logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« A MARSEILLE, CE SONT LES MAISONS DES PAUVRES QUI SE SONT ECROULEES SUR DES PAUVRES | Page d'accueil | SOLDATS OUBLIES DU COURNEAU près d'ARCACHON... 936 COMBATTANTS AFRICAINS SOUS UNE BUTTE DE SABLE »

07/11/2018

ENTRETIEN... RUFFIN et Pablo SERVIGNE ... SUR LA FIN DU MONDE TEL QU'IL EST

Ajoutée le 31 oct. 2018
 
 
Entretien entre Pablo Servigne et François Ruffin, avec une dernière bière et une dernière frite avant, peut-être, la fin du monde... (tel que nous le connaissons)
 

Pablo Servigne, né en 1978 à Versailles, est un chercheur français indépendant et transdisciplinaire.

Il est ingénieur agronome de Gembloux (Belgique) et docteur en sciences de l’Université libre de Bruxelles (ULB). En 2008, il quitte le monde universitaire pour se consacrer au mouvement de la transition écologique et s’intéresse à l’agriculture urbaine, la permaculture et l’agroécologie. Entre 2010 et 2014, Pablo Servigne travaille à l’association d’éducation populaire «Barricade» à Liège (appelé « éducation permanente » en Belgique).

Depuis 2010, il écrit pour deux journaux belges Imagine demain le monde (écologie) et Kairos (antiproductivisme).

Il a participé aux réflexions du GIRAF (Groupe Interdisciplinaire de Recherche en Agroécologie du Fonds de la recherche scientifique). Depuis 2013, il est membre de l’Institut Momentum (Paris) et depuis 2015, de l’Association Adrastia.

Aujourd’hui indépendant, il écrit des articles et des livres et donne des conférences et des formations.

Pablo Servigne est le créateur, avec Raphaël Stevens, du concept de «collapsologie», avec la définition suivante : « Exercice transdisciplinaire d’étude de l’effondrement de la civilisation industrielle et de ce qui pourrait lui succéder, en s’appuyant sur la raison, l’intuition et des travaux scientifiques reconnus 

 

 La collapsologie est l’étude de l’effondrement de la civilisation industrielle et de ce qui pourrait lui succéder. Développée par Pablo Servigne et Raphaël Stevens dans leur essai Comment tout peut s’effondrer : Petit manuel de collapsologie à l’usage des générations présentes publié en 2015, la collapsologie se présente comme un exercice transdisciplinaire faisant intervenir l’écologie, l’économie, l’anthropologie, la sociologie, la psychologie, la biophysique, la biogéographie, l’agriculture, la démographie, la politique, la géopolitique, l’archéologie, l’histoire, la futurologie, la santé, le droit et lart.

Cette approche systémique s’appuie sur les deux modes cognitifs que sont la raison et l’intuition, ainsi que sur des travaux scientifiques reconnus

Le mot « collapsologie » est un néologisme ***inventé par Pablo Servigne et Raphaël Stevens composé du mot « collapse », du latin collapsus, « qui est tombé en un seul bloc » (à l’origine du verbe to collapse en anglais, « s’ébouler, s’effondrer, s’écrouler ») et du suffixe « -logie », formant le nom d’une science, de l’étude scientifique d’un sujet.

***Néologisme : on modifie le sens du mot pour lui en attribuer un autre

 

Il n'est pas interdit de s'informer même si on n'a pas l'appellation "d'intellectuel"

On peut faire l'effort d'apprendre, de comprendre

ça rend moins ignorant

et ça peut être très intéressant

 

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique