logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« JE M'APPELLE MERCY ce soir à l'Eurovision... Bébé nigérian, née à bord de l'AQUARIUS, quand le bateau des migrants allait couler | Page d'accueil | BAIN DE SANG A GAZA »

13/05/2018

L'EUROVISION N'EST PAS L'EUROPE comme vous l'entendez. LE SAVIEZ-VOUS ?

https://www.telestar.fr/actu-tv/eurovision/eurovision-pourquoi-israel-et-l-australie-participent-ils- 

En fait, il ne suffit pas de faire partie de l’Europe pour prendre part à ce concours de chant annuel.

Union européenne de radio-télévision
L'Union européenne de radio-télévision est une organisation internationale créée en 1950, la plus importante association professionnelle de radiodiffuseurs nationaux dans le monde avec 73 membres actifs dans 56 pays d’Europe, d’Afrique du Nord et du Proche-Orient, et 45 membres associés dans 25 pays d’autres régions du monde. 
 

L'Eurovision tient son nom, en partie, du continent européen. Mais dans ce concours de chant, plusieurs pays, tels que Israël ou l'Australie, participent alors qu'ils ne font pas partie de l'Europe.

C'est un débat récurrent. Pourquoi des pays qui ne font pas partie de l'Europe participent-ils, chaque année, au concours de l'Eurovision ?

En réalité, légalement, tous les pays membres de l'organisation UER (Union Européenne de Radiodiffusion) peuvent participer au concours, organisé depuis 1956 par cette institution basée en Suisse. Son rôle premier étant de favoriser les échanges de programmes entre de nombreux pays. Or, si à sa création, à l'après-guerre, il n'y avait que des pays d'Europe, année après année, la zone d'influence s'est élargie. Aujourd'hui, 56 pays en font partie. Parmi eux, l'Algérie, la Tunisie, le Liban ou encore le Maroc. Donc, légalement, ces pays ont tout à fait le droit de participer à l'Eurovision. Le Maroc a d'ailleurs tenté sa chance une fois en 1980. Ce fut la seule et unique fois. Le Liban en 2005 et la Tunisie en 1977 voulaient envoyer un candidat mais se sont désistés au dernier moment.

Tous les pays membres de l'UER ne participent pas pour autant. Beaucoup de pays pourraient participer à l’Eurovision, étant considérés comme actifs au sein de l’UER. C’est le cas de l’Algérie, l’Egypte, la Jordanie, la Libye, la Tunisie ou même le Vatican… Ils ne le font pas pour diverses raisons, souvent financières. Certaines nations, elles, ont fait le choix de ne plus participer à l’Eurovision. Le Luxembourg par exemple, qui a pourtant remporté le concours cinq fois, ou encore Monaco, Andorre, la Turquie ou le Maroc qui avait participé une seule fois, en 1980.

Mais l'Australie dans tout ça ? alors que l'Australie n'est pas membre de l'UER ? Tout simplement parce qu'elle bénéficie d'un statut particulier, celui "d'invitée". Il faut dire que l'engouement des Australiens pour le concours est assez phénoménal.

 L'UER a donc décidé, en 2015, de créer la surprise en leur permettant de participer pour la toute première fois. Ce devait être une exception.  Mais face à l'engouement suscitée chez les fans et les téléspectateurs, l'invitation est depuis renouvelée chaque année.
 
  Le concours de l’Eurovision, ce sont des chansons, mais aussi l’attribution des points entre pays, une longue litanie parfois pleine de suspense et…. de géopolitique
 
 

 extraits  OUEST FRANCE

Chaque année, le choix des jurys nationaux de l’Eurovision prête à de nombreux commentaires. Les pays scandinaves font-ils bloc, les anciennes républiques soviétiques jouent-elles ensemble, que se passe-t-il entre la Grèce et Chypre ? L’Eurovision, c’est un peu de la géopolitique

 

Après Jean-Karl, Émilie du duo Madame Monsieur, s’est exprimée devant les caméras de Toutelatele ce dimanche 13 mai pour réagir au verdict final de l’Eurovision 2018. La jeune femme a avoué être « un peu déçue forcément » pour cette 13e place au classement, avouant avec humour que « les bookmakers se sont bien gourés sur nous. » En effet, la chanson « Mercy » faisait partie des favoris et des gagnants potentiels. Du reste, juste avant le show, le duo avait reçu le prix Marcel Bezençon, trophée attribué par la presse internationale.

 

  Pour Émilie, parler des migrants dans une chanson reste un « sujet, objet de crispation en Europe. » C’est en cela qu’elle explique le résultat et la 13e place pour la France, « Cela aurait de l’ordre du fantasme d’espérer peut être une victoire avec cette chanson-là. Comme on aime bien rêver, on y a cru un peu ! » précise-t-elle avant de conclure « On a fini 13e sur 26, pile au milieu, donc c’est la preuve que c’est clivant ! »

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique