logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/09/2016

PREVERT à la bougie

2016-09-13 panne de courant.jpg

PANNE DE COURANT HIER SOIR

QUE FAIRE SANS ORDI, SANS T.V., SANS RADIO

LIRE PREVERT par exemple

*

2 121124173244 1

 

L'EFFORT HUMAIN

L'effort humain

n'est pas ce beau jeune homme souriant

debout sur sa jambe de plâtre

ou de ierre

et donnant grâce aux puérils artifices du statuaire

l'imbécile illusion

de la joie de la danse et de la jubilation

évoquant avec l'autre jambe en l'air

la douceur du retour à la maison

Non

L'effort humain ne porte pas un petit enfant sur l'épaule

droite

un autre sur la tête

et un troisième sur l'épaule gauche

avec les outils en bandoulière

et la jeune femme heureuse accrochée à son bras

 

 

L'effort humain porte un bandage herniaire

et les cicatrices des combats

livrés par la classe ouvrière

contre un monde absurde et sans lois

L'effort humain n'a pas de vraie maison

il sent l'odeur de son travail

et il est touché aux poumons

son salaire est maigre

ses enfants aussi

il travaille comme un nègre

et le nègre travaille comme lui

 

L'effort humain n'a pas de savoir-vivre

l'effort humain n'a pas l'âge de raisonh

l'effort humain a l'âge des casernes

l'âge des bagnes et des prisons

l'âge des églises et des usines

l'âge des canons

et lui qui a planté partout toutes les vignes

et accordé tous les violons

il se nourrit de mauvais rêves

et il se saoule avec le mauvais vin de la résignation

et comme un grand écureuil ivre

sans arrêt il tourne en rond

dans un univers hostile

poussiéreux et bas de plafond

et il forge sans cesse la chaîne

la terrifiante chaîne où tout s'enchaîne

la misère le profit le travail la tuerie

la tristesse le malheur l'insomnie et l'ennui

la terrifiante chaine d'or

de charbon de fer et d'acier

de mâchefer et de poussier

passée autour du cou

d'un monde désemparé

la misérable chaîne

où viennent s'accrocher

ses breloques divines

les reliques sacrées

les croix d'honneur les croix gammées

les ouistitis porte-bonheur

les médailles des vieux serviteurs

les colifichets du malheur

et la grande pièce de musée

le grand portrait équestre

le grand portrait en pied

le grand portrait de face de profil à cloche-pied

le grand portrait doré

le grand portrait du grand divinateur

le grand portrait du grand empereur

le grand portrait du grand penseur

du grand sauteur

du grand moralisateur

du digne et triste farceur

la tête du grand emmerdeur

la tête de l'agressif pacificateur

la tête policière du grand libérateur

la tête d'Adolf Hitler

la tête de monsieur Thiers

la tête du dictateur

la tête du fusilleur

de n'importe quel pays

de n'importe quelle couleur

la tête odieuse

la tête malheureuse

la tête à claques

la tête à massacre

la tête de la peur.

 

2 121124173244 1

 

http://www.parolesdeprevert.fr/analyse-des-paroles-de-prevert/

Analyse des Paroles de Prévert

 

Parole de Jacques Prévert est un recueil de poèmes qui fut publié pour la première fois en 1946. Les poèmes qui se trouvent dans ce recueil ont été en premier lieu publiés séparément les uns des autres, dans différentes revues comme Le Commerce ou les Cahiers d’Art durant les années 1930. Ils ont d’abord été regroupés ensemble de façon amateur à l’initiative d’étudiants juste après la guerre. Dans le recueil, les textes sont non ponctués et chacun dispose d’une taille différente de son précédent, on remarque qu’il n’y avait aucune volonté d’harmonisation mais simplement une pulsion de partage des textes les plus beaux de Jacques Prévert. L’utilisation de la prose, des vers libres, des dialogues ou des vers irréguliers permet à tout le monde de trouver son bonheur dans le style en plus du plaisir dans le fond du poème. On y retrouve également des textes de chansons que nombre d’entre nous ont apprit par cœur à l’école. Une petite touche de provocation, des idées parfois tirées du surréalisme,  les poèmes sont ouvertement des poèmes oraux, comme l’indique le nom du recueil, on peut aisément les lire à haute voix, mieux, les lire de cette façon permet de mieux comprendre toute la dimension des poèmes de Prévert.

 

Les poèmes sont parfois parsemés de petites phrases assassines, on retrouve de pieds-de-nez au Pater Nostre, Prévert joue sur les mots et la relecture des poèmes permet de les découvrir au fur et à mesure, certaines très subtiles nous saisissent à la troisième ou quatrième lecture. L’accumulation et l’anaphore se font également une très belle place dans les textes du poète, ces figures de style mettent accent sur certaines parties du poème toujours dans le but d’attirer l’attention en particulier sur un point et d’appuyer la dérision qui était si chère à Prévert.

 

En ce qui concerne le vocabulaire, on retrouve celui simple que Prévert affectionne. C’est d’ailleurs cette façon d’utiliser des mots usuels, compréhensibles de tous qui lui permet de s’offrir une si grande renommée, que ce soit dans le monde de l’Art ou dans celui des cours de récréations. Les enfants aiment les poèmes de Prévert parce qu’ils sont beaux mais aussi parce qu’ils les comprennent, les adultes apprécient le côté frais et franc des poèmes, tout le monde y trouve de quoi combler ses envies.

 

Le poète n’hésite pas à utiliser les outils habituels de la poésie, les rythmes, les allitérations ou encore  les sonorités, elles sont d’ailleurs nombreuses dans ces poèmes ce qui en fait en plus d’un recueil de poèmes un recueil de textes chantants agréables à lire et agréables à entendre. Les images véhiculées par Prévert sont simples et nettes, tout le monde peut se les représenter. C’est l’un des points forts de ce recueil, Prévert ne s’adresse pas seulement au monde d’en haut, il parle aux petites gens, aux enfants, à tout le monde.

 

 

Les thèmes abordés dans ce recueil sont nombreux, on y retrouve ceux qui sont chers au poète, la dénonciation de toutes les violences et e particulier de celles de la guerre. Très souvent ces violences sont abordées sans fard, presque cruellement mais ce n’est que la transcription du véritable ressenti de l’auteur. Plus légèrement, Prévert aborde la vie quotidienne, la société de son époque mais aussi les lieux qu’il fréquente à Paris, son univers est traité dans ce recueil. L’auteur parle beaucoup de l’amour, de l’enfance et de l’oiseau qui sont pour lui les plus belles choses qui existent dans ce ponde, une façon de contrer toutes les atrocités qu’il a pu rencontrer dans sa vie et durant la guerre. Le dernier thème traité est celui de l’Art et de la création avec des inspirations liées à des peintres.

LA SOUFFRANCE DES INFIRMIERS... APPEL A LA GREVE

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

Malaise des soignants. Un syndicat d'infirmiers appelle à la grève

  • Un préavis de grève national a été déposé pour tous les infirmiers. Ici, une infirmière prépare des outils avant une intervention.

Pour dénoncer la dégradation des conditions de travail à l'hôpital, la Coordination nationale infirmière (CNI), l'un des principaux syndicats de la profession, a appelé ce jeudi tous les soignants à faire grève le 14 septembre.

Un préavis de grève national a été déposé pour les infirmiers, mais tous les personnels paramédicaux (kinés, aides-soignants ou encore auxiliaires de puériculture) sont invités à se joindre au mouvement pour « des actions locales » mercredi 14 septembre,insiste la Coordination nationale infirmière (CNI), dans un communiqué. 

En cause, les « réponses très insatisfaisantes » de la ministre de la Santé Marisol Touraine « après la vague de suicides » qui a touché le secteur. Depuis juin, cinq infirmiers se sont donné la mort à Toulouse, au Havre, à Saint-Calais, près du Mans, et à Reims.

« Extrêmement préoccupant » 

Critiquée pour son silence médiatique, la ministre a reconnu dimanche le caractère « extrêmement préoccupant » de ces drames, promettant pour l'automne de nouvelles mesures contre les risques psycho-sociaux à l'hôpital.

« Des actions urgentes » 

Mais face à la souffrance de « tous les personnels », victimes des « restructurations », d'un manque d'effectifs, et qui ont « de plus en plus l'impression de mal faire leur travail », la CNI réclame des « actions urgentes », explique son vice-président Eric Audouy.

Parmi elles, « l'attribution de fonds » pour des embauches, la « définition de ratios soignants au lit du patient par spécialité » ou encore le « renforcement des services de santé au travail ».

Médecins des hôpitaux : un appel à la grève

Autre signe de tension à l'hôpital, les praticiens hospitaliers sont de leur côté appelés à faire grève le 26 septembre par les intersyndicales Avenir hospitalier et Confédération des praticiens des hôpitaux. Face à la pénurie de médecins dans le public, ces organisations réclament un redécoupage de leur temps de travail et des revalorisations salariales.

En novembre, la ministre avait annoncé un plan pour l'attractivité des carrières hospitalières, mais sa mise en œuvre se fait toujours attendre, déplore en outre Max-André Doppia, le président d'Avenir Hospitalier. « Le calendrier » sera « évidemment respecté », indique-t-on dans l'entourage de la ministre. « Les modalités de mise en œuvre seront présentées à la fin du mois de septembre » et « seront applicables dès cette année »

***

*

*

"Le stress, les troubles du sommeil, les dépressions, les burn-out, etc. sont autant de réalités qui coûtent chers à la société (salariés et résidents). Pourtant contrairement aux blessures physiques, ces blessures psychiques n’ont pas le même droit à la reconnaissance d’accidents du travail ou de maladie professionnelles. Faute des les mesurer ou de les considérer elles ne font pas ou très peu l’objet de prévention.

Les cadences et les amplitudes de temps de travail, la charge émotionnelle, des effectifs souvent insuffisants pour faire face à certains troubles du comportement, l’alternance entre des charges de travail lourdes et des sollicitations intenses, la souffrance contagieuse des aidants, les contradictions institutionnelles, les pressions liées à la performance ou au rendement, les paradoxes entre les besoins humains et l’exigence économique, etc." Syndicat SUD

 

DES DRAMES HUMAINS INSUPPORTABLES | La CGT pour un ...

cgtchutoulouse.fr/2016/07/01/des-drames-humains-insupportables/
By CGTCHU / 1 juillet 2016 / Luttes sur le CHU / 3 commentaires ... le suicide, déclaré en accident du travail par sa direction, d'un infirmier de l'Hôpital de ... de voir les professionnels au service des patients exprimer leur souffrance à exercer des .... Aux agents du centre hospitalier du Rouvray en grève reconductible.

CHU de Toulouse : des mots sur la souffrance au travail « Article ...

actu.cotetoulouse.fr/chu-de-toulouse-des-mots-sur-la-souffrance-au-travail_1543/
4 mars 2013 - Actualité CHU de Toulouse : des mots sur la souffrance au travail. En 2012, la CGT du CHU publiait un recueil de textes des salariés (infirmiers, brancardiers. ... Grève du SAMU, des brancardiers, malaise des infirmier(e)s, rythme de travail, épuisement psychologique à la tâche… Derrière .... Rentrée 2016.

Stress - UGICT - La cgt

www.ugict.cgt.fr/dossiers/stress-et-souffrance-au-travail
Dossier sur le stress au travail, les conditions de travail et la souffrance des cadres. ... service trois semaines plus tard. -- lundi 5 septembre 2016 -- ..... Grève des infirmiers portugais pour l'emploi et les conditions de travail. Plus de 80% des ...
A Toulouse, au Havre, à Saint-Calais (72) ou à Reims, des infirmier(e)s ont choisi de se donner la mort. La cause : une organisation du travail qui provoque une insupportable souffrance au travail. Malgré ces ... Vos droits lors d'une grève ... L'unité pour faire vivre les questions sociales 12 septembre 2016. Ce n'est ..
 
 
 
 
 
 

 
mercredi 14 septembre 2016
 

 

 

Souffrance au travail : une lettre ouverte après le suicide de deux infirmiers

Le personnel soignant est contraint de travailler dans des conditions "de plus en plus dégradées".
Le personnel soignant est contraint de travailler dans des conditions "de plus en plus dégradées". ©
archives SO

Les syndicats dénoncent la dégradation exponentielle des conditions de travail du personnel soignant, et l'amplification de leur mal-être "dans un contexte de restrictions budgétaires"

La Coordination nationale infirmière (CNI), l'un des deux syndicats de la profession, a adressé vendredi une lettre ouverte à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, pour l'alerter sur leurs conditions de travail après le suicide de deux infirmiers.

La CNI dénonce la "non-assistance à personnels en danger ainsi que l'abandon dont fait preuve la tutelle", alors que "depuis de longs mois" elle interpelle la ministre et ses services "au sujet du mal-être des soignants qui s'amplifie dans un contexte de restrictions budgétaires". 

Le syndicat déplore "la multiplication des injonctions contradictoires", "la mobilité à outrance" ainsi que la "polyvalence imposée" et des conditions de travail "de plus en plus dégradées". 

 

 

12/09/2016

CHANSON DANS LE SANG (Jacques PREVERT)

9432051-Carte-du-monde-avec-une-illustration-3d-de-sang-Banque-d'images.jpg

Il y a de grandes flaques de sang sur le monde

où s'en va-t-il tout ce sang répandu

est-ce la terre qui le boit et qui se saoule

drôle de soûlographie alors

si sage ... si monotone ...

Non la terre ne se saôule pas

la terre ne tourne pas de travers

elle pousse régulièrement sa petite voiture ses quatre

saisons

la pluie ... la neige ...

la grêle ... le beau temps ...

jamais elle n'est ivre

c'est à peine si elle se permet de temps en temps

un malheureux petit volcan

Elle tourne la terre

11779733-globe-terrestre-rendu-r-aliste-en-3-d-l-arctique-vue-p-le-nord--sur-fond-blanc.jpg

elle tourne avec ses arbres ... ses jardins... ses maisons ...

elle tourne avec ses grandes flaques de sang

et toutes les choses vivantes tournent avec elle et

saignent

images.jpg

Elle elle s'en fout

la terre

elle tourne et toutes les choses vivantes se mettent à hurler

 

images 2.jpg

elle s'en fout

elle tourne

elle n'arrête pas de tourner

et le sang n'arrête pas de couler...

Où s'en va-t-il tout ce sang répandu

le sang des meurtres ... le sang des guerres ...

12331016-la-terre-3d-entour-de-barbel-s-sur-fond-blanc.jpg

 

le sang de la misère ...

et le sang des hommes qui saignent de la tête

dans les cabanons ...

et le sang du couvreur ...

quand le couvreur glisse et tombe du toit.

image_4912_m.jpg

Et le sang qui arrive et qui coule à grands flots

avec le nouveau-né ... avec l'enfant nouveau ...

la mère qui crie ... l'enfant pleure ...

le sang coule ... la terre tourne

la terre n'arrête pas de tourner

le sang n'arrête pas de couler

index.jpg

Où s'en va-t-il tout ce sang répandu

le sang des matraqués ... des humiliés ...

des suicidés ... des fusillés ... des condamnés ...

et le sang de ceux qui meurent comme ça ... par accident

index 2.jpg

Dans la rue passe un vivant

avec tout son sang dedans

soudain le voilà mort.

et tout son sang est dehors

et les autres vivants font disparaître le sang

ils emportent le corps

mais il est têtu le sang

et là où était le mort

beaucoup plus tard tout noir

un peu de sang s'étale encore ...

sang coagulé

rouille  de la vie rouille des corps

sang caillé comme le lait

comme le lait quand il tourne

quand il tourne comme la terre

10497047-l-afrique-et-l-europe-globe-terrestre-mod-le-des-cartes-de-courtoisie-de-la-nasa.jpg

comme la terre qui tourne

avec son lait ... avec ses vaches ...

avec ses vivants ... avec ses morts ...

la terre qu tourne avec ses arbres... ses vivants ... ses

maisons ...

la terre qui tourne avec les mariages ...

les enterrements ...

les coquillages ...

les régiments ...

la terre qui tourne et qui tourne

avec ses grands ruisseaux de sang.

 

1936.

 

nice-et-sa-promenade-des-anglais-ensanglantee_173950_wide.jpg

A ORLEANS... le graphiste Philippe APELOIG à l'invitation du CERCIL-MUSEE MEMORIAL DES ENFANTS DU VEL D'HIV

 PHILIPPE  est le fils de mon amie IDA ... A ORLEANS, j'ai une amie, ANNIE...

Je vais l'inviter à se rendre à la conférence.

Annie m'a répondu : elle se rendra à la Conférence

elle m'a indiqué un site très intéressant à consulter sur le sujet :

lestemoins.com
 

 

***

 

Le CERCIL - MUSÉE-MÉMORIAL DES ENFANTS DU VEL-D’HIV

45 rue du Bourdon Blanc à Orléans

vous informe :

 

une conférence inaugurale de l’ESAD, le

  Mercredi 21 septembre 2016

à 14H30

 donnée par Philippe APELOIG

(graphiste international qui compte parmi les plus marquants de sa génération).

 

Grâce à l’intérêt que portent à l’art graphique

Mesdames Hélène Mouchard-Zay, Présidente 

et Nathalie Grenon, Directrice

ont fait appel à Philippe Apeloig et ont organisé cette conférence.

***

*

mercredi 21 septembre à 14h30 2016
 
Philippe Apeloig

Le musée des Arts décoratifs à Paris consacrait au graphiste Philippe Apeloig la première exposition rétrospective en 2013.

La même année, les éditions du musée ont publié un livre monographique «Typorama» qui présente un ensemble de projets aboutis accompagnés d’esquisses et de références révélant son processus de création.

Nourri des courants du modernisme qui associent art et design (le constructivisme, le Bauhaus, De Stijl), Philippe Apeloig puise son inspiration dans la passion qu’il cultive pour la peinture, les arts du spectacle et la littérature.

Né à Paris en 1962, Philippe Apeloig étudie à l’École supérieure des arts appliqués « Duperré » avant d’intégrer l’École nationale supérieure des arts décoratifs, Ensad. En 1983, il décroche un stage chez Total Design à Amsterdam, agence fondée en 1963 par Wim Crouwel, qui a profondément marqué l’environnement visuel des Pays-Bas. Leur pratique du graphisme ouvre à Philippe Apeloig des perspectives inédites sur les usages contemporains et expérimentaux de la typographie. C’est aussi pour lui l’occasion de s’immerger dans la rigueur d’un travail en agence, et de fréquenter le Stedelijk Museum où il découvre la peinture de Mondrian et de Malévitch. Ces expériences déterminantes viennent enrichir son univers culturel.

Pourquoi ce graphiste qui compte parmi les plus marquants de sa génération a accepté d’intervenir à la demande du Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv pour la conférence inaugurale des étudiants de l’Esad d’Orléans?

L’extrait suivant des « Chroniques graphiques » écrites par Philippe Apeloig, dont nous annoncerons la publication en avant-première le mercredi 21 septembre, permettra de comprendre entre autres comment une histoire familiale peut croiser un parcours professionnel.

« L’accent du yiddish porte la trace de l’exil. Il me faut chercher au plus profond de moi pour la trouver en sommeil. Enfant, je n’en disais pas un mot à mes camarades de classe, encore moins quand je me suis engagé dans des études artistiques où j’apprenais les canons et le raffinement des arts majeurs. Cette différence m’inspirait une sorte de gêne dans un lamento inexplicable, moi qui voulais ressembler à tout le monde. Je n’imaginais pas que mes origines juives polonaises pourraient avoir leur place dans le design graphique puriste, moderniste et hautement respectable, tel que je me le représentais à l’époque, ignorant encore tout de Peretz Rosenbaum, plus connu sous le nom de Paul Rand ».

Philippe Apeloig (extrait de Chroniques graphiques, Édition T!nd, octobre 2016).

Organisée avec l’École Supérieure d’Art et de Design d’Orléans.

A MONT DE MARSAN : JOURNEE MONDIALE DE LA PAIX

Download.html.png

Le MRAP40

voir la bande annonce du film

https://www.youtube.com/watch?v=C25tFqSIGl

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique