logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« 10. BASHING ANTI-MELENCHON : INDIGNE/LA RUE ET LES NAZIS | Page d'accueil | 12. MELENCHON : DICTATEUR (de type sanguinaire) / LE VENEZUELAAAAA »

12/11/2017

11. BASHING ANTI-MELENCHON : ABRUTI comme ses 7 millions d'électeurs . E. BRUNET

bashing mediatique anti melenchon

Mélenchon = abruti (comme ses 7 millions d’électeurs) | Éric Brunet

À propos d’indignations sélectives, on peut se demander une chose. Pourquoi la sphère médiatique n’a-t-elle pas dénoncé les propos d’un de ses membres, Éric Brunet, lorsqu’il a traité les électeurs de Jean-Luc Mélenchon de « 19% d’abrutis qui pensent que Hugo Chavez ou Maduro peut sauver la France » ? La réponse tient dans la question : la sphère médiatique ne s’indigne jamais pour les « outrances », « éructations », « insultes », etc. d’un de ses membres.

Et quand Jean-Luc Mélenchon a répondu à Éric Brunet dans une de ses notes de blog pour dire qu’il fallait que cesse ce genre d’insultes attisant la haine contre les insoumis, au risque de les mettre physiquement en danger, un journaliste du Canard enchaîné ayant lu ladite note en diagonale s’est mis à dire que Mélenchon en appelait à la violence contre les journalistes ! Pourquoi ? Parce qu’il avait lu cette phrase : « je mets en garde solennellement : la hargne contre les insoumis et leurs porte-paroles pourrait un jour mal tourner et inspirer des violents ». Phrase tirée de l’extrait suivant, très clair sur le sens dans lequel pèse la menace :

En fait, monsieur Brunet s’est laissé entraîner. Il a perdu son sang-froid. C’est un effet de foule. Dans une horde médiatique glapissante écumante de haine, il a été emporté ! Je suis prêt à comprendre et même à pardonner puisqu’on ne doit pas excuser de tels comportements. Mais je mets en garde solennellement : la hargne contre les insoumis et leurs porte-paroles pourrait un jour mal tourner et inspirer des violents. Je suppose que les plus orduriers diront alors que nous l’aurons bien cherché. Mais je crois connaître assez bien nombre de ceux qui nous attaquent, et en ont bien le droit, pour savoir que ce n’est pas ce que tous veulent. Alors je leur dis : pas comme ça, pas avec ces mots, pas avec cette violence. Ça va trop loin ! Depuis la quinzaine qui a précédé le premier tour de l’élection présidentielle, tous les coups sont permis contre « La France Insoumise » dans les médias. Non seulement il n’y aura pas eu un jour de pause mais, dorénavant, non seulement la violence mais les provocations ont monté d’un cran.

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique