logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/05/2014

TOUJOURS LA PECHE AU FRONT DE GAUCHE

 

2014-05-15 2014 MELENCHON ONDRES10.jpg

 

CARTON PLEIN à ONDRES ce 15 mai !

 

 

2014-05-15 2014 MELENCHON ONDRES2.jpg

 Comme l'a souligné JL MELENCHON devant une salle comble et comblée

 

2014-05-15 2014 MELENCHON ONDRES12.jpg

 

".. Vous venez de vivre des jours difficiles. Vous vous êtes "pouillés" pendant les élections municipales, durement. Tout ce que vous avez vécu,

fait de l'expérience et pas de la rancoeur.

Faites du dépassement, faites du rassemblement,

nous n'avons pas d'autre choix.

C'est notre responsabilité devant l'Histoire que le FRONT DE GAUCHE."

 **

"C'est normal, c'est très difficile de savoir quel chemin prendre dans des évènements aussi confus...

Il faut toujours faire le choix de ressortir par le haut.

Nous sommes en train de ressortir par le haut".

2014-05-15 2014 MELENCHON ONDRES7.jpg

"CHOISIR SON DEPUTE C'EST CHOISIR SON EUROPE"

entends-je à la Radio.

Bien vu ! c'est pourquoi je, nous choisirons les nôtres 

Jean-Luc MELENCHON (P.G.)

2014-05-15 2014 MELENCHON ONDRES3.jpg

Marie-Pierre VIEU - PCF - En 2ème position derrière J.L M

conseillère Régionale Midi-Pyrénées, présidente du groupe Front de Gauche de la région Midi-Pyrénées, conseillère municipale de Tarbes

2014-05-15 2014 MELENCHON ONDRES6.jpg

candidats Front de Gauche aux Européennes dans le Grand Sud-Ouest.

2014-05-15 2014 MELENCHON ONDRES8.jpgMarc LASAYGUES du mouvement "Ensemble", dernière composante du Front de Gauche pour "participer activement au développement du Front de gauche et construire à gauche un mouvement majoritaire avec une alternative à la politique d'austérité dans une démarche globale de transformation".

 

 **

Toujours aussi brillant dans ses interventions

qui font dire aux participants, inéluctablement, à chaque passage de MELENCHON,

"Y'en a pas deux comme lui. Les autres ne lui arrivent pas à la cheville !"

Et qui font dire aux médias et politiciens médiocres,

que nous allons voir une "rock-star".

Quel mépris pour les militants, adhérents, sympathisants du FRONT DE GAUCHE !

Ceux-là qui ont voté NON au Traité de Lisbonne et qu'ils traitaient de "tarés", voire de "cons"

parce qu'"ils n'avaient rien compris".

RAPPELEZ-VOUS !

Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une Constitution pour l'Europe ?

Non :
15 449 508 (54,67 %)
 

Ils se sont tous assis sur notre vote, toute honte bue.

 

C'est à ce moment-là que Jean-Luc MELENCHON a lâché le P.S.

entrevoyant l'avenir européen sous de mauvais auspices

 

Oui :
12 808 270 (45,33 %)

 

 

 

2014-05-15 2014 MELENCHON ONDRES4.jpg

Il dérange !

Parce qu'en véritable chef d'orchestre

Il fait de l'éducation citoyenne, il décortique les situations

fait comprendre aux simples péquins que nous sommes, de quoi il retourne exactement

Le savoir c'est l'affaire de tous. Pas seulement réservé à une élite.

Et parce que le peuple comprend, le peuple peut agir.

Et ça..C'est un crime de lèse Majesté pour les Seigneurs qui nous gouvernent

 ****

Salut les camarades !

 

2014-05-15 2014 MELENCHON ONDRES11.jpg

Au travail et  Bon courage ! Parce qu'il en faut, c'est le moins qu'on puisse dire !

2014-05-15 2014 MELENCHON ONDRES5.jpg

 

 

17/05/2014

DIALOGUE à 3 sur MEDIAPART

 

14mai 14

Débat Mediapart Live

Ce billet a été lu 8 612 fois.
Exporter ce billet au format pdf Envoyer ce billet à un ami Imprimer ce billet

Débat entre Jean-Luc Mélenchon, Jean-Christophe Cambadélis (PS) et Emmanuelle Cosse (EELV) le 14 mai 2014.

 

Partie 1 : La répartition des richesses


Débat Médiapart avec J.-L. Melenchon - Partie 1 par lepartidegauche

 Cette vidéo a été consultée 7 194 fois

 

Partie 2 : Rompre et refonder l'Europe


Débat Médiapart avec J.-L. Mélenchon - Partie 2 par lepartidegauche

Cette vidéo a été consultée 4 426 fois

 

Partie 3 : Le Grand Marché Transatlantique


Débat Mediapart avec J.-L. Mélenchon - Partie 3 par lepartidegauche

Cette vidéo a été consultée 3 111 fois

"J'attends" et je demande l'immunité pour les personnes qui veulent parler

car il sait bien que "celui qui dit la vérité, il va être fusillé"

comme le chantait Guy BEART.


Par Francetv info

Mis à jour le 17/05/2014 | 16:31 , publié le 17/05/2014 | 16:06

"J'attends côté italien la réponse de François Hollande sur l’immunité que je demande pour les personnes qui veulent parler", a indiqué Jérôme Kerviel, depuis Vintimille (Italie), samedi 17 mai. L'ancien trader de la Société Générale, âgé de 37 ans, était attendu en France dans l'après-midi pour effectuer sa peine de trois ans de prison ferme. Il a jusqu'à dimanche pour se rendre à la police, au commissariat de Menton.

En janvier 2008, le trader a joué, seul, 49 milliards d'euros sur les marchés, au nom de sa banque, devenant ainsi le symbole des dérives qui ont mis à terre le système bancaire mondial.

Un appel à François Hollande 

Au terme de deux mois et demi de marche en Italie, Jérôme Kerviel a quitté en fin de matinée le petit hôtel de Vintimille où il avait passé la nuit pour assister non loin de là à une messe. Après un long déjeuner avec une douzaine de membres de son comité de soutien, il a pris peu avant 14 heures la route pour Menton, avant de s'arrêter du côté italien de la frontière.

"J'attends côté italien la réponse de François Hollande", a-t-il dit, ajoutant : "s'ils veulent venir me chercher, qu'ils viennent", s'adressant aux autorités françaises. Jeudi, l'avocat de Jérôme Kerviel, David Koubbi, avait interpellé le président de la République dans une lettre ouverte publiée sur le site du quotidien L'Humanité.

 "Nous, citoyens de France, vous demandons, Monsieur le Président de la République [...] de faire en sorte que Jérôme Kerviel ne fasse pas un jour de prison, tant que la lumière pleine et entière n’aura pas été faite" sur l'affaire qui a valu à l'ancien trader d'être condamné pour abus de confiance, faux, usage de faux et introduction frauduleuse de données dans un système automatisé.

 

Extrait : l'Humanité...

jerome kerviel,société générale,hollande,prison

trois plaintes pénales contre la Société Générale pour :

  • « Faux et usage de faux » : la Société Générale a grossièrement trafiqué ce qu’elle a présenté comme étant les aveux de Jérôme Kerviel.

  • « Escroquerie au jugement » : Elle a volontairement aggravé les pertes qu’elle attribue à Jérôme Kerviel en vendant les portefeuilles de trois autres traders pour parvenir au résultat construit de 4,9 milliards d’euros. Elle A réalisé des opérations fictives de même nature que celles reprochées à son ancien trader, alors qu’elle mentait éhontément à la Brigade financière, déclarant que de telles opérations n’avaient pas cours en ses murs. Pourtant la même « fraude » a eu lieu en 1997, impliquant les mêmes intervenants, et agitant les mêmes signaux d’alertes. Cette banque sans mémoire a oublié le suicide, dix ans plus tard, du trader Luigi Casu, qui s’est fait « prendre » en train de procéder aux mêmes opérations fictives… S’y ajoute que la Société Générale a perçu plus de 2 milliards d’euros d’argent public, directement en lien avec cette affaire et en violation de la Jurisprudence du Conseil d’état en la matière, sous le Ministère de Madame Christine Lagarde.

  • « Subornation de témoin » : Elle a payé, parmi la hiérarchie de son salarié et ses collègues de travail, des témoins ou acteurs majeurs du dossier dit « Kerviel » sept (7) années de salaire fixe. Tous ayant témoigné dans le sens de la Banque.

Ces plaintes sont en cours de « traitement » par la Justice, et leur issue est évidemment susceptible de montrer que la banque n’ignorait rien des agissements de son trader junior.

- See more at: http://www.humanite.fr/affaire-kerviel-nayez-pas-peur-m-le-president-529758#sthash.cpH7nlHN.dpuf

 

trois plaintes pénales contre la Société Générale pour :

  • « Faux et usage de faux » : la Société Générale a grossièrement trafiqué ce qu’elle a présenté comme étant les aveux de Jérôme Kerviel.

  • « Escroquerie au jugement » : Elle a volontairement aggravé les pertes qu’elle attribue à Jérôme Kerviel en vendant les portefeuilles de trois autres traders pour parvenir au résultat construit de 4,9 milliards d’euros. Elle A réalisé des opérations fictives de même nature que celles reprochées à son ancien trader, alors qu’elle mentait éhontément à la Brigade financière, déclarant que de telles opérations n’avaient pas cours en ses murs. Pourtant la même « fraude » a eu lieu en 1997, impliquant les mêmes intervenants, et agitant les mêmes signaux d’alertes. Cette banque sans mémoire a oublié le suicide, dix ans plus tard, du trader Luigi Casu, qui s’est fait « prendre » en train de procéder aux mêmes opérations fictives… S’y ajoute que la Société Générale a perçu plus de 2 milliards d’euros d’argent public, directement en lien avec cette affaire et en violation de la Jurisprudence du Conseil d’état en la matière, sous le Ministère de Madame Christine Lagarde.

  • « Subornation de témoin » : Elle a payé, parmi la hiérarchie de son salarié et ses collègues de travail, des témoins ou acteurs majeurs du dossier dit « Kerviel » sept (7) années de salaire fixe. Tous ayant témoigné dans le sens de la Banque.

Ces plaintes sont en cours de « traitement » par la Justice, et leur issue est évidemment susceptible de montrer que la banque n’ignorait rien des agissements de son trader junior.

- See more at: http://www.humanite.fr/affaire-kerviel-nayez-pas-peur-m-le-president-529758#sthash.cpH7nlHN.dpuf

 

jerome kerviel,société générale,hollande,prison

jerome kerviel,société générale,hollande,prisonETC ...

 

Parmi ses soutiens, le père Gourrier, de Poitiers, portant un sac à dos avec une citation du pape François - "Non à la dictature de l'économie sans visage" - et une photo de l'ex-trader rencontrant le souverain pontife, a marché à ses côtés jusqu'à la frontière. Racontant l'avoir rencontré il y a une semaine et avoir déjà cheminé trois jours avec lui, il s'est engagé à terminer la marche de son protégé si celui-ci était incarcéré avant d'arriver à Paris.

"J'espère qu'il ne sera pas arrêté. Le parquet peut différer l'exécution de la peine pendant cinq ans", a-t-il dit, ajoutant que Jérôme Kerviel n'était "pas un danger pour l'ordre public".

 

12/05/2014

UN JOUR LA TROUPE JOUA... AH AH AH !

La voilà la joyeuse troupe des HABASOURDIS, créée par le Syndicat d'Initiative d'HABAS.

Bonne initiative en vérité !

2014 H29.jpg

2014 H28.jpg

2014 H30.jpg

2014 H31.jpg

P1010277.JPG

2014 H32.jpg

2014 H33.jpg

2014 H34.jpg

2014 H35.jpg

P1010269.JPG

P1010274.JPG

P1010265.JPG

P1010298.JPG

P1010300.JPG

P1010292.JPG

P1010289.JPG

P1010282.JPG

P1010259.JPG

BRAVO ! BRAVO !

Les adultes s'autogèrent... pas de coach ...

Et ça marche plutôt bien et dans la bonne humeur

 Et le public a quitté la salle, ravi d'avoir passé une très bonne soirée

N'est-ce pas Jojo ?

2014 H37.jpg

Après l'entr'acte.. on est encore habasourdis

LE BAC à 112 ANS ! de Martine MONNIER

Le Professeur : Françoise PINAQUY

 L'élève : Fifane LAMOTHE

Dur, dur, de passer son bac à 112 ans ! Mais rien n'est impossible avec de la volonté, de la persévérance et... surtout une dernière leçon privée où l'on répète beaucoup ! (au sens propre comme au figuré !)

2014 H20.jpg

Fifane -Madame CLEMANT- tu feras une jolie petite vieille...

 

 

2

 

La langue française comprend de nombreux idiotismes animaliers, c'est-à-dire des locutions faisant appel au monde animal, spécifiques à la langue française et a priori intraduisibles mot-à-mot dans une autre langue.

Les jeunes vont présenter le sketch à suivre à leur manière bien sympathique

 

 

 3

LANGAGE ANIMALIER de Isabelle DE BOTTON, Catherine BLANCHARD

Comédienne : Marielle FROISSARD       Danseuse : Germaine LAMATABOIS

 On regarde

 

2014 H11.jpg

2014 H13.jpg

2014 H14.jpg

habas,landes,theatre,habasourdis,spectacle

habas,landes,theatre,habasourdis,spectacle

habas,landes,theatre,habasourdis,spectacle

habas,landes,theatre,habasourdis,spectacle

habas,landes,theatre,habasourdis,spectacle

 

AUX URNES CITOYENNES Sketch satirique en 1 acte de P-J BONZON. 

Deux paysannes votent pour la première fois. Elles ne savent pas s'y prendre, réclament des timbres pour les enveloppes, ont peur de l'isoloir, etc. Bref, après avoir choisi leur candidat d'après sa photo, elles se trompent, mettent un billet de banque dans l'enveloppe à la place du bulletin et font scandale en voulant s'emparer de l'urne pour rentrer en possession de leur bien.

 

P1010245.JPG

P1010228.JPG

P1010231.JPG

Virginie : Marie-France PEPIOT - Eulalie : Françoise PINAQUY - 1er assesseur : Fifane LAMOTHE - 2ème asseseur : Nadine CAZAUX - Le Maire : Gérard LAMATABOIS.

 

 

Zut ! Elle s'est trompée.. Elle a glissé un billet de banque dans l'enveloppe

2014 H22.jpg

 Elles veulent s'emparer de l'urne pour le récupérer 

2014 H25.jpg

P1010237.JPG

Le billet de banque est revenu à sa propriétaire

 On fait l'échange, on vote correctement

Mais dur ! dur ! de se faire entendre

2014 H24.jpg

 Elles ont bien agacé le Maire les citoyennes

qui votaient pour la première fois

P1010236.JPG

P1010242.JPG

 Allez M'sieur l'Maire ! elles sont mimis nos Virginie et Eulalie

P1010240.JPG

 Et ceux-là sont bienveillants ... mais le règlement c'est le règlement

Quand on leur dit de passer dans l'isoloir, elles doivent passer dans l'isoloir

P1010258.JPG

 

 

2014 H27.jpg

BRAVO ! BRAVO ! BRAVO !

J'ai bien ri et je ris encore

*

Allez ! on va passer à la présentation de la troupe

aux applaudissements amplement mérités

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique