logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/05/2017

8 mai 45 : CAPITULATION DES ARMEES ALLEMANDES

Le 8 mai 1945, à 15 heures, les cloches sonnent pour marquer la fin de la Seconde guerre mondiale en Europe. Le général de Gaulle annonce lui même la capitulation allemande dans une allocution radiophonique. Partout en France, des scènes de joies accompagnent le 8 et le 9 mai, qui sont exceptionnellement des jours fériés pour célébrer la défaite de l'Allemagne nazie. Il reste alors des soldats allemands dans l'Hexagone (autour des ports de Dunkerque, Lorient ou Saint-Nazaire, notamment).

  C'est en 1953 que le 8 mai devient réellement un jour férié institué, au même titre que le 11 novembre . En 1959, un décret cherchant à limiter le nombre de jours chômés renvoie les Français au travail. Et en 1975, le président de la République, Valéry Giscard d'Estaing, retire tout caractère officiel à la date. Son geste cherche à marquer la réconciliation franco-allemande, mais irrite de nombreux anciens combattants. C'est finalement François Mitterrand qui redonne au 8 mai son caractère de jour férié. La loi n°81-893 du 2 octobre 1981 rajoute cette journée à la liste des jours chômés dans le code du travail.

Ce jour n'est pas célébré en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis ou en Allemagne.

Traditionnellement, le 8 mai a été adopté comme le jour de commémoration de la capitulation de l’Allemagne lors de la Seconde guerre mondiale. Pourtant, la réalité est nettement plus complexe. D’abord parce que cet événement ne marque la fin de la Seconde guerre mondiale qu’en Europe, le conflit se poursuivant encore pendant quatre mois dans le Pacifique, entre le Japon et les Etats-Unis.

Ensuite parce que différents actes de capitulation ont été signés à différents moments entre le 7 et le 9 mai, selon le référent temporel choisi.

Dans tous les cas, le début du mois de mai 1945 marque l’effondrement du Troisième Reich. Le 30 avril, Adolf Hitler se suicide dans son bunker de la chancellerie, tandis que les soldats soviétiques sont dans Berlin.

Joseph Goebbels tente de prendre contact afin de signer un armistice. Incapable d’établir le lien avec les Alliés et refusant une capitulation sans condition, il se donne la mort avec son épouse et ses enfants le 1er mai. Le lendemain, la Bataille de Berlin s’achève avec la capitulation du général allemand Helmuth Weidling et des hommes chargés de la défense de la capitale.

Du 4 au 6 mai, l’ensemble des forces nazies restantes (aux Pays-Bas, en Allemagne du Nord, au Danemark, en Bavière, à Breslau) se rendent aux Alliés. Herman Göring, le plus haut dignitaire nazi vivant, se livre aux autorités américaines à la frontière germano-autrichienne.

Il y a deux documents de capitulation :

> La première capitulation du 7 mai à Reims

> La deuxième capitulation du 8 mai à Berlin

L'Allemagne a reconnu sa défaite face à l'Europe et pas au monde. Le haut commandement allemand a préféré traiter avec les alliés occidentaux qu'avec les soviétiques en raison du sort qui pourrait être celui des prisonniers allemands.

 Pour STALINE, il faut aussi qu'elle soit ratifiée au coeur du IIIe Reich.

Le grand-amiral Karl Dönitz a été nommé président du Reich par Hitler dans son testament. A la tête d’un gouvernement provisoire du Reich, il tente de négocier une série de redditions partielles face aux alliés occidentaux, afin de pouvoir continuer le combat à l’est contre les troupes soviétiques.

Les Américains refusent le compromis. Le général allemand Alfred Jodl, envoyé par Dönitz, signe la capitulation le 7 mai à 2h41 du matin. Ce moment historique a eu lieu dans une salle du Collège technique et moderne de REIMS, qui était alors le QG des forces alliées.

Alfred Jodl a signé la capitulation de Reims, le 7 mai 1945 © "Bundesarchiv Bild 146-1971-033-01, Alfred Jodl" / CC-BY-SA

Seulement, cette signature n’est pas du goût de Staline, qui regrette l’absence de hauts-représentants soviétiques lors de cette signature. Une seconde capitulation est organisée le 8 mai dans la soirée à Karlshorst, près de Berlin. Cette fois, c’est le Commandant suprême de l’Armée rouge, Gueorgui Joukov, qui préside à la signature.

C’est Wilhelm Keitel, commandant suprême des forces armées allemandes, qui signe la capitulation. Elle rentre en application à 23h01 le 8 mai. A l’heure de Moscou, cette heure correspond au 9 mai à 01h01 du matin. Aujourd’hui, c’est le 9 mai qui est célébré comme le jour de la capitulation allemande en Russie.

 La capitulation n'est pas l'armistice.Un armistice correspond à une convention que des gouvernements signent pour cesser le conflit armé, avant d'entamer des négociations donnant lieu à l'établissement de conditions, qui elles-mêmes mènent à la fin de l'état de guerre..le 8 mai 1945, la reddition du belligérant est pure et simple. L'état de guerre prend fin immédiatement. C'est la victoire directe pour les alliés. C' est une reddition du belligérant est pure et simple. L'état de guerre prend fin immédiatement. C'est la victoire directe pour les alliés.Victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe marquée par l'annonce de la capitulation de l'Allemagne, des armées de terre, de mer, de l'air.

 

 

 

LES GENS DE MON QUARTIER

Capture MAYADE 2.JPG

 

 

 

Si un quartier se définit  par les lieux de sociabilité c'est bien celui de "BELOTE", le mien, qui  ne m'a pas vu naître, comme certains d'entre eux sur la photo , mais que j'ai adopté de suite comme une orpheline en manque d'air pur, de verdure, de convivialité environnementale, inter-générationnelle.

Dans mon quartier, on trouve tout ça.

mayade 2017 ag 074.JPG

CE SONT LES BENEVOLES DE LA MAYADE QUI AURA LIEU A LA PENTECOTE

COMME CHAQUE ANNEE

on attend tous cet évènement avec impatience

En attendant, nous nous sommes retrouvés ce dimanche

lors de l'Assemblée Générale MAYADE QUARTIER BELOTE

et avons bien profité de cette journée ensoleillée

***

mayade 2017 ag 061.JPG

ILS SONT VENUS, ILS SONT TOUS LA

UN GRAND SOURIRE AUX LEVRES

DES QU'ILS ONT ENTENDU CE CRI

"IL FAUT FAIRE VIVRE LA MAYADE"

mayade 2017 ag 064.JPG

Il y a du pain sur la planche !

On en reparlera

mayade 2017 ag 065.JPG

mayade 2017 ag 066.JPG

Dans mon quartier c'est la civilité qui prime

et permet des relations harmonieuses entre les gens

aussi différents soient-ils.

mayade 2017 ag 067.JPG

mayade 2017 ag 068.JPG

On ne vit pas forcément de la même façon

on n'a pas la même culture

la même histoire

mais qu'importe !

on est tous là pour la mayade

tous ensemble pour partager de bons moments

sans arrière-pensée

!

 

2017-05-07 mayade 2017 ag19.jpg

Vous avez besoin d'un coup de main ?

On est là !

Un jour, c'est lui, demain c'est l'autre !

***

Un sourire, une aide mutuelle

sont à la portée de chacun

et dans mon quartier c'est ainsi que s'exprime

le vivre ensemble

 

MEME LES ENFANTS SONT GENTILS, RESPECTUEUX DES ANCIENS

"Encore une chance !" me répondent les parents, face à ma surprise

**

En attendant PENTECOTE

Voici les billets pour la BOURRICHE

pensez aux lots !

 

BOURRICHE 001.jpg

 

2017-05-07 mayade 2017 ag18.jpg

 

 

 

 

ASSEMBLEE GENERALE DE LA MAYADE QUARTIER DE BELOTE

 

Hier dimanche, nous étions dès le matin, rassemblés au Lac de Luc de POUILLON, pour la tenue de notre Assemblée Générale qui s'est déroulée dans les meilleures conditions sous la Présidence

de Thierry Bonnebaigt dit "Titi", entouré des membres du bureau

Marina qui assure le secrétariat

Jean-Marc la trésorerie

et de ses petites canailles

 

 

2017-05-07 mayade 2017 ag.jpg

2017-05-07 mayade 2017 ag3.jpg

2017-05-07 mayade 2017 ag1.jpg

2017-05-07 mayade 2017 ag2.jpg

Dominique qui a été secrétaire de l'association pendant plusieurs années

a été remerciée pour le travail bénévole accompli

2017-05-07 mayade 2017 ag4.jpg

mayade 2017 ag 011.JPG

2017-05-07 mayade 2017 ag5.jpg

2017-05-07 mayade 2017 ag6.jpg

La situation morale, les comptes ont été approuvés, adoptés à l'unanimité ; les bénévoles remerciés pour leur grande disponibilité pendant ces trois jours de fête, du vendredi soir au lundi matin pour faire place nette et donner aux couvreurs la possibilité de retrouver leur atelier et leur outil de travail comme avant le prêt gratuit de la salle aux gens du quartier.

Tout cela donne un peu soif ... Alors, à l'apéro avant le repas au lac de Luc.

 

mayade 2017 ag 042.JPG

mayade 2017 ag 050.JPG

mayade 2017 ag 044.JPG

On va poser pour la photo de famille

on s'installe

mayade 2017 ag 046.JPG

Oui, on mettre les anciens là, au premier rang, assis

mayade 2017 ag 049.JPG

mayade 2017 ag 053.JPG

mayade 2017 ag 054.JPG

LES JEUNES attendent calmement

mayade 2017 ag 056.JPG

mayade 2017 ag 057.JPG

mayade 2017 ag 058.JPG

et nous passons à table

2017-05-07 mayade 2017 ag13.jpg

mayade 2017 ag 081.JPG

2017-05-07 mayade 2017 ag10.jpg

2017-05-07 mayade 2017 ag11.jpg

2017-05-07 mayade 2017 ag8.jpg

2017-05-07 mayade 2017 ag12.jpg

mayade 2017 ag 097.JPG

Les enfants s'amusent sous surveillance

2017-05-07 mayade 2017 ag14.jpg

2017-05-07 mayade 2017 ag15.jpg

2017-05-07 mayade 2017 ag16.jpg

2017-05-07 mayade 2017 ag17.jpg

mayade 2017 ag 148.JPG

BELLE JOURNEE EN VERITE !

A BIENTOT LES AMIS POUR LA MAYADE

A LA PENTECOTE  !

06/05/2017

DU BEAU MONDE !

Capture FN 3.JPG

Capture FN 2.JPG

Capture FN 4.JPG

Capture FN.JPG

Capture FN 5.JPG

ET DIRE QU'ILS NOUS ONT REFILE ça PARCE QU'ILS ONT VOULU SE REFAIRE UNE VIRGINITE

GARDER LEURS DEPUTES P.S. AVEC "EN MARCHE"

Capture un Président.JPG

Alors forcément, les électeurs ne sont plus dociles,

n'aiment pas qu'on les prenne pour des      !

et certains se demandent encore ce qu'ils vont faire demain dimanche

VOTER POUR LE P.S. Bis enrichi de la droite et du centre

VOTER BLANC OU S'ABSTENIR

en sachant qu'en France le vote est un droit, pas un devoir

PAS UNE VOIX NE DOIT ALLER A LE PEN

**

 

 

Capture bu.JPG

La loi de 2014

En 2014, une loi a été votée en faveur d’une certaine reconnaissance du vote blanc. Lors des débats la concernant, cette loi, parue au Journal Officiel en février, a été destituée de sa caractéristique essentielle : le pouvoir invalidant du vote blanc. Extrait :

« Les bulletins blancs sont décomptés séparément et annexés au procès-verbal.
Ils n’entrent pas en compte pour la détermination des suffrages exprimés, mais il en est fait spécialement mention dans les résultats des scrutins.
Une enveloppe ne contenant aucun bulletin est assimilée à un bulletin blanc.
»

En effet cette loi ne modifie que symboliquement le code électoral : les votes blancs seront désormais comptabilisés séparément des votes nuls. Une enveloppe vide sera considérée comme un vote blanc. Et c’est tout.

En d’autres termes, ceci veut dire que, dans l’hypothèse (volontairement absurde) où le vote blanc faisait 90% des suffrages, le candidat avec 10% l’emporterait tout de même.

Ce qu’ont fait les députés ? Protéger leurs acquis, nous donner un peu de miettes fantômes de démocratie, ne nous donner, nous restreindre à ce stupide ping pong entre une gauche et une droite impuissantes, d’un extrême à l’autre

Les Citoyens de Vote Blanc exigent que le vote blanc soit compté comme un suffrage exprimé et qu’il ait un caractère invalidant si il est en majorité absolue (50% + 1 voix).

 https://www.parti-du-vote-blanc.fr/comprendre/vote-blanc-en-france/

Ceci est la seule façon de donner enfin un réel pouvoir au citoyens et d’inventer un grain de sable destiné à enrayer cette mécanique (trop) bien huilée.

 

LE HUIT DU MOIS DE MAI

SANDRIER 001.jpg

Roger SANDRIER a écrit plusieurs poèmes. En voici deux, choisis par son épouse et son fils Jean-Claude, ancien député du CHER.

 

LE HUIT DU MOIS DE MAI

C'était un huit du mois de Mai,

La joie fleurissait sur ces visages,

Ainsi passaient des ans de sang, de larmes ;

Le fascisme disparaissait ce mois de mai.

Ainsi finissaient, le carnage,

Les cris des mourants et le bruit des armes.

 

C'était un huit du mois de mai,

Les bourreaux nazis portaient la joie sur le visage,

Etaient oubliés ce qu'ils avaient répandu de sang, de larmes.

Le souvenir de nos martyrs disparaissait, ce huit du mois de mai.

Ainsi, sans morale et sans courage,

On gommait l'effet des armes.

 

Lors de ces huit des mois de mai,

Dans d'éloquents discours,

Combien de promesses ; au nom de nos morts !

"Nous le jurons, nous n'oublierons jamais ..."

 Des mots, des mots, si courts ;

Ces couronnes que l'on tresse,

Des mots, des mots, ce dernier huit du mois de mai.

 

Roger SANDRIER

 

sandrier 2 001.jpg

Avant-propos

Quarante ans après, il me semble utile et nécessaire de mettre sur papier des souvenirs de Résistance qui risquent d'être effacés à tout jamais, par l'âge et par la disparition définitive.

Il se trouve que j'ai vécu intensément et diversement la période de la Résistance.

Né à Reims le 5 novembre 1921, d'une père de tendance socialiste et d'une mère plutôt croyante, mais sans opinion politique bien déterminée, j'avais quinze ans lorsque la guerre d'Espagne éclata et ce fut le déclenchement d'un processus de réflexion.

Un gouvernement de Front Populaire venait d'être élu par le peuple espagnol, dans des conditions on ne p eut plus régulières et démocratiques, en ce mois de février 1936 (La République avait été proclamée en 1931).

Or, les forces réactionnaires d'une armée privilégiée de l'ancien régime de la Royauté, des gros propriétaires et d'un clergé rétrograde ne pouvaient supporter que les humbles, que les gens qui peinent et qui souffrent aient le droit d'être présents sur la scène politique et de gouverner.

Les forces armées espagnoles de l'intérieur étant insuffisamment sûres, c'est le tristement célèbre Général FRANCO qu, à la tête de ses troupes marocaines, envahit le territoire national de l'ESPAGNE.

Ces évènements me marquèrent profondément, c'est pourquoi, en 1937, j'adhérais aux Jeunesses Communistes.

Roger SANDRIER

**

CHEMIN DE LIBERTE

Voici que passe enfin sur notre belle FRANCE,

Un vent de liberté, un souffle d'espérance,

Après cinq ans de sang, de misère et de pleurs,

Nous sourions enfin au retour du bonheur.

 

Dans tout notre pays se sont levés des braves,

Qui la tête bien haute, aux heures les plus graves,

D'une main le fusil, de l'autre le drapeau,

S'en allaient vers la vie ou bien vers le tombeau.

 

Devant un tel présent nous nous sentons bien aise

De voir enfin venir une vie qui nous plaise.

Aussi que devrons-nous à tous ceux qui sont morts

Pour ne jamais subir un plus terrible sort.

 

Roger SANDRIER

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique