logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« Des Euro-députés sans langue de bois face à MACRON... | Page d'accueil | FAIRE LA FETE A MACRON LE 5 MAI »

19/04/2018

CONVERGENCE DES LUTTES ce JEUDI 19 AVRIL ..CONVERGENCE DES SOUFFRANCES

Lors d'une manifestation de cheminots, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 13 avril 2018.

 

La CGT organise jeudi sa première journée de "convergence des luttes". La centrale a prévu plus de 130 manifestations à travers la France pour sa journée de mobilisation interprofessionnelle destinées aux étudiants, retraités, fonctionnaires et salariés.

"Convergence des luttes !" C'est le slogan que s'apprêtent à scander jeudi 19 avril cheminots, fonctionnaires ou encore salariés de l'énergie, à l'appel de la CGT et de Solidaires, dans une première tentative de construire un front commun contre Emmanuel Macron. Les initiateurs de cette journée d'actions nationale interprofessionnelle prévoient 133 mobilisations dans toute la France, auxquelles pourraient venir se joindre des étudiants.

Manifestations. A Marseille, la manifestation part à 10h30 du Vieux-Port, en direction de la place Castellane. Le cortège parisien quitte Montparnasse à 14 heures pour la place d'Italie. Par ailleurs, quatre universités sont toujours bloqués et une dizaine d'autres sont perturbées. La contestation étudiante pourrait rejoindre les nombreux cortèges prévus partout en France. 

Perturbations dans les transports. Outre les manifestations, les grèves devraient causer des perturbations. A la SNCF, un TGV sur trois et deux TER sur cinq circuleront. Les perturbations s'annoncent plus faibles dans les transports urbains. A Paris, les problèmes concernent essentiellement les RER, avec notamment un train sur deux sur la ligne B. En revanche, la RATP annonce un trafic "normal" dans les métros, "quasi normal" dans les bus. A Marseille, seuls les bus devraient être légèrement perturbés.

Le secteur de l'énergie rejoint la mobilisation. Dans l'énergie, la CGT annonce des "coupures ciblées", "en direction des entreprises où les employeurs licencient" ou "criminalisent l'action syndicale." Parallèlement, le syndicat compte mener des "opérations 'Robin des Bois'", qui consistent à remettre le courant dans les foyers qui ne paient pas leurs factures, a indiqué Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT. 

 

 Une manifestante à Marseille.

Des opposants aux réformes de Macron essaient de faire front commun — voici à quoi ressemblera la 'convergence des luttes' ce jeudi 19 avril

  • Plus d'une centaine de manifestations sont organisées en France ce jeudi 19 avril contre les réformes Macron. 
  • La CGT essaie de réunir les luttes des cheminots, étudiants et retraités pour faire reculer le gouvernement.
  • L'idée suscite une adhésion inégale dans le milieu syndical.

Un manifestant opposé aux réformes de Macron pour la SNCF, à Nantes, le 14 avril 2018. REUTERS/Stephane Mahe

 

Les syndicats CGT et Solidaires organisent ce jeudi une première journée de "convergence des luttes" pour inscrire dans la durée la contestation des réformes d'Emmanuel Macron.

L'idée est de faire front commun entre étudiants, retraités, fonctionnaires et salariés, alors que des universités sont bloquées depuis des semaines, que l'évacuation de la zone à défendre de Notre-Dame-des-Landes est contestée et que les fonctionnaires appellent à manifester le 22 mai. 

"On est sur un mouvement qui monte. Il y a des fondements communs aux mécontentements, même si chacun le voit à travers sa porte d'entrée", a déclaré Fabrice Angéï, secrétaire confédéral de la CGT, à Reuters.

Toutefois, l'idée suscite peu d'adhésion dans le milieu syndical, notamment du côté de la CFDT et de FO. Sur le plan confédéral, seul Solidaires et l'Unef ont appelé à rejoindre le mouvement, qui coïncide avec une nouvelle de journée de grève à la SNCF

 

Voici à quoi devrait ressembler la convergence des luttes en France ce 19 avril 2018:

  • 130 manifestations organisées par la CGT dans toute la France pour les étudiants, retraités, fonctionnaires et salariés.
  • Des manifestations organisées par la FSU, Solidaires et les organisations étudiantes Unef et UNL. 
  • Prévis de grève à la RATP déposé par les syndicats CGT, FO, SUD RATP et UNSA pour ce jeudi et vendredi. Le trafic devrait être perturbé à Paris et en Ile-de-France.
  • Nouvelle journée de grève à la SNCF.
  • Retards et annulations "de dernière minute ne sont pas à exclure" possibles chez Air France, annonce la compagnie aérienne, après deux jours de grève les 17 et 18 avril.
  • Défilé de Jean-Luc Mélenchon, président du groupe La France Insoumise, à Marseille.
  • Des coupures de courant dans les entreprises qui licencient à l'appel de la CGT-Mines énergie, rapporte France Bleu.
  • Des cantines et des crèches fermées en raison de la mobilisation des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles.  
  • Participation libre des syndicats de fonctionnaires, de retraités et du personnel des Ehpad, leurs intersyndicales respectives n'ayant pas appelé à rejoindre le mouvement et laissant chaque syndicat choisir d'y aller ou pas.

****

*

 

A Marseille, Mélenchon, des syndicats et des partis politiques défilent unis contre Macron

Le chef de file des « insoumis » a appelé à l’unité « dans tout le pays » contre Emmanuel Macron, en défilant aux côtés de la CGT et d’autres syndicats et partis de gauche.

LE MONDE | • Mis à jour le |

Jean-Luc Mélenchon lors de la manifestation contre les réformes d’Emmanuel Macron, à Marseille.

CONVERGENCE DES SOUFFRANCES (J.Luc MELENCHON) ce 15 avril à MARSEILLE

Ce samedi, La France insoumise avait bien préparé sa mobilisation, réunissant des adhérents d’un sud de la France remontant même jusqu’à Lyon et Saint-Etienne. « Que Jean-Luc Mélenchon soit là est un plus, bien sûr, mais je serais venu même sans sa présence », glissait Bernard Jauzion, 54 ans, un « insoumis » venu de Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône) pour « combattre Macron, un président provocateur et indécent avec les plus pauvres ».

Le cortège de ce 14 avril compilait les thèmes des luttes en cours depuis le mois de mars. Abandon de la réforme de la SNCF et du statut des cheminots, défense des services publics, lutte contre le dispositif Parcoursup, mais aussi persistante colère des retraités, malgré l’intervention télévisée du président de la République, deux jours plus tôt.

« Nous en avons marre que Macron nous donne la leçon »

« Oui, il nous a remerciés sur TF1 cette semaine… Mais nous, on le remerciera en retour dans les urnes », ironisait à ce propos Pierre, retraité de la SNCF de 78 ans, venu avec ses anciens copains cheminots, de 78, 77 et 66 ans. « Il y a une grande colère qui est en train de monter dans le pays. Nous en avons marre que Macron nous donne la leçon, à la télé, sur le terrain… Il faut qu’il écoute aussi les Français », lançait Pierre Dharréville, député PCF des Bouches-du-Rhône, qui défilait lui aussi dans le carré de tête.

 

Manifestation à Marseille contre la politique d’Emmanuel Macron.

A ces thèmes sociaux, la foule a ajouté des colères nées ces derniers jours. « C’est pas les zadistes qu’il faut expulser, c’est le gouvernement qu’il faut virer » a été un slogan presque aussi populaire que le « Nous sommes les salariés et nous allons gagner » piqué à l’OM. De nombreuses pancartes dénonçaient également l’intervention de la veille en Syrie.
Jean-Luc Mélenchon promet que la manifestation de Marseille « n’est qu’une étape à l’intérieur d’un cycle long de manifestations ».

« Il y a une volonté d’envoyer un message à M. Macron qui s’installe dans un rôle provocant et agressif qui ne permet de régler aucun problème dans ce pays. »

Dans la matinée, huit députés des Bouches-du-Rhône appartenant à la majorité présidentielle avaient organisé une riposte sous la forme d’une inédite conférence de presse unitaire. Une longue séquence pédagogique pour défendre l’action du gouvernement et dénoncer « la campagne de désinformation » dont ils s’estiment victimes, « sur la réforme ferroviaire comme sur celle de l’accès à l’université ».

Lire aussi :   « Le 5 mai, nous serons dans la rue »



 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique