logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/02/2018

MEDECINS MAUDITS ....Hippocrate aux enfers

 

Après la diffusion d'« Hippocrate aux enfers », un tour de France des facs de médecine pour Michel Cymes

 
  • Hippocrate en enfer

    Après la diffusion d'« Hippocrate aux enfers », un tour de France des facs de médecine pour Michel Cymes

    By Pascal Thomeret

Crédit Photo : France TV (capture d'écran, vidéo replay)Zoom
 

Mardi 30 janvier a été diffusé, sur France 2, « Hippocrate aux enfers », un documentaire inédit signé Michel Cymes et Claire Feinstein, consacré aux médecins nazis qui ont mené des expériences médicales sur des déportés dans les camps de la mort de 1933 à 1945. Les pires atrocités au nom de la « recherche scientifique ».

Pour valider son idéologie, fondée sur la classification des races, le régime nazi a besoin alors de la médecine et de ses praticiens. Plus de 70 % d'entre eux adhéreront au parti nazi. Un engagement qui coûtera la vie à des milliers de déportés utilisés comme cobayes humains. Petit-fils de déportés – ses deux grands-pères ont disparu à Auschwitz –, Michel Cymes retrace dans son documentaire-enquête le parcours de certains de ces médecins et cherche à comprendre comment ceux qui, comme lui, ont prêté le serment d'Hippocrate, ont pu commettre ces actes barbares. 

 

Réalisé par Jean-Pierre Devillers, le film est d'abord un livre de Michel Cymes, « Hippocrate aux enfers », sorti en 2015, « recommandé dans pas mal de facs de médecine », indique son auteur (sur France 2, en deuxième partie de l'émission « Infrarouge »). Celui-ci souhaite désormais faire un tour de France des facs de médecine pour présenter son documentaire et échanger avec les médecins de demain.

« Il y aura une vie après la diffusion. Je vais faire le tour dans toutes les facs de médecine en France, avec le doc, annonce Michel Cymes à Marie Drucker qui l'interroge après la diffusion du documentaire (en replay France TV). J’ai demandé aux doyens de nous accueillir pour qu’« Hippocrate aux enfers » soit diffusé aux étudiants en médecine, pour que le mot éthique ne soit pas quelque chose d’abstrait pour eux. Puis ce sera suivi d’un débat et j’irai partout dans toutes les facs de médecine pour discuter, dialoguer avec ceux qui seront les médecins de demain. »

« Ceux que l'on appelait Docteurs »

Sur des notes du quatuor Renaud Capuçon, la voix-off du célèbre médecin du paysage audiovisuel français donne rendez-vous, dès le début du film, au camp d'Auschwitz-Birkenau, encore « empli de fantômes et de cris », devant le terrifiant Block 10. 

Dans ce bâtiment de briques rouges, des femmes, marquées par la peur, telle Irène Garon, subirent des sévices, des expérimentations « insoutenables » de médecins tortionnaires. « Ceux que l'ont appelait Docteurs, (ceux-là même) qui ont envoyé Hippocrate aux enfers. » Une question taraude le médecin : « Comment peut-on choisir un métier dont le but ultime est de sauver des vies et en arriver à commettre de telles atrocités. » 

Le médecin nous entraîne au camp de Natzweiler-Struthof, dans les Vosges, en France, ou dans la salle d'audience de Nuremberg, où s'est tenu dès décembre 1946 le deuxième procès, appelé également procès des médecins. Parmi 23 praticiens jugés pour crime contre l'humanité, Karl Brandt, médecin personnel d'Hitler et personnage emblématique du procès, « convaincu d'avoir été dans le droit chemin », passe à la barre. Sans l'anatomiste August Hirt, au rêve macabre de réaliser une collection de crânes, de squelettes de prisonniers juifs, qui s'est suicidé en 1945. Sans le tristement célèbre Dr Mengele, qui fera, à Auschwitz, des recherches sur les enfants jumeaux et échappera lui aussi à des poursuites judiciaires. De ce procès naîtra le Code Nuremberg, qui régit l'éthique d'aujourd'hui.

 

Un médecin, au pouvoir immense

Envoyés dans les différents camps, « tous étaient de grands pontes de la médecine », de grands praticiens, non seulement dévolus à l'idéologie nazie, mais aussi convaincus d'avoir bien agi. Des « médecins qui n’étaient pas fous, qui étaient brillants, sensés », rappelle Michel Cymeset pourtant responsables, par conviction, de meurtres de masse. 

Des victimes rescapées, telle Janina Iwanska, racontent leur calvaire et celui de tous les cobayes humains, humiliés, mutilés, disparus dans d'atroces souffrances lors « cette névrose mondiale ». Des victimes qui ne pouvaient imaginer qu'un médecin, au pouvoir immense, « puisse un jour faire le mal ». Lui qui s'était engagé à protéger les plus faibles.

C'est tout le mérite de Michel Cymes que d'avoir mis en évidence cette ambiguïté. Son travail d'histoire ne semble pas terminé. 

***

*

Je connaissais dès mon plus jeune âge 

ces horreurs par la bouche de ma mère qui a fait mon éducation sur le sujet

et j'avais dans mes étagères, ce livre écrit en 1967, hérité de ma belle-maman

Je n'ai jamais voulu m'en séparer pour que mes "héritiers" le découvrent par hasard

MEDECINS COUVERTURE 001.jpg

MEDECINS PREFACE 001.jpg

Extraits

Capture MEDECINS MAUDITS.JPG

MEDECINS 10 - 11 001.jpg

MEDECINS 12 - 13 001.jpg

MEDECINS 14 - 15 001.jpg

 

MEDECINS 9 001.jpg

MEDECINS 8 001.jpg

MEDECINS 7 001.jpg

MEDECINS 6 001.jpg

MEDECINS 5 001.jpg

 

MEDECINS 001.jpg

MEDECINS 2 001.jpg

MEDECINS 3 001.jpg

 

02/02/2018

ILS ONT LACHE MACRON ... Une escroquerie intellectuelle

"LES GRANDES GUEULES, FERMEZ-LA". Des médiocres face à Gérard MILLER

Ajoutée le 12 janv. 2018
Quand Gérard Miller est obligé d'expliquer aux GG pourquoi c'est gênant que 90% de la presse est possédée par 9 milliardaires

 

 

Les propositions des insoumis sont rejetées et la député d'EN MARCHE se ridiculise par sa nullité

MON MEDIA

 

Diffusé en direct il y a 13 heures

Le Journal est en accès libre grâce aux Socios, rejoignez-les ! https://www.lemediatv.fr/user/login

 

 

Vous êtes sur Le Média, le nouveau média indépendant des puissances industrielles et financières.

Fondé grâce au financement et à l’investissement bénévole de milliers de citoyens, appelés les Socios, il est en accès libre et s’adresse au monde francophone.

Engagé en faveur des causes sociales et écologiques, féministes et antiracistes, ouvertement progressiste et humaniste, le Média vous propose un regard différent par rapport à celui véhiculé par les médias dominants.

Au Média, nous disons qui nous sommes et d’où nous parlons.

Nous voulons être, avec vous, le premier média audiovisuel d'information sur internet.

Le Média

CONTACT

 

À qui vous adresser ?

 

Pour toutes questions relatives à votre compte Socio (signaler un problème technique, un problème d'inscription...) : support@lemediatv.fr

Proposer des idées d’émissions ou de programmes : idee@lemediatv.fr

Joindre les journalistes : redaction@lemediatv.fr

Joindre notre service de communication externe, relations presse et institutionnelles : communication@lemediatv.fr

 

Pour nous proposer un partenariat :

 

Envoyez un mail à partenariat@lemediatv.fr en précisant la nature de votre partenariat en objet (culture, documentaire, média, vidéaste...).

 

Nous rejoindre :

 

Pour devenir bénévole : benevole@lemediatv.fr

Pour nous adresser une candidature spontanée : emploi@lemediatv.fr

 

Pour toute autre question : question@lemediatv.fr

 

Les programmes

Les Documentaires

Le Monde Libre

Le Journal

Les Enfants

L'Entretien Libre

Astérisque*

Les Essais

Le partage

jipouille la fr...
 

Voilà ce soir j'ai craqué, je suis devenu socio !!!

Longue vie au Média !!! Continuez comme ça, le journal est de mieux en mieux : des journalistes qui savent écouter, des invités qui ont le temps d'exposer leurs idées et  du coup des  sujets bien traités , c'est vraiment intéressant. 

MERCI BEAUCOUP

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique