logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/11/2010

IL PLEUVAIT SUR NANTES CE JOUR-LA

MEMO0077.JPG
P1220834.JPG
MEMO0069.JPG

 

MEMO0074.JPG
MEMO0075.JPG

il pleuvait des cordes et des slogans

P1220830.JPG


ça chantait dans les rues de NANTES,  parce que si certains ont baissé les bras, si d'autres ont capitulé -lequel syndicat, par exemple, incitait  les salariés à la grève générale et qui aujourd'hui rentre la tête dans .... ; d'autres donnaient de la voix face à l'attitude intransigeante du gouvernement et du Chef de l'Etat, à son absence d'écoute et à ses provocations à répétition.

P1220827.JPG

Bien décidés à poursuivre, à cadrer avec l'opinion publique qui les soutient majoritairement

P1220838.JPG


POUR UNE AUTRE REFORME DES RETRAITES

JUSTE ET EFFICACE

P1220848.JPG

ET

L'OUVERTURE DE NEGOCIATIONS AVEC LES SYNDICATS

P1220853.JPG

**
*




P1220843.JPG

P1220872.JPG
ça mouille
et ça n'entame pas le moral des troupes
P1220871.JPG

AUX ARMES ! AUX ARMES !

P1220865.JPG

*
*
On vous attend pour la prochaine !

21/06/2010

LES REMPARTS DE CARCASSONNE

Je les ai découverts  depuis l'aire de CARCASSONNE
2010 SUR LA ROUTE VERS ST-CYPRIEN.jpg
En traversant les Pyrénées
pour me rendre du côté de PERPIGNAN
P1110116.JPG
*
Que vois-je ? Que vois-je ?
P1110102.JPG
P1110099.JPG
Les remparts
DE CARCASSONNE
P1110101.JPG
 
Ils accueillent ce soir sur F.2
TARATATA
pour LA FETE DE LA MUSIQUE
2010 SUR LA ROUTE VERS ST-CYPRIEN1.jpg
Inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO,
les impressionnantes fortifications de la cité de Carcassonne
gardent les traces de 1000 ans d’architecture militaire
et de 2600 ans d’Histoire
*
*

19/06/2010

Dans le vieux PERPIGNAN

 Anita, "tes" cloches et "mes" cloches ont même et fière allure 

P1110271.JPG
en remontant la rue Louis BLANC
tournons et levons la tête
2010 PERPIGNAN1.jpg
2010 PERPIGNAN1-1.jpg
Nous apercevons la cathédrale Saint-Jean-Baptiste
P1110288.JPG
Saint-Jean-le-Vieux est l'église primitive de la ville. Le 16 mai 1025, Gaufred II comte de Roussillon et Béranger évêque d'Elne célèbrent la consécration de la nouvelle église dédiée à Saint-Jean-Baptiste.
P1110292.JPG
P1110291.JPG
P1110293.JPG
P1110339.JPG
Au XVIIIe siècle, le vieux Saint-Jean est bouleversé par une série de travaux et de remaniements. En 1890, Bartissol y installe une centrale électrique.
Des travaux de restauration actuellement en cours permettront de rendre ce bel édifice aux habitants de Perpignan.
*
*
La cathédrale St Jean-Baptiste fait partie de l'ensemble collégial de Perpignan comprenant
l'église Saint-Jean-leVieux, la chapelle Funéraria, la chapelle du Dévot-Christ et l'hôpital St Jean
le cloître-cimetière Campo Santo
P1110311.JPG
P1110309.JPG
P1110310.JPG
P1110306.JPGP1110308.JPG
P1110312.JPG
P1110313.JPG
P1110296.JPG
Après en avoir fait le tour
entrons dans la cathédrale

 

La cathédrale de Perpignan possède deux orgues. Le grand orgue et l'orgue de chœur. Le grand orgue fut construit durant le XIVe siècle. La personne qui en avait la charge était d'une grande renommée et c'était un honneur que de l'avoir. Le premier titulaire de cette charge date de la fin du XVe siècle.

Le buffet possède 24 pieds et a subi de nombreuses modifications en fonction des époques. La tuyauterie a été faite par Aristide Cavaillé-Coll et elle date de 1854-1857. Elle a été relevé et perfectionné par Maurice Puget en 1929-1930 et restauré en 1989-1993 par la maison Jean Renaud de Nantes.

P1110324.JPG

De nos jours l'orgue de la cathédrale de Perpignan est classé Monuments Historiques. Il contient 58 jeux répartis sur quatre claviers et pédaliers pour un total de 5057 tuyaux.

P1110331.JPG

L'orgue de chœur, lui, est plus modeste. Il fut construit par Aristide Cavaillé-Coll en 1879 et il est placé en fond du maître-autel. Il possède 14 jeux sur deux claviers.

P1110323.JPG
P1110325.JPG
2010 PERPIGNAN1-9.jpg
P1110337.JPG
P1110338.JPG
P1110336.JPG
P1110303.JPG
2010 PERPIGNAN1-3.jpg
*
*
*
P1110344.JPG
P1110340.JPG
*
*
Il est temps de repartir et de retrouver nos hommes devant le poste de T.V.
Je ne sais plus quel match ils regardaient
P1110352.JPG

A PERPIGNAN... LE CASTILLET

Durant la deuxième moitié du XIVe siècle Perpignan décida d'accroître le système de défense de la ville pour contrer les nombreuses menaces extérieures. C'est au Nord que le système précédent  était le plus déficient, aussi a t-il été décidé de changer la porte de la ville qui existait déjà.

Le 10 août 1368 l'Infant Joan d'Arago, Gouverneur Général du Royaume, écrivit au Comte de Barcelone pour fortifier la ville. Les crédits furent fournis par d'une part un impôt supplémentaire, d'autre part par de l'argent fourni exceptionnellement par le commerce de la ville. Un architecte fut nommé pour construire le nouveau système de défense Nord appelé "Castellet Nostra dona", tout était alors en place pour entreprendre les travaux. Il sera rapidement édifié durant le règne de Pere IV d'Aragon (1319/1336/1387), entre 1367 et 1370, et cela malgré l'importance de l'ouvrage et l'énorme quantité de briques à cuire nécessaires à sa construction.

P1110259.JPG

Un siècle plus tard le Roussillon est passé au main des troupes françaises. La population hostile à ce nouveau pouvoir risquait de se soulever à tout moment; aussi pour pallier à cette éventualité Louis XI fit entreprendre des travaux (de 1478 à 1479) pour à la fois surveiller les environs de la ville et l'intérieur de la ville. Ainsi fut surélevé l'escalier principal qui fut au passage surmonté d'un lanterneau caractéristique. Fait significatif, des meurtrières furent percées, et un observateur attentif pourrait encore constater qu'il en fut plus percées côté ville que côté extérieur. L'architecte italien Bonissi, fixé à Montpellier, réalisa les travaux de la Porte Notre-Dame. Tout cela fut inutile, car par le traité de Narbonne, le 2 septembre 1493, le Roussillon fut cédé par Charles VIII à l'Espagne. La charge de "Gouveneur" du Castillet se maintint depuis sa fondation jusqu'au milieu du XVIIe siècle. Elle était confiée à des Capitaines issus de la noblesse locale, au service des régimes successifs : Jean d'Albion (1493), Raphaël d'Albion (1506), Jean d'Arce-Çagarriga (1551), Mathias Oller (XVIe siècle), Barthélemy Gener (XVIe siècle), Ferdinand d'Ortaffa (1603), Jérôme de Hérédia (1810), Gaspard de Tord (1616), Gabriel de Llupia (1620), Raymond Xatmar, Gilbert de Joli (1640) et Dominique Manalt (1651).

P1110261.JPG
P1110268.JPG

En 1659 fut signé le traité de Pyrénées, attribuant définitivement le Roussillon à la France. Toujours hostile à une quelconque souveraineté de la France, les roussillonnais se révoltèrent, mais l'autorité fut la plus forte. Cette période trouble transforma le Castillet en prison où furent jetés, torturés et assassinés de nombreux opposants. En 1697, le bâtiment fut officiellement déclaré prison d'état. Par dessus ces évènements vinrent les guerres de religion, alimentant en hommes ce sinistre bâtiment. Un siècle plus tard, sa vocation n'avait pas changé, servant toujours à emprisonner les victimes de la révolution française

En 1888 seule une partie était resté une prison, le reste servait de "Foyer du Soldat", une sorte de cercle de garnison. Il faillit disparaître lors de la démolition des remparts de Perpignan, mais fut sauvé in-extrémis par les Monuments historiques.

P1110264.JPG

Le Castillet fut construit avec de la brique cuite à qui elle doit cette superbe couleur rouge. Ce matériaux était alors peu utilisé, l'architecte ayant fait un pari risqué. Plus tard, les meurtrières construites par Louis XI furent cernées de granit, faisant comme des tableaux autour d'imaginaires fenêtres.

P1110349.JPG

Pour une longueur de 30 mètres et une largeur de 15, le Castillet a une hauteur de 20 mètres au niveau des terrasses. L'épaisseur des murs va de 3,5 mètres en décroissant jusqu'à 2,5 mètres.

P1110347.JPG

Au sol, la forme du Castillet est ovale côté Ouest et rectangulaire côté Est, la hauteur étant constante. Vers le côté Est la porte Notre-dame fut percée, haute de 5 mètres, composé d'un côté intérieur et un côté extérieur.

Le côté extérieur est composé d'un pont-levis enjambant la Basse (qui à cette époque suivait la muraille Nord et rejoignait la Têt beaucoup plus loin), d'une grille glissant verticalement et d'une porte à double battant alors que le côté intérieur est composé d'une herse coulissant verticalement, et d'une porte à double battant. L'ensemble de ces portes et grilles est toujours en place à l'heure actuelle.

P1110269.JPG

Saviez-vous que le Castillet renferme la flamme du Canigou ? Pour les non-initiés, la flamme du Canigou est celle qui sert à allumer le brasier au sommet du Canigou, le soir de la St Jean. De ce brasier des tisons sont descendus par les différentes vallées pour allumer les feux dans chaque ville et village, où la population se regroupe.

La flamme du Canigou, c'est donc un peu un symbole de la solidarité catalane. Elle se trouve dans une niche de la salle de réception du Castillet, à l'abri derrière une lourde grille. Juste à côté de la grille se trouve une plaque sur laquelle est mentionnée ceci : 

Aqui es conserva la flama del Canigo encesa a la torre del Castellet el 21 de juny 1963 per l'àvia de la Casa Pairal, Margarida Mestre - Grando; amb l'adjuda i la presencia de Joan Iglesis i Josep Deloncle.

P1110270.JPG
P1110346.JPG
histoireduroussillon.free.fr/
Merci Françoise pour la sortie malgré le mauvais temps

17/06/2010

EN PAYS CATALAN

2010 PORT VENDRES.jpg
des retraités en vadrouille !
à PORT-VENDRES
Port-Vendres (en catalan, Portvendres) est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Orientales et la région LanguedocRoussillon Ses habitants sont appelés les Port-Vendrais.
2010 PORT VENDRES1.jpg
2010 PORT VENDRES-1.jpg
2010 PORT VENDRES1-1.jpg
2010 PORT VENDRES1-2.jpg
2010 PORT VENDRES-2.jpg
2010 PORT VENDRES-3.jpg
P1110253.JPG
P1110252.JPG
P1110228.JPG
c'était la semaine dernière
par temps froid, temps de pluie
comme aujourd'hui

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique