logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/06/2016

THEATRE DE RUE à PAULHAN (HERAULT).. J'AI RENDEZ-VOUS AVEC VOUS...GENIAL !

J'ai rendez-vous avec vous, écriture collective
Présentation de fin de stage en déambulation dans le centre-ville
Dimanche 5 juin à 11h et 16h à Paulhan (rdv Place de la République)

 

Nous parlerons d'amour dans les rues de Paulhan.

Une coach séduction et son assistante,

une agence matrimoniale implantée dans la ville vantera les points forts du village pour favoriser les rencontres amoureuses.

theatre de rue,paulhan,herault,le sillon,stagiaires,j'ai rendez-vous avec vous,cie la hurlante

Une demande en mariage,

un lourd secret amoureux qui a séparé trois sœurs,

des voisins qui ne se sont jamais avoué leurs amours,

une femme qui confie à sa sœur un amour manqué,

des paroles de chansons

et quelques mots de Prévert posés sur la place.

"Je suis comme je suis"

theatre de rue,paulhan,herault,le sillon,stagiaires,j'ai rendez-vous avec vous,cie la hurlante

A partir d'improvisations en lien avec les espaces rencontrés, le thème de la rencontre et de l'amour éconduit, les stagiaires ont écrit au fur et à mesure J'ai rendez vous avec vous. Cette présentation est le fruit de nos expériences lors des 6 stages dans l'espace public qui nous ont réuni tout au long de l'année.

2016-06-05 ALICIA MONTPELLIER27.jpg

2016-06-05 ALICIA MONTPELLIER28.jpg

2016-06-05 ALICIA MONTPELLIER29.jpg

2016-06-05 ALICIA MONTPELLIER30.jpg

2016-06-05 ALICIA MONTPELLIER31.jpg

theatre de rue,paulhan,herault,le sillon,stagiaires,j'ai rendez-vous avec vous,cie la hurlante

 

2016-06-05 ALICIA MONTPELLIER32.jpg

theatre de rue,paulhan,herault,le sillon,stagiaires,j'ai rendez-vous avec vous,cie la hurlante

theatre de rue,paulhan,herault,le sillon,stagiaires,j'ai rendez-vous avec vous,cie la hurlante

2016-06-05 ALICIA MONTPELLIER33.jpg

2016-06-05 ALICIA MONTPELLIER34.jpg

theatre de rue,paulhan,herault,le sillon,stagiaires,j'ai rendez-vous avec vous,cie la hurlante

theatre de rue,paulhan,herault,le sillon,stagiaires,j'ai rendez-vous avec vous,cie la hurlante

2016-06-05 ALICIA MONTPELLIER35.jpg

theatre de rue,paulhan,herault,le sillon,stagiaires,j'ai rendez-vous avec vous,cie la hurlante

theatre de rue,paulhan,herault,le sillon,stagiaires,j'ai rendez-vous avec vous,cie la hurlante

2016-06-05 ALICIA MONTPELLIER36.jpg

theatre de rue,paulhan,herault,le sillon,stagiaires,j'ai rendez-vous avec vous,cie la hurlante

2016-06-05 ALICIA MONTPELLIER37.jpg

2016-06-05 ALICIA MONTPELLIER38.jpg

theatre de rue,paulhan,herault,le sillon,stagiaires,j'ai rendez-vous avec vous,cie la hurlante

theatre de rue,paulhan,herault,le sillon,stagiaires,j'ai rendez-vous avec vous,cie la hurlante

theatre de rue,paulhan,herault,le sillon,stagiaires,j'ai rendez-vous avec vous,cie la hurlante

2016-06-05 ALICIA MONTPELLIER39.jpg

 On  offre un rafraîchissement aux visiteurs, on danse sur la place

comme autrefois on dansait sur les places de village

theatre de rue,paulhan,herault,le sillon,stagiaires,j'ai rendez-vous avec vous,cie la hurlante

theatre de rue,paulhan,herault,le sillon,stagiaires,j'ai rendez-vous avec vous,cie la hurlante

Avec Laurence Arsac, Saïda Bounzel, Magali Carlier, Rémy Delaunay, Valérie Dumez, Stéphanie Ghibaudo, Marité Gonzales, Claire Hébert, Jean-Baptiste Huche, Laure Pillet

 

ALICIA MONTPELLIER 172.JPG

Stage dirigé par Caroline Cano (Compagnie La Hurlante)

ALICIA MONTPELLIER 179.JPG

ALICIA MONTPELLIER 178.JPG

ALICIA MONTPELLIER 180.JPG

ALICIA MONTPELLIER 174.JPG

La Cie La Hurlante va à la rencontre du spectateur dans un élan poétique et engagé en créant l'urgence et la dérision.

 

 VRAIMENT GENIAL ! On oubliera jamais PAULHAN visitée en charmante compagnie théâtrale.

BRAVO A TOUS CES COMEDIENS AMATEURS QUI VIVENT LEUR PASSION

et NOUS LA FONT PARTAGER AVEC TALENT

 

Alicia nous a gâtés ce week-end avec trois sorties THEATRE

avec la Cie VERTIGO vendredi 5 juin à MONTPELLIER où elle jouait Suzon dans HUIT FEMMES

de nouvelles séances sont prévues les 18 et 23 juin

 

puis à CLERMONT L'HERAULT au théâtre le SILLON où elle jouait Maria dans DRAMUSCULES

 

et enfin à PAULHAN où nous avons participé joyeusement à la visite du village avec une carte à coeur entre les mains, tandis que la carte à carreau allait à un autre groupe de visiteurs.

08/06/2016

AU THEATRE LE SILLON A CLERMONT-L'HERAULT ... on jouait DRAMUSCULES

  

Dimanche 5 juin à 18h30 au Théâtre LE SILLON

Un groupe sur les traces de Thomas Bernhard, reconnu dès les années 60 comme l’écrivain autrichien le plus important de sa génération, et l’un des écrivains de langue allemande les plus originaux.

 

Thomas Bernhard, né le 9 février 1931 à Heerlen et mort le 12 février 1989 à Gmunden, est un écrivain et dramaturge autrichien. Son enfance à Salzbourg auprès de son grand-père maternel, au temps du nazisme triomphant, est marqué par de nombreux événement et par la maladie (la tuberculose).

Il voyage à travers l’Europe, en Italie et en Yougoslavie puis revient étudier à l’Académie de musique et d'art dramatique de Vienne ainsi qu'au Mozarteum de Salzbourg.

Contraction des mots "drames" et "minuscules", Dramuscules est un recueil de pièces courtes décrivant une Autriche enfermée dans son passé nazi.

 

  • Dramuscule 1 : Un Mort – pour deux actrices et une route
    Deux femmes sortent de l'église, après avoir assisté au rosaire du soir et découvrent, sur le bas-côté, un cadavre enroulé dans du papier d'emballage.

  • Dramuscule 2 : Le mois de Marie
    À la sortie de la messe du dimanche, deux femmes discutent, intriguent, commentent la vie du bourg. Elles interpellent le fossoyeur en plein travail, et évoquent avec lui la récente disparition de monsieur Geissrathner.

  • Dramuscule 3 : Match
    Un couple, le policier Kroll et sa femme Maria sont chez eux à la tombée de la nuit. La femme sollicite l'attention de son mari. Ce dernier, planté devant un match de foot à la télévision, ne lui prête aucune attention.

 Quelques saynètes mordantes dénonçant la xénophobie et le racisme.

 

.

 

Alicia étant à l'affiche, le père, la soeur, la grand-mère, le grand-père,  ont fait le déplacement ce week-end et les copains le détour pour voir jouer la jeune fille de bonne famille. Les critiques sont unanimes : elle est faite pour le théâtre. Mais si elle vit sa passion, elle ne vit pas encore de sa passion.

 

"Trois courtes pièces en un acte sur le racisme ordinaire et les relents du nazisme, entremêlées d’extraits de romans et de poèmes sur la nature, l’éducation, la vanité, et l’insondable paradoxe de l’esprit humain.

Plonger dans l’univers « Bernhardien » : sa langue, son rythme, son humour féroce, sans concession, capable de renverser les forces de mort en puissance de vie ; le désespoir en trouvailles d’humour…

D’abord par un travail d’improvisations puis un travail sur le texte, nous nous sommes attachés à bâtir des ponts entres les différentes propositions, comme autant de possibilités de raconter l’histoire d’un groupe qui s’empare de situations à jouer et de pensées à faire entendre.

 

Stage dirigé par Brice Carayol (Machine Théâtre)

Avec Cécile Bonnerue, Françoise Carret, Carole Caumil, Jacqueline Colombo, Alicia Crecq, Catherine Fortunee, Brigitte Fournier, Michel Loridant, Line Marcorelles, Osmin Renaux, Daniel Soret, Isabella Stievano

 

BRAVO A TOUTE L'EQUIPE...

excellents comédiens amateurs ...

Je retournerais bien voir la pièce sans problème. On ne s'ennuie pas, loin s'en faut !

-*-*-*-*-*-*-*-

 Un coup d'oeil sur la pièce jouée  en 2013

 

Peux-t-on rire de tout ? Et notamment du racisme ? La metteuse en scène Catherine Hiegel pose la question en adaptant trois dramuscules de l'auteur autrichien Thomas Bernhard au Poche-Montparnasse.

La pièce est interprétée par deux grandes comédiennes : Catherine Salviat et Judith Magre.

Le rire comme exutoire ?  L'humour de Thomas Bernhard fait parfois grincer les dents. Thomas Bernhard a écrit les dramuscules un an avant sa mort.  Tout au long de sa carrière, le dramaturge autrichien a dressé le portrait d'un pays qui a eu de mal à tourner la page du nazisme.  Dans une période où les idéologies extrémistes refont surface, les textes de Dramuscules dressent le portrait de la haine et du racisme. Les comédiennes doivent dire des choses horribles sur scène.

Extraits

Commentaires de spectateurs

La pièce (la forme) dérangera le spectateur non averti, mais c'est du Thomas Bernhard

Des personnages lambda, à qui on donnerait le bon dieu sans confession, se révèlent être ,sous une apparence inoffensive des êtres abominables capables des pires bassesses

 Malheureusement, les préjugés dénoncés par Thomas Bernard ont la vie bien dure!

Un super spectacle caustique. Hélas les époques se suivent et se ressemblent. Il nous faut être toujours vigilant. Dommage que celui-ci soit trop court.

Un texte abrupt comme sait si bien les écrire Thomas Bernhard. Texte servi par d'excellents comédiens.

 

 

ALICIA sur les planches à MONTPELLIER et CLERMONT L'HERAULT

Dramuscules : le portrait du monstre
Contraction des mots « drames » et « minuscules » (en allemand Darmolette) 

 

J'ai pensé que cette chanson écrite par PAULETTO, mise en musique et chantée par FERRAT

" POUR L'EXEMPLE" pour accompagner le diaporama

convenait à la pièce

 

****

Parce que  Dramuscules est un recueil de courtes pièces écrites par Thomas Bernhard en 1988, un an avant sa mort et qui résument de manière saisissante le portrait qu'aura dressé l'auteur dans toute son oeuvre, d'une Autriche enfermée dans son passé nazi.  

 

C'est toujours la même chose
à peine sommes-nous autour de la table
autour du chêne
il y en a un qui trouve un nazi dans la soupe
et au lieu de la bonne vieille soupe aux nouilles
nous avons tous les jours
la soupe aux nazis sur la table
rien que des nazis au lieu de nouilles."

(Le déjeuner allemand)

 

 ll y dénonce l'Autriche comme il n'a jamais cessé de le faire ; une Autriche abrutie, réactionnaire, engluée dans le passé nazi. Les conversations simples y glissent inéluctablement dans l'horreur ; les personnages deviennent terrifiants en s'interdisant de réfléchir, en se laissant façonner par la raison du plus fort.

****

http://www.theatre-lesillon.fr/Le Sillon/Lettre d'information

ALICIA MONTPELLIER 022.JPG

 

Le théâtre Le Sillon accueille des spectacles de théâtre, mais aussi de la danse, de la musique ou encore du cirque. Les spectacles s'adressent au tout public et aux familles, avec une programmation adaptée à tous les âges.

Le Sillon programme des spectacles hors-les-murs, dans les communes du Clermontais, dans les salles des fêtes, sur les places de village, au plus près des habitants.

Des ateliers théâtre sont également proposés tout au long de l'année aux enfants, aux adolescents et aux adultes.

Les Dramuscules, d'après Thomas Bernhard
Présentation de fin de stage
Dimanche 5 juin à 18h30 au Théâtre

ALICIA MONTPELLIER 021.JPG

"Un groupe sur les traces de Thomas Bernhard, reconnu dès les années 60 comme l’écrivain autrichien le plus important de sa génération, et l’un des écrivains de langue allemande les plus originaux.

Trois courtes pièces en un acte sur le racisme ordinaire et les relents du nazisme, entremêlées d’extraits de romans et de poèmes sur la nature, l’éducation, la vanité, et l’insondable paradoxe de l’esprit humain.

Plonger dans l’univers « Bernhardien » : sa langue, son rythme, son humour féroce, sans concession, capable de renverser les forces de mort en puissance de vie ; le désespoir en trouvailles d’humour…

D’abord par un travail d’improvisations puis un travail sur le texte, nous nous sommes attachés à bâtir des ponts entres les différentes propositions, comme autant de possibilités de raconter l’histoire d’un groupe qui s’empare de situations à jouer et de pensées à faire entendre."

Stage dirigé par Brice Carayol (Machine Théâtre)

Avec Cécile Bonnerue, Françoise Carret, Carole Caumil, Jacqueline Colombo, Alicia Crecq, Catherine Fortunee, Brigitte Fournier, Michel Loridant, Line Marcorelles, Osmin Renaux, Daniel Soret, Isabella Stievano

**

*

Mais dis donc, Alicia, c'est quoi cette tenue ? Ah c'est du théâtre ?

Bon,bon, tu joues bien alors ! (pff)

theatre,le sillon,clermont l'herault,vertigo,montpellier,2.0,dramuscules,8 femmes

 

Facho, raciste, nazie... un rôle au théâtre ... improbable dans la vie

2016-06-05 ALICIA MONTPELLIER25.jpg

 

 

 

 

 

 

 

ALICIA MONTPELLIER 001.JPG

Le 3 juin un polar

Montpellier : "Le juin le plus long", festival de théâtre amateur

Un festival de théâtre amateur proposé par la compagnie Vertigo, sous la houlette de son metteur en scène anianais Fred Tournaire, se déroulera du 3 au 26 juin, à Montpellier, au 2.0, "lieu de fabrique théâtrale"

13312822_10154874324500898_1284954543207147660_n_002.jpg

 

Parmi un programme assez éclectique, citons, entre autres, Douze hommes en colère (Reginald Rose), Les règles du savoir-vivre (J.-L. Lagarce), Huit femmes (Ozon), pour une trentaine de représentations en moins d'un mois : un vrai défi pour la compagnie !

 Et parmi ces huit femmes / ALICIA

Dans les années cinquante, dans une grande demeure bourgeoise en pleine campagne, les gens sont sur le point de fêter Noël. Mais un drame se produit : le maître de maison est retrouvé assassiné.
Le ou plutôt la coupable se cache parmi huit femmes que fréquentait régulièrement la victime. Commence alors une longue journée d'enquête, faite de disputes, de trahisons et de révélations.

 

2016-06-03 ALICIA MONTPELLIER11.jpg

Alicia joue Suzon, la fille aînée de la victime


Hébergés un week-end Impasse MOLIERE pour voir jouer notre petite-fille au théâtre,

ça ne s'invente pas.

ALICIA MONTPELLIER 003.JPG

GIGNAC

 

 

ALICIA MONTPELLIER 202.JPG

ALICIA MONTPELLIER 203.JPG

07/06/2016

LES INSOUMIS ONT DEFILE

INSOUMISE JE SUIS ! 

"Je suis ce que je suis et n'y puis rien changer"

 

Bienvenue !

Vous venez de donner votre appui à ma proposition de candidature pour l’élection présidentielle de 2017. J’en suis très heureux. Je vous accueille avec plaisir dans le mouvement que nous animons ensemble désormais.

Sans être forcément  d’accord sur tous les sujets, je crois que nous réagissons de la même façon : on ne peut vivre heureux au milieu d’une marée montante de misère ou de gêne. On ne peut vivre content quand des ouvriers qui défendent leur emploi sont condamnés à de la prison ferme. Surtout quand de puissants personnages restent impunis. On n’aime pas baisser les yeux quand on voit notre pays à la remorque des États-Unis d'Amérique entrer dans la logique de guerre tous azimuts. Ou quand nos dirigeants se font mener par le bout du nez par madame Merkel. Ou quand la France doit demander la permission d’adopter son budget à de cruels bureaucrates à Bruxelles. Nous ne supportons plus qu’on se paye de mots avec la République et ne voir partout que des monarques, petits et grands, usent du pouvoir comme d'un privilège personnel. Monarchie présidentielle, richesses produites par le travail de tous accaparées par une poignée d’oligarques, inégalités révoltantes, communautarisme haineux, l’argent maître de toutes décisions, non, ça ne peut plus durer. Nous nous rebellons. Notre vote peut profondément changer le cours des choses. Sinon quoi ?

L’action collective  est notre  force. Nous allons affronter d’acides campagnes de dénigrements et de falsifications, des flots d’argent, des pluies de sondages improbables, un concert médiatique permanent pour faire de cette élection une nouvelle fois une comédie personnalisée sans perspectives. Tout sera fait pour nous écarter du seul but qui nous motive : permettre à chacun de mener une vie vraiment humaine, libérée de l’angoisse du lendemain sur une planète respectée et dans un monde pacifique. Une utopie ? Non, c’est le seul projet raisonnable compte tenu de la situation actuelle et du futur qui nous est annoncé. On peut y parvenir. Cela dépend de nous. Nous ne nous laisserons pas voler l’élection la plus importante de notre pays. Nous ne voulons pas permettre qu’elle se résume à une nouvelle comédie de querelles superficielles entre gens qui, de toute façon, appliquent les mêmes politiques et adoptent les mêmes mœurs monarchiques dès qu’ils sont au pouvoir.

Les malheurs dans lesquels s’enfonce le pays ne tombent pas du ciel. Ce sont les résultats concrets de politiques froidement décidées. Elles sont menées au service de la finance dans toute l’Europe, sous la main de fer de la Commission européenne, en application des traités européens imposés aux Français par supercherie ! Nicolas Sarkozy hier, avec ses gouvernements du centre, de la droite et des transfuges du PS, est coupable. François Hollande, ensuite, avec ses gouvernements PS/EELV qui ont mutilé la vie de millions de personnes, est coupable. Ils ont abaissé le pays et piétiné nos principes républicains les plus essentiels. Les deux comptent sur l’épouvantail Le Pen pour vous faire abandonner vos convictions à la porte du bureau de vote au premier comme au deuxième tour. Ces trois-là sont très forts quand tout le monde a peur. Peur de tout, et même d’eux quand le dégoût qu’ils inspirent pousse à l’abstention.   

Agir dès maintenant c’est refuser de se laisser intimider.

L’année 2017 est propice à l’action. Nous votons en avril, nos voisins allemands en septembre. Tout peut changer. Surtout que les présidents de l’Europe ont décidé de rédiger un nouveau traité européen…

Mettons-nous donc au travail. Il s’agit d’enraciner solidement notre rebellion. Pour cela il faut accumuler des fonds et des participants à l’action. Jusqu’au mois de juin, il faut appliquer un premier programme de travail méthodique. N’attendez pas les consignes pour agir. Faites ce que vous trouverez de plus utile et convaincant pour élargir le nombre de ceux qui peuvent nous rejoindre et nous aider. Chacun peut aussi constituer un groupe d’appui dans sa rue, son entreprise ou sur internet. Bref là où on vit sa propre vie, là où l’on rencontre les autres.

Mais vous pouvez aussi trouver sur ce site des idées à mettre en œuvre, des projets auxquels participer. N’oubliez pas de proposer vos talents ou vos savoirs faire professionnels, tout cela est très précieux. Plus il y aura de signataires plus nous serons forts en ressources, imagination, dévouement. Plus nous aurons de dons, mêmes petits, plus libres nous serons. Car s’ils ont les millions, nous sommes nous des millions !

Il nous faut à la fois convaincre et entraîner. L’idée essentielle c’est de s’adresser au plus grand nombre de ceux qui nous entourent. Notre but est de leur rendre le goût du futur.  

Fidèlement,

 SignJLM2017.png

 

 

 

 

02/06/2016

PRINTEMPS 2016 avec EURASIE'ART chez Marianne et Jacques à HABAS

Chers Amis,

Nos jeunes peintres nous ont préparé un nouveau catalogue pour les beaux jours qui arrivent ...
Voici leurs dernières créations ... 
De nombreuses toiles n'y sont pas répertoriées mais vous pouvez venir les découvrir ...
Créations, portraits de famille, panneaux décoratifs, reproductions ...
 
Eurasie'Art et son Atelier sont le fruit de rencontres avec de jeunes vietnamiens.
Rencontres avec de jeunes talents, artistes naissants des rizières et des villages du Delta ...
Rencontres avec la chance ...
La chance d'entreprendre des études artistiques et de les prolonger.
La chance de vous rencontrer ... , de les aider par l'acquisition de leurs œuvres ...
 
 
N'hésitez pas à nous contacter et à transférer ce mail à vos amis curieux de nous découvrir.

Nous attendons votre visite ...
06 35 96 06 95
06 14 45 86 40

Bien amicalement à Vous

Hoa, Marianne et Jacques 
 

DU TALENT A REVENDRE ... J'ai hâte de découvrir l'expo

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique