logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« Les élus gazés dans la Creuse ... C'est en France que ça se passe, sous l'ère MACRON | Page d'accueil | VALLS EST IGNOBLE... Oui ! LA PREUVE EST LA »

09/10/2017

JL MELENCHON A RAISON ... VALLS et sa dérive ultra-droitière : absolument CLIVANT... OUI !

 Valls poursuit sa dérive ultradroitière
Audrey Loussouarn
Mercredi, 4 Octobre, 2017
L'Humanité
 

Ils n’ont pas honte ! Manuel Valls a réitéré hier ses attaques à l’égard des insoumis, « islamo-gauchistes ». Tandis qu’il flirte avec l’extrême droite israélienne.

Manuel Valls a une obsession, dont les soubresauts réapparaissent à chaque attentat.£ Hier matin, sur RTL, le député de l’Essonne apparenté LREM s’est attaqué à ceux qui, à ses yeux, font le jeu de l’islamisme : les insoumis, ces « irresponsables » qui, « dans leur discours et leurs pratiques », font preuve de « complaisance », voire de « complicité avec l’islam radical ».

Réitérant son idée que l’acte terroriste ne s’explique pas – « c’est déjà vouloir un peu excuser » –, et estimant d’autorité que « le terrorisme n’est pas lié au chômage ou à la misère », l’élu a qualifié d’« islamo-gauchiste » la France insoumise.

Revoilà le terme, déjà classique du côté du FN. Jeudi dernier dans l’Hémicycle, Manuel Valls s’est d’ailleurs fait applaudir par les élus frontistes, après avoir emboîté le pas à Bruno Bilde (FN), qui parlait des « islamo-­gauchistes de la France si soumise ».

À croire que ne pas être islamophobe, ne pas se vautrer dans l’amalgame constant entre islam et islamisme et travailler sur toutes les causes, y compris sociales, du terrorisme revient à faire le jeu des assassins.

« Nous aurions aimé que M. Valls démontre sa volonté réelle de lutter contre les actes terroristes en appuyant nos amendements visant à s’attaquer aux sources de leur financement », a répondu la FI dans un communiqué.

Reste que, en termes de fréquentabilité, Manuel Valls semble n’avoir de leçon à donner à personne, puisque, en plus d’avoir chanté des louanges au régime de Benyamin Netanyahou, il a carrément rencontré à la mi-septembre la frange la plus radicale du paysage politique israélien, en posant avec Ayelet Shaked.

5632_2017-09-13_12-55-31_valls_ayelet.jpg

La ministre de la Justice, issue du parti ultranationaliste le Foyer juif, avait en 2014 relayé sur Facebook un article comparant les enfants palestiniens à « des petits serpents » et à des « terroristes à éliminer », dont les maisons et les mères doivent « disparaître ».

 

 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

wanted_cpi_shaked.png

Lundi 11 septembre, en visite en Israël, le député Manuel Valls a pris la pose avec Ayelet Shaked, ministre de la Justice qui prône l’assassinat des mères palestiniennes.

Incroyable loi du silence dans la corporation médiatique française.

AUCUN organe traditionnel de la presse écrite et audiovisuelle de l’Hexagone n’a relaté le rendez-vous, lundi dernier, de Manuel Valls avec les figures les plus extrémistes et bellicistes de l’axe Washington-Tel Aviv.

Seul le web-média indépendant Panamza a rapporté et décrypté, dès le lendemain, le stupéfiant exercice d’allégeance de l’ancien Premier ministre envers la mouvance américano-sioniste.

Aujourd’hui, jeudi 14 septembre, un nouvel élément d’information accablant à propos de Valls devrait intéresser les citoyens en général et les électeurs de sa circonscription de l’Essonne en particulier.

L’homme – qui se targue de combattre sans la moindre compromission l’extrême droite française incarnée par le Front national – a donc accepté de rencontrer, de s’entretenir et de poser – tout sourire – avec la vedette montante des juifs orthodoxes et de l’extrême droite israélienne : Ayelet Shaked, ministre de la Justice qui s’était déclarée favorable à l’exécution de masse « des mères de martyrs palestiniens ».

 Cerise sur le gâteau : deux jours après l’expression chaleureuse de son estime à Shaked, Valls a continué sa tournée israélienne (totalement passée sous silence sur son compte Twitter) en rendant hommage – en compagnie de Jacques Attali, mentor du président Macron – au criminel de guerre Shimon Peres.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 « Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël ! Quand même !»

Aujourd'hui, sa volonté de nouer des liens avec un extrémiste israélien notoire confirme, si besoin était, son "humanisme républicain" à géométrie variable: s'indigner de Dieudonné pour se lier d'amitié avec Lieberman ne manque pas de piquant.

 

15186987.jpg

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les juifs de France "peuvent porter avec fierté leur kippa!", a affirmé avec force dimanche 23 septembre 2012 le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, en pourfendant le "discours de haine et de rejet" porté selon lui par le Front national. Très applaudi, il était lui-même coiffé d'une kippa pour participer à la traditionnelle cérémonie des voeux à la communauté juive de France, organisée à la Grande synagogue de la Victoire à Paris.

ob_c9822b_valls-inside-full-content-pm-v8.jpg

Hormis les écologistes et les communistes-toujours considérés comme indésirables par les militants les plus sionistes, de nombreux socialistes ont signé, pour cette occasion, « la Charte des Amis d’Israël », sorte d’engagement sur l’honneur à défendre inconditionnellement le régime de Tel Aviv. Le sénateur David Assouline, le député Julien Dray ou le maire de Strasbourg, Roland Ries, y figurent, entre autres élus.

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique