comme chez les cheminots, dans le secteur aérien ou pétrolier.

C’est donc plus de 180 manifestations et 4 000 appels à la grève qui ont ainsi été recensés par la CGT.

Chez les cheminots dont le régime de retraite est notamment en ligne de mire, la CGT-cheminots et SUD-rail, respectivement premier et troisième syndicats à la SNCF, ont appelé à la grève contre la réforme du code du travail. Des perturbations dans la circulation sont à prévoir notamment sur les lignes de RER. Les fédérations CGT et FO des transports ont par ailleurs appelé à faire grève.

Chez les contrôleurs aériens, l’Usac-CGT appelle à s’opposer « par la grève et dans les manifestations » au « démantèlement du code du travail ». À Air France, la CGT, SUD, ou encore FO contre la direction de Mailly, ont également déposé des préavis de grève pour le 12 septembre. La compagnie prévoit des perturbations. « Des retards et des annulations de dernière minute ne sont pas à exclure », prévient-elle sur son site Internet.

Dans le secteur pétrolier, la FNIC-CGT appelle au débrayage. « Pas une goutte de produit pétrolier ne doit sortir de nos raffineries, de nos dépôts », écrit la FNIC-CGT. La fédération FO chimie appelle également à la grève. Il va de même dans l’énergie, où la CGT et FO appellent à la mobilisation. Même l’alliance Unsa–CFE-CGC Énergies, contre sa direction, appelle à rejoindre le mouvement, car les salariés des industries électriques et gazières « seront directement touchés demain ».

C’est aussi du côté de la fonction publique que la CGT et Solidaires ont appelé à la mobilisation. Elles ont été rejointes par la FSU, très présente dans l’éducation. Les fédérations FO couvrant la fonction publique hospitalière et la fonction publique territoriale ont par ailleurs déposé un préavis de grève qui court du 11 septembre au 11 octobre. Alors que les fonctionnaires ne sont pas directement concernés par la loi Travail, ils sont aussi dans le viseur de Macron.

Alors qu’il avait prévenu que sa détermination était absolue et qu’il « ne céderait rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes », avec cette première journée de mobilisation, il s’agit de montrer à Macron et consorts que nous nous opposerons de manière franche et déterminée à sa politique anti-ouvrière et anti-populaire. Une première journée donc pour montrer à Macron que nous ne nous laisserons pas faire, avant de préparer les suites du combat, avec une nouvelle journée de grève, le 21 septembre.

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique