logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« LE MOUVEMENT EUROPEEN" MAINTENANT LE PEUPLE ! " s'élargit... | Page d'accueil | EN FAVEUR DE LA CONDITION ANIMALE. Tous les amendements de la France Insoumise rejetés »

29/06/2018

DES ORIGINES CHRETIENNES DE L"EUROPE à l'instauration de la VIe REPUBLIQUE avec Bastien LACHAUD

WITT/SIPA
WITT/SIPA
 Marianne

Vive la laïcité : Éric Ciotti veut inscrire les "racines chrétiennes" de la France

dans la Constitution !

Le député des Alpes-Maritimes estime que "la France est une république laïque d'influence et de valeurs chrétiennes" et souhaite, pour cela, inscrire ses "racines chrétiennes" dans la Constitution. Une bien curieuse façon de défendre la laïcité...

Ils sont nombreux, en ce moment, à vouloir toucher à la Constitution. Éric Ciotti, président LR du conseil départemental des Alpes-Maritimes, veut par exemple inscrire les "racines chrétiennes" de la France dans le texte fondateur de nos institutions. Il déposera même une proposition de loi dans les prochaines semaines, "après la réforme constitutionnelle", dit-il, pour ne pas brouiller son message et troubler les esprits concentrés sur la suite des attentats de novembre: "La France est le fruit de ses racines chrétiennes. Notre devoir est de faire en sorte que la France reste la France !", a-t-il justifié, lors de la présentation de ses vœux à ses concitoyens niçois. Pour que la France reste la France, si l'on comprend bien, il faut qu'elle défende le christianisme. Curieux...

 

Ajoutée le 27 juin 2018
 
 
Amendement à contre-sens de l'Histoire présenté par le député Eric Ciotti (LR) sur les origines chrétiennes de l'Europe. L'insoumis Bastien Lachaud, député France Insoumise, lui rappelle quelques éléments d'Histoire...
 
Bastien Lachaud a exercé le métier de professeur d'histoire
 

 

 

Tradition chrétienne dans la constitution , mais où va-t-on ?? Alors on reste définitivement dans votre vieux monde ?? On doit "figer" notre passé , donc on fige notre présent , et donc impossible d'avancer . Ah si , on avance , on a un président chanoine , grande avancée . Pu... naise il y a bien des claques qui se perdent , et de plus en plus :-((
Petit rappel bien utile à l'heure de toutes les provocations et de cette foutue novlangue qui pourrit absolument tous les domaines de la communication ! Merci, Bastien !
 
Merciiiiiiiiii M Lachaud.. excellente rétorique ❣️❣️❣️❣️❣️
 
 
on le voit encore meme si ça ne discute plus, le groupe LFI regroupe vraiment les politiques les plus cultivés et surtout les plus terre_a_terre ^^. Toujours heureux d'etre un insoumis et ça ne risque pas de changer ^^.

 

Rappel rafraîchissant du député LFI !! La France aurait-elle peur de se regarder en face ??
Ciotti ne veut pas figer le passé, il veut figer le present et le futur!
Une bonne leçon d’histoire donnée à l'inculte Ciotti. Merci Monsieur le député Bastien Lachaud
 
Et pan sur le bec de l'horrible Ciotti ! Merci Mr le député Lachaud !
Ciotti me donne envie de vomir. Gros malaise quand Ciotti présente ses amendements contradictoires : République laïque et chrétienne !!!

 

 

Bastien Lachaud

Bastien Lachaud est député de la 6e circonscription de Seine-Saint-Denis. Il est membre de la commission de la défense nationale et des forces armées.

 

 

SEUL LE PEUPLE DOIT POUVOIR DECIDER DE SA CONSTITUTION !
 
Bastien Lachaud
mardi ·
 
Le 26 juin 2018, Bastien Lachaud est intervenu en commission des lois, lors de la discussion générale de la révision constitutionnelle.

Bastien Lachaud a rappelé à quel point l’histoire de la Ve République est celle de la confiscation de la souveraineté populaire. En effet, la constitution d’octobre 1958 a été élaborée dans le secret des cabinets sans que le peuple puisse y contribuer. Cinquante ans plus tard, c’est Nicolas Sarkozy qui trahira la volonté des Français·es en ratifiant le traité de Lisbonne, alors que le même texte a été rejeté trois ans plus tôt.

La révision constitutionnelle s’inscrit dans cet esprit anti-démocratique, où l’on refuse au peuple le droit d’exercer pleinement sa souveraineté, ne serait-ce que par la voix de ses représentant·e·s élu·e·s à l’Assemblée nationale.

Le Président de la République, tel un monarque absolu, condamne le Parlement a être la chambre d’enregistrement de ses volontés. Dès lors, impossible d’exercer le rôle de contre-pouvoir à l’exécutif.

Le seul moyen d’empêcher cette mise à mort d’une démocratie déjà à bout de souffle, est de réunir une assemblée constituante dans laquelle les citoyen·ne·s, constitué·e·s en assemblée souveraine, pourront décider de leur destin commun et instaurer une VIe République.
Voir ici le livret Constituante de la La France insoumise : https://avenirencommun.fr/livret-assem…
 

 __________________________________________________________________________

 

 Il dépose en janvier 2018 un rapport sur la proposition de loi constitutionnelle visant à faire de l'accès à l'eau un droit inaliénable[pertinence contestée]

 


  LE SAVIEZ- VOUS ?


Début 2018, il dépose une proposition de loi à l'Assemblée nationale visant à interdire la chasse à courre. Elle est signée par des députés de la majorité, malgré le règlement du groupe LREM qui interdit à ses membres de signer des propositions de loi émanant de l'opposition.

 

Proposition de loi visant à interdire la chasse à courre

dans Assemblée nationale, Bastien Lachaud

J’ai rédigé et déposé une proposition de loi visant à interdire la chasse à courre.

PROPOSITION DE LOI

relative à l’interdiction de la chasse à courre,

(Renvoyée à la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire, à défaut de constitution d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

présentée par Mesdames et Messieurs

Bastien LACHAUD, Mathilde PANOT, Jean-Luc MÉLENCHON, Adrien QUATENNENS, Michel LARIVE, Alexis CORBIÈRE, Éric COQUEREL, Ugo BERNALICIS, Caroline FIAT, Loïc PRUD’HOMME, Émilie GUEREL, Éric STRAUMANN, Jean-Paul LECOQ, Marie-George BUFFET, Sébastien JUMEL, Florence GRANJUS, Maud PETIT, Erwan BALANANT, Patricia GALLERNEAU,

députés.

 

La chasse à courre, à cor et à cri est une pratique nobiliaire (Qui appartient à la noblesse.

  • La société enrichie la veille par des spéculations, honnêtes ou non, joignait à ses richesses des titres nobiliaires ; chacun s'improvisait comte, marquis ou baron. — (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), p.240, Bloud & Barral, 1883) ; oligarchique et barbare, digne d’un autre âge. Elle doit être interdite dans notre pays, comme la Grande Révolution de 1789 l’avait déjà fait.

Elle concerne une infime minorité des chasseurs de notre pays. Un équipage coûte 150 000 € par an. 450 équipages (10 000 pratiquants, 17 000 chiens et 7 000 chevaux) massacrent cerf, chevreuil, sanglier ou, plus modestement, renard, lièvre ou lapin. Cette activité ne concerne que 0,01 % des 1,2 million de chasseurs, bien loin d’être une tradition populaire de notre pays.

La chasse à courre est interdite dans de nombreux pays européens. Après l’Allemagne il y a plusieurs décennies, la Belgique en 1995, l’Écosse en 2002, l’Angleterre et le Pays de Galles ont interdit en 2005 la chasse à courre sur leur territoire. Notre pays devient le terrain de jeu des équipages de ces pays.


 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

En mars 2018, Bastien Lachaud a déposé une proposition de loi relative à l'allongement du congé paternité en cas d'accouchement prématuré ou d'hospitalisation du nouveau-né.

 

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique