logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/12/2018

HABAS A NOEL : QUE LA LUMIERE SOIT ET LA LUMIERE FUT

La période entourant Noël est appelée « temps des fêtes » au Canada francophone et « fêtes de fin d'année » (ou plus simplement « les fêtes ») en Europe quand on y inclut les célébrations du Nouvel An.

Depuis le milieu du XXe siècle, cette période perd son aspect chrétien tout en maintenant vivante la tradition de la fête.

Dans cet esprit, Noël prend une connotation folklorique, conservant le regroupement des cellules familiales autour d'un repas et l'échange de cadeaux autour du sapin traditionnel.

Hors des foyers elle donne lieu à l'illumination des rues, maisons et magasins et à l'organisation de marchés de Noël.

C'est également une période importante sur le plan commercial.

 

P2140323.JPG

 

P2140564.JPG

NOEL HABAS SAMEDI 007.JPG

NOEL HABAS SAMEDI 009.JPG

P2140553.JPG

P2140574.JPG

P2140575.JPG

P2140554.JPG

NOEL SAMEDI21.jpg

NOEL SAMEDI23.jpg

P2140561.JPG

P2140334.JPG

P2140338.JPG

 

P2140333.JPG

NOEL HABAS SAMEDI 013.JPG

P2140328.JPG

NOEL HABAS SAMEDI 015.JPG

NOEL HABAS SAMEDI 018.JPG

 

NOEL HABAS SAMEDI 019.JPG

NOEL HABAS SAMEDI 020.JPG

NOEL HABAS SAMEDI 053.JPG

NOEL HABAS SAMEDI 042.JPG

 

 

ça se passe en FRANCE, en MACRONIE... VIOLENCES POLICIERES contre des PACIFISTES

 
 
Ajoutée le 11 déc. 2018
 
 
Gaz lacrymogènes, flash ball, grenades GLI F4 : tout un arsenal était réquisitionné pour faire face aux gilets jaunes, samedi 8 décembre. Le Média était sur le terrain, au plus près des violences policières. Voici ce que nous avons vu.
 
 
 
faudrait peu être parler aussi des grenades de désencerclement, 25g de TNT ...
Flash Ball dans l'oeil... Soit le policier à fait exprès de viser la tête, ce qui est complètement inconscient, soit il n'a pas fais exprès toucher l'oeil, ce qui signifie qu'il a quand-même fait usage de son arme en dépit de l'imprécision du tire... Dans les deux cas, c'est complètement irresponsable. J'espère (mais j'en doute) que ce pauvre gilet jaune s'en remettra. Et je suis pas du genre à blâmer la police, mais là c'est grave.
 
Et les médias encore nous manipulent en faisant passer les gilets jaunes pour des sauvages, en omettant de dire combien les crs ont été sans pitié.
 
Macron démission, tous à Paris le 15 décembre!
 
Les 2 premiers samedi la police avait peur. Ils ont trop repris la confiance la.
 
Oh tiens, de vraies informations... Oh, un Média qui n'appartient pas à un milliardaire...
 
Un grand merci pour votre aide précieuse Les secours
Et après ils viendront pleurer " Bouhou les gens ne nous aiment pas, les gens n'ont aucun respect pour nous bouhouuuu " Qui sème le vent récolte la tempête...et l'expression "CRS SS" n'est pas sortie de nulle part.
 
 
Soyons clairs! Ce n'est pas de la répression, c'est de l'oppression!
 
 
et autres choses qu ils faudra faire après la chute du gouvernement, faire sortir de prisons toutes les victimes manifestants qu ils ont enfermez pour nous faire peur et donner l exemple
 
 
ACTE 5 samedi 15 !!! ..... EXIGEZ le Référendum d'Initiative Citoyenne en toutes matières !!! continuons la lutte ! organisez vous, faites des actions de blocages, sortez avec vos amis et familles, manifestez vos, EXIGEZ , ne demandez rien, EXIGEZ TOUT !!!
 
 
 
 Et dire que les plateaux T.V., les culs pincés des chroniqueurs,
les cols empesés des communcants macroniens
crachent à la figure des gilets jaunes, les méprisent !!
de quoi avoir la haine, oui la haine.
 
 

LES CRECHES SONT A LEUR PLACE A HABAS.. DANS L'EGLISE ET SUR LE PARVIS

Les traditions de NOEL sont très largement admises et partagées par la majorité des chrétiens pratiquants qui personnalisent leur fête religieuse par l'ajout d'une crèche et, pour les catholiques, la célébration de la Nativité pendant la messe de minuit

 

  • Bien avant l'apparition du christianisme, l'époque du solstice d'hiver était déjà une période charnière de l'année, qui regroupait de nombreuses croyances païennes relatives à la fertilité, la maternité, la procréation et l'astronomie. Elle donnait donc lieu à de nombreuses manifestations. Ces traditions antiques ont de nombreux points de similitude avec la fête chrétienne.
  •  À partir du XIIe siècle, la célébration religieuse est accompagnée de drames liturgiques, les « mystères » qui mettent en scène l'adoration des bergers ou la procession des mages. Ces drames liturgiques se jouent primitivement dans les églises, puis gagnent les parvis.
  • Les premières crèches ressemblant à celles que nous connaissons (mise en scène occasionnelle et passagère de la Nativité non plus sur des peintures, fresques, mosaïques ou bas-reliefs mais avec des statues « indépendantes ») font leur apparition dans les églises et les couvents au XVIe siècle, d'abord en Italie. Elles se répandent dans les demeures d'aristocrates au XVIIe siècle, époque à laquelle Noël devient non seulement une fête religieuse célébrée à l'église mais aussi une fête familiale plus intime

P2140583.JPG

 Certaines traditions et des symboles associés au Noël chrétien sont attestés dans d'autres cultes qui ont précédé le christianisme : le jour de l'année choisi par l'Église, la grotte, les bergers.

P2140496.JPG

P2140587.JPG

Noël est une fête d'origine romaine célébrée chaque année, majoritairement dans la nuit du 24 au 25 décembre ainsi que le 25 toute la journée.

En tant que fête chrétienne, elle commémore la naissance de Jésus de Nazareth

P2140584.JPG

ce bébé aux pieds des "adorateurs" est bien réel, bien vivant

P2140504.JPG

vocation précoce d'un intermittent du spectacle

P2140589.JPG

L'Annonce aux bergers est un épisode de la nativité de Jésus dans lequel des anges annoncent à un groupe de bergers la naissance du Messie

Il ne doit pas être confondu avec le suivant appelé l'« Adoration des bergers ».

 L’adoration des bergers est l’une des scènes les plus représentées dans le cycle de Noël, associée à la représentation de la Nativité. Cette dernière comprend l’annonce faite aux bergers, leur adoration et celle des mages.

P2140471.JPG

P2140488.JPG

P2140491.JPG

P2140500.JPG

 P2140472.JPGP2140498.JPG

 P2140473.JPG

P2140489.JPG 

 P2140490.JPG

 P2140497.JPG

Elle mêle en une image tout le récit narré dans l’Evangile de Luc,  qui avec celui de Mathieu forment les deux évangiles de l’enfance du Christ.

P2140515.JPG

 P2140514.JPG

 P2140503.JPG

 Je les connais ces petits minois adorables

anges ou démons ?

AUJOURD'HUI... TOUS DES ANGES !

n'est-ce pas Julia ?

P2140494.JPGP2140483.JPG

 

 P2140469.JPGP2140468.JPGP2140470.JPG

P2140476.JPG

P2140517.JPG

P2140474.JPG

P2140512.JPG

P2140513.JPG 

 

les parents, les grands-parents, les amis, les voisins

ceux qui croient au ciel, ceux qui n'y croient pas

étaient là et repartent souriants

P2140516.JPGP2140540.JPGP2140520.JPG

 

P2140519.JPGP2140518.JPG

l ANE, MOUTON, VEAU, POUSSINS

attiraient comme il se doit, les regards et les petites menottes des enfants

P2140530.JPG 

Étant donné que, d'après les récits bibliques de Noël, les troupeaux sont dehors avec leurs bergers, on peut en déduire que la naissance de Jésus ne s'est en tout cas pas

située en hiver

P2140529.JPG

P2140527.JPG

 

P2140482.JPG

P2140528.JPG
 

  Au IVe siècle, la date du 25 décembre a été choisie comme date pour la fête de Noël, principalement dans le but de la substituer aux fêtes païennes qui étaient d'usage à l'époque, comme la fête de la renaissance du Soleil Invaincu (Sol Invictus), le solstice d'hiver et les Saturnales romaines qui avaient toutes lieu à la période du 25 décembre.

P2140537.JPG

 Josette peut être ravie

qui a, comme chaque année, réalisé la crèche dans l'église

et largement participé à la crèche vivante

avec d'autres "petites mains"

Cyrielle la conteuse,

Sylvie à l'organisation

Si j'en oublie, "pardonnez-moi"

P2140543.JPG

P2140535.JPG

P2140545.JPG

P2140536.JPG

 au revoir les enfants

vous êtes de formidables acteurs !

Ils sont toujours très sérieux dans leurs représentations au public

que ce soit à la musique, à la danse, au sport

Respect !

P2140542.JPG

P2140475.JPG

 

P2140541.JPG

P2140551.JPG

 

.

 

Béziers

L'Etat va (à nouveau) attaquer la crèche installée en mairie par Robert Ménard

« C’est une volonté de fouler aux pieds la loi de 1905 »

9 décembre 1905

Séparation des Églises et de l'État

Le 9 décembre 1905, le député socialiste Aristide Briand (43 ans) fait voter la loi concernant la séparation des Églises et de l'État.

La loi s'applique aux quatre confessions alors représentées en France : le catholicisme, la confession d'Augsbourg (les protestants luthériens), les réformés (les protestants calvinistes) et les israélites. Elle clôture 25 ans de tensions entre la République et l'Église catholique, l'un et l'autre se disputant le magistère moral sur la société.

La nouvelle loi met fin au Concordat napoléonien de 1801 qui régissait les rapports entre le gouvernement français et l'Église catholique.

Elle proclame la liberté de conscience et garantit le libre exercice des cultes.

Article 1er : «la République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes...».

Article 2 : «La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte...»

Par cette loi, l'État manifeste sa volonté de neutralité religieuse mais ne s'exonère pas de ses responsabilités. Il veut «garantir» à chacun les moyens d'exercer librement sa religion dans le respect de celles d'autrui.

 

 « Nous demandons l’enlèvement immédiat de la crèche », indique le sous-préfet Christian Pouget au quotidien.

En 2017, l’Etat avait déjà saisi la justice, et avait gagné.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MACRON nous dit qu'il va s'occuper des exilés fiscaux au moment même ou LE SENAT VOTRE L'ALLGEMENT DES EXILES FISCAUX

SOIREE TAPAS A HABAS après le MATCH HABAS - USTARITZ SAMEDI 15 decembre

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique