logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« Signez la pétition contre LA VENTE D'ARMES françaises AU YEMEN | Page d'accueil | CORBIERE, RUFFIN ET LA GREVICULTURE »

04/04/2018

CAISSE DE LUTTE PAYS BASQUE ET SUD LANDES POUR SOUTENIR LES CHEMINOTS

 
7 premières associations, partis politiques et syndicats du Pays Basque et du Sud Landes se sont unis pour lancer une caisse de lutte pour soutenir les cheminots grévistes, autour du texte et de l'idée ci-dessous.

Cette première liste d'associations compte bien s'élargir rapidement.

Adresse de la caisse de lutte : https://www.lepotcommun.fr/pot/e2gokcn4

Merci de faire tourner !

 

 

Défendons ensemble la SNCF publique ! Sud Landes / Pays basque

~ Organisé par : Collectif solidarité avec les cheminots (Pays Basque - Sud Landes)

 

Le Gouvernement a décidé d’engager un bras de fer dans le temps avec les cheminots. La qualité de nos transports alternatifs n’est pas seule en jeu. Si le rempart des cheminots cède, c’est une sérieuse brèche de plus dans le démantèlement de notre modèle social et la marchandisation de nos services publics pour en offrir la partie rentable au privé !

 

Après les autoroutes, les radars automatiques, Alstom, c’est la sécurité sociale, l’école, les services publics locaux qui seront mis en charpie. Pourtant, ces services sont à nous : ils nous appartiennent. Leur privatisation est un vol que l’on nous fait payer. Les prix de l’électricité qui ont bondi depuis le démantèlement d’EDF-GDF en est une flagrante illustration.

En pleine urgence climatique, et compte-tenu du coût économique et sanitaire des pollutions dues aux transports routiers, il est irresponsable de voir l’État se désengager et affaiblir le mode de transport le plus respectueux de l'environnement, le moins dangereux et potentiellement, le plus juste socialement. Le rail ne représente que 2% de l’énergie consommée par les transports et 1 % seulement des émissions de gaz à effet de serre.

 

Faisons de cette grève des cheminots celles de tous


Nous ne devons pas, nous ne pouvons pas laisser les cheminots seuls dans ce combat. En plus de nous joindre au mouvement, approvisionnons les grévistes.

Le gouvernement compte sur deux facteurs pour gagner son combat :

- la manipulation et la division de l’ « opinion publique », que nous comptons bien renverser collectivement
- l’assèchement des moyens financiers des grévistes, qui perdront une partie importante de leur salaire.

C’est sur ce point que nous pouvons participer au bras de fer !

Sur le modèle des jours de congés que l’on peut offrir à des collègues, donnons-leur l’équivalent d'une heure, d’une demi-journée ou d’un jour de salaire.

 

Premières organisations signataires : 

- Parti Communiste Français de Tarnos - Seignanx, 

- Bizi !

- CGT (Union Locale Boucau-Tarnos)

- LAB

- Groupe des élus socialistes de Tarnos

- Génération.s Pays Basque

- Mouvement des Jeunes communistes 64

 
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique