logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/02/2018

MA PAGE INSOUMISE

 
Ajoutée le 21 févr. 2018
Intervention d'Eric Coquerel, député France Insoumise, lors de la commission des finances du 21/02/2018 à propos de la proposition de loi du groupe GDR de créer une listes française des paradis fiscaux. Assemblée nationale
 
 
 
 
Le Média
 
 
 

23/02/2018

Contre la manipulation, les amalgames ...les fausses infos... UN CONSEIL DE DEONTOLOGIE

LES BLOGS

La France insoumise préfère l’union du peuple à l’union des partis

Par fidélité à ses idées et par loyauté envers les électeurs qui lui font confiance, la France insoumise refuse que l'union se fasse à des conditions qui conduiraient à les trahir.

"Jean-Luc Mélenchon refuse l'union de la gauche". "Mélenchon est isolé". "La France insoumise veut écraser les autres partis". Ces accusations sont répétées en boucle, à l'unisson, par le Parti socialiste, par les Verts, par Benoît Hamon, ou encore par le Parti communiste. Elles sont reprises telles quelles par une partie des journalistes politiques, qui les présentent comme si c'étaient des vérités établies. Elles sont devenues un mantra des éditorialistes des médias mainstream –"Mélenchon-refuse-l'union"– dès qu'ils parlent de la gauche.

 

Ces accusations sont pourtant fausses. Les asséner encore, encore et encore n'en fera d'ailleurs toujours pas des vérités.

En réalité la France insoumise est pour l'union. Simplement, par fidélité à ses idées et par loyauté envers les électeurs qui lui font confiance, elle refuse que cela se fasse à des conditions qui conduiraient à les trahir.

 
Le PS ne sait manifestement pas où il habite sur une question pourtant fondamentale: soutenir le gouvernement ou être dans l'opposition.

Lorsque l'Assemblée nationale a voté la confiance au gouvernement macroniste, les députés du PS se sont dispersés entre le vote "pour", le vote "contre", et les abstentions. Ce parti ne sait donc manifestement pas où il habite sur une question pourtant fondamentale: soutenir le gouvernement ou être dans l'opposition. Or, pour que nous considérions que l'on peut discuter d'union avec un parti, il faut au moins qu'il soit clairement ancré dans l'opposition au projet antisocial d'Emmanuel Macron. C'est quand même la moindre des choses.

Le PS, les Verts et Benoît Hamon affirment qu'il faut une nouvelle Europe profondément démocratique, sociale et écologiste. Mais si nos partenaires européens refusent cette transformation, les mêmes disent d'avance qu'ils continueront d'obéir à l'Europe actuelle, qui est pourtant tout le contraire. Or, pour que nous considérions que l'on peut discuter d'union avec un parti, il faut au moins qu'il ne se soumette pas d'avance à cette Europe technocratique, antisociale et productiviste.

 
Le PS, les Verts, le PCF ont en commun de devenir des astres mourants du paysage politique. Ils ont également en commun d'avoir fait passer l'union comme but en soi pour gagner, avant la fidélité au projet et la loyauté envers les électeurs.

Plus profondément, le PS, les Verts, Benoît Hamon, le PCF, ont en commun de s'être effondrés électoralement au point de devenir des astres mourants du paysage politique. Or, ils ont également en commun d'avoir fait passer l'union pour l'union, l'union comme but en soi pour gagner, avant la fidélité au projet et à travers lui, avant la loyauté envers les électeurs. Cela a abouti à des cartels étendus jusqu'aux disciples de Jacques Delors, qui, eux, exigeaient sans faiblir que leur ligne politique s'impose – car "il n'y a pas d'alternative". Le paroxysme fut atteint sous François Hollande. Des coalitions taillées pour la gagne gagnèrent effectivement tout mais, du fait de l'inclusion des disciples de Jacques Delors, elles firent la même politique antisociale et anti-écologique que la droite. Au bout du compte, tous s'écroulèrent dans les urnes, tandis que les disciples de Jacques Delors finissaient par s'unir à ceux d'Alain Juppé dans le macronisme.

 

Ceci explique cela: c'est à force de ces trahisons que ces formations en sont arrivées à l'effondrement électoral. A contrario, la France insoumise assume que pour elle, la fidélité à ses idées et la loyauté envers les électeurs passent d'abord.

La France insoumise est un mouvement, créé pour donner un débouché positif au ras-le-bol populaire –le "dégagisme"– qui monte face à l'égoïsme prédateur des élites.

Enfin, plus profondément encore: la France insoumise n'est pas un parti, créé parmi d'autres partis, pour former entre eux des cartels. La France insoumise est un mouvement, créé pour donner un débouché positif au ras-le-bol populaire –le "dégagisme"– qui monte face à l'égoïsme prédateur des élites. Il ne s'agit donc pas d'additionner artificiellement les étiquettes de boutiques électorales. Il s'agit de rassembler progressivement le peuple autour de buts communs de justice sociale, d'écologie et de démocratie véritable: ceci, jusqu'à atteindre le point de bascule qui produira une révolution citoyenne par les urnes.

En d'autres termes, la France insoumise est pour l'union. Mais elle préfère l'union du peuple à l'union des partis.

 

Les amalgames, la malhonnêteté,

ne doivent pas rester sans réponse!

Hier toute la journée, ils ont salivé, bavé à FRANCE INFO, C a VOUS et j'en passe... sur des soupçons de surfacturation dans les comptes de campagne de J.L MELENCHON
 
Rien entendu sur MACRON...où l'on ne parle pas de soupçons mais de faits réellement prouvés.. motus et bouche cousue

 

 
 
Info Marianne

Comptes de campagne d'Emmanuel Macron : quatre donateurs signalés au fisc et à la justice

 
Sur la vingtaine de donateurs trop zélés détectés dans la campagne d'Emmanuel Macron en 2017, quatre n'ont pas régularisé leur situation. Selon nos informations, ils ont fait l'objet d'un signalement au fisc et à la justice. Des faits similaires avaient conduit à la condamnation d'un certain Robert Bourgi, donateur de Sarkozy et Fillon…

Concernant les dons à des candidats lors d'une campagne présidentielle, la règle est assez simple : un citoyen, un compte, un don. Ensuite, c'est à la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) de vérifier.

Et sur les comptes d’Emmanuel Macron, « nous avons fait des signalements », a révélé à Marianne son président, François Logerot. Il s’était pourtant promis de n’en rien dire mais, en répondant à une autre de nos questions, sa langue a fourché.

Maintenant que c'est lâché, précisons les choses : la commission a signalé au fisc et à la justice quatre cas de dons irréguliers.

Ces quatre cas font partie des 24 évoqués dans la décision de la commission, rendue publique le 13 février, faisant état d’irrégularités constatées dans les dons reçus par le candidat Macron, pour un montant total de 87.600 euros. La commission a en effet noté 24 dons supérieurs à la limite légale (4.600 euros par personne physique) car ils avaient été présentés comme effectués par deux personnes distinctes mais provenaient en réalité d’un seul compte bancaire (ce qui n'est autorisé, pour un couple par exemple, que dans le cas d'un compte joint).

 Parmi eux, 20 foyers ont pu échapper aux récriminations et au rejet de leur don par une simple déclaration sur l’honneur affirmant que le second virement était bien du fait de la volonté d’un autre membre du foyer : en clair, l'époux ou l'épouse.
 
On imagine d'ailleurs la scène de ménage le jour où Madame est venue voir Monsieur (ou l'inverse) pour lui demander de signer la petite lettre destinée à la CNCCFP, assurant qu’il ou elle avait bien donné 4.600 euros au Président : « Des clous ! ». Pas que, sans doute.

Robert Bourgi avait ainsi été condamné pour des dons à Sarkozy et Fillon

Pour les 4 autres, en revanche, le dossier a été remis aux services de Bercy, ainsi que les équipes de la CNCCFP nous l’ont confirmé. Et ce, parce que les dons en cause donnaient droit à un avantage sur la feuille d’impôt. Mais les dossiers ont aussi été transmis au parquet… « Nous faisons des article 40 tout le temps », tente de minimiser un membre de l’institution, en référence à l'obligation légale pour un fonctionnaire constatant un délit de faire un signalement à la justice.

Sauf que les conséquences de cette procédure "habituelle" ne sont pas toujours si anodines. L’avocat Robert Bourgi - souvenez-vous, celui qui se vante aujourd'hui d'avoir « niqué » Fillon - peut en témoigner : en 2016, la CNCCFP a signalé au parquet qu’il avait effectué en 2014 puis en 2015 deux dons de 7.500 euros chacun à l’UMP de Nicolas Sarkozy ainsi qu'à Force républicaine, le micro-parti de François Fillon. De fait, à 15.000 euros par an, il avait explosé le plafond annuel fixé depuis 2013 à 7.500. Résultat, le tribunal de grande instance de Paris a condamné en octobre 2017 l’avocat à 2.500 euros d’amende et un mois de prison avec sursis.

Les mêmes causes entraînant les mêmes effets, il y a fort à parier que les quatre donateurs trop zélés d'Emmanuel Macron en 2017 se verront aussi condamnés. Il y aura également un problème fiscal. Reste à savoir si la responsabilité du mandataire du candidat sera elle aussi interrogée.

En effet, en délivrant un reçu fiscal pour deux dons quand un seul y était éligible, celui-ci s’est aussi mis sous le coup de la loi puisque le Code général des Impôts (article 1740 A quater) dit ceci : « Toute personne, organisme ou groupement qui délivre irrégulièrement des certificats, reçus, états ou attestations permettant à un contribuable d'obtenir une déduction du revenu ou du bénéfice imposables, ou une réduction d'impôt, est passible d'une amende fiscale égale à 25% des sommes indûment mentionnées sur ces documents ».

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 
 En Belgique, il existe un Conseil de déontologie journalistique. Il est composé de journalistes et de membres de la société civile. Tous les citoyens belges peuvent saisir cet organe en cas de manquement à la déontologie dans un reportage, une émission ou un article. Le média responsable est alors obligé de publier un rectificatif.

Nous demandons la création d'un Conseil de déontologie du journalisme en France. Il devrait être composé de représentants des usagers des médias et de représentants des journalistes, y compris les précaires et pigistes. Ainsi, les citoyens disposeraient d'un recours pour faire respecter leur droit à une information objective.

 

RUGBY / HABAS ... de SAULT DE NAVAILLES à GRENADE SUR ADOUR dimanche

Dimanche 25 février 2018

En championnat Territorial Côte Basque Lanndes Promotion d'Honneur

Les 2 équipes seniors de l'U S HABAS se déplacent à Grenade surAdour

Coup d'envoi à 14h00 et 15h30

Arbitre Equipe I : M. Chouquet Vincent  du Comité Armagnac Bigorre

Arbitre Equipe II : M. Urricariet Julien du Comité Côte Basque Landes.

Représental Fédéral : M. Fauthoux Christophe  du Comité Côte Basque Landes.

 

ON A GAGNE... ON A GAGNE... ON A GAGNE ...

 

Samedi 17 février 2018

En Championnat territorial Promotion d'Honneur, Côte Basque Landes.

Habas  : 14  /  Sault de Navailles : 3

En Championnat territorial Réserves Honneur, Côte Basque Landes.

Habas  : 17  /  Sault de Navailles : 5

Equipe I

   Dans des conditions hivernales et sur une pelouse dégradée, face à des visiteurs combatifs et accrocheurs, les habassais ont longtemps « pataugé », avant de l’emporter, logiquement, dans la douleur. Après avoir inscrit par William Passicousset un bel essai en début de match, ils ont ensuite enrichi le score grâce à la botte de Fabien Vidaucoste pour préserver une victoire finale, longue à se dessiner et laborieusement acquise. Une prestation toutefos positive, compte tenu des circonstances climatiques.

Pour Habas : 1 essai de Willam Passicousset (7e) - 3 buts de pénalité de Fabien Vidaucoste (28e, 36e, 63e).

Pour Sault1 but de pénalité de Paul Labadesse (42e)

 

 

Equipe II

   Nouvelle victoire des réservistes habassais qui, sérieux et appliqués, ont dominé une formation béarnaise pourtant solide et pugnace. Ils l’emportent douloureusement grâce à 1 essai décidé de Maxime Pinheiro et au pied toujours précis de Lilian Lalanne, se qualifiant ainsi pour les demi-finales de fin de saison. Une juste récompense à leur émérite parcours durant les 2 phases.

Pour Habas : 1 essai de Maxime Pinheiro (34e) et 4 buts de pénalité de Lilian Lalanne ( 8e, 20e, 25e, 51e).

Pour Sault : I essai de Clément Darracq (78e)

Habas / Sault de Navailles

Photos Equipe I

Photos Equie II

http://habasrugby.waibe.fr/article-77--habas-sault-de-navailles.html

 

22/02/2018

MA PAGE INSOUMISE

 

 

28280100_10213493663570048_7602677607223757900_n.jpg 

Intervention de Jean-Luc Mélenchon en commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale dans le cadre de l'audition d'Hélène Carrère d'Encausse sur la Russie. Le président du groupe « La France insoumise » l'interrogeait notamment sur les BRICS et l'Ukraine, mais aussi sur les sanctions européennes contre la Russie.

Ajoutée le 18 févr. 2018
Dans ce 55e numéro de la revue de la semaine, Jean-Luc Mélenchon revient sur un épisode de la discussion à l'Assemblée nationale au sujet de la pauvreté et sur la réponse hors de propos du ministre Jacques Mézard à une question posée par Adrien Quatennens. Il parle ensuite de la situation politique au Mexique avant de dire quelques mots sur son déplacement à Naples. Pour en savoir plus sur ce dernier point, vous pouvez également voir le vlog : https://youtu.be/MAT9AG7eG1M.

 

Diffusé en direct il y a 14 heures
Mercredi 21 février à 20h30, suivez en direct la réunion publique de Jean-Luc Mélenchon à Saint-Gaudens en soutien au candidat de la France insoumise aux législatives partielles : Philippe Gimenez. Participez sur les réseaux sociaux avec le hashtag #JLMSaintGaudens.
 
Michelle Tirone
Je reviens juste de la projection de "L'insoumis", j'ai hâte d'entendre ce discours... Quelle soirée pour moi! d'abord le film puis cette énergie formidable de Jean-Luc Mélenchon, un discours qui donne l'envie de se battre et d'entraîner tout le monde dans le combat. Puissent des millions de Français l'entendre...
 
 
 
 

Pour "Le face-à-face politique", le Ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer est opposé à Alexis Corbière, Député de la Seine-Saint-Denis (Montreuil, Bagnolet) et porte-parole de Jean-Luc Mélenchon.

 

Sylvie Sourire
Oui le gouvernement a puisé dans le vivier des enseignants déjà en poste pour répondre au dispositif , oui oui...de nombreuses classes ferment en campagne oui oui
 
hectelion stormrage
Blanquer est vraiment un génie de la langue de bois o_O !
 
 
 
 
Hilaire HONORIN
Si c'est cela la compétence, je pense que je peux être également Ministre!
 
 
P. A. N. P.
Pfiouuu ! Estomaqué par tant de mépris de la part de Blanquer. En gros, tous ceux qui ne sont pas d'accord avec lui sont des écervelés caricaturaux et tous les sujets sur lesquels il est pris en défaut sont des polémiques inutiles...
 
 
Ste Du
C'est l'arrogance qui perdra LREM.
 
 
Steph H
La tête de Blanquer quand Corbières lui parle de service public pour les cantines ... j'ai cru qu'il s'étouffait le gars !
 
 
Brigitte Silvestro
Magnifique Alexis Corbière!! L'argumentaire parfait.
 
Ch barbier
Bravo à Monsieur Corbières devant cet "enfumeur" MINABLE
 
 
Dawoud L
Bravo Alexis , nous vivons le début de la fin de ce gouvernement. Laissons les encore faire leurs petites réformes ultralibérales. Le point de rupture est proche !The Magic Boxil y a 5 jours
Je ne connais pas corbiere, je ne suis pas France insoumise mais je dois dire que je l'apprécie, il détonne !
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
Didier LE CARRER
Toujours aussi minable ce Guillaume Durant. Merci madame la députée Clémentine Autain de tenter éduquer et instruire ce cancre de Guillaume mais je pense que c'est peine perdue...
 
 
 
Françoise Harlez
Houlala, pôôôvre G.Durant...
 
 
Aigle Quatre
et durant cet interview, le Durand s'est complètement ridiculisé, pauvre propagandiste sur le retour.
 
 
Romain Morlans
C'est quoi ces questions de merde à Clémentine alors qu'on travaille actuellement sur pleins de sujets urgents et cruciaux .... ils sont vraiment cons ces médiacrates ! Merci clémentine pour ta patience face à ces embrouilleurs et ces enfumeurs.

 

as
Ha, ha énooooorme ce G. Durand ! Heureusement que Clémentine Autain est là pour remonter le niveau.
 
 
Vincent Lebreton
Quelle patience Clémentine ! Chapeau bas ! C’est ça la France insoumise, merci :)
 
 
Vincent Lebreton
C’est le journaliste qui pert en crédibilité là …
 
 
Vincent Lebreton
Mais il est vraiment, et devient désagréable, voir insupportable !!!
 
 
 
 

20/02/2018

RENCONTRE INTER-GENERATIONS AU CAFE DE LA PAIX : intéressant

RENCONTRES INTER GENERATIONS 1ER TRIMESTRE 2018

Ce matin, avait lieu la rencontre mensuelle inter-générationnelle qui rassemble une fois par mois, au Café de la Paix, tous les passionnés de notre village désireux d'échanger et de se remémorer l'Histoire de Habas, d'Antan à nos jours.

2018-02-18 café de la paix inter-générations5.jpg

Ainsi, des habassais amoureux de leur histoire locale revisitent le patrimoine culturel et historique local que des nouveaux habitants, découvrent avec plaisir- un passé "que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître" (Aznavour)-.  Le patrimoine culturel et historique local est ainsi remis sur la table par des anecdotes, des faits rapportés avec humour et tendresse. Quelques photos, coupures de presse ou vidéos témoignent ainsi de ce passé gravé dans les coeurs et les têtes.

C'est Sandrine LAHITTE qui est à l'origine de cette idée géniale parce que "je regrette" dit-elle, "de ne pas avoir filmé mes grands-parents qui avaient tant à dire, à montrer...". Elle se souvient mais elle aurait aimé transmettre autrement. Comme moi et beaucoup d'autres qui regrettons de ne pas avoir questionné les parents, la famille, sur une vie qui fait aussi partie de la nôtre et dont nous avons quelques notions quand nos ancêtres ont bien voulu s'exprimer. Quand on est jeunes, on a d'autres préoccupations et plus tard il est trop tard pour avoir des réponses à ces interrogations.

Ce 19 février, le thème portait sur la naissance et le développement du Syndicat d'Initiative à HABAS qui a connu des années fastes en d'autres temps. 

 café de la paix inter-générations 004.JPG

Francine LALANNE qui animait la rencontre rappelait l'Historique des Syndicats d'Initiative, qui ont pris leur envol dans les années 60, lorsque le Conseil Général, présidé alors par M. LAVIEILLE, maire de SAINT-PAUL-LES-DAX émettait le souhait de développer "le tourisme intérieur" (le tourisme côtier étant déjà bien lancé). En s'appuyant sur le Comité Départemental de tourisme avec à sa tête le dynamique Président, M. Louis DARMANTE.

"Ainsi plusieurs axes d'action sont mis en oeuvre. Les Offices de tourisme s'installent dans les villes landaises, les Syndicats d'Initiative dans les cantons. 

"Ces nouvelles institutions s'activent avec passion pour revivifier cet arrière pays landais, de la CHALOSSE, du MARENSIN, DU PAYS D'ORTHE, du TURSAN ...

café de la paix inter-générations 018.JPG

"L'objectif était de faire connaître ses magnifiques paysages, ses monuments, sa riche histoire, son économie, la douceur de son climat, ses traditions, son sens de l'accueil.

Tel était le cadre de travail à mettre en place par les Syndicats d'Initiative

pour intéresser le touriste.

 

"Le fleurissement "FLEURIR C'EST SOURIRE", les journées T.E.R. (Tourisme en Espace Rural), les gîtes ruraux, les chambres d'hôtes, les campings à la ferme, municipaux ; les animations culturelles, expositions, concerts, folklore, la gastronomie, les sentiers pédestres étaient autant "d'outils de développement" à la disposition du Syndicat d'Initiative. Vaste programme !

café de la paix inter-générations 011.JPG 

"Le Conseil Général accordait des subventions pour ces activités : 30 à 50% des subventions.

 
café de la paix inter-générations 012.JPG

"Sous l'impulsion de Mme CABY et avec l'appui du Conseil Général, une première préoccupation fut d'embellir le village avec le fleurissement  (années 70-75)

"Entre 80-86, Dédée BIGNALET prenait alors le relais de Mme CABY à la tête du Syndicat d'Initiative et donnait une nouvelle impulsion à ce fleurissement du bourg mais également des maisons fleuries (avec concours). Une Commission "fleurs" que je présidais avait pour mission de parcourir le village et la campagne pour évaluer maison par maison l'effort de fleurissement réalisé par ses habitants. "

"Et Francine nous montre avec fierté son petit cahier de divers classements des années 84-85 avec les plans des massifs de fleurs dessinés minutieusement.

"HABAS reçoit ainsi 3 prix départementaux : une 1ère fleur en 1979 avec le panneau Village fleuri, une 2ème en 1982, une 3ème en 1984."

Et devinez ! ces prix ont été remis au SENAT par le Président POHER aux maires qui se sont succédés : Victor LAMARQUE et Jean LALANNE. Francine accompagnée de "Ginette" se rendait également au Sénat pour confirmation des trois fleurs.

"Le Syndicat d'Initiative participait activement à ce fleurissement et apportait une aide efficace aux employés communaux en "jouant les jardiniers" : semis, repiquages, plantations, entretien des parterres." Quand on aime on ne compte pas.. Enfin, si !

"8 000 fleurs étaient plantées !"

Aujourd'hui c'est impensable ! les temps ont bien changé !

Les mentalités aussi ! Les motivations ne sont plus les mêmes !

"En 1988, afin d'alléger les charges communales en matière de fleurissement, le Syndicat d'Initiative décidait le financement d'une serre plus moderne avec chauffage adapté et plans de travail fonctionnels. C'est ainsi qu'à l'automne 88, Claude BARBE, Président du Syndicat d'Initiative entouré de ses collaborateurs remettait les clefs de la serre au Maire Jean LALANNE.

4 000 fleurs étaient élevées dans la serre, faisant des heureux tels Jean LAVIELLE et Alain FRANCOIS."

 

2018-02-18 café de la paix inter-générations.jpg

LES EXPOSITIONS ARTISANALES ... "Les premières avaient pour objectif de promouvoir l'artisanat local et le commerce local. (1ère exposition en 1980). Si elles étaient surtout le reflet de la valeur des artisans locaux, très vite et compte tenu du retentissement de la qualité des expositions, il a fallu "ouvrir".

Un long travail de préparation était mis en oeuvre : visite de nombreuses autres exposition dans le département, les Pyrénées Atlantiques et même la Gironde pour inviter à HABAS les meilleurs artisans; recherche de talents dans le travail du cuir, du bois et de la céramique, de la terre, des vitraux, de l'ébénisterie.

Bien naturellement, les artisans et commerçants locaux étaient toujours prioritaires. Voir le dôme en ardoises très original qui coiffait le stand des artisans réunis du Bâtiment chez Pierrot COCOYNACQ."

DOME 001.JPG

 

Incroyable mais vrai !! 50 à 60 exposants d'exception

fréquentaient l'exposition.

café de la paix inter-générations 015.JPG

Ce succès attirait tous les ans des personnalités que Francine énumère : différents préfets, sous-préfets, Henri EMMANUELLI fidèle à ces rendez-vous, le Président de la Chambre des Métiers M. MAPIAS et son épouse, le Directeur de la Chambre des métiers M. MULH, Franck MARCADE, Conseiller Général, le député J.Pierre PENICAUT, les maires du canton.

Même lors d'une exposition, la présence de Madame BERNADAC, Conservatrice en Chef du Musée d'Art Moderne au Centre POMPIDOU à PARIS.

"C'est dire combien notre exposition avait largement dépassé le cadre départemental, voire régional".

"Lorsque l'exposition a été déplacée dans le hall des sports, le Foyer Municipal a abrité une exposition peintures qui accueillait de 40 à 50 peintres. Le prix du public a permis d'offrir au peintre élu un magnifique trophée. Un cours peinture était proposé aux enfants, récompensés par de nombreux prix."

café de la paix inter-générations 014.JPG

 Sous l'égide de la Mutualité Sociale Agricole, l'objectif des journées T.E.R. (Tourisme en Espace Rural), était de faire découvrir aux touristes camps autour des plages ce qu'est une économie paysanne ou rurale. En  fait, sortir des plages.

Une journée T.E.R. débutait vers 9 ou 10 Heures. Les touristes affluaient devant la mairie soit en car, soit en voitures particulières. Ils étaient reçus par les représentants du Syndicat d'Initiative aidés des bénévoles locaux.

Après une rapide présentation du déroulement de la journée, les groupes étaient dirigés vers des sites précis, préalablement programmés :

  • Fermes spécialisées 

dans la naissance et le gavage des canards, telles chez Michelle LAHITTE et sa fille Sandrine s'en souvient très bien.

dans l'élevage bovin, boeufs gras chez M. DESCAZEAUX à MOUSCARDES

  • Maïs, semences chez Eric NASSIET
  • Caves coopératives de POUILLON et BELLOCQ
  • Apiculture chez M. TACHOIRES
  • Conserveries locales chez BIGNALET et BARUCQ
  • Ganaderia locale chez André DESCAZEAUX

café de la paix inter-générations 013.JPG

 

"A midi, il y avait une réception en mairie par M. le Maire avec vin d'honneur, suivi du repas gastronomique concocté et confectionné par les cuisinières 3*** du Syndicat d'Initiative dirigées par leur chef étoilé Jacqueline LAMAISON"

Les visites se poursuivaient l'après-midi et le bilan de satisfaction des visiteurs était toujours élogieux concernant l'organisation, l'accueil et le repas."

café de la paix inter-générations 019.JPG

Francine annonce 250 visiteurs le 23 août 1984.

Ce qui paraît inouï quand on sait , comme le rappelait Gérald LAMATABOIS, un temps Président du Syndicat d'Initiative, comment s'est terminée cette initiative dans les années 2000, où 2 visiteurs seulement s'étaient présentés pour participer à ces journées T.E.R.

 

Récemment mis à jour4.jpg

 L'assistance était toute ouïe car la majorité avait vécu ces tranches de vie, bénévoles complètement impliqués dans les activités culturelles et de loisirs de leur village, acteurs locaux qui aimaient se retrouver, partager.

 

En fin de rencontre, furent évoqués LES GALAS FOLKLORIQUES

avec la réception tous les ans de groupes divers et variés (danses, orchestres, chants ...).

De bien belles soirées avec en 1981, les chants et danses avec le groupe polonais de l'Université de Lubin ; en 1982, avec le grand ballet du Daghastan et de l'Union Soviétique ; en 1983 avec le groupe culturel de MANILLE aux Philippines et plus tard la venue des guitaristes de renommée nationale et internationale Los Hermanos SANCHEZ.

Rien que ça !

"Monsieur LASSALLE, Professeur d'Espagnol était l'ambassadeur de ces groupes pour toute la région Landes, Pyrénées-Atlantiques (Festival des Pyrénées, de CONFOLENS)"

Naturellement, ces réceptions exigeaient beaucoup d'organisation. Il fallait assurer les repas, mais aussi loger ces groupes chez l'habitant.

"Geneviève PENDANX était chargée de trouver les chambres particulières pour loger tous les membres de ces sociétés. De nombreuses anecdotes sont rattachées à ces rencontres : d'abord la langue..."

Et chacun de raconter, de se souvenir pour un plaisir partagé. Je n'ai pas perdu mon temps.

 ***

*

 Gérard LAMATABOIS  a fait remarquer que si le Syndicat d'Initiative n'a plus pignon sur rue à HABAS, faute de subventions et de membres actifs, il n'a pas été supprimé comme tant d'autres mais modifié, remplacé par l'Association Culture et Loisirs de HABAS, à l'initiative de ces rencontres.

 

café de la paix inter-générations 019.JPG

Merci Francine pour ce petit rappel historique

 La rencontre bien entendu,  s'est terminée par un petit verre servi au comptoir du Café de la Paix

café de la paix inter-générations 034.JPG

*

café de la paix inter-générations 035.JPG

 LA PROCHAINE RENCONTRE AURA LIEU

LE DIMANCHE 25 MARS A 10 H 30.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique