logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/03/2007

BONSOIR MES CHERIS (ES)

Invitée à souper pour une fondue bourguignonne chez J.Mic et Hélène, j'ai sauté sur l'ordi comme une mal élevée -mais tout le monde a bien compris mon manque-, pour vous lire. Merci, merci de vos visites et de vos commentaires qui me font toujours rire... Vous avez remarqué que je ne me suis pas trop fatiguée à vous passer le répertoire de Bobby LAPOINTE. Mais je le trouve tellement drôle ! j'ai pensé qu'il vous plairait aussi. Et je ne me suis pas trompée. Pour la musique, demandez à Framboisine. Si ça ne dépasse pas 5 M° elle vous la passe. Je vais m'installer à l'apéro et une prochaine fois je reviendrai voir ce qui se passe chez vous. Ce n'est pas correct de tourner le dos à mes hôtes n'est-ce pas ? BISOUS. J'espère que toute la famille blog est en forme. A PLUS. bises de miche

02/03/2007

FRAMBOISINE

ça alors ! je découvre cette merveille de Bobby LAPOINTE en cherchant les poissons pour HERAIME... et je suis morte de rire...Tu t'es inspirée de Bobby LAPOINTE, Françoise ? En tout cas Heraime c'est notre Bobby Lapointe. Je viens de faire cette découverte


Paroles de Framboise
Elle s'appelait Françoise,
Mais on l'appelait Framboise !
Une idée de l'adjudant
Qui en avait très peu, pourtant,
(des idées)...
Elle nous servait à boire
Dans un bled du Maine-et-Loire ;
Mais ce n'était pas Madelon...
Elle avait un autre nom,
Et puis d'abord pas question
De lui prendre le menton...
D'ailleurs elle était d'Antibes !

Quelle avanie !
Avanie et Framboise
Sont les mamelles du Destin !

Pour sûr qu'elle était d'Antibes !
C'est plus près que les Caraïbes,
C'est plus près que Caracas.
Est-ce plus loin que Pézenas ?
Je n'sais pas :
Et tout en étant Française,
L'était tout de même Antibaise :
Et bien qu'elle soit Française,
Et, malgré ses yeux de braise,
Ça ne me mettait pas à l'aise
De la savoir Antibaise,
Moi qui serais plutôt pour...

Quelle avanie...
Avanie et Framboise
Sont les mamelles du Destin !

Elle avait peu d'avantages :
Pour en avoir d'avantage,
Elle s'en fit rajouter
A l'institut de beauté
(Ah - ahah ! )
On peut, dans le Maine-et-Loire,
S'offrir de beaux seins en poire...
L'y a à l'institut d'Angers
Qui opère sans danger :
Des plus jeunes aux plus âgés,
On peut presque tout changer,
Excepté ce qu'on ne peut pas...

Quelle avanie...
Avanie et Framboise
Sont les mamelles du Destin !

"Davantage d'avantages,
Avantagent d'avantage"
Lui dis-je, quand elle revint
Avec ses seins Angevins...
(deux fois dix ! )
"Permets donc que je lutine
Cette poitrine angevine..."

Mais elle m'a échappé,
A pris du champ dans le pré
Et je n'ai pas couru après...
Je ne voulais pas attraper
Une Angevine de poitrine !

Moralité :
Avanie et mamelles
Sont les framboises du Destin !

JOYEUX ANNIVERSAIRE HERAIME

à notre petit poisson qui est devenu grand parce que Dieu lui a prêté vie... gros bisous de miche medium_Poisson.jpg

Si l'on ne voit pas pleurer les poissons
Qui sont dans l'eau profonde
C'est que jamais quand ils sont polissons
Leur maman ne les gronde

Quand ils s'oublient à faire pipi au lit
Ou bien sur leurs chaussettes
Ou à cracher comme des pas polis
Elle reste muette

La maman des poissons elle est bien gentille !

Elle ne leur fait jamais la vie
Ne leur fait jamais de tartine
Ils mangent quand ils ont envie
Et quand ça a dîné ça r'dîne

La maman des poissons elle a l'oeil tout rond
On ne la voit jamais froncer les sourcils
Ses petits l'aiment bien, elle est bien gentille
Et moi je l'aime bien avec du citron

La maman des poissons elle est bien gentille !

S'ils veulent prendre un petit vers
Elle les approuve de deux ouïes
Leur montrant comment sans ennuis
On les décroche de leur patère

La maman des poissons elle a l'oeil tout rond
On ne la voit jamais froncer les sourcils
Ses petits l'aiment bien, elle est bien gentille
Et moi je l'aime bien avec du citron

La maman des poissons elle est bien gentille !

S'ils veulent être maquereaux
C'est pas elle qui les empêche
De s'faire des raies bleues sur le dos
Dans un banc à peinture fraîche

La maman des poissons elle a l'oeil tout rond
On ne la voit jamais froncer les sourcils
Ses petits l'aiment bien, elle est bien gentille
Et moi je l'aime bien avec du citron

La maman des poissons elle est bien gentille !

J'en connais un qui s'est marié
A une grande raie publique
Il dit quand elle lui fait la nique
"Ah! qu'est-ce qui tu me fais, ma raie !"

La maman des poissons elle a l'oeil tout rond
On ne la voit jamais froncer les sourcils
Ses petits l'aiment bien, elle est bien gentille
Et moi je l'aime bien avec du citron

Si l'on ne voit pas pleurer les poissons
Qui sont dans l'eau profonde
C'est que jamais quand ils sont polissons
Leur maman ne les gronde

Quand ils s'oublient à faire pipi au lit
Ou bien sur leurs chaussettes
Ou à cracher comme des pas polis
Elle reste muette

La maman des poissons elle est bien gentille !

medium_BOBBY_LAPOINTE.jpg

28/02/2007

JOYEUX ANNIVERSAIRE NINETTE

avec DE GROS BISOUS DE MICHEmedium_PANIER_FLEURI.jpg.

 

Heureux anniversaire FRAMBOISINE

medium_Framboisine_1703.jpg

Tu vas être gavée aujourd'hui. A PAU c'est normal. Et t'as du pot qu'on t'offre un pot, moi je te le dis. Après la blague que tu nous as faite.. Rappelle-toi ! nos factures à régler..

Enfin, ma paloise, on ne t'en veut pas, c'est une question de feeling, de peau quoi ! et .. de potes aussi.

Le mimosa tu aimes.. les roses aussi... alors dans ma petite collection de cartes amies, j'ai trouvé celle-ci pour toi ma petite paloise. Tu croyais passer à l'as ? c'est raté... c'est mon pouce qui me l'a dit.

JE M'EMBETE

Je m'embête; cueillez-moi des jeunes filles
et des iris bleus à l'ombre des charmilles
où les papillons bleus dansent à midi,
parce que je m'embête
et que je veux voir de petites bêtes
rouges sur les choux, les ails (on dit aulx), les lys.
Je m'embête.
Ces vers que je fais m'embêtent aussi,
et mon chien se met à loucher, assis,
en écoutant la pendule
qui l'embête comme je m'embête.
Vraiment ces trois cils de ce chien de chasse,
de ce chien de poète,
sont cocasses.
Je voudrais savoir peindre. Je peindrais
une prairie bleue, avec des mousserons,
où des jeunes filles nues danseraient en rond
autour d'un vieux botaniste désespéré,
porteur d'un panama et d'une boîte verte
et d'un énorme filet à papillons
vert.
Car j'apprécie les jeunes filles
et les gravures excessivement coloriées
où l'on voit un vieux botaniste éreinté
qui longe un torrent et se dirige
vers l'auberge.

 FRANCIS JAMMES

 

 Je t'ai préparé une sangria pour arroser ça avec la bloguerie. Le jurançon ce sera pour une autre occasion. Je suis passée devant les caves medium_sangria1707.jpgcet après-midi, mais la voiture ne s'est pas arrêtée...

Puisque tu as le vent en poupe en ce moment dans tes voilages, j'ai trouvé ça pour toi.

la fille du vent par Olivia RUIZ


podcast
medium_tendre_message.jpg

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique