logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« Affaire Mélenchon : comment l’élite tente de masquer la mort politique de Macron | Page d'accueil | TIK TOK... LA FACE CACHEE... ALERTE AUX PARENTS ! »

02/11/2018

J'ai fait le tour des tombes

 
 

La Toussaint est une fête catholique pendant laquelle

les saints sont honorés.


C'est en fait le lendemain, le 2 novembre que

l'on commémore normalement les défunts.

Alors je suis allée me recueillir sur leurs tombes

sans m'éterniser

 

  • celles des parents à Monthermé dans les Ardennes

 

cimetiere_article magnanville.jpg

 

  • de mon frère Bernard à Magnanville dans les Yvelines

 

1280px-Entry-Cemetery-Thiais.jpg

cimetiere_article magnanville.jpg

 

  •  devant la stèle des "généreux donateurs"

ou "morts sans corps" ainsi appelés

parce qu'ils l'ont donné pour la science

c'est le cas de mon frère Guy

Les cendres des personnes ayant donné leur corps à la science sont dispersées dans la division 102, une stèle a été érigée pour permettre aux familles de s'y recueillir.

Afficher l’image source

au cimetière de Thiais à Paris

 

 

 

Capture carre 102.JPG

C'est  le Deuxième cimetière de la capitale en termes de superficie, il occupe 103 des 643 hectares de la commune, soit 16 % environ. Depuis son ouverture, un peu moins de 150 000 concessions furent vendues, qui sont regroupées dans 130 divisions.

Ouvert en , il est le plus récent des cimetières parisiens.

Ce cimetière abrite les seules « tranchées gratuites » de Paris (104e et 105e divisions), ce qui a participé à son surnom de « cimetière des pauvres ». C'est là qu'ont été inhumées les 57 victimes parisiennes de la vague de canicule de 2003 dont les dépouilles n'ont pas été réclamées par des proches. La cérémonie a eu lieu le 3 septembre 2003, en présence du président Jacques Chirac et du maire de Paris Bertrand Delanoë. 

 

puis sur d'autres tombes encore A GAGNY

Au Jardin du Souvenir à MONTFERMEIL

*

*

UNE PENSEE POUR LES FAMILLES QUI ONT PERDU

LEURS PROCHES

 

CROISEES SUR MON CHEMIN

Ici ou là

Je pense aux absents, je n'ai oublié personne

je pense aux vivants

 

 

 Je suis un arbre mort
Aux branches desséchées,
A l'écorce assoiffée
D'eaux vives aux doux accords.

Je suis un ciel de pluie
Qui ne croit plus aux anges,
Un crépuscule étrange
Peint de mélancolie.

Je suis un océan
De larmes ravalées,
Brisé sur les galets
Et fouetté jusqu'au sang.

Je suis cendres jetées,
Dispersées dans l'espace
Au gré du vent qui passe,
Ivres de liberté.

Je suis la vie... la mort aussi.

miche 2006

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique