logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« TEMPS TRISTOUNET POUR LA FETE A HABAS | Page d'accueil | UN AFFREUX JOJO : "Ne souriez pas" »

31/03/2018

IDEES FAUSSES SUR LA S.N.C.F.

UNE PAGE DE PUB DANS TV MAGAZINE - SUD OUEST- m’a mise en colère … Je parcourais distraitement le programme T.V. quand je fus attirée par ces phrases : « leurs avantages sont payés par les contribuables, notamment via une subvention de 3,2 milliards d’euros » .
Qu’est-ce ?
Dans ce magazine TV, de la propagande pour qui, contre qui ?
Contre les CHEMINOTS. « prêts à bloquer le pays pour défendre leurs privilèges », dont le « régime spécial est sans commune mesure avec celui des salariés du privé! », etc. etc.

« Si comme nous, vous en avez assez d’être pris en otage, rejoignez sauvegarde retraites…

*****
Je lis : Ils peuvent partir à la retraite dès 50 ou 55 ans (52 ou 57 en 2023) au lieu de 62.

POLITIS

« LA RETRAITE A 52 ANS »
Les cheminots ont un régime de retraite spécial qui alimente tous les fantasmes. Les conducteurs peuvent théoriquement partir en retraite à 52 ans, et les agents sédentaires, qui représentent 75% des effectifs, sont autorisés à partir à 57 ans. Mais ils cotisent davantage que les salariés du privé, et ces âges de départ sont de plus en plus théoriques, car un agent doit avoir cotisé 43 ans pour partir à taux plein (pour ceux nés après 72). Par ailleurs, les agents embauchés après l’âge de 31 ans relèvent du régime général.
En outre, contrairement à une autre idée largement véhiculée, les cheminots travaillent bien 35 heures par semaine. Avec des accords de RTT comparables à ceux des entreprises privées, même pour le personnel roulant, qui travaille souvent plus de 8 H 30 par jour et qui, dans le fret, « découche » fréquemment.


Je lis : Le niveau de leurs pensions est 100% garanti par l’Etat »

POLITIS

Autre objet de fantasme : les salaires. Selon le dernier rapport sur la responsabilité sociale de la SNCF, la moyenne des rémunérations dans le groupe est de 3 013 euros brut en 2015 (2 320 net), soit à peine 3% de plus que la moyenne nationale. Et les augmentations sont gelées depuis trois ans.

La mutuelle des cheminots alimente aussi la littérature fantasmagorique. Elle est certes avantageuse, mais correspond à ce qui se fait dans les entreprises, y compris du secteur privé, ou un bon niveau de protection a été négocié au fil du temps.
Pour les syndicats, il s’agit d’une contrepartie naturelle à un fort esprit de dévouement qui caractérise la grande famille SNCF.
Les cheminots étaient souvent logés dans des logements appartenant à l’entreprise, près de la gare où ils doivent prendre leur service, afin de réduire les risques de retard, mais cela est de moins en moins vrai.
Enfin, les agents bénéficient de la gratuité des trajets, ou quasiment, ainsi que leur famille.
Cet avantage dont bénéficient également les contractuels de la SNCF et qui ne sont donc pas concerné par la réforme en cours de négociation, est une contrepartie essentielle à la mobilité des cheminots.
Pour assurer la continuité du service public, les agents doivent pouvoir être mutés loin de leur ville d’origine. Ces avantages ont donc été négociés pour faciliter les visites de leur famille.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique