logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/11/2017

Lac Pavin... Le lac le plus profond d’Auvergne et le plus mystérieux

 

acces-pavin.jpg

AUVERGNE 203.JPG

 

Des légendes attestent de la fascination ancienne exercée par ce lac. Le lac Pavin a nourri l'imagination des habitants des communes environnantes depuis le Moyen-Äge, et demeure associé à des histoires inquiétantes. Bien que cette origine demeure controversée, il se pourrait que son nom soit dérivé de "pavens" qui signifie "épouvantable" en latin. La noirceur de ses eaux par temps couvert, directement liée à sa profondeur, n'y est probablement pas étrangère.

AUVERGNE 224.JPG

Les maars sont des dépressions volcaniques circulaires souvent occupées par un lac ou par une tourbière (pour les plus anciens). À la différence des cônes et des dômes, ces « trous » résultent d’une série de violentes explosions qui ne doivent rien à la nature du magma. En effet, pendant son ascension vers la surface, le magma, qu’il soit visqueux ou fluide, peut rencontrer l’eau d’une nappe phréatique, d’un lac ou d’une rivière. 

*****

Âgé de presque 7000 ans, tout de même, le Lac Pavin est pourtant le plus jeune lac de cratère de France métropolitaine. Lové au milieu des arbres, il offre un visage intrigant : cercle au diamètre presque parfait de 800 mètres, profondeur de 92 mètres qui lui vaut des eaux sombres, le lac Pavin s’éclaire pourtant en été jusqu’à colorer les bords d’un bleu turquoise…La légende du lac sans fond a pris fin en 1770 avec la venue de Théodore Chevalier, ingénieur royal des Ponts et Chaussés. Il estime sa profondeur à 96 mètres. Aujourd'hui elle est définie à 92 mètres. Il est donc le plus profond des lacs d'Auvergne. 

AUVERGNE LAC PAVIN30.jpg

AUVERGNE LAC PAVIN17.jpg

AUVERGNE 180.JPG

AUVERGNE LAC PAVIN18.jpg

Situé en amont du village de Besse, dans le Puy-de-Dôme, à 1.200 mètres d’altitude, le lac Pavin attire de nombreux visiteurs, enchantés par la beauté des lieux.

AUVERGNE 193.JPG

 Deux principales légendes sont reprises par les brochures touristiques, qui soulignent volontiers l'aspect effrayant du lac. On raconte ainsi qu'il serait né de la colère divine face aux moeurs légères des femmes de l'ancienne ville de Besse : Dieu aurait noyé la cité sous des eaux diluviennes afin de punir ses habitantes. Le clocher de l'ancien village englouti serait même visible par temps ensoleillé... Autre légende populaire : le diable se serait assis au bord de ce gouffre, et aurait pleuré toutes les larmes de son corps au point de faire naître un lac. Pour preuve : la "chaise du diable", ces deux pierres planes qui semblent former un siège digne du Seigneur des Ténèbres.

 un manuscrit de 1650 retranscris une première fois par Elie Jalouste en 1894, puis par Eusebio et Reynouard en 1925 dans un document intitulé* Le Pavin et le creux de Soucy* décrit un lac aux eaux tourbillonnantes, sensibles au moindre mouvement, et recouvertes de brouillards. Il a fondé le mythe, encore présent aujourd'hui dans les brochures touristiques, de l'existence d'un tourbillon au centre du lac. En voici quelques extraits : > "Le souffle maudit [des démons] soulève les tempêtes pendant que les feuilles pendent sans balancer aux branches, et leur haleine attire dans les tourbillons l'imprudent égaré dans le gouffre" > "Personne n'osait s'aventurer sur le lac car à l'instant ses eaux tournoyantes auraient fait chavirer la barque" > "Il suffisait qu'une pierre fut lancée dans les eaux, même par temps calme, pour qu'aussitôt les flots irrités fussent soulevés en vagues furieuses et énormes..."

AUVERGNE LAC PAVIN19.jpg

Une balade d’une heure environ, facile et possible en famille.

Au coeur de la hêtraie qui borde le lac, l'on découvre de nombreux points de vue sur les eaux du lac.

AUVERGNE LAC PAVIN20.jpg

Il y a environ 7.000 ans, du magma est entré en contact avec une nappe phréatique. La chaleur a vaporisé une importante quantité d'eau, provoquant une explosion. Celle-ci a créé un cratère (un maar), qui s'est peu à peu rempli d'eau pour former un lac. De forme circulaire, il s’étend sur une superficie de 44 hectares. Le lac Pavin procèderait de l’activité volcanique la plus récente de France métropolitaine. 

AUVERGNE LAC PAVIN21.jpg

AUVERGNE LAC PAVIN22.jpg

Une balade accessible et rafraîchissante

AUVERGNE LAC PAVIN23.jpg

AUVERGNE LAC PAVIN24.jpg

 Propice aux salmonidés, le lac Pavin abrite de nombreuses truites, perches et, dans la fraîcheur des profondeurs, le lac abrite depuis un siècle un seigneur à la chair fine : l’omble chevalier

AUVERGNE LAC PAVIN25.jpg

AUVERGNE LAC PAVIN26.jpg

AUVERGNE LAC PAVIN27.jpg

AUVERGNE LAC PAVIN28.jpg

AUVERGNE 254.JPG

AUVERGNE 184.JPG

 

AUVERGNE 256.JPG

AUVERGNE LAC PAVIN29.jpg

Le site du lac Pavin est équipé de nombreuses voies. Une façade de 25 mètres de haut, orientée Sud-Ouest, comprend 24 voies

09/11/2017

L'AUVERGNE VOLCANIQUE... la chaîne des Puys

Au cours de notre bref séjour en famille dans le CANTAL,

la balade autour du lac PAVIN s'imposait comme une évidence 

***

Nous quittons le CANTAL pour le département du PUY-DE-DOME

nous nous dirigeons vers BESSE EN CHANDESSE

SUR LA ROUTE, à travers la vitre, quelques paysages

de la CHAINE des PUYS

AUVERGNE 009.JPG

La Chaîne des Puys est le plus jeune ensemble volcanique de France métropolitaine.

Son activité a débuté il y a 95 000 ans et s’est arrêtée il y a 5000 ans environ, une bagatelle à l’échelle géologique.

Elle est réputée pour la variété de ses morphologies, caractéristiques de différents types d’activités volcaniques. Ces formes sont remarquablement bien conservées, l’érosion n’ayant pas eu le temps de les attaquer.

AUVERGNE 141.JPG

AUVERGNE 142.JPG

AUVERGNE 143.JPG

AUVERGNE 144.JPG

AUVERGNE 145.JPG

AUVERGNE 147 - Copie.JPG

AUVERGNE 148.JPG

AUVERGNE 149 - Copie.JPG

AUVERGNE 151.JPG

AUVERGNE 152.JPG

AUVERGNE 153.JPG

AUVERGNE 154.JPG

La particularité de la chaîne des Puys est d’être composée de volcans « monogéniques », c’est-à-dire qu’ils sont issus d’une éruption unique et brève (quelques semaines à quelques mois pour la plupart d’entre eux).

Ces volcans ont habituellement la forme d’un cône tronqué, avec au sommet une dépression circulaire bien visible : le cratère.

Les plus violentes éruptions se produisent entre 12 000 et 8 500 ans.

C’est la période de la formation des dômes

Les dômes ont une forme arrondie «de bol retourné», sans cratère et souvent entourés d’un talus d’éboulis. Ils résultent de l’extrusion de magma très visqueux qui s’accumule au-dessus de l’orifice. 

 

AUVERGNE 156.JPG

AUVERGNE 157.JPG

AUVERGNE 159.JPG

AUVERGNE 161.JPG

 

AUVERGNE 163.JPG

AUVERGNE 164.JPG

AUVERGNE 165.JPG

AUVERGNE 166.JPG

AUVERGNE 167.JPG

Qu’est ce que le harcèlement scolaire ?

 

9 novembre 2017, une grande journée de mobilisation contre le harcèlement !

Une attention particulière sera portée cette année sur le rôle des témoins et la place des élèves comme acteur de la prévention du harcèlement.

Journée nationale Non au harcèlement : 9 NOVEMBRE 2017, tous mobilisés !

 

“T’es nul(le)”, “pousse toi de là”, “personne ne veux de toi ici”.

Le harcèlement est une violence répétée, continue, sur une longue période, par une personne ou un groupe de personnes à l’égard d’une autre. Les attaques peuvent être verbales, physiques ou psychologiques. En France, environ un élève sur dix subit ce genre de violence au quotidien avec des séquelles et conséquences telles que lésions, marques corporelles issues de bagarres ou de jeux dangereux; ou moins visibles : difficultés de concentration, problèmes de sommeil, estime de soi qui s’affaiblit. L’enfant harcelé va s’isoler lentement car ses camarades ne le soutiennent pas, et les adultes sont peu présents. La culpabilité, la honte peuvent mener soit à un comportement social violent soit à un replis et un décrochage scolaire.

Le harcèlement ne s’arrête plus aux grilles de l’école

Le cyber-harcèlement est un nouveau phénomène qui monte en puissance. La définition et la responsabilité du harcèlement change: par internet on peut humilier quelqu’un de façon rapide, groupée et indirecte (sans s’adresser à la victime). Cela a lieu en dehors de l’école. Qui est alors responsable ? Cette nouvelle tendance démultiplie dangereusement les possibilités de harcèlement, mais également l’impact dévastateur sur la victime pouvant la conduire jusqu’au suicide.

 

Définition du harcèlement scolaire

« …lorsque l’enfant est exposé de manière répétée et à long terme, à des actions négatives de la part de un ou plusieurs élèves » (Dan Olweus, 1999).

Cette violence peut être :

  • verbale (insultes, moqueries, railleries);
  • non verbale (grimaces, gestes obscènes);
  • psychologique (propagation de rumeurs, processus d’isolement);
  • ou physique (coups, menaces).

La dynamique du harcèlement scolaire

  • Le harcèlement scolaire se différencie des autres formes de harcèlement (professionnel ou familial) par le fait qu’il est (presque) toujours un phénomène de groupe.
  • Le harceleur a besoin de témoins, de rieurs, de spectateurs.
  • Nuire et faire mal n’a d’intérêt que dans le regard des autres.
  • Les pairs peuvent être :
    • Des supporters (assistent le harceleur dans ses actes)
    • Des outsiders  (ne disent rien)
    • Des défenseurs  (s’interposent et /ou prennent en charge la victime)

Les 3 caractéristiques du harcèlement scolaire

  • La répétition : la violence est répétée, reproduite, réitérée sur une longue période rendant la vie de l’enfant infernale pendant des jours et des jours.
  • Le rapport de domination est imposé de façon insistante. Il y a un abus de pouvoir, une prise de pouvoir d’un enfant sur un autre. L’agression se fait d’un élève plus « fort » contre un élève plus « faible » ou ayant des difficultés à se défendre dans cette situation ; ou d’un groupe contre un élève isolé ; ou encore des plus âgés contre des plus jeunes.
  • L’intention de nuire : le « jeu » qui n’est pas au départ malveillant ou blessant, le devient lorsque le processus s’installe dans la durée. L’agresseur a l’intention délibérée de nuire même s’il prétexte presque toujours que c’est un « simple jeu », « c’est pour rire ».

Qui est harcelé ?

Il n’y a aucun critère pour devenir la cible d’un harcèlement. N’importe qui peut se trouver viser car TOUT peut servir de prétexte.
Tout le monde peut être harcelé, pour tout et n’importe quoi, sur la base de n’importe quel critère : trop intelligent, trop grand, trop petit, trop mince, trop gros…

Les conséquences

Le harcèlement scolaire est une violence et, comme toute personne qui subit une violence permanente, répétée, subie et imprévue (donc non contrôlable) et qui menace son égo (sa construction personnelle) cette personne est en état de stress chronique.

Dan Olweus, estime qu’un adolescent harcelé à l’école a quatre fois plus de risques d’avoir des idées suicidaires qu’un autre jeune.

  • Perte de l’estime de soi
  • Désinvestissement scolaire et une baisse des résultats scolaires
  • Absentéisme
  • Maladies psychosomatiques
  • Lésions physiques
  • Dépression

Comment reconnaît-on un enfant harcelé ?

Les symptômes sont le mêmes que ceux d’un stress post traumatique : enfant fuyant, évitant, inquiet, insomnies, angoisses… Le corps parle : soit statufié, rigide, soit il craque.

Des reviviscences (ou rumination):

  • Souvenirs répétitifs et envahissants de l’événement
  • Cauchemars
  • Flashbacks
  • Détresse ou réactivité physiologique lors de l’exposition à des stimuli associés à l’événement traumatique

Des altérations cognitives et émotionnelles:

  • Croyances négatives persistantes et exagérées au sujet de soi, des autres ou du monde
  • Tendance à se blâmer
  • Émotions négatives persistantes (peur, horreur, colère, culpabilité, honte)
  • Diminution de l’intérêt pour les activités
  • Sentiment de détachement d’autrui
  • Restrictions des émotions positives

De l’évitement:

  • Évitement des éléments (personnes, lieux, activités, objets, situations) rappelant la situation à fuir

L’hyperactivation du système nerveux:

  • Irritabilité ou excès de colère
  • Comportement imprudent ou autodestructeur
  • Hypervigilance
  • Sursauts
  • Difficultés de concentration
  • Difficultés de sommeil

 

Les enfants présentent ces signes de façon plus ou moins appuyée et certains peuvent ressortir plus que d’autres suivant les personnalités. Il faut regarder l’intensité d’un symptôme et la concomitance des symptômes.

Tout changement brusque de comportement de l’adolescent doit interroger les personnes qui encadrent les enfants.

Ces symptômes ne sont pas ceux d’une crise d’adolescence (contact impossible dans le cas de harcèlement).

Capture HARCELEMENT.JPG

Capture HARCELEMENT 2.JPG

Capture HARCELEMENT 3.JPG

 

Contacts en cas d’urge

 

nce

 

08/11/2017

UN ANNIVERSAIRE .. JEUNEMENT ET LONGUEMENT FETE !

75 ans le 27 octobre

Le 28, on fêtait ça en famille dans le CANTAL ...

Surprise pour le grand-père qui méritait bien qu'on pense à lui

Des absences regrettées mais les présents ont bien profité du coin

et des bouteilles pour arroser pépé

dès samedi aux Châlets de l'Eau Verte à MARCHAL

dans la salle prêtée à l'occasion et réservée le lendemain dimanche

pour terminer les beaux restes

Le directeur du site, Pierre-Eric, qui nous a gentiment accueillis, s'était occupé de nous fournir le traiteur

pour un repas copieux

AUVERGNE 028 (2).JPG

 

2017-10-28 AUVERGNE SOIREE ANNIVERSAIRE2.jpg

2017-10-28 AUVERGNE SOIREE ANNIVERSAIRE3.jpg

2017-10-28 AUVERGNE SOIREE ANNIVERSAIRE.jpg

2017-10-29 AUVERGNE.jpg

ON ETAIT 13 A TABLE ET TOUT S'EST BIEN PASSE

 

 

 

On a remis ça le dimanche

... et le mardi sur la place du village

après un petit repas collectif au ST REMY à CHAMPS SUR TARENTAINE

juste avant le départ de tous ces jeunes qui rentraient sur Nantes et Montpellier

AUVERGNE REPAS DE FAMILLE1.jpg

THEATRE DE RUE SUR LA PLACE DU VILLAGE

UNE CHANSON POUR PEPE

AUVERGNE 037.JPG

AUVERGNE 036.JPG

AUVERGNE 038.JPG

Vidéos capturées290.jpg

Vidéos capturées291.jpg

Vidéos capturées294.jpg

AUVERGNE 040-021.jpg

MERCI LES ENFANTS ET AU REVOIR !

AUVERGNE ANNIV PLACE DU VILLAGE.jpg

AUVERGNE ANNIV PLACE DU VILLAGE1.jpg

AUVERGNE 047.JPG

TOUT LE MONDE EST PASSE. BASTIEN TERMINE LA SERIE DES BISES

Normal,  c'est l'aîné de la cousinade

AUVERGNE ANNIV PLACE DU VILLAGE2.jpg

AUVERGNE ANNIV PLACE DU VILLAGE3.jpg

 

AUVERGNE ANNIV PLACE DU VILLAGE4.jpg

 

AUVERGNE 064.JPG

 CHACUN EST REPARTI... LES UNS VERS MARCHAL...

LES AUTRES VERS NANTES

et MONTPELLIER

 Le séjour était court mais il valait le coup

 ***

QUAND ON CROIT QUE LA FETE EST FINIE, ELLE CONTINUE

AVEC UNE INVITATION DE CATHERINE AU RESTAURANT Jeudi A SARRAN

pour ... FETER L'ANNIVERSAIRE ...encore et encore ...

23213461_1739829949383916_463906051498229772_o.jpg

23231161_1309591629184158_3840848241358811261_n.jpg

une mise en bouche ... velouté à la châtaigne

23231663_1309591642517490_4169862405223486529_n.jpg

Salade de l'Artense

23376456_1309591669184154_3260827329428966078_n.jpg

 Pounti et tarte au cantal

23167848_1309591672517487_5182672953556495430_n.jpg

 Feuilleté d'escargots

23172692_1309591839184137_8330580270385717997_n.jpg

Pavé de boeuf

23231494_1309591845850803_55826169624259703_n.jpg

Epaule d'agneau

truite.jpg

Truite meunière

23132114_1309591979184123_1428046849169372835_n.jpg

truffade au Cantal

23172635_1309591965850791_1290860552951978562_n.jpg

Tiramisu

23167773_1309592082517446_6595181870918207564_n.jpg

 Baba au rhum

23172567_1309592012517453_5707165152688887404_n.jpg

Banana Split revisitée

23167564_1309592169184104_1609884632688982660_n.jpg

boules de glace

23231541_1309592062517448_7997107736105124210_n.jpg

Profiteroles

23231287_1309592122517442_8383489608227943449_n.jpg

Poire Belle Hélène

*****

Bien repus, le soleil dans l'oeil,

nous repartons le coeur léger dans notre CHALET de l'EAU VERTE à MARCHAL

23215584_1739830006050577_2848082340958071359_o.jpg

23157226_1739830106050567_1848814545264240875_o.jpg

 Merci Catherine, c'était fameux !

FAITES-LES TAIRE !

« Faites-les taire ! »

« Faites-les taire ! »

Captures d'écran de titres de presse.

Hors campagne électorale, je ne crois pas qu’il y ait eu dans le passé récent une telle hargne médiatique d’aussi longue durée contre un mouvement politique d’opposition. Celle qui nous frappe sans relâche n’a aucune limite ! Ce soir-là c’étaient des enfants qui étaient appelés à témoigner contre moi, sur le plateau de « C’est à vous ». Cette émission est un haut lieu du dénigrement contre « La France Insoumise » sous la houlette de l’opportuniste Ali Badou. Lequel Badou, oubliant de couper son micro après le passage d’Adrien Quatenens, avait déjà régalé tout le plateau de ses commentaires méprisants contre « le vrai petit apparatchik » que serait Adrien. Bref un journaliste « indépendant » comme tant d’autres. Ce soir-là, devant Apathie goguenard, Badou fait dire à deux enfants que je n’étais pas « leur meilleur souvenir de leur vie et même le contraire », que j’étais « méchant » et « dangereux ». Il s’agissait de leurs souvenir d’une émission enregistrée en …mars 2017, sept mois plus tôt ! Aussitôt repris en cœur par divers sites internet. Par exemple celui de RTL titre :« “Au tableau !” : les enfants ont un bien mauvais souvenir du “méchant” Mélenchon. » Consternant. Et ça s’appelle du « journalisme » ! Des amis qui ne se laissent pas faire se sont fait un devoir de rechercher ce que « les enfants » avaient dit à l’époque où cette émission avait été diffusée. Ils avaient dit le contraire ! Il en a été fait une petite vidéo que je vous recommande.

On voit là que même manipuler des enfants est une méthode acceptable pour ces « journalistes ». Comme on n’a pas la même morale, on ne dira rien du critère de choix des deux petits perroquets bien dressés exhibés sur le plateau. Un tel procédé n’a choqué aucune de vaches sacrées de la corporation pourtant si prompte à beugler en cadence dès qu’il s’agit de ses « devoirs d’informer » et autre sauf conduit de la bonne conscience des faiseurs de ragots. Ce silence est évidemment une complicité. On l’a vu quand le journal Minute a titré « Mais qu’on la fasse taire, bordel ! » s’agissant de Danièle Obono. Il n’a pas titré « qu’elle se taise ! ». Non, le titre est une injonction. Donc un appel à la violence. Silence total des indignés permanents. Taubira c’était classe. Obono… Et cela la semaine où l’on apprenait que des dingues d’extrême droite envisageaient un mauvais coup contre des mosquées, Castaner et moi. La caste approuve. « Faites-les taire » est la consigne, le but. Pour cela chaque semaine depuis notre entrée au Parlement l’un ou l’autre des médias de la bande des 9 milliardaires qui contrôlent 90% des médias du pays monte un buzz de cette nature aussitôt repris par toute la boucle des médias sur internet. Confort : pendant qu’ils choisissent de parler de ça, ils s’évitent de devoir mentionner quoique ce soit de nos combats. Leur but n’est pas d’aider à penser en informant mais d’empêcher de le faire en détournant l’attention.

La caractéristique commune de ces campagnes est de viser les personnes en tant que telles. De détruire l’image et la réputation des personnes. À tour de rôle, outre votre serviteur, Danièle Obono, Clémentine Autain, Alexis Corbière, François Ruffin, Danielle Simonnet ont été exposé sur ce pilori médiatique. Tous les prétextes ont été bons, de la chemise de Ruffin hors de son pantalon au refus d’Obono de se mettre à crier « vive la France » sous le fouet.  La longue saloperie contre les logements de Corbières puis Simonnet, l’abominable harcèlement contre Raquel Garrido nous ont bien montré qu’il n’y avait pas de limite.

Pourtant aucun d’entre mes amis, je dis bien aucun d’entre eux, n’a commis quelque acte que ce soit illégal, ou moralement condamnable. Il a fallu trois semaines de pilori et une mobilisation des internautes écœurés pour que le décryptage de Libération s’intéresse au sujet et disculpe nos amis. Tous les autres ont regardé en silence déferler les mensonges et pleuvoir les calomnies sans broncher. Chacun d’eux a naturellement jeté lui-même quelques pierres propices à déclencher des clics rémunérateurs. Et bien sûr dans chaque cas, à chaque occasion, mon nom, ma photo a été associé aux supposées turpitudes des malheureux crucifiés.

En fait ils ont payé leur amitié et leur partage de mes combats. Car mon nom, ce sont des clics de plus sur une page comme me l’a expliqué un de ces gestionnaires de site. Les clics doivent correspondre à un nombre de vues garanties aux annonceurs. Sitôt que le nombre de clics baisse, il faut un buzz pour faire repartir les clics. Sans aucune considération pour mes amis, pour leur famille, pour leur honneur, pour l’idée qu’ils se font d’eux-mêmes, ils ont été trainés dans la boue inlassablement. Parfois s’ajoute encore l’infamie des coups tordus. Ainsi quand le PCF exige que notre amie Daniele Simonet quitte son appartement pourtant à loyer libre. Car, bien sûr, aucun élu communiste, aucun dirigeant n’occupe de son côté non pas un logement a loyer libre mais un logement social ! Aucun très éminent dirigeant du PCF en poste n’en occupe ni n’en a occupé ! Et bien sûr, il faut oublier ces années où c’était une recommandation politique d’habiter en HLM pour « rester proches de ceux qu’on représente ». Voilà à quel niveau est tombé la direction de ce parti qui, parvenu à 2% de vote, se donne le temps de délibérer sur le logement des dirigeants de la FI.

Le résultat, on le connaît : la peur chez plus d’un. Des camarades moins connus, ou tout à fait inconnus se confient « je ne veux pas que mon nom apparaisse, c’est trop risqué ». D’autres : « je me cache, je ne veux pas d’histoire avec la presse ». Les hauts fonctionnaires favorables se cachent ou agissent sous pseudonymes. Les journalistes amis s’excusent de devoir cotiser au devoir de dénigrement. Tout le monde sait de quelles ignominies peut se payer l’engagement politique à nos côtés. Telle est l’ambiance, sciemment entretenue par la caste : « faites-les taire ». Voilà leur but.  Mais c’est aussi un indicateur fort de l’état de tension et de fragilité du système. C’est pourquoi je crois important d’en parler.

En ce qui me concerne, c’est la deuxième fois avec ce sketch des enfants que j’ai le droit à une falsification pure et simple. Ainsi quand j’avais mis en garde contre le harcèlement du dénigrement contre nous sur le thème de notre soi-disant complaisance avec les islamistes. Je disais que cela pourrait nous mettre en danger à cause des violents. Qu’avais-je fait là ! Je me suis vu reprocher, sur divers plateaux et même dans le « Canard Enchainé », d’avoir menacé en fait les journalistes. Et cela au mépris de mon propos réel pourtant écrit, publié et lisible par tous. Le procédé est simple : le premier dit, le suivant répète sans vérifier et bientôt tout un plateau caquète sur un thème qui n’existe pas. Il fonctionne sans interruption désormais.

L’épisode des enfants qui se plaignent du « méchant Mélenchon » m’a paru un pic d’immoralité de cette campagne de dénigrement permanent. Peu importe les raisons d’agir de ceux qui l’ont imaginé. Ils doivent sans doute faire tellement plaisir à leurs amis de classe dans les déjeuners et diners en ville. Ce qui compte c’est le résultat. Tout ce bruit étouffe le travail concret que nous accomplissons. De nos 400 amendements à la loi de finances, pas un n’a été traité de près ou de loin. De même pour ceux de la loi de financement de la Sécurité sociale. Mieux : après nous avoir étouffé et dénigré, les bons esprits reviennent à la charge pour dire que nous « n’avons pas de propositions » ou même que nous sommes « absents ». C’est ce que rapporte Le Canard Enchainé de la bouche d’olivier Faure, président du groupe PS à l’Assemblée, sans que le palmipède se préoccupe de savoir si c’est vrai ni combien parmi les 32 députés PS étaient dans le débat et les votes et combien les 17 de la FI.

Par contre après une grosse campagne diffamante sur Simonnet, on sait tout de son logement, de son salaire. Notons qu’elle intéressait moins les mêmes impertinents quand elle dénonçait le rôle de Lafarge dans le financement de Daech. Mais ceci explique peut-être cela. En tous cas, la preuve est faite qu’il n’y a pas de limite. Un « grand » journal a même cherché à savoir dans quelle école seraient inscrits désormais les enfants de Corbière… Aucune de ces pratiques honteuses ne reçoit le moindre correctif  des professionnels. Tous sont d’accord puisque tous se taisent. Beaucoup participent. Nous restons donc sans recours. Car répondre, protester déchaîne de véritables crises d’hystérie corporatiste.

Tout cela répond à une technique aussi ancienne que la caste : « pas vous, pas ça ». Sans changement depuis Jaurès, invariant sur l’ensemble des continents où notre courant existe, le truc consiste à nier ce que nous sommes, qui nous sommes pour nous rendre clivants et suspects. Je n’attends aucune pause dans cette campagne. Au contraire, plus l’exécutif dévale la pente des sondages, plus le danger s’accroît pour le cœur de la caste des riches : que le pays veuille vraiment d’une tout autre politique. L’agression sociale en cours est si évidente, si ostensible ! Elle est tellement entourée de paroles de mépris de classe ! La charge explosive s’est donc encore accrue depuis le grand signal d’alarme qu’a été le niveau d’abstention dans les élections législatives.

Dans ce contexte, le ciblage permanent des figures de « la France insoumise » est une opération à double tranchant. Certes, elle radicalise le rejet des milieux bien-pensants. Catégorie flottante en toute hypothèse. Mais elle éduque et endurci la masse de ceux qui partagent nos idées et ne s’en laissent pas compter. Ce qui leur restait de naïveté disparait. La détermination augmente. Un ample secteur d’opinion se renforce dans ses conviction et par cela même étend son influence. La leçon ne doit pas être perdue de vue. Le parti médiatique est en lutte. Nous aussi. Les campagnes de calomnies sont la dernière armes dont disposent ces gens qui savent combien la bataille morale est déjà perdue pour eux seulement six mois après la fin de la présidentielle. Le mépris présidentiel, la politique des grandes faveurs pour les riches a fait son effet.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique