logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« Gallimard annonce «suspendre» son projet de réédition des pamphlets antisémites de Céline | Page d'accueil | RUGBY : matchs du week-end 13 et 14 janvier »

11/01/2018

Gallimard annonce «suspendre» son projet de réédition des pamphlets antisémites de Céline

 

Edition.

La maison d'édition Gallimard «suspend» son projet de publication des pamphlets antisémites de Céline (photo AFP), annonce-t-elle après plusieurs semaines de polémique. Interpellé par le Délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT, critiqué entre autres par Serge Klarsfeld et le député France insoumise Alexis Corbière, Gallimard avait jusqu'à maintenant maintenu son projet.

Ce dernier doit réunir Bagatelles pour un massacreL'Ecole des cadavres et Les Beaux Draps, tous trois écrits entre 1937 et 1941 et pas réédités depuis à la demande de Céline lui-même, une exigence jusqu'à maintenant respectée par sa veuve Lucette Destouches (qui est toujours en vie).

Le volume doit aussi inclure l'éclairage de Régis Tettamanzi, professeur de littérature française à Nantes. Or, relevait Le Monde dans une enquête très complète parue la semaine dernière, ce travail d'éclairage peut être jugé nettement insuffisant vu la violence des textes dont il est question.

Dans son communiqué transmis à l'AFP, le PDG de la maison d'édition, Antoine Gallimard, invoque sa «liberté d'éditeur» et sa «sensibilité à [son] époque», en estimant que «les conditions méthodologiques et mémorielles ne sont pas réunies pour envisager sereinement» ce projet de réédition. 

«Les pamphlets de Céline appartiennent à l'histoire de l'antisémitisme français le plus infâme. Mais les condamner à la censure fait obstacle à la pleine mise en lumière de leurs racines et de leur portée idéologiques, et crée de la curiosité malsaine, là où ne doit s'exercer que notre faculté de jugement», estime aussi l'éditeur.

Mais, ajoute-t-il, «je comprends et partage l'émotion des lecteurs que la perspective de cette édition choque, blesse ou inquiète pour des raisons humaines et éthiques évidentes».

Commentaires

Quand on sait que les oeuvres philosophiques de Voltaire,les œuvres poétiques de Victor Hugo,les oeuvres de Robert Desnos ou bien encore celles d'Antonin Artaud n'ont pas été éditées dans la « prestigieuse » collection des Editions Gallimard on reste perplexe face à la volonté manifeste de M.Gallimard de rééditer ce ramassis d'appels à la haine et au meurtre dû à L.F.Céline au nom de la « liberté d'expression ».Il faut savoir,par ailleurs,que les titres concernés par ledit projet éditorial sont aisément disponibles chez différents éditeurs comme sur internet.Dès lors on peut légitimement s’interroger sur l’urgente nécessité de republier un auteur qui faillit bien être exécuté au lendemain de cette guerre marquée par des atrocités que M.Antoine Gallimard à vraisemblablement oubliées.Maurice Genevoix,Romain Rolland ou encore Roger Martin du Gard peuvent attendre :l’urgence serait de rééditer « Bagatelles pour un massacre ».L.F.Céline échappa de justesse à l’épuration d’après-guerre en prenant la fuite….et ne répondit jamais de ses appels au meurtre comme de ses obsessionnelles pensées génocidaires.A contrario Robert Desnos n’eut pas cette chance parce qu’il fut dénoncé à la Gestapo,parce qu’il fut déporté et qu’il ne revint JAMAIS du camp de Terezin.Aujourd’hui,si l’on suit M.Gallimard il est urgent de réhabiliter L.F.Céline à travers des écrits orduriers qui plus est.Ce parti pris idéologique (en rien littéraire ou esthétique) est obscène,indigne et abject.
----------------------------------------------
Merci pour ce commentaire lu avec intérêt.

Écrit par : 5résistance004 | 04/03/2018

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique