logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

25/02/2014

HABAS : 2 listes aux MUNICIPALES

 

FACE AU MAIRE SORTANT ET A SA LISTE

AUTRE LISTE

 

img287.jpg

 

img282.jpg

 

HAITI : lutte contre l'impunité avec Gérald BLONCOURT mon ami

 

Enfin !

L'ex-dictateur haïtien Duvalier sera jugé pour crimes contre l’humanité

La cour d’appel de Port-au-Prince a décidé jeudi 20 février que Jean-Claude Duvalier, accusé notamment d’assassinats, de tortures et de disparitions, pourra être jugé pour « crimes contre l’humanité ».

 

Après Obama, Martelly va rencontrer Hollande et le pape François

 

Un mois de février surchargé pour le leader ‘’Tèt kale’’. Jamais un président haïtien n’a eu autant de rencontres à l’étranger en moins de 30 jours. Après les plus hautes autorités américaines, notamment Barack Obama, Michel Martelly s’est envolé mercredi pour l’Europe où il aura à rencontrer, entre autres, le président français et le pape François.

Sarkozy-Martelly-Hollande

 

ÉCOUTEZ ET REGARDEZ :

 

RADIO-TÉLÉVISION CARAÏBE

 

Gérald Bloncourt dit tout :

 

http://youtu.be/a7F4S9tHcbo

 

-------------------------------------------------------------------------

 

COMMUNIQUÉ DU COMITE POUR JUGER DUVALIER (France)

 

 

 

LETTRE OUVERTE À MONSIEUR FRANÇOIS HOLLANDE

PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

 

Une information nous parvient : Le président haïtien Martelly doit rencontrer prochainement le Président de la France M. François Hollande. Nous dénonçons dès à présent auprès de M. le Président Hollande l’attitude négative du président haïtien envers les actions concernant la vitale question de mettre fin à l’impunité, impunité héritée en ligne directe des 29 ans de la dictature des Duvalier père et fils. C’est au gouvernement qu’il revenait de procéder à la mise en accusation de Jean-Claude Duvalier au moment de son retour-surprise le 16 janvier 2011. Rien n’a été fait, ce sont les victimes qui ont porté plainte et il est évident qu’il n’y a aucune volonté du gouvernement en place pour que justice se fasse. Au contraire, de plus en plus nous assistons à la ‘duvaliérisation’ du système.

 

Le président Martelly a accueilli non seulement ce bourreau du peuple haïtien dans des réceptions amicales mais il l’a invité à des cérémonies officielles y compris récemment, le 1er janvier à Gonaïves, lors de la célébration du jour de l’Indépendance. Les organisations des droits humains ont protesté contre cette insulte à la nation également dénoncée par tous les démocrates et patriotes haïtiens.

 

Nous nous permettons de rappeler à M. le Président Hollande que c’est sous la Présidence de M. Mitterrand que cet assassin a trouvé refuge en France.

C’est le ministre de l’Intérieur, M Chevènement, socialiste à l’époque, qui a déclaré en Avril 1999 que le tyran avait disparu et que les services de police avaient perdu sa trace ! Alors qu’il payait des impôts et avait le permis de conduire ! Cette attitude burlesque a donné lieu à des articles dans la presse dont LE MONDE.

Jamais Jean-Claude Duvalier n’a été inquiété. Bénéficiant de protections efficaces et de l’attentisme des pouvoirs qui se sont succédé.

Enfin les preuves fournies par des organisations internationales (dont Amnesty International) par d’innombrables témoignages de victimes, par un grands nombre d’enquêtes prouvent que des dizaines de milliers de gens ont été torturés et ont perdu la vie dans des cachots tel Fort-Dimanche, sous les dictatures des Duvalier. Jean-Claude Duvalier est encore poursuivi pour les millions de dollars escroqués à l’Etat Haïtien.

Il est donc pour nous inconcevable que le Président Hollande reçoive M. Martelly que nous dénonçons comme un des soutiens essentiels de Jean-Claude Duvalier.

Tous les arguments mettant en avant des obligations diplomatiques ne seraient à nos yeux que la poursuite du laxisme qui a entouré les bourreaux de notre pays.

Nous demandons avec la plus grande fermeté au Président de la République Française de différer cette rencontre avec l’ami de l’ex-dictateur jusqu’à l’obtention d’un authentique procès de ce tyran.

LE BLOG DE GÉRALD BLONCOURT
LE BLOG DE GÉRALD BLONCOURT
LE BLOG DE GÉRALD BLONCOURT
LE BLOG DE GÉRALD BLONCOURT

VOILÀ UNE DES MULTIPLES PREUVES(voir les photos ci-dessus)  DE LA COLLISION DES DIRIGEANTS DE FRANCE AVEC LE POUVOIR DICTATORIAL DES DUVALIER. CELA EXPLIQUE EN PARTIE POURQUOI LE PROCÈS DE BABY DOC A ÉTÉ REFUSÉ PAR LA FRANCE. - Michèle Benette femme de Jean-Claude Duvalier amicalement reçu par le Président Jacques Chirac alors que le "Président à vie" Duvalier déchu, est réfugié en France et que nous l'accusons de crimes contre l'Humanité. - Michèle Benette avec Madame Bernadette Chirac qui s'occupe de collecter des "pièces jaunes" pour ses petits protégés alors que des millions de petits haïtiens crèvent dans une immense misère ! -Michèle Benette s'affiche avec Dominique de Villepin

A l'actif du dictateur: 60.OOO victimes, et 850 millions de dollars volé au peuple haïtien !

Combien de dirigeants français a-t-il compromis ? L'ONU a déclaré 500.000 victimes de la terreur, de la maladie, de la faim !!!!
Consultez notre Site contre l'IMPUNITÉ :
www.haitiluttecontre-impunite.org

 

Pour les Droits de l’Homme et la justice à Haïti

Haiti

English text below / Texto español abajo

Soutenons la lutte pour les droits de l'Homme et pour l'accomplissement de la justice à Haïti

Nous, citoyens du monde,

Avons appris avec stupeur et indignation la présence de Jean-Claude Duvalier et de l’ex militaire putschiste Prosper Avril, sur invitation du Président en exercice Michel Martelly, aux cérémonies officielles du jour de l’indépendance d’Haïti, le 1er janvier 2014 aux Gonaïves. Cette présence des anciens tortionnaires est une provocation et une insulte inqualifiable à la nation.

Elle est également un affront à la mémoire des milliers de victimes de la dictature duvaliériste.

Nous sommes d’autant plus révoltés que Jean-Claude Duvalier est inculpé par devant la justice haïtienne, pour crimes financiers et crimes contre l’humanité. Les victimes, ayant engagé des poursuites contre l’ex-dictateur, attendent encore une décision de la Cour d’appel par rapport aux crimes contre l’humanité ; crimes imprescriptibles et non amnistiables.

Nous appelons la communauté internationale et toutes les organisations qui luttent pour la défense des droits humains à condamner fermement ce qui est un déni de justice, une réhabilitation du duvaliérisme et la banalisation de l’impunité.

Nous soutenons résolument ceux qui en Haïti se battent pour que la Cour d’appel de ce pays rende une décision conforme à son mandat et par respect pour les victimes qui ont courageusement porté plainte contre Duvalier.

22/02/2014

AEROPORT .. AYRAULTPORT .. NON !

Plus de la moitié des Français contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

C'est ce qu'indique un sondage publié samedi, jour de mobilisation des opposants à ce projet.

Des opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes défilent près de Nantes (Loire-Atlantique), le 6 septembre 2013.Des opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes défilent près de Nantes (Loire-Atlantique), le 6 septembre 2013. (ALAIN LE BOT / PHOTONONSTOP / AFP)

Par Francetv info avec AFP

Mis à jour le 22/02/2014 | 07:43 , publié le 22/02/2014 | 07:43

 

Le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes (NDDL) n'emballe pas l'opinion. Alors que les opposants à ce projet organisent samedi 22 février une manifestation à Nantes (Loire-Atlantique), un sondage Ifop indique qu'une majorité de Français se déclare contre la construction de cet aéroport.

Cette étude a été réalisée pour le compte d'Agir pour l'environnement, d'Attac et de l'Acipa (association locale) et a consisté en une seule question : "en considérant les incidences économiques, écologiques et climatiques d'un tel projet, estimez-vous que la construction du nouvel aéroport Notre-Dames-des-Landes doit être maintenue ou non ?".

 Si 20% ont répondu ne pas savoir, 8% ont dit "oui certainement", 16% "oui probablement", tandis que 21% ont dit "non probablement pas" et 35% "non certainement pas".

Commentant le résultat du sondage, le porte-parole de l'Acipa, a appelé le gouvernement "à entendre l'opposition qui s'exprime depuis plusieurs années à l'encontre de ce projet et à l'abandonner définitivement".

 Agir pour l'environnement, relève pour sa part qu"l'inutilité intrinsèque d'un tel projet, s'ajoute une véritable impopularité".

Des milliers d'opposants attendus à Nantes

La publication de cette étude intervient alors que les anti-NNDL organisent samedi une démonstration de force dans les rues de Nantes. Plusieurs milliers de personnes sont attendues en début d'après-midi : des associations comme l'Acipa, agriculteurs proches de la confédération paysanne, mais aussi des personnalités politiques et des militants anti-capitalistes.

Parmi les personnalités politiques annoncées, Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche, plusieurs personnalités d'Europe Ecologie - Les Verts parmi lesquelles José Bové, Eva Joly, mais aussi, à titre personnel, Christian Troadec, le maire DVG de Carhaix (Finistère) et leader des Bonnets rouges.

Les autorités semblent en tout cas redouter des débordements. La préfecture de Loire-Atlantique a en effet imposé vendredi une modification du tracé du défilé : l'hypercentre commerçant de la ville sera interdit aux manifestants.

Le sondage a été réalisé du 12 au 14 février selon la méthode des quotas, auprès de 1 011 personnes âgées d'au moins 18 ans.

 

***

*

Manifestation contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes : trois blessés parmi les forces de l'ordre à Nantes

La manifestation des opposants à l'aéroport Grand Ouest à Notre-Dame-des-Landes a dégénéré, samedi 22 février, à Nantes (Loire-Atlantique). De violents heurts ont opposé des manifestants aux forces de l'ordre, qui ont fait usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau.

 

 

SUR VOTRE AGENDA : 18 MARS

 

Capture CGT COMMUNIQUE.PNG

 

Déclaration intersyndicale

 

Appel à une mobilisation massive le 18 mars 2014

vendredi 21 février 2014

Déclaration des organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires

 

 

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires se sont rencontrées le 21 février 2014.

Face à la situation sociale vécue par les salariés du privé et du public, les privés d’emploi et les retraités de notre pays, elles décident de faire du 18 mars une journée interprofessionnelle de mobilisation massive. Elles les appellent à prendre toute leur place dans cette journée d’action tant sur leur lieu de travail que dans les territoires.

Elles invitent à rechercher l’unité d’action la plus large pour exiger des mesures urgentes en faveur

des salaires,

de l’emploi,

de la protection sociale

et du service public.

La stagnation du SMIC et le gel du point d’indice des fonctionnaires sont intolérables et handicapent gravement la relance économique. L’augmentation des salaires dans le public comme dans le privé est donc une priorité.

Les entreprises reçoivent plus de 172 milliards d’aides publiques sous la forme d’allègements ou d’exonérations fiscales et sociales, sans aucune conditionnalité ni évaluation de l’efficacité de ces aides en matière d’emploi et d’investissements, et sans contrôle. L’ensemble de ces aides doit être remis à plat et évalué économiquement et socialement.

La relance de l’emploi passe par un plan socialement utile, d’investissements industriels, de sécurisation de l’emploi pour les salariés, de création d’emplois de qualité, de relance du pouvoir d’achat et de développement des services publics.

Nos organisations considèrent que les annonces liées au "Pacte de responsabilité", et en particulier les 50 milliards d’euros d’économies programmées, répondent d’une logique inacceptable d’austérité et attaquent inévitablement le financement des services publics, de la protection sociale et de la solidarité nationale alors que les besoins sociaux augmentent.

Nos organisations réaffirment que la protection sociale est un droit universel. Celle-ci est partie intégrante du salaire socialisé. Supprimer la cotisation des entreprises à la branche famille conduit de fait à le diminuer. Elles s’opposent au transfert du financement de la branche famille des entreprises vers la fiscalité des ménages (y compris par la fiscalité locale). Elles réaffirment leur attachement aux droits familiaux financés par la branche famille de la sécurité sociale. C’est un des éléments qui concourt à l’égalité entre les femmes et les hommes en favorisant l’accès au travail des femmes.

 

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires

appellent l’ensemble des salariés, chômeurs et retraités

à se mobiliser et à participer massivement

aux actions interprofessionnelles

de manifestations, rassemblements et grèves du 18 mars.

 

Paris, le 21 février 2014

***

*

Et la C.F.D.T, elle est où ?

 

21/02/2014

HABAS : la liste du maire sortant

img282.jpg

Dans les villages comme HABAS, les gens se connaissent de longue date, parfois depuis l'école maternelle.

Quand des "immigrés" parisiens débarquent, comme moi, habitués à voter pour des listes bien marquées à gauche, à droite, au centre, écolos ou ailleurs avec le diable, ils sont un peu en questionnement.

Dans ce bouquet de printemps qui ne demande qu'à éclore, j'entrevois une palette de couleurs tirant vers le rose avec quand même un peu de rouge pour réchauffer le coeur des indignés. Oeillets rouges ou coquelicots, je suis preneuse. C'est la couleur du sang qui fait battre les coeurs.

J'entends bien ici et là quelques commentaires sur l'un, sur l'autre mais personne n'étant parfait et comme il n'est pas question pour la première fois ici, de panacher, de rayer des noms, il faudra faire avec tous ceux qui sont sur la liste ou ... pas !

Pour en fréquenter quelques-uns, Damien, Sébastien, Alain, Maurice... il ne fait aucun doute qu'ils sont très attachés à leur village et à ses habitants, en y consacrant beaucoup de leur temps pour donner aux autres, assurant avec générosité, un bénévolat sans faille dans les associations sportives ou de quartier, aux parents d'élèves, etc.

 

Parmi les élus qui ne se représentent pas,

2 laissent la place après 31 ans de bons et loyaux services :

Jean LALANNE, ancien maire d'HABAS qui était resté Conseiller Municipal après avoir passé la main à M. LATASTE

et Michel SIBE, homme de conviction, militant infatigable du P.C.F. et du FRONT DE GAUCHE

Il n'oublie pas d'où il vient, les yeux embués de larmes

en évoquant la dure vie de misère de ses parents

Michel qui lit énormément est un puits de sciences politiques.

Toujours indigné face à l'injustice sociale, aux mensonges, aux trahisons.

Une chose est sûre, il ne restera pas les deux pieds dans le même sabot

Son engagement politique indéfectible le portera vers d'autres chemins à défricher, à débroussailler, à moissonner,

pour que Vive l'Humain d'Abord.

****

Il sait que c'est long, mais il tient bon parce qu'il sait qu'il a raison

contre ceux qui défendent leurs privilèges, leurs intérêts particuliers.

***

 En attendant, Michel, repos !

Continue de cajoler ta petite-fille chérie

RUGBY RION DES LANDES 10 HABAS 3 019.JPG

 

 

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique