logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/06/2010

Cousinade à AUBIGNY SUR NERE

Partis de LA GUERCHE SUR L'AUBOIS,

 nous avons fait un arrêt à APREMONT SUR ALLIER,

 visité le site de l'écluse des lorrains

Et nous voilà à AUBIGNY SUR NERE où nous sommes attendus pour déjeûner

P1100833.JPG

 

Passes, venant de passereaux paraît-il !

vous pensiez à quoi ?

*

un apéro en plein air s'impose

2010 COUSINADE AUBIGNY-4.jpg
"soeur" Denise visite les lieux
et est toute attendrie à l'étage supérieure
C'est la chambre d'amis
"une maison de poupée"
2010 COUSINADE AUBIGNY-5.jpg
Après un bon repas
une petite visite de la ville 
sans Chantal et Alain repartis à LA GUERCHE préparer le dîner
pour ceux qui restent
J.P, Miche, Eliane et Jacky
Adieux et remerciements des Franciliens
2010 COUSINADE AUBIGNY-2.jpg
2010 COUSINADE AUBIGNY-3.jpg
*
*
En route dans les rues d'AUBIGNY
2010 COUSINADE AUBIGNY-1.jpg
une ville vraiment très agréable
2010 COUSINADE AUBIGNY1.jpg
P1100813.JPG
P1100799.JPG
P1100795.JPG
la bonne vieille lessiveuse
et la belle Rozières
P1100796.JPG
P1100803.JPG
P1100802.JPG
2010 COUSINADE AUBIGNY1-2.jpg
P1100829.JPG
*
A mon tour de quitter les frères et soeur
que des Merci, merci, merci
C'était le cadeau offert à Nise pour sa retraite et ses .. 60 ans !
2010 COUSINADE AUBIGNY1-3.jpg
La veille, nous étions à Châteaumeillant
pour d'autres retrouvailles

02/06/2010

Cousinade APREMONT SUR ALLIER

Aux confins du BERRY
à 16 km de Nevers
*
AMoyen Age, Apremont sur Allier était un village de carriers.
 Ses carrières fournissaient des pierres de taille pour la construction d’édifices religieux comme la cathédrale d'Orléans


P1100663.JPG

de nos jours, il est considéré comme l’un des plus beaux villages de France.
Eugène Schneider, maître des forges du Creusot entre les deux guerres,
amoureux des lieux,
s’est efforcé de mettre en valeur le passé médiéval du bourg organisé autour de son château,
P1100684.JPG
vestige d’une forteresse anglo-bourguignonne.
P1100664.JPG
P1100662.JPG
P1100665.JPG
P1100666.JPG
P1100669.JPG
P1100670.JPG
P1100677.JPG
 trop mignon ces petites poupées !
P1100680.JPG
Chantal, tu as évité la flaque d'eau ?
P1100681.JPG
de bien jolis lampadaires !
j'ignore le nom de ces fleurs
P1100686.JPG
P1100660.JPG
Mais qu'est-ce donc ?
P1100693.JPG
Un hamac ventral pour qui ?
Pour les chevaux, pardi !
le maréchal-ferrant les installait sur le ventre et ferrait tranquillement les sabots
P1100694.JPG
P1100675.JPG
Marie et Miche prennent les photos
Eliane et Jacky nous attendent à la GUERCHE pour déjeûner
Sur la photo de gauche à droite :
Denise, Alain, Michel, Gérard, Daniel, J.P, Chantal
P1100692.JPG
P1100704.JPG
 moment de plaisir partagé
2010 COUSINADE APREMONT SUR ALLIER-1.jpg
P1100699.JPG
2010 COUSINADE APREMONT SUR ALLIER.jpg
Il vous restera à visiter un de ces jours
le parc floral d'Apremont sur Allier
véritable petit jardin d'Eden
***
Vous connaissez le chemin maintenant
Apremont-sur-allier%20Vue%20_%20Mairie%20D'apremont.jpg
Photo Internet  www.les-plus-beaux-villages de France.org
P1100714.JPG
Il est l'heure de déjeûner
Nous filons vers AUBIGNY SUR NERE

Cousinade RUE DES ECLUSES

De LA GUERCHE SUR L'AUBOIS à AUBIGNY SUR NERE

en faisant une halte à APREMONT SUR ALLIER

NOUS AVONS BIEN éclusé !

P1100739.JPG

En excellent guide touristique, Chantal, notre hôtesse d'accueil pendant cette virée berrichonne

 explique

2010 COUSINADE ECLUSES BEC ALLIER-4.jpg
P1100728.JPG
 Le site d' écluse des Lorrains se compose d' une écluse circulaire,
 d' une maison éclusière,
 d' un pont sur écluse
et d' un barrage établi sur la rivière de l' Allier
P1100719.JPG
P1100734.JPG
P1100722.JPG
une écluse circulaire
P1100730.JPG
Elle ne conserve plus qu'un rôle alimentaire pour le canal Latéral à la Loire,
et de bassin de décantation pour les sables venus de l'Allier
P1100740.JPG
P1100744.JPG
P1100742.JPG
P1100738.JPG
P1100721.JPG
P1100745.JPG

L'écluse des Lorrains
à droite, c'est vers l'Allier,

 et à gauche, vers le port de "la Grenouille" et le canal latéral à la Loire

P1100752.JPG
P1100725.JPG
Le pont-canal du Guétin permet au canal Latéral à la Loire de franchir l'Allier.
 Construit de 1830 à 1838, il est l'œuvre, comme celui de Digoin, de l'ingénieur Jullien.
Il se ponctue par une écluse double (triple à l'origine) qui rattrape une chute de 9,20 m.
P1100731.JPG
P1100733.JPG
P1100753.JPG
AU BEC D"ALLIER
P1100737.JPG
arrêt obligé

Le Bec d'Allier, confluent Loire Allier, un haut lieu touristique pour les amoureux de la Nature.

P1100748.JPG

L'Allier est un fleuve du centre de la France qui prend sa source dans les Cévennes, en Lozère,

et se jette dans la Loire au bec d'Allier près de Nevers.

P1100736.JPG
2010 COUSINADE ECLUSES BEC ALLIER-3.jpg
P1100735.JPG
une multitude de bras secondaires et d’îles sauvages, au cœur d’une nature préservée
la cousine Chantal adore ce fleuve
et nous le fait aimer
*
Allez,on retourne à APREMONT SUR ALLIER

22/03/2010

TROMBI.com .. mes copines d'avant

Internet, pour le meilleur et pour le pire.

J'ai, ou plutôt, non .. mes copines d'école de Châteaumeillant m'ont retrouvée sur Trombi.com : Claudette, Claire, Francine... et nous voilà à correspondre et à espérer une rencontre à Châteaumeillant, dans notre BERRY natal.

Les mamans de Claudette et Claire ont été mes maîtresses d'école.

 Madame VILLAIN, Madame LAURENT.

 Le Papa de Claire a également été mon professeur de Sciences ou Maths ?? (Alzheimer) au Cours Complémentaire.

Elle est pas belle la vie ?

Pour elles, je passe les photos de classe que vous, mes amies, amis,

 avez déjà eu l'occasion de voir.

Les filles, laissez-moi un petit mot si vous passez par là. Servez-vous, si vous ne les avez pas, en faisant un clic droit, puis enregistrez sous... Mais ça vous le saviez déjà !

Merci infiniment pour vos commentaires chaleureux.

Les photos des garçons sont pour Christian, le mari de Francine

Maternelle Châteaumeillant 1947.jpg
Les bouillies, les panades, les soupes au lait
ça donnait de bonnes joues
L'huile de foie de morue aussi ?
maternelle CHATEAUMEILLANT 1949.jpg
J'avais quitté la Maternelle
Sauté le préparatoire pour le CE1 avec Madame LAURENT
Il en restait 4 !
Daniel le petit bout d'chou (de 2 ans je suppose) me remplaçait
Primaire. M. CAGNARD Instituteur.jpg
Primaire chez Mme LAURENT.jpg
primaire CHATEAUMEILLANT M. CAGNARD.jpg
Jean-Claude, si tu passes par là
Jean-Claude est député communiste du Cher.
Il a été maire de BOURGES
Primaire CHATEAUMEILLANT Daniel.jpg
maternelle CHATEAUMEILLANT NOEL.jpg
Maternelle CHATEAUMEILLANT Maternelle NOEL.jpg
INTERNAT CHATEAUMEILLANT.jpg
internat CHATEAUMEILLANT 3.jpg
internat CHATEAUMEILLANT 2.jpg
La jeune fille à mes côtés venait de Casablanca
et voyait la neige pour la première fois !
*
*
En contemplant ces photos maintes fois regardées
c'est la première fois que je me pose la question de la coupe de cheveux
Aujourd'hui elles ont la frange ou la mèche dans  les cheveux longs
Et nous, coupe courte
*
Mais qui donc me coupait les cheveux ?
Aucun souvenir d'un quelconque coiffeur

20/11/2009

Un anniversaire..Un HOMMAGE

 

Châteaumeillant, les blogueurs qui ont lu mes premiers récits "mon bouquin en préparation", connaissent ce petit village, mes tranches de vie castelmeillantaise, dans le BERRY.

A Châteaumeillant, aujourd'hui,

une plaque est apposée depuis cinq ans sur le mur du pilier central de la halle attenante au Chapitre

(très ancienne église romande du XIe et XIIe siècle)

P1270776.JPG

que nous sommes allés -Minou et moi-même- contempler

 pour la première fois en ce mois de novembre 2009

P1270781.JPG

A mon tour de rendre hommage à Ida ROSENBERG-APELOIG,

qui, grâce à sa grande détermination et celle de son époux Marcel

"conserver et perpétuer la mémoire des évènements de la guerre 1939-1945"

et sa ténacité

a tenu à

"honorer tous ces gens qui surent se taire et agir pour soustraire les juifs qu'ils avaient pris en charge,

 aux poursuites dont ils étaient l'objet"

2009 IDA ROZENBERG.jpg

en faisant apposer cette plaque (assurée pour cinquante années), malgré quelques réticences municipales.

*

Mais comment lui est venue cette idée ?

Par un heureux hasard qui l'a renvoyé vers son enfance à Châteaumeillant.

"Il y a quelques mois, chez notre fils Philippe, l'une de ses amies Hélène, sachant que mon mari et moi oeuvrons pour conserver et perpétuer la mémoire des évènements de la guerre 1939-1945, me fait cadeau d'un petit livre, qui s'intitule :

"Avant l'oubli ... résistance" écrit par Roger SANDRIER.

Dès la première lecture, je me rends compte que l'auteur relate des évènements de résistance s'étant déroulés à Châteaumeillant.

Roger SANDRIER est né dans cette ville.

DSC01329.JPG

Dans son livre, il évoque Messieurs André VACHER et Maurice CHAUSSE, compagnons de résistance de mon père, Samuel ROZENBERG.

Je prends connaissancde de la totalité de ce récit, et c'est une partie de la vie tragique de mes parents entre 1939 et 1945 qui ressurgit.

L'édition du livre a été commandée par Jean-Claude SANDRIER, le fils de Roger. Il est actuellement député du CHER.

Je prends contact avec lui. Nous nous rencontrons. Il se révèle intéressé par le point commun de nos pères. LA RESISTANCE.

Au fur et à mesure de notre entretien, il me vient une idée, et je lui en fais part : "Si je suis là, c'est grâce à l'aide et l'assistance des habigtants de Châteaumeillant, qui toutes opinions confondues, surent se taire et ainsi nous protéger. J'aimerais honorer tous ces gens".

Jean-Claude SANDRIER m'écoute et s'enthousiasme pour ce projet et propose son aide". Il va rencontrer le maire de Châteaumeillant. Elle va rassembler les survivants qu'elle connaît.

ET C'EST PARTI !

Ida a accès aux Archives départementales et découvre les listes de juifs parfaitement répertoriés dans des listes indépendantes.

 Elle en trouve une portant le noms de juifs que l'on devait arrêter.

 Y figurait celui de son père, Samuel ROZENBERG.

SAMUEL ROZENBERG.jpeg

 

Ida s'est battue comme une lionne

pour faire avancer son projet qu'elle a présenté au Conseil Municipal

"bordé, ourlé, cousu" reconnaîtra le maire de Châteaumeillant dans son discours

"Madame APELOIG, vous êtes aujourd'hui revenue sur vos pas, ceux qui vous avaient amené à Châteaumeillant

il y a 60 ans passés. Vous avez en effet souhaité remercier celles et ceux qui entre 1940 et 1944 avaient à Châteaumeillant accueilli, soustrait à l'occupant plus d'une centaine de réfugiés de confession juive. C'est probablement autant de personnes qui ont eu la vie sauve.

Ce geste vous honore Madame, mais il honore également les habitants de notre Cité.

Quand vous avez dévoilé vos intentions, Madame, vous avez sans doute noté chez nous une hésitation, un manque d'engouement, que sais-je ?

...

Le moment de surprise passé, le Conseil Municipal et moi-même avons fait en sorte de répondre à votre demande....

Comment en effet, pourrait-on refuser d'ouvrir sa porte à quelqu'un qui vient vous témoigner sa reconnaissance

 pour un service rendu à lui ou a sa famille ?

 ...

C'est votre détermination personnelle qui est à l'origine de la manifestation que nous vivons présentement.

Vous avez en effet, fait preuve de pugnacité et nous avons bien compris que pas un obstacle ne vous empêcherait de réaliser votre REVE"

P1270775.JPG

Après quelques hésitations du maire qui l'avait rencontrée : "envoyez-moi un dossier" ; qui l'avait "oubliée" : "mon conseil municipal a d'autres priorités"; qui désirait que cette cérémonie se déroule en catimini, il fut contraint  d' accepter que la cérémonie se passe comme Ida la battante, l'avait prévu.

La presse écrite et parlée était au rendez-vous (TF1, France 2, France 3 nationale et LCI) ainsi que plusieurs journalistes des chaînes de radio et de la pesse écrite qui ont réalisé des interviews des différents participants et ont publié un reportage pour relater l'évènement.

C'est d'ailleurs par ce bais que je pris connaissance de cet hommage aux Justes de Châteaumeillant.

***

  C'est ainsi que le samedi 20 novembre 2004, à 9 H 30,

 eût lieu la cérémonie de dévoilement de la plaque.

Tous les survivants étaient présents avec pour certains, leurs enfants et petits-enfants.

L'un d'entre eux avait fait le déplacement d'Israël.

Des écoliers des écoles primaires, la chorale, ainsi que des personnalités administragtives locales et les élus municipaux et départementaux étaient là. Le sous-préfet de l'arrondissement de Saint-Amand-Montrond représentait la Préfète du Cher.

 ***

 UNE VRAIE LIONNE

P1270428.JPG

IDA cita les noms de gens connus

qui recueillirent, cachèrent et sauvèrent de l'arrestation et de la déportation

la très grande majorité des juifs, hommes, femmes et enfants

qui étaient venus se réfugier dans la commune

Si des enfants passent par là, sait-on jamais ? 

 

Harry BONJOUR, photographe - Germaine BOURDEAU - Maurice CHAUSSE, menuisier - Lucien CLUZEL, pâtisser - Germaine COTINEAU, qui distribuait le lait aux réfugiés - Maurice DELAIRE, maire de 1940 à 1945 - Armand DESTERNE, Conseiller Général - Me DUCLUZEAU - M. et Me DUMAILLE, cultivateurs - M. et Me GIRODON.

Léon GUYOT, docteur en médecine qui mit au monde six petits juifs clandestinement.

P1270795.JPG

 Camille LACAISSE, tailleur - Mme LAMOUREUX - M. et Me LORMAN - Antonin MASSICART, ancien maire - M. et Me MARTIN, épiciers -M. et Me PETITJEAN - Auguste PETIT, boulanger - M. et Me RAFFINAT -

 Jean RAVEAU, gendarme qui alertait en disant :

 "Triste besogne ce soir" à Auguste PETIT, qui transmettait ensuite à toute une chaîne de sauvegarde.

Roger SANDRIER, marbrier - M. et Me SAULNIER - M. et Me SOTTON - André VACHER, ébéniste

DSC01327.JPG

Ida souligne que la liste n'est pas exhaustive et qu'à tout moment, d'autres noms peuvent y figurer.

Lors de cette cérémonie, des descendants de ces familles étaient là.

" Certains d'entre eux m'ont reçu avec une extrême gentillesse. Madeleine AUDEBERT, Jeanne BIDAULT, Simone BOITIER, Michel CLUZEL, Jeanne COTINEAU, Jeannine Marechal, ma petite camarade d'école et Mme SANDRIER mère. Ils m'ont dit combien ils étaient heureux de cette reconnaissance et de cet honneur qui sont octroyés à leurs parents".

P1270760.JPG
Eglise de Châteaumeillant

*

JC SANDRIER.jpg

mon "pais" qui habitait juste en face l'église prononça un discours

"Vous me permettrez en premier lieu d'exprimer mon émotion de voir rassemblés ici à CHATEAUMEILLANT, les enfants des familles juives venues se cacher dans cette petite commune du BERRY et pour la plupart sauvés de la barbarie nazie par le silence des uns, par l'action des autres, discrète, efficace, émotion de voir parmi ceux-ci des personnes venues d'ISRAEL démontrant combien cette funeste période les a marqués à jamais. Emotion, enfin, de voir se rencontrer ces enfants avec les enfants de ceux qui les ont hébergés, de ceux qui ont fait acte de désobéissance et déjà de résistance pour les sauver.

En ce 20 novembre 2004, je suis fier d'être castelmeillantais. Je suis heureux pour Châteaumeillant, de ce témoignage de reconnaissance qu'ont voulu marquer toutes ces familles que je tiens à remercier pour leur présence et leur geste.

Madame APELOIG, vous avez été l'initiatrice, la cheville ouvrière de cet hommage, de cet acte de remerciement envers les Castelmeillantais.

Votre volonté, votre détermination à le faire me font exprimer une grande admiration et un grand respect.

Je sais comment le livre de mon père, expliquant comment de nombreuses familles ont pu être sauvées, vous a touchée, lui qui évoque le menuisier M. CHAUSSE chez lequel votre père travaillait, qui parle de cette chaîne de solidarité partant de la gendarmerie avec le gendarme RAVEAU, passant par le pâtissier M. DUPUIS, se poursuivant par l'ébéniste M. VACHER et d'autres, aprmi lesquels beaucoup d'anonymes, dont le maître mot était la discrétion.

P1270771.JPG
la gendarmerie de Châteaumeillant aujourd'hui

Madame, vous nous aidez à nous souvenir, vous contribuez à honorer ceux qui ont bravé le danger, vous aiguisez notre vigilance dans ce monde d'aujourd'hui de plus en plus incertain, de plus en plus inégalitaire, dominé par l'argent et l'ambition du pouvoir,

 où comme le dénonçait déjà George SAND :

"La Terre appartient à Dieu ...

Il ne peut pas être dans ses desseins que les uns y crèvent d'indigestion et d'autres y meurent de faim"

Or, c'est sur ces injustices, sur ces frustrations, ces exclusions, sur cette inhumanité

que se développent les violences comme le racisme, l'antisémitisme, la xénophobie.

Dans ce combat, nous ne sommes pas trop

Dans ce combat, nous ne faisons pas trop"

P1270798.JPG

*

Un autre député du CHER, Monsieur Louis COSYNS

salua le courage de la commune de CHATEAUMEILLANT et de ses habitants

"Se souvenir doit rappeler à chacun qu'ouverture, tolérance et acceptation des différences

sont des conditions indispensables à la vie en société" ...

Que cette plaque donne à chacun le courage jour après jour, d'être juste, et elle remplira son rôle"

 

P1270778.JPG

IDA A REALISE SON REVE

"Nous sommes plus de 50 personnes, à être là, ce matin, avec nos enfants et petits-enfants, venus de diverses régions de France, mais aussi d'Israël comme Georges Weinberg.

Parmi nous, certains ont disparu, mais leurs enfants ont tenu à être ici, pour les rempalcer. Comme Lionel, fils de Colette COGOS et de Roger, fils de Charles ZYLBERBERG.

Je voudrais dire combien il est important de ne pas oublier ce qu'ont fait les habitants de Châteaumeillant pendant cette triste et horrible période de l'occupation allemande, où une petite partie des Français avaient perdu le sens de la dignité.

Nous, les Juifs, étions menacés à chaque instant d'être arrêtés puis déportés vers les camps de la mort. Pourquoi ? Qu'avions-nous fait ? Rien, tout simplement nous étions juifs ! cela suffisait.

Des millions de Juifs d'Europe furent exterminés en quelques années.

Cela s'appelle aujourd'hui, la Shoah. Mot hébreux qui signifie anéantissement.

 Alors, nous pensons que les habitants de Châteaumeillant, du moins pour l'immense majorité d'entre eux, ont compris que c'était ignoble et qu'ils devaient aider ces gens, souvent sans défense et désemparés.

Mon travail de mémoire qui a abouti à la pose de cette plaque et à cette cérémonie, je veux le dédier à mes très chers parents, à mon frère aîné Benjamin, parti trop vite, et à mon petit frère Jeannot né ici, qui est présent parmi nous.

Et aussi, à mes très chers enfants, Evelyne et Philippe, à mes adorables petits-enfants Sacha et Sarah, venus également avec leurs parents, aujourd'hui pour cette cérémonie.

Et je leur dis : "Continuez ce travail de mémoire pour ne pas oublier, et agissez pour que cela ne recommence jamais".

Ida a remercié les amis du "collectif" qui l'ont suivi, qui lui ont fait confiance

et son mari Marcel pour son soutien dans son travail.

"Nous sommes les derniers témoins visuels de ces évènements.

Après nous, ce ne sera plus que la "mémoire de la mémoire".

"IL N'EST JAMAIS TROP TARD POUR BIEN FAIRE"

 

P1270787.JPG
*
IDA,
la légion d'honneur est trop galvaudée, remise à n'importe qui pour n'importe quoi,
Elle ne vaut plus rien et toi tu vaux mieux que ça
*
*
Alors moi je te décerne la médaille de
CHEVALIER DE L'ORDRE NATIONAL DU MERITE
2009 IDA ROZENBERG1.jpg
mes frères Gérard, Daniel et ma soeur Denise
s'associent à ma démarche
et t'embrassent très fort
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique