logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« LES FILLES des ARRIGANS NE FONT PAS SEMBLANT... elles n'ont pas gagné face à PAU, mais elles n'ont pas témérité | Page d'accueil | Sétif, Guelma, l'autre 8 mai 1945 »

08/05/2018

8 MAI à HABAS ... 8 MAI 1945 A PARIS - LE SAVIEZ-VOUS ?



8 mai

COMMEMORATION DU 8 MAI

8 mai

Toute la population est conviée à la cérémonie au Monument aux Morts tant il est de notre devoir à tous, de transmettre à nos enfants la célébration de la liberté retrouvée le jour de l’armistice du 8 mai 1945 mettant ainsi un terme à quatre années terribles.

Commémoration du Mardi 8 mai :

-     11H30 : Défilé de l’Eglise vers le Monuments aux Morts

-     11H45 : Cérémonie aux Monuments aux Morts - Dépôt de la gerbe par la municipalité et des bouquets apportés par les enfants en mémoire à nos chers disparus

-     12H30 : Vin d’honneur à la mairie pour toute la population.

***

*

7 MAI 1945

A REIMS la paix est enfin signée.

L'ALLEMAGNE capitule sur tous les fronts.

Jusqu'au dernier moment,

l'amiral DONITZ, successeur du Führer, a essayé de gagner du temps pour garantir à l'ALLEMAGNE démembrée une porte de sortie vers les pays ennemis les moins animés par le désir de vengeance.

La mise en garde d'EISENHOWER a précipité les évènements : toutes les lignes alliées du front Ouest seraient fermées pour empêcher  les Allemands de traverser.

Aussitôt DONITZ donnait les pleins pouvoirs au général JODL pour signer sur les bases fixées par les AMERICAINS.

Les délégations se sont rencontrées dans une salle de classe à REIMS, transformée en salle des opérations.

EISENHOWER était représenté par BEDELL-SMITH,

son chef d'état-major.

STRONG, un officier britannique et le général français François SEVEZ assistaient au nom de leurs pays à la soumission du IIIème REICH.

Le général JODL s'est levé devant l'assistance et a dit en allemand :

"Par cette signature, le peuple et les forces de l'ALLEMAGNE viennent de se remettre pour le meilleur ou pour le pire entre les mains du vainqueur...

En cette heure, je peux seulement exprimer l'espoir que ce vainqueur les traitera avec générosité."

Il n'y a pas eu de réponse

 

 

 

 8 MAI 1945 A PARIS

RETOUR DES PRISONNIERS ET DES DEPORTES

 

1 830 000 prisonniers français internés

723 000 ouvriers du Service du Travail Obligatoire

et

75 000 déportés raciaux

c'est à dire les Juifs et les Tziganes

Les troupes alliées ne cessent de libérer nos compatriotes détenus en Allemagne

et dans les territoires occupés par elle.

Le principe de la relève annoncé à grand fracas par LAVAL et les nazis en juin 1942 n'a guère été appliqué.

En  principe, pour trois ouvriers arrivant sur le sol du REICH (STO)

un prisonnier devait être libéré.

Or il n'y eut que 111 000 soldats relâchés par Berlin.

On est loin du compte !

 

 http://deportations.free.fr/deportes.htm

Les catégories de déportés

Les différentes catégories de déportés

Les deux catégories de déportés acheminés par les nazis vers les camps étaient:


- d'une part, les " déportés résistants et politiques " ,termes désignant, s'agissant de déportés politiques français, les gaullistes, les communistes et autres, accusés par le gouvernement de Vichy de se livrer à des activités qualifiées d'" antinationales "


-et d'autre part, les " déportés raciaux ", c'est à dire les Juifs et les Tziganes

 Pour distinguer ces différentes catégories de déportés, tous soumis au même régime, on leur cousait un triangle en tissu sur leurs vêtements rayés :


Triangle rouge pour les " Politiques ", porté par les opposants au nazisme, puis par tous les résistants d'Europe ;


- Triangle bleu pour les " apatrides "
- Triangle vert pour les " droits communs "

- Triangle violet pour les témoins de Jéhovah
- Triangle brun pour les Tziganes
- Triangle noir pour les " asociaux "
- Triangle rose pour les homosexuels
- Triangle jaune pour les Juifs

 

" Nacht und Nebel "

Les résistants étaient exécutés ou déportés et parfois condamnés à la peine de mort. Mais Hitler craignait que les exécutions donnent naissance à des héros nationaux et des martyrs. Il craignait aussi que les condamnations aient des effets déprimants sur la population. Il décida donc de déporter les résistants. L'expression "Nacht und Nebel" qui apparaît le 7 décembre 1941 signifie "nuit et brouillard ".

Cette expression est tirée de Siegfried de Wagner. Les détenus classés NN étaient isolés totalement du monde extérieur, dès leur arrestation. Selon les Nazis, les NN devaient disparaître sans laisser de traces. Il était interdit formellement à la croix rouge et aux personnes civiles de s'intéresser au sort des prisonniers NN . Ils ne pouvaient ni correspondre ni en recevoir des lettres, colis ou visites.

 

Les déportés privilégiés

L'organisation du camp est déléguée par les Nazis aux déportés ; sinon, il leur aurait fallu mobiliser des troupes très importantes pour assurer le quotidien des camps. Les Nazis se chargent de la surveillance des appels, de la répression et du contrôle général.

Les emplois "privilégiés" dans les camps sont chefs ou secrétaires de Block, Vorarbeiter (contremaîtres), médecins, infirmiers, interprètes, etc., puis des emplois d'usine ou de travail à l'intérieur et non à l'extérieur du camp. Les détenus qui occupent de tels emplois dans cet ensemble extrêmement subtil, sont au maximum 10%.

La différence physique entre un déporté occupant un emploi privilégié et les autres déportés est très sensible : ceux qui sont au service des nazis sont mieux nourris et ne ressemblent en rien aux détenus squelettiques des Kommandos.

 

 

 

 
 

.

Commentaires

Je tiens à rendre hommage à mon tour, à ton culte de la Vérité historique et de l'Histoire en général.
C'est un travail fourni et constant que tu fais. Un travail admirable. Merci chère Michelle.

Écrit par : monique.c | 07/05/2018

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique