logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/06/2015

DECHETS NUCLEAIRES DANS LA MEUSE ? on manifeste

Manifestation contre un projet d’enfouissement nucléaire à Bure

L'actualité française et internationale par la rédaction d'Europe 1 - Politique, culture, faits divers, économie, médias.

Un projet unique en son genre est sous le feu des critiques de la population locale dans la Meuse.

Quatre-vingt six habitants et un millier de manifestants. A Bure, dans la Meuse, la population locale a manifesté dimanche contre un projet controversé d'enfouissement de déchets nucléaires dans le sous-sol de ce village. Baptisé Cigéo, le plan unique en France prévoit d’enterrer à 500 mètres sous terre les déchets radioactifs les plus dangereux du pays.

Les participants étaient environ 900 sur le site selon la préfecture et 1000 selon le collectif d'associations à l'origine de la manifestation. Des agriculteurs sont venus avec plusieurs tracteurs apporter leur soutien aux manifestants. Plusieurs randonnées parties dans la matinée ont convergé vers le site prévu, autour duquel des manifestants ont formé une chaîne humaine en début d'après-midi.

"Poubelle nucléaire". "Notre mot d'ordre était : ‘une mobilisation majeure pour un enjeu majeur’, nous avons réussi notre pari", a dit Corinne François, de l'association BureStop. "Ce projet comporte encore énormément de risques non résolus, un feu vert serait absurde et dangereux", a-t-elle fait valoir, tandis que le projet attend toujours d’obtenir des autorisations.

Les associations se sont lancées dans une bataille judiciaire contre Cigéo. Après avoir été déboutées fin mars dans une action en justice, elles ont fait appel. Elles accusent l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) de "mensonge" et lui reprochent d'avoir sous-estimé volontairement la richesse du sous-sol de Bure - des nappes souterraines d'eau chaude - pour faciliter l'implantation du futur centre dans cette zone rurale aux confins de la Haute-Marne.

 

Patrons-voyous.fr

 

Le petit site qui énerve le Medef

 

JIHO_Patrons-voyous-webPatrons-voyous.fr recense les entreprises condamnées pour des fautes envers leurs salariés. Si instructif que les patrons aimeraient bien le voir disparaître…
C’est un petit site dont personne, ou presque, n’avait entendu parler. Grâce à une publicité donnée pour de mauvaises raisons, nous l’avons découvert. Il y a deux mois, nous apprenions ses démêlés judiciaires. Nous sommes donc allés voir patrons-voyous.fr, peu relayé par les grands médias mais de salubrité publique. Ce site « se contente » de relayer les décisions de justice qui condamnent les entreprises pour des fautes envers leurs salariés et des entorses flagrantes aux règles les plus élémentaires du droit du travail. Par Jean-Jacques Rue.

Paru dans Siné Mensuel N°43 - juin 2015

 

Le Casier Judiciaire des Patrons-Voyous

 

PATRONS-VOYOUS.FR MENACÉ !

Patrons-voyous.fr vient de recevoir un courrier d'huissier,

suite à un premier mail.
L'huissier demande à être appelé pour convenir d'un rendez-vous.

QUI, parmi les 64 patrons-voyous veut intimider Patrons-voyous.fr ?

 

 

 

 

 

04/06/2015

A LA MAYADE un dimanche après-midi

ON S'AMUSE COMME DES FOUS

 Ils ont planté le may des petits

MAYADE 2015 DIMANCHE 137.JPG

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE52.jpg

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE40.jpg

c'était dimanche après-midi

 

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE42.jpg

Il y a eu les jeux de boules, la course en sacs, aux oeufs et la récré continue

 

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE44.jpg

 

LA PECHE A LA LIGNE

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE37.jpg

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE39.jpg

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE38.jpg

 

MAYADE 2015 DIMANCHE 261.JPG

LES BALLONS A PERCER... LES YEUX BANDES... les animateurs sont rôdés

MAYADE 2015 DIMANCHE 167.JPG

MAYADE 2015 DIMANCHE 168.JPG

MAYADE 2015 DIMANCHE 171.JPG

MAYADE 2015 DIMANCHE 172.JPG

MAYADE 2015 DIMANCHE 177.JPG

MAYADE 2015 DIMANCHE 176.JPG

MAYADE 2015 DIMANCHE 182.JPG

Bien sûr, il y en a d'autres qui s'en donnaient à coeur joie avec les QUADS

MAYADE 2015 DIMANCHE 116.JPG

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE7.jpg

 

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE8.jpg

 

MAYADE 2015 DIMANCHE 102.JPG

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE11.jpg

 

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE43.jpg

 Un petit tour à la buvette en observant ce qui se passe autour

 

MAYADE 2015 DIMANCHE 014.JPG

 

en attendant l'heure du repas

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE12.jpg

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE14.jpg

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE15.jpg

 

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE17.jpg

les habassais sont venus au quartier de Belote

On reconnaît des visages sympas, on discute, on rit

*

 

MAYADE 2015 DIMANCHE 200.JPG

 

*

APERO MUSICAL AVEC LES BANDAS

les DALTON'S DE LABATUT

 

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE19.jpg

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE16.jpg

 

MAYADE 2015 DIMANCHE 316.JPG

MAYADE 2015 DIMANCHE 318.JPG

MAYADE 2015 DIMANCHE 317.JPG

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE46.jpg

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE45.jpg

 

 

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE47.jpg

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE49.jpg

 

 

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE48.jpg

 

L'HEURE DU REPAS APPROCHE

LA VENTE DES TICKETS EST OUVERTE

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE20.jpg

quel petit polisson !

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE13.jpg

Futur bénévole au quartier de BELOTE

Les gamins sont déjà dans le coup !

**

Que vois-je à l'horizon ?

 

MAYADE 2015 DIMANCHE 319.JPG

 

Les grands-pères de Valentin "privés" de Mayade parce que de communion

Ce sera pour l'année prochaine

*

QUI A GAGNE JAMBON ?

pas moi

 

2015-05-24 MAYADE 2015 DIMANCHE51.jpg

 LA SOIREE COMMENCE A PEINE

 ...

EN MUSIQUE !

ce sera pour plus tard

MESURES DRASTIQUES A L'HOPITAL PUBLIC

Cidefil 03 juin 2015

 
 

 

 

 

Mesures drastiques imposées aux hôpitaux publics – Alain Bocquet et plusieurs parlementaires interpellent Marisol TOURAINE

mercredi 3 juin 2015



 

Alain BOCQUET – Député du Nord- Eric BOCQUET – Sénateur du Nord - Jean-Jacques CANDELIER – Député du Nord - Michelle DEMESSINE – Sénatrice du Nord - Marc DOLEZ – Député du Nord - Dominique WATRIN – Sénateur du Pas-de-Calais

Madame la ministre,

C’est avec beaucoup d’inquiétude mais aussi beaucoup d’incompréhension que nous avons pris connaissance par voie de presse, des mesures drastiques imposées aux hôpitaux publics et qui vont frapper plus fortement que d’autres la région Nord-Pas-de-Calais.

Ainsi ce sont 33 M€ d’économies qui vont être réalisées au détriment de la santé publique de la population par le « virage ambulatoire » amenant une réduction du nombre de lits pour des séjours encore plus courts.

Autre source d’économies : la masse salariale où là encore, le Nord-Pas-de-Calais se situe parmi les régions auxquelles le gouvernement demande le plus d’efforts, avec les conséquences en termes d’emplois, de missions à assumer avec moins de personnel du fait du non remplacement des départs à la retraite.

Autant d’orientations qui se traduiront par une dégradation supplémentaire intolérable des conditions de travail des personnels soignants, techniques, administratifs et des conditions d’accueil et de traitement des usagers.

Faut-il vous rappeler Madame la Ministre, les indicateurs de santé du Nord-Pas-de-Calais ? Faut-il vous rappeler que l’espérance de vie y est de quatre années inférieure à celle de la moyenne nationale ? Que la région a le triste record du plus grand nombre de décès par maladie veineuse, insuffisance cardiaque, insuffisance rénale, diabète…. Que le pourcentage d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) est le plus élevé avec 59.5 décès pour 100 000 habitants contre 45.8 nationalement.

La péréquation des moyens affectés à la santé publique s’impose plus que jamais puisque la situation loin de s’améliorer se dégrade.

Lors de votre venue à Lille en janvier 2014, les Elus Communistes et Républicains vous avaient alertée sur la nécessité d’une véritable stratégie territoriale de santé pour la région, adaptée aux enjeux spécifiques.

La Fédération hospitalière de France, qui revendique d’ailleurs un plan d’urgence pour le Nord-Pas-de-Calais l’a rappelé : « la moitié des établissements publics sont dans une situation difficile » et les dix neuf hôpitaux de la région ont de plus en plus de mal à boucler leur budget ; le système de la tarification à l’activité doit être revu, système d’économie à outrance et véritable plaie pour les hôpitaux publics tenus d’accueillir l’ensemble de la population.

Tant à l’Assemblée nationale qu’au Sénat, nous l’avons rappelé lors des débats sur le projet de loi « Santé » dont le premier écueil concernait les moyens financiers.

Nous ne pouvons accepter que « moderniser » le système de santé se traduise par la réduction drastique des moyens et que l’austérité préside systématiquement aux politiques mises en œuvre.

Accepter ce fait c’est confirmer que les choix ne seront pas en phase avec les réalités et les besoins recensés mais contribueront au contraire à creuser davantage écarts, retards et inégalités.

Il existe pourtant des alternatives à cette insoutenable austérité en créant de nouvelles recettes. Propositions que nous ne cessons de réitérer lors de l’examen des différents textes présentés au Parlement notamment le projet de loi de financement de la sécurité sociale.

Il s’agit entre autres d’appliquer aux revenus financiers, c’est-à-dire aux dividendes et intérêts, les taux de cotisations sociales patronales actuellement appliqués aux salaires, mesure devant être complétée par un dispositif incitatif de modulation des cotisations sociales des employeurs en fonction de leur politique salariale d’investissement et de création d’emplois.

Ceci est une piste pertinente puisque les dividendes en France et en Europe ne cessent de progresser, la France étant le pays européen où l’on a versé le plus de dividendes au cours du deuxième trimestre 2014.

Pourquoi refuser nos propositions qui permettaient de dégager 110 milliards de recettes nouvelles, en réduisant également les exonérations de cotisations sociales patronales qui coûtent plusieurs milliards d’euros par an et n’ont pas fait preuve de leur efficacité.

Tous vos choix favorisent le patronat au détriment du peuple, toutes catégories confondues !

Alors, osez une grande réforme fiscale !

L’ensemble de la population du Nord-Pas-de-Calais attend des mesures fortes. C’est pourquoi, nous demandons d’organiser une réunion de travail dans notre région avec l’ensemble des professionnels, des élus locaux et des partenaires afin qu’il soit possible de mettre en œuvre une stratégie se donnant l’objectif et les moyens de répondre aux attentes prioritaires de nos concitoyens.

Nous vous prions de recevoir, Madame la Ministre, l’assurance de notre haute considération.

 

 

SANTÉ


 

Ajouter un commentaire

Réunion secrète /// L'ALLEMAGNE convoque sur la GRECE

 

Abonnez vous à partir de 0,99 €

Patrick le Hyaric : "Sortez du secret ! Mettez cartes sur table sur la situation de la Grèce"

Patrick Le Hyaric
Mardi, 2 Juin, 2015
Humanite.fr

europe-grece_

Photo AFP
Par Patrick Le Hyaric, Député, Vice-président de la GUE/NGL au Parlement européen.
Ainsi, la chancelière allemande a convoqué nuitamment hier, dans son bureau, le Président de la République française, en compagnie de dirigeants du Fonds monétaire international, de la Banque centrale européenne et de la Commission de Bruxelles pour décider des nouvelles contraintes à imposer à la Grèce.
 
Au nom de quel principe de démocratie ou de solidarité européenne, organise-t-on désormais, secrètement, des réunions en dehors des dirigeants de la Grèce et même du Conseil et du Parlement européen ? De quel mandat dispose le Président français pour s’y rendre ?  
 
La preuve vient d’être une nouvelle fois donnée que ce sont les dirigeants allemands qui mènent la danse.
Le Président français n’a pas à se prêter à ce jeu dangereux. Il doit au contraire se placer du côté du gouvernement grec et l’aider à respecter ses engagements vis-à-vis de son peuple.
 
Il doit peser en faveur d’une réelle restructuration de ce qui est baptisé « la dette grecque » et ne doit pas se rendre complice des exigences des banques, des dirigeants allemands et de Mme Lagarde qui pousse à une plus grande dérégulation du travail et à une baisse des pensions de retraite.
 
C’est l’exigence exprimée dimanche dernier à Paris, lors d’un grand forum européen, qui a été marqué par le soutien au peuple grec et la demande du respect de sa volonté de changement. 
 
Que l’on place le débat au grand jour et que l’on permette aux peuples de donner leur avis. Nul doute qu’ils refuseront le sort réservé aux travailleurs, aux jeunes de Grèce pour ne pas avoir à le supporter demain.
En ce sens, soutenons les travaux de la Commission d’audit public de la dette grecque. Au nom d’une Europe solidaire, sortez du secret, mettez toutes les cartes sur la table sur la situation de la Grèce.
 
Alexis Tsipras a présenté un programme, rien ne s’oppose à ce que l’on aide financièrement la Grèce.
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique