logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/02/2018

RENCONTRE INTER-GENERATIONS AU CAFE DE LA PAIX : intéressant

RENCONTRES INTER GENERATIONS 1ER TRIMESTRE 2018

Ce matin, avait lieu la rencontre mensuelle inter-générationnelle qui rassemble une fois par mois, au Café de la Paix, tous les passionnés de notre village désireux d'échanger et de se remémorer l'Histoire de Habas, d'Antan à nos jours.

2018-02-18 café de la paix inter-générations5.jpg

Ainsi, des habassais amoureux de leur histoire locale revisitent le patrimoine culturel et historique local que des nouveaux habitants, découvrent avec plaisir- un passé "que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître" (Aznavour)-.  Le patrimoine culturel et historique local est ainsi remis sur la table par des anecdotes, des faits rapportés avec humour et tendresse. Quelques photos, coupures de presse ou vidéos témoignent ainsi de ce passé gravé dans les coeurs et les têtes.

C'est Sandrine LAHITTE qui est à l'origine de cette idée géniale parce que "je regrette" dit-elle, "de ne pas avoir filmé mes grands-parents qui avaient tant à dire, à montrer...". Elle se souvient mais elle aurait aimé transmettre autrement. Comme moi et beaucoup d'autres qui regrettons de ne pas avoir questionné les parents, la famille, sur une vie qui fait aussi partie de la nôtre et dont nous avons quelques notions quand nos ancêtres ont bien voulu s'exprimer. Quand on est jeunes, on a d'autres préoccupations et plus tard il est trop tard pour avoir des réponses à ces interrogations.

Ce 19 février, le thème portait sur la naissance et le développement du Syndicat d'Initiative à HABAS qui a connu des années fastes en d'autres temps. 

 café de la paix inter-générations 004.JPG

Francine LALANNE qui animait la rencontre rappelait l'Historique des Syndicats d'Initiative, qui ont pris leur envol dans les années 60, lorsque le Conseil Général, présidé alors par M. LAVIEILLE, maire de SAINT-PAUL-LES-DAX émettait le souhait de développer "le tourisme intérieur" (le tourisme côtier étant déjà bien lancé). En s'appuyant sur le Comité Départemental de tourisme avec à sa tête le dynamique Président, M. Louis DARMANTE.

"Ainsi plusieurs axes d'action sont mis en oeuvre. Les Offices de tourisme s'installent dans les villes landaises, les Syndicats d'Initiative dans les cantons. 

"Ces nouvelles institutions s'activent avec passion pour revivifier cet arrière pays landais, de la CHALOSSE, du MARENSIN, DU PAYS D'ORTHE, du TURSAN ...

café de la paix inter-générations 018.JPG

"L'objectif était de faire connaître ses magnifiques paysages, ses monuments, sa riche histoire, son économie, la douceur de son climat, ses traditions, son sens de l'accueil.

Tel était le cadre de travail à mettre en place par les Syndicats d'Initiative

pour intéresser le touriste.

 

"Le fleurissement "FLEURIR C'EST SOURIRE", les journées T.E.R. (Tourisme en Espace Rural), les gîtes ruraux, les chambres d'hôtes, les campings à la ferme, municipaux ; les animations culturelles, expositions, concerts, folklore, la gastronomie, les sentiers pédestres étaient autant "d'outils de développement" à la disposition du Syndicat d'Initiative. Vaste programme !

café de la paix inter-générations 011.JPG 

"Le Conseil Général accordait des subventions pour ces activités : 30 à 50% des subventions.

 
café de la paix inter-générations 012.JPG

"Sous l'impulsion de Mme CABY et avec l'appui du Conseil Général, une première préoccupation fut d'embellir le village avec le fleurissement  (années 70-75)

"Entre 80-86, Dédée BIGNALET prenait alors le relais de Mme CABY à la tête du Syndicat d'Initiative et donnait une nouvelle impulsion à ce fleurissement du bourg mais également des maisons fleuries (avec concours). Une Commission "fleurs" que je présidais avait pour mission de parcourir le village et la campagne pour évaluer maison par maison l'effort de fleurissement réalisé par ses habitants. "

"Et Francine nous montre avec fierté son petit cahier de divers classements des années 84-85 avec les plans des massifs de fleurs dessinés minutieusement.

"HABAS reçoit ainsi 3 prix départementaux : une 1ère fleur en 1979 avec le panneau Village fleuri, une 2ème en 1982, une 3ème en 1984."

Et devinez ! ces prix ont été remis au SENAT par le Président POHER aux maires qui se sont succédés : Victor LAMARQUE et Jean LALANNE. Francine accompagnée de "Ginette" se rendait également au Sénat pour confirmation des trois fleurs.

"Le Syndicat d'Initiative participait activement à ce fleurissement et apportait une aide efficace aux employés communaux en "jouant les jardiniers" : semis, repiquages, plantations, entretien des parterres." Quand on aime on ne compte pas.. Enfin, si !

"8 000 fleurs étaient plantées !"

Aujourd'hui c'est impensable ! les temps ont bien changé !

Les mentalités aussi ! Les motivations ne sont plus les mêmes !

"En 1988, afin d'alléger les charges communales en matière de fleurissement, le Syndicat d'Initiative décidait le financement d'une serre plus moderne avec chauffage adapté et plans de travail fonctionnels. C'est ainsi qu'à l'automne 88, Claude BARBE, Président du Syndicat d'Initiative entouré de ses collaborateurs remettait les clefs de la serre au Maire Jean LALANNE.

4 000 fleurs étaient élevées dans la serre, faisant des heureux tels Jean LAVIELLE et Alain FRANCOIS."

 

2018-02-18 café de la paix inter-générations.jpg

LES EXPOSITIONS ARTISANALES ... "Les premières avaient pour objectif de promouvoir l'artisanat local et le commerce local. (1ère exposition en 1980). Si elles étaient surtout le reflet de la valeur des artisans locaux, très vite et compte tenu du retentissement de la qualité des expositions, il a fallu "ouvrir".

Un long travail de préparation était mis en oeuvre : visite de nombreuses autres exposition dans le département, les Pyrénées Atlantiques et même la Gironde pour inviter à HABAS les meilleurs artisans; recherche de talents dans le travail du cuir, du bois et de la céramique, de la terre, des vitraux, de l'ébénisterie.

Bien naturellement, les artisans et commerçants locaux étaient toujours prioritaires. Voir le dôme en ardoises très original qui coiffait le stand des artisans réunis du Bâtiment chez Pierrot COCOYNACQ."

DOME 001.JPG

 

Incroyable mais vrai !! 50 à 60 exposants d'exception

fréquentaient l'exposition.

café de la paix inter-générations 015.JPG

Ce succès attirait tous les ans des personnalités que Francine énumère : différents préfets, sous-préfets, Henri EMMANUELLI fidèle à ces rendez-vous, le Président de la Chambre des Métiers M. MAPIAS et son épouse, le Directeur de la Chambre des métiers M. MULH, Franck MARCADE, Conseiller Général, le député J.Pierre PENICAUT, les maires du canton.

Même lors d'une exposition, la présence de Madame BERNADAC, Conservatrice en Chef du Musée d'Art Moderne au Centre POMPIDOU à PARIS.

"C'est dire combien notre exposition avait largement dépassé le cadre départemental, voire régional".

"Lorsque l'exposition a été déplacée dans le hall des sports, le Foyer Municipal a abrité une exposition peintures qui accueillait de 40 à 50 peintres. Le prix du public a permis d'offrir au peintre élu un magnifique trophée. Un cours peinture était proposé aux enfants, récompensés par de nombreux prix."

café de la paix inter-générations 014.JPG

 Sous l'égide de la Mutualité Sociale Agricole, l'objectif des journées T.E.R. (Tourisme en Espace Rural), était de faire découvrir aux touristes camps autour des plages ce qu'est une économie paysanne ou rurale. En  fait, sortir des plages.

Une journée T.E.R. débutait vers 9 ou 10 Heures. Les touristes affluaient devant la mairie soit en car, soit en voitures particulières. Ils étaient reçus par les représentants du Syndicat d'Initiative aidés des bénévoles locaux.

Après une rapide présentation du déroulement de la journée, les groupes étaient dirigés vers des sites précis, préalablement programmés :

  • Fermes spécialisées 

dans la naissance et le gavage des canards, telles chez Michelle LAHITTE et sa fille Sandrine s'en souvient très bien.

dans l'élevage bovin, boeufs gras chez M. DESCAZEAUX à MOUSCARDES

  • Maïs, semences chez Eric NASSIET
  • Caves coopératives de POUILLON et BELLOCQ
  • Apiculture chez M. TACHOIRES
  • Conserveries locales chez BIGNALET et BARUCQ
  • Ganaderia locale chez André DESCAZEAUX

café de la paix inter-générations 013.JPG

 

"A midi, il y avait une réception en mairie par M. le Maire avec vin d'honneur, suivi du repas gastronomique concocté et confectionné par les cuisinières 3*** du Syndicat d'Initiative dirigées par leur chef étoilé Jacqueline LAMAISON"

Les visites se poursuivaient l'après-midi et le bilan de satisfaction des visiteurs était toujours élogieux concernant l'organisation, l'accueil et le repas."

café de la paix inter-générations 019.JPG

Francine annonce 250 visiteurs le 23 août 1984.

Ce qui paraît inouï quand on sait , comme le rappelait Gérald LAMATABOIS, un temps Président du Syndicat d'Initiative, comment s'est terminée cette initiative dans les années 2000, où 2 visiteurs seulement s'étaient présentés pour participer à ces journées T.E.R.

 

Récemment mis à jour4.jpg

 L'assistance était toute ouïe car la majorité avait vécu ces tranches de vie, bénévoles complètement impliqués dans les activités culturelles et de loisirs de leur village, acteurs locaux qui aimaient se retrouver, partager.

 

En fin de rencontre, furent évoqués LES GALAS FOLKLORIQUES

avec la réception tous les ans de groupes divers et variés (danses, orchestres, chants ...).

De bien belles soirées avec en 1981, les chants et danses avec le groupe polonais de l'Université de Lubin ; en 1982, avec le grand ballet du Daghastan et de l'Union Soviétique ; en 1983 avec le groupe culturel de MANILLE aux Philippines et plus tard la venue des guitaristes de renommée nationale et internationale Los Hermanos SANCHEZ.

Rien que ça !

"Monsieur LASSALLE, Professeur d'Espagnol était l'ambassadeur de ces groupes pour toute la région Landes, Pyrénées-Atlantiques (Festival des Pyrénées, de CONFOLENS)"

Naturellement, ces réceptions exigeaient beaucoup d'organisation. Il fallait assurer les repas, mais aussi loger ces groupes chez l'habitant.

"Geneviève PENDANX était chargée de trouver les chambres particulières pour loger tous les membres de ces sociétés. De nombreuses anecdotes sont rattachées à ces rencontres : d'abord la langue..."

Et chacun de raconter, de se souvenir pour un plaisir partagé. Je n'ai pas perdu mon temps.

 ***

*

 Gérard LAMATABOIS  a fait remarquer que si le Syndicat d'Initiative n'a plus pignon sur rue à HABAS, faute de subventions et de membres actifs, il n'a pas été supprimé comme tant d'autres mais modifié, remplacé par l'Association Culture et Loisirs de HABAS, à l'initiative de ces rencontres.

 

café de la paix inter-générations 019.JPG

Merci Francine pour ce petit rappel historique

 La rencontre bien entendu,  s'est terminée par un petit verre servi au comptoir du Café de la Paix

café de la paix inter-générations 034.JPG

*

café de la paix inter-générations 035.JPG

 LA PROCHAINE RENCONTRE AURA LIEU

LE DIMANCHE 25 MARS A 10 H 30.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique