logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/09/2017

A LARRAU.. APERO CHAMPETRE AVEC LE QUARTIER DE BELOTE... C'était SAMEDI dernier

GORGES DE KAKUETTA 205.JPG

GORGES DE KAKUETTA 207.JPG

GORGES DE KAKUETTA 230.JPG

GORGES DE KAKUETTA 208.JPG

GORGES DE KAKUETTA 209.JPG

GORGES DE KAKUETTA 210.JPG

GORGES DE KAKUETTA 211.JPG

GORGES DE KAKUETTA 213.JPG

les papys font de la résistance ?

Pas devant le verre qui leur est tendu

GORGES DE KAKUETTA 219.JPG

GORGES DE KAKUETTA 217.JPG

GORGES DE KAKUETTA 221.JPG

GORGES DE KAKUETTA 226.JPG

GORGES DE KAKUETTA 228.JPG

GORGES DE KAKUETTA 229.JPG

GORGES DE KAKUETTA 237.JPG

GORGES DE KAKUETTA 238.JPG

GORGES DE KAKUETTA 239.JPG

plus belle la vie ?

GORGES DE KAKUETTA 241.JPG

Nicolas notre chauffeur ne boit pas, bien entendu

Alors, il débarrasse pendant que les autres se rafraîchissent le "gosier"

Merci Nicolas

GORGES DE KAKUETTA 242.JPG

Colette aussi débarrasse

GORGES DE KAKUETTA 251.JPG

GORGES DE KAKUETTA 235.JPG

LE JAMBON JUSQU' A L'OS

GORGES DE KAKUETTA 231.JPG

et les gamins dans tout ça ?

HEU-REUX !

GORGES DE KAKUETTA 222.JPG

GORGES DE KAKUETTA 225.JPG

GORGES DE KAKUETTA 232.JPG

GORGES DE KAKUETTA 234.JPG

GORGES DE KAKUETTA 246.JPG

GORGES DE KAKUETTA 236.JPG

GORGES DE KAKUETTA 247.JPG

ILS ONT DU TROUVER QUE L'APERO TRAINAIT EN LONGUEUR

ou bien ils avaient faim

ILS SONT LES PREMIERS A REMONTER DANS LE CAR

GORGES DE KAKUETTA 252.JPG

GORGES DE KAKUETTA 253.JPG

OUI NICOLAS, ON ARRIVE

ON A FAIM NOUS AUSSI

GORGES DE KAKUETTA 256.JPG

DANS LES GORGES DE KAKOUETTA SAMEDI DERNIER

AVEC LES AMIS DU QUARTIER DE BELOTE

GORGES DE KAKOUETTA 181 (144).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (148).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (145).JPG

Site des plus sauvages et prestigieux d'Europe, les gorges de Kakuetta sont aujourd'hui protégées et forcent l'admiration. Une nature vierge luxuriante, d'une beauté farouche, garde le secret de ces gorges.
Vous découvrirez à votre rythme les charmes multiples de ce canyon, au fil des sentiers et passerelles aménagés au coeur d'une flore abondante. Les parois vertigineuses et ruisselantes atteignent jusqu'à 350 m de hauteur. Après 1 heure de marche, on atteint la cascade qui chute d'une vingtaine de mètres. Enfin, la grotte du lac, ornée de stalactites et stalagmites géantes, clôt le périple.

GORGES DE KAKOUETTA 181 (101).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (103).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (94).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (95).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (106).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (88).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (97).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (86).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (89).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (81).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (77).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (73).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (74).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (76).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (56).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (64).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (58).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (67).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (69).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (70).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (121).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (124).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (125).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (132).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (135).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (136).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (137).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (138).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (139).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (146).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (147).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (149).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (151).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (143).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (150).JPG

GORGES DE KAKOUETTA 181 (142).JPG

POURQUOI LES RICHES DE PLUS EN PLUS RICHES, LES PAUVRES DE PLUS EN PLUS PAUVRES

Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ? Mon premier manuel de pensée critique – M.Pinçon-Charlot/M.Pinçon/E.Lecroart – 63 p. La Ville Brûle – 2014 – 8,50 €

 

Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ? est un documentaire percutant qui propose aux jeunes lecteurs de comprendre les rouages secrets des classes sociales. Présentées sous forme de réponses à des questions, les informations sont claires et ne peuvent pas laisser le lecteur indifférent. Pourquoi parle-t-on de lutte des classes ? Est-ce qu'il suffit d'avoir beaucoup d'argent pour faire partie de la classe dominante ? Quelles sont les armes des riches ? Sont quelques exemples des thèmes abordés. Le système financier français mais aussi mondial sont exposés avec des données économiques, monétaires et fiscales. Des schémas pertinents, des comparaisons chiffrées et des définitions claires incitent le jeune lecteur à changer de point de vue sur le fonctionnement de la société, les rapports de force entre les classes sociales et la reproduction de ces mêmes classes. Les illustrations humoristiques participent elles aussi au message résolument engagé des auteurs. Mon premier manuel de pensée critique est un documentaire qui permet d'aborder simplement les thèses de deux sociologues qui luttent pour une vraie justice sociale. Dès 9 ans et pour les Grands !
 
 
Si vous voulez en savoir plus, l'interview de Marianne Zuzulla, éditrice la Ville Brûle, dans l'émission Y'a un éléphant dans le jardin, ici !

Méprisable crétin ce Barbier ! Les retraités nés entre 45 et 55 sont des enfants gâtés

EDITO - "Oui, il faut faire payer les retraités"

EDITO - "Oui, il faut faire payer les retraités"

Laurent Neumann, l’éditorialiste politique de BFMTV, a estimé que le terme "privilégié" pour décrire les retraités était "excessif". "Ce n’est pas la première fois qu’on leur demande des efforts", a-t-il expliqué, rappelant que leur pension n’avait pas été revalorisée pendant plusieurs années ou encore la suppression de la demi-part pour les veuves. "Attention au retour de bâton", a averti le journaliste qui pense que le gouvernement pourrait payer ces mesures lors des prochaines échéances électorales.

Christophe Barbier: "Ce sont des enfants gâtés"

"Ceux qui sont nés entre 45 et 55, les baby-boomers, n’ont pas connu de guerre mondiale ni coloniale, ils n’ont pas connu la crise et ont grandi dans les Trente glorieuses. Ils ont eu peu de chômage voire pas du tout, ils ont trouvé de bons postes, ils ont pris leur retraite à un moment où on pouvait la financer. Ils ont gagné de l’espérance de vie, ce qu’on n’avait pas prévu à leur naissance, tout cela financé par la solidarité et non pas financé sur leurs économies. En plus, ils ont vécu les années 60, ils étaient jeunes au moment du rock and roll, de la libération des mœurs. Bref, ce sont des enfants gâtés.

Ils doivent reconnaître qu’ils ont été gâtés par la vie, ils sont tombés dans une bonne période. Pas tous bien sûr, ils ont travaillé, ils ont construit ce pays, n’ont rien volé. Mais aujourd’hui on ne leur demande pas de payer, d’être punis, on leur demande de penser à leurs enfants et surtout à leurs petits-enfants. Les efforts que demande Emmanuel Macron, c’est pour transférer sur des générations moins gâtées qui font des études jusqu’à 27 ans, qui ont des CDD jusqu’à 32, qui ont des petits boulots, qui sont au chômage. Qui ne savent pas comment leur retraite sera payée dans 30 ans, comment leur dépendance sera payée, comment les comptes de la Sécurité sociale seront équilibrés.

Donc il doit y avoir un transfert générationnel. Il faut les faire payer un petit peu, c’est le cas avec la CSG. Il faut surtout qu’Emmanuel Macron leur dise ‘si vous donnez de l’argent à vos petits-enfants avant de mourir, on ne prend pas d’impôts’. En revanche si vous mourez assis sur votre tas d’or, l’Etat raflera tout. C’est cela qui serait intelligent comme politique de transfert générationnel."

**

Comme si j'avais attendu après eux pour aider mes petits-enfants, ce que je ne ferai plus en étant lourdement ponctionnée par ce gouvernement MACRON qui donne aux riches et prend aux moins fortunés.

bande de crétins, de médiocres, de méprisables personnages !

 

LES PREDATEURS AU POUVOIR

B9712449834Z.1_20170627205107_000+G9B9B4KHS.1-0.jpg

index.jpg

 

«  Nous sommes des citoyens malheureux mais des sociologues satisfaits de constater chaque jour la validation de la thèse d’une guerre que les plus riches mènent contre les peuples avec l’Argent pour principale arme. » Spécialistes des grandes richesses et coutumiers des enquêtes au vitriol, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot livrent une nouvelle fois bataille contre la «  classe dominante  », tout entière attachée à «  défendre ses intérêts  »,  «  unie autour du Dieu argent  », quitte à piétiner la planète et toute l’humanité, dénoncent les auteurs. Une charge qui n’épargne personne (Trump et autres milliardaires, Fillon, Le Pen, Hollande et bien sûr Macron). Un ouvrage de 60 pages proche du manifeste politique.

 

Aux Éditions Textuel (8 €)

extraits :

...Le célèbre couple de sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot livre ici une dénonciation impitoyable de la complicité des gouvernements avec le destructeur Dieu Argent.

– Quand vous prenez votre retraite, en 2007, votre propos devient beaucoup plus politique...

Monique : « Nous quittons le CNRS et n’avons plus de devoir de réserve. On intègre alors dans nos analyses le champ économique et politique. On publie Le Président des riches qui devient un best-seller inattendu, vendu à 150 000 exemplaires. À ce moment-là, on est encore «fréquentables». Il y a des grands patrons, des présidents de cercles, qui votent socialistes et comme ils voulaient prendre la place de Sarkozy... Même Hollande a mis notre livre en lien sur son site de campagne. Et puis on a été aidé par des très hauts fonctionnaires socialistes. Mais quand on a publié La Violence des riches, et que la gauche libérale en a pris pour son compte, là c’était terminé.

Michel : « Certaines de nos relations plutôt amicales au Jockey club ou à la direction du Bottin mondain se sont tassées. D’ailleurs, depuis, on ne le reçoit plus le Bottin mondain, faudrait qu’on l’achète ! »

– Avec « Les prédateurs au pouvoir », vous sortez de votre rôle de sociologues et livrez un manifeste militant...

« Difficile pour nous de les voir comme des créateurs de richesse. Nous, on les voit comme des prédateurs et les créateurs de richesse, ce sont les ouvriers, les agriculteurs, c’est vous c’est nous, ceux qui font fonctionner l’économie réelle. »

 

« Tous ces grands bourgeois sont des militants ! Sans arrêt en train de défendre leurs intérêts de classe »

Monique : « Non, la politique n’appartient pas aux politiciens ! Moi je revendique d’intégrer le politique dans mon travail de sociologue. On est dans une société profondément inégalitaire, violente. C’est une violence invisible, inaudible. La sociologie est un sport de combat – c’est une formule de Bourdieu – et on n’oublie jamais nos gants aux vestiaires. Par ailleurs, je trouve que ça peut nous stigmatiser de dire militant (alors que c’est un joli mot). Parce que nous n’avons jamais rencontré autant de militants, dès qu’ils sont bébés, ados, qu’ils soient garçons, filles, mariés, célibataires... tous ces grands bourgeois sont des militants ! Sans arrêt en train de défendre leurs intérêts de classe. Y compris à l’opéra, au théâtre... qui sont autant d’occasions de consolidation du capital social. Et ce, beaucoup plus que dans les milieux populaires où il n’y a pas cette vie collective et ces intérêts communs. »

– Les riches seraient donc une classe indivisible ?

Monique : « Elle est très hétérogène, mais elle a conscience d’être une classe sociale au sens marxiste du terme. »

Michel : « Hétérogène au sens où il y a des nobles, des pas nobles, des Français, des étrangers, des niveaux de fortune dispersés... Toujours dans la solidarité, dans l’entraide, dans la défense de ses intérêts, la seule classe sociale qui a conscience d’elle aujourd’hui, qui s’en réclame. Et l’hostilité noblesse-bourgeoisie qui existait à une époque n’existe plus. »

 

...« Macron, c’est l’emblème de l’oligarchie et la consécration d’un néolibéralisme radical et dangereux. »

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique