logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/12/2016

AU REPAS DE FIN D'ANNEE DES RETRAITES... JOYEUX NOEL !

Le Conseil d'Administration de l'Amicale des Retraités d'HABAS

avait convié les Retraités et 3ème Age

au traditionnel repas de fin d'année

AMBIANCE ASSUREE avec PEIO et CIE

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES.jpg

 

www.kizoa.com_vidéos capturées712.jpg

 

Récemment mis à jour44.jpg

mONIQUE 149-001.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES1.jpg

www.kizoa.com_repas personnes agees 092.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES2.jpg

www.kizoa.com_repas personnes agees 133.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES3.jpg

www.kizoa.com_repas personnes agees 164.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES4.jpg

www.kizoa.com_repas personnes agees 164-001.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES5.jpg

www.kizoa.com_repas personnes agees 164-002.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES6.jpg

www.kizoa.com_repas personnes agees 164-004.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES7.jpg

www.kizoa.com_repas personnes agees 164-005.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES8.jpg

www.kizoa.com_repas personnes agees 164-007.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES9.jpg

www.kizoa.com_repas personnes agees 164-009.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES10.jpg

www.kizoa.com_repas personnes agees 164-011.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES12.jpg

www.kizoa.com_repas personnes agees 164-014.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES13.jpg

www.kizoa.com_repas personnes agees 164-015.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES14.jpg

www.kizoa.com_repas personnes agees 164-021.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES15.jpg

www.kizoa.com_repas personnes agees 164-024.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES16.jpg

www.kizoa.com_Vidéos capturées69.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES17.jpg

www.kizoa.com_vidéos capturées70.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES18.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES19.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES20.jpg

2016-12-17 REPAS PERSONNES AGEES22.jpg

Qui se cache derrière le rideau ?

si je dis LE RIDEAU DE CUISINE, vous allez trouver

REPAS PERSONNES AGEES 145.JPG

REPAS PERSONNES AGEES 066.JPG

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

17/12/2016

HABAS A REVETU SES HABITS DE LUMIERE

2016-12-16 HABAS2.jpg

2016-12-16 HABAS3.jpg

2016-12-16 HABAS4.jpg

2016-12-16 HABAS5.jpg

2016-12-16 HABAS6.jpg

2016-12-16 HABAS7.jpg

2016-12-16 HABAS8.jpg

2016-12-16 HABAS9.jpg

2016-12-16 HABAS10.jpg

2016-12-16 HABAS13.jpg

2016-12-16 HABAS11.jpg

HABAS 067.JPG

HABAS 068.JPG

HABAS 055.JPG

HABAS 021.JPG

HABAS 072.JPG

HABAS 007.JPG

HABAS 033.JPG

Enregistrer

Enregistrer

16/12/2016

JOYEUX NOEL LES BLEUS

HONNEUR A LA PREMIERE !

BRAVO LA RESERVE IMBATTUE

 

si la musique récurrente vous agace, coupez le son... Vous voulez le grand écran, glissez la souris à droite

10/12/2016

MILLE ET UNE VIES


Enfants de la Creuse : découverte de son adoption à 16 ans


Il se retrouve à la rue après avoir connu la gloire

 

*

*

*

En 2010, je n'avais pas entendu ces révélations. En 2016, à l'occasion de l'émission MILLE ET UNE VIES, j'ai été bouleversée. A une époque on parlait de laxisme de nos gouvernants sur le sujet, laissant entendre que certaines personnalités fréquentaient ces sectes, aujourd'hui je m'interroge.

 

Amoreena Winkler

Amoreena grandit dans une secte qualifiée de pédophile, proxénète et apocalyptique. Toute son enfance et son adolescence seront contrôlées par la communauté. Après avoir découvert l’école hors des murs de la secte, elle transgressera des règles et lit des ouvrages interdits par le Gourou, ce qui lui forge un esprit critique. A ses 17 ans, un évènement provoquera chez elle un déclic, ce qui la poussera à quitter la secte seule et couper donc les ponts avec ses parents et ses frères et sœurs.  

De son histoire, Amoreena Winkler a écrit un livre intitulé « Purulence » aux Editions Ego comme X

 
Un véritable choc littéraire !

nouv-couv-purulence.jpg

Amoreena Winkler est née en 1978, à Rome, dans la secte pédophile, proxénète et apocalyptique Les enfants de Dieu dont elle sort à l’âge de 17 ans.

Purulence, livre de la nécessité écrit plus d’une dizaine d’années après, est le récit à hauteur d’enfant de cette survivante, dont la lucidité transforme le témoignage en une œuvre d’une présence effroyable

 

L'après-midi pour reposer mes jambes, je m'installe sur le canapé et je regarde MILLE ET UNE VIES quand le sujet m'intéresse. En voilà au moins trois qui m'ont vraiment touchée ces jours-ci.

 En 2014 elle a publié : FILLE DE CHAIR

On entend peu parler aujourd'hui des sectes.

Tout comme "religion", le mot "secte" n''a pas de définition en droit français.

Il serait, par suite, illusoire et totalement insensé de vouloir croiser le fer avec une non identité. 

  

Et c'est bien là l'avantage dont use et abuse les organismes qui s'autoproclament "minorités de conviction", "groupe de recherche spirituelle", "groupe de développement personnel", "médecines et psychothérapies alternatives", "minorités sprituelles", "nouvelles spiritualités" ou encore "nouveaux mouvements religieux".

Que de souffrances endurées par ces jeunes tombées dans cette horreur ! Je me souviens d'un temps où on en parlait beaucoup et le sujet était loin de m'être indifférent pour ces ados fragiles  qui risquaient d'être entraînés dans cette voie.

les ENFANTS DE DIEU avaient pignon sur rue à l'époque... ça fait peur ! Quand on entend "une famille heureuse", de quoi se poser des questions...

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Ces assistés qui n'en sont pas...qui ne réclament pas leur dû


Les pauvres sont-ils vraiment des assistés ?

 

 

Le cliché des pauvres "assistés", qui vivent "au crochet de la société" est connu. Moins répandu, le fait qu’une grande partie des gens éligibles aux aides financières ne les demandent jamais. Par exemple, un Français sur trois ayant droit à la couverture maladie universelle ne la demande pas. Même proportion pour le RSA. Et en ce qui concerne l’aide à la complémentaire santé, c’est encore pire : entre 60 et 70% des bénéficiaires potentiels ne la demandent pas.

Mauvaise information, stigmatisation et difficultés administratives

Selon le sociologue et président de l'Observatoire des non-recours aux droits et service, Philippe Warin, trois raisons expliquent ce phénomène. D’abord, la non-information. C’est le fait, tout simplement, de ne pas savoir qu’une aide existe. Ensuite il y a la non-demande : ce sont les gens qui ne réclament pas leurs droits. Souvent cela concerne des personnes qui sont découragées à l’avance par la complexité du processus, ou qui ont honte de demander de l’aide.

La stigmatisation, le fait d’à nouveau présenter sa situation, d’engager les mêmes démarches, tout ça lasse les personnes.

Philippe Warin

à franceinfo

Enfin, il y a la non-réception : cela concerne les personnes qui demandent des aides, mais qui ne les perçoivent pas, parce qu’elles n’arrivent jamais à compléter leur dossier.

Si l’on prend en compte les principales allocations il y a chaque année, en moyenne, 10 milliards d’euros d’aides non réclamées, un chiffre énorme par rapport à la fraude aux prestations sociales : 425 millions d’euros en 2014. Et vingt fois plus faible que la fraude fiscale, qui s'élève à 15,3 milliards d’euros par an.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique