logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« 5. C'est bien dans la rue qu'ça s'est passé pour libérer PARIS.. dans chaque immeuble, chaque toit, chaque fenêtre, chaque coin de rue | Page d'accueil | LES CASSEROLADES de COLLOMB et CASTANER.... REVISEZ VOTRE HISTOIRE »

28/09/2017

6. L'INSURRECTION PARISIENNE A EFFACE LA HONTE DU "PARIS VILLE OUVERTE" de 1940 et de quatre années d'humilition

 

Jean-Luc Mélenchon répond à Emmanuel Macron par une anaphore

Jean-Luc Mélenchon a répliqué samedi à Emmanuel Macron, pour qui "la démocratie, ce n'est pas la rue", par une anaphore. "Monsieur le président, il vous reste à consulter l'histoire de France pour apprendre que c'est la rue qui a abattu les rois, c'est la rue qui a abattu les nazis, c'est la rue qui a protégé la République contre les généraux félons en 1962 [en réalité en 1961] (...), c'est la rue qui a obtenu la quatrième semaine de congés payés en 1968 (...), c'est la rue qui a abattu le plan Juppé (...), c'est la rue en 2006 qui a obtenu le retrait du CPE (...), c'est la rue toujours qui porte les aspirations du peuple français lorsqu'il ne peut les faire entendre autrement."

Les proches du leader de La France insoumise ont justifié ces propos sur le Huffington Post, balayant l'idée d'une comparaison entre le régime nazi et Emmanuel Macron. 

"Il n'y a bien évidemment aucun parallèle. Son propos s'inscrit dans une énumération des grands moments de l'histoire de France durant lesquels la démocratie a vécu grâce au peuple", souligne Eric Coquerel, député de La France insoumise de Seine-Saint-Denis.

"Avec cette partie précise, Jean-Luc [Mélenchon] faisait référence à la Résistance et la mobilisation populaire qui a notamment permis la libération de Paris", poursuit-il. "Les Parisiens ont libéré Paris de l'occupation nazie, c'est le peuple qui l'a fait", renchérit Alexis Corbière, autre député de Seine-Saint-Denis.

Une analyse étayée par une conseillère du député des Bouches-du-Rhône auprès du Huffington Post : "Il suffit de voir les appels du Comité de libération de Paris pour comprendre", explique-t-elle, faisant suivre au magazine en ligne l'un de ses appels dans lequel on peut lire que "l'insurrection du peuple de Paris a déjà libéré de nombreux édifices de la capitale".

 

"Je n’ai jamais comparé le gouvernement actuel aux nazis, cela va de soi", réagit dimanche Jean-Luc Mélenchon sur son site. Ajoutant : "Qu’un Castaner veuille le faire croire est de son niveau. Mais qu’il soit relayé pour faire du buzz dit bien le niveau d’abaissement auquel en sont rendus d’aucuns."  "J’ai répliqué au président qui affirmait "la démocratie, ce n’est pas la rue", en lui demandant d’apprendre son histoire de France. Il y aurait vu que la démocratie vint par la rue quand celle-ci abattit les rois, chassa les nazis, créa le droit à la section syndicale, la quatrième semaine de congés payés en 1968", précise le leader de la France Insoumise.

Le député des Bouches-du-Rhône reproche à l'entourage d'Emmanuel Macron de faire "diversion" après la manifestation contre la réforme sur le Code du travail. "Cinq mois après son élection présidentielle, le vainqueur de Mme Le Pen bute sur la volonté du peuple de ne point se laisser dépouiller de ses droits. On voit donc ses agents réduits à inventer des polémiques de diversion pour ne pas acter le constat du rapport de force", écrit-il. 

Invité de l'émission "Questions politiques" sur france info, France Inter et Le Monde, le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a maintenu sa position, dénonçant une "faute politique" et "morale" de Jean-Luc Mélenchon. Ajoutant que, selon lui, le chef de file de La France insoumise est dans "le déni de réalité" et qu'"il est dans une sorte de revanche permanente".

 

 Résultat de recherche d'images pour "affiches insurrection PARIS libéré"

 Besoin de rappeler ces faits historiques

contre l'ignominie faite à JL MELENCHON

par des journaleux, des chroniqueurs, des politiciens de mauvaise foi

 

***

Résultat de recherche d'images

 

c'est pas la réalité ça ?

"Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé mais Paris libéré !

libéré par lui-même, libéré par son peuple avec le concours des armées de la France,

avec l'appui et le concours de la France toute entière, de la France qui se bat, de la seule France,

de la vraie France, de la France éternelle !"

DE GAULLE

Pas la France des Kollabos, des pétainistes, des planqués derrière leurs volets à Paris

***

 

...En  même temps qu'ils écrasent l'envahisseur, les Français rétablissent la légalité française, installent leurs administrations et leurs assemblées.

 

2017-09-28 OUZOULIAS 2.jpg

achevé d'imprimer en 1980

 

 Des gouvernements indignes et des généraux de métier ont livré Paris en 1940.

Résultat de recherche d'images pour "affiches insurrection PARIS libéré"

Le peuple, avec ses jeunes chefs surgis des quartiers populaires et des localités de banlieue, a libéré en 1944 la capitale et le département de la Seine.

Résultat de recherche d'images pour "affiches insurrection PARIS libéré"


A Moscou, comme à New-York, à Rio de Janeiro comme à Pékin, à Londres comme à Rome, ce fut une explosition de joie.


Le monde retrouvait son Paris de toujours, celui de la liberté.


La France redevenait une grande nation. Rémy Roure a eu raison d'écrire dans le journal Le Monde du 29 août 1949 :


"L'insurrection a sauvé Paris de la destruction bien probable si les directives convergentes, en quelque sorte, des Alliés et des Allemands avaient été suivies".


Certes, le temps a passé, certains pensent que les Parisiens ont la mémoire courte.


Aujourd'hui, on découvre de nouveaux "libérateurs de Paris" ; des héros que nous ne soupçonnions pas .... On le découvre vingt ans après. Tel autre, seul, a pris le pouvoir à l'hôtel Matignon .. C'est une singulière histoire de la libération que l'on nous donne aujourd'hui.
A Paris, comme en province, on a connu en septembre 1944 et depuis, une génération spontanée de héros qu'on avait peu vus dans les combats de la Résistance. Qu'importe : ceux qui ont combattu ne l'ont pas fait pour les honneurs mais pour être en règle avec leur conscience.


Pour l'histoire vraie, cependant, il restera que le seul, l'unique, le vrai libérateur, c'est celui dont parlent peu ces soi-disant historiens. Le libérateur de Paris accomplit aujourd'hui, avec ses mains et son cerveau tout ce qui se fait dans la capitale...
Ce libérateur aux mille visages n'est pas une simple image d'Epinal, il porte un nom, c'est le peuple de Paris.

Résultat de recherche d'images pour "affiches insurrection PARIS libéré"


Hommes et femmes de France, jeunes d'aujourd'hui et de demain, dans nos rues de Paris, lorsque vous rencontrerez un peu partout des plaques commémorant le sacrifice des combattants d'août 1944, arrêtez-vous : c'est un peu à ceux-là que nous devons la liberté car cette histoire-là, eux, ils l'ont écrite avec leur sang...


VAINCRE ET VIVRE, ce message des jeunes d'hier, vous les jeunes d'aujourd'hui, vous réaliserez par l'union, par l'invincibilité des idées de liberté et de dignité de l 'homme. Aujourd'hui comme hier, si nous ne voulons plus revoir la guerre et la servitude, il faut vaincre pour vivre et la vie est là où se trouvent la peine des hommes et leur combat : sous le soleil et les rafales.

 

 

 

 

...Résultat de recherche d'images pour "affiche de la CGT AOUT 44"

la direction de la C.G.T. clandestine formulait ainsi dans une Directive à tous les militants syndicaux :

"le Bureau confédéral tient à rappeler à tous les militants que l'insurrection nationale qui doit se déclencher en conformité avec les directives du C.N.R. ne peut se concevoir comme un simple refus de travailler ou d'obéir aux ordres de l'occupant ou des traîtres.

C'est un "soulèvement général" contre l'ennemi ayant pour but de lui porter des coups dans tous les domaines.

L'insurrection nationale, cela signifie la participation du peuple tout entier à la lutte libératrice ..."

 ***

C'est sans doute pour cela que FO s'est senti dans l'obligation de sortir sa tirade des caniveaux

Sur LCI, Mailly répond à Mélenchon : "La rue a amené le nazisme ...

www.lci.fr › FRANCE › POLITIQUE
Il y a 4 jours - RÉPLIQUE - Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO , était l'invité du Grand Jury LCI ce dimanche. Il a critiqué la phrase polémique sur ...
 

Mailly (FO) à Mélenchon: la rue a "amené" le nazisme, elle ne l'a pas ...

www.lepoint.fr › Politique
Il y a 4 jours - Jean-Claude Mailly a jugé "choquants" dimanche les propos tenus la veille par Jean-Luc Mélenchon, le secrétaire général de FO estimant que ...

Jean-Claude Mailly (FO) à Mélenchon: la rue "a amené le nazisme ...

tempsreel.nouvelobs.com › À Chaud
Il y a 4 jours - Le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, a jugé "choquants" dimanche les propos tenus la veille par Jean-Luc Mélenchon, estim

 

*

 

 

 

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique