logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« SACREE MATHILDE de la France Insoumise ! Les réponses ridicules du gouvernement à la hausse des carburants | Page d'accueil | «Gilets jaunes»: La presse étrangère raille Emmanuel Macron »

24/11/2018

LA FRANCE PASSE A L'ACTION ... RUFFIN SE REJOUIT

Sur les Champs-Élysées, François Ruffin se réjouit de voir la France "passer à l'action"

Les gilets jaunes sont la "France invisible" qui aujourd'hui "se rend visible" contre les décisions du gouvernement.

GILETS JAUNES - La "France invisible" qui "passe de la résignation à l'action". Ce samedi 24 novembre le député de La France Insoumise, François Ruffin, est venu défiler aux côtés des gilets jaunes sur les Champs-Elysées avant que des violences n'éclatent. Il s'est réjoui de voir les Français passer "de la résignation à l'action".

"La France qu'on voit aujourd'hui, dont une petite portion se trouve sur les Champs-Élysées, c'est une France invisible qui se rend enfin visible. Et moi vous savez, ça fait 20 ans que je l'attends parce que ça fait 20 ans que, dans mon coin, la Somme, j'assiste aux fermetures d'usines les une après les autres, j'assiste au désarroi des gens, j'assiste à leur résignation, et là, quand je vois que depuis 10/15 jours on est passé de la résignation à l'action, je ne peux que appuyer"

"Moi je ne viens pas pour jeter des pavés sur les CRS mais Macron a dit qu'il fallait qu'on vienne le chercher. Les gens viennent en tous cas pour lui passer clairement un message: c'est qu'il faut qu'il change de politique. Il faut que Macron enlève les bouchons qu'il a dans les oreilles et qu'il entende le peuple", a également affirmé sur LCI le député de la Somme.

"Je ne suis pas le chef des manifestants. Je ne vais pas aller jusqu'à l'Elysée", a-t-il précisé alors que les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes et utilisé un camion lanceur d'eau samedi matin pour éloigner des gilets jaunes qui tentaient de forcer un barrage installé au rond-point des Champs-Elysées.

"Macron c'est Marie-Antoinette au moment de la Révolution française. C'est 'vous n'avez pas de pain, eh bien achetez de la brioche'. Il dit 'vous n'avez pas de quoi faire le plein de carburant pour une voiture, eh bien achetez-en une neuve'", a raillé l'élu, qui ne portait pas lui-même de gilet jaune.

"La démocratie c'est aussi que les dirigeants entendent ce que le peuple a à dire quand les dirigeants mènent une politique aussi injuste (...) qui favorise l'argent contre les gens", a-t-il estimé.

 

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique