logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« 9. BASHING ANTI-MELENCHON : ISLAMO-GAUCHISTE/LES COMPLICES MEDIATIQUES DE VALLS | Page d'accueil | 11. BASHING ANTI-MELENCHON : ABRUTI comme ses 7 millions d'électeurs . E. BRUNET »

12/11/2017

10. BASHING ANTI-MELENCHON : INDIGNE/LA RUE ET LES NAZIS

bashing mediatique anti melenchon

Mélenchon = indigne | La rue et les nazis

Pendant son discours du 23 septembre qui faisait suite à la marche contre le coup d’État social, Jean-Luc Mélenchon a répondu a Emmanuel Macron, qui avait déclaré : « la démocratie, ce n’est pas la rue ». Le porte-parole de la France insoumise a rappelé ce jour-là combien, dans l’Histoire de France, la rue avait joué un rôle politique progressiste. Et au milieu d’exemples qu’il donnait sur ce thème, il a déclaré : « c’est la rue qui a abattu les nazis ». Ces quelques mots, ont été immédiatement tirés de son discours et montés en épingle suivant la même méthode étudiée plus haut à propos de Bernard Cazeneuve. Avec deux grands angles : premièrement, dans son énumération, Mélenchon aurait mis sur le même plan Juppé et les nazis (ben voyons !) ; deuxièmement, ce serait faux historiquement.

Les articles se sont donc multipliés sur le mode « Mélenchon suscite l’indignation » avec des articles citant abondamment des membres du gouvernement : « honteux », « indigne », « choquant », « déshonorant », etc. Le Figaro a par exemple fait un article qui se résume à peu de choses près à un communiqué de différents membres du gouvernement (qui n’avaient évidemment aucun intérêt à disqualifier le message porté par la marche contre le coup d’État social, n’est-ce pas ?). D’autres articles ont quant à eux fait intervenir « des historiens » qui « condamnaient les propos » de Jean-Luc Mélenchon.

Sauf qu’assez rapidement, certains ont fini par se rappeler qu’effectivement, il y avait eu en France ce qu’on appelait « la Résistance », que celle-ci avait participé activement aux combats et sabotages de la Libération, qu’elle avait lancé l’insurrection populaire dans de nombreuses villes et zones de notre pays, à commencer par sa capitale Paris (« libéré par lui-même, libéré par son peuple » selon les mots du général de Gaulle), et que si la France était assise à la table des vainqueurs au moment de la capitulation nazie, c’était grâce à l’action de cette Résistance.

charlie hebdo

La « polémique » s’est donc assez rapidement retournée contre ses différents initiateurs qui se sont mis à devoir expliquer que c’étaient les Américains (mais pas les Russes) qui nous avaient libérés et même que c’était la rue qui avait amené les nazis au pouvoir, comme l’a fait Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO. Charlie Hebdo est même allé jusqu’à représenter un Mélenchon halluciné avec un brassard de FFI en train de tondre une femme, manière de résumer l’action libératrice de la rue à ces seuls actes punitifs déshonorants. Ignorer ou salir l’action de la Résistance dans un but politique contemporain… il n’y a pas à dire : quand il s’agit de taper Mélenchon, certains sont vraiment prêts à tout.

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique