logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/06/2010

A PERPIGNAN... LE CASTILLET

Durant la deuxième moitié du XIVe siècle Perpignan décida d'accroître le système de défense de la ville pour contrer les nombreuses menaces extérieures. C'est au Nord que le système précédent  était le plus déficient, aussi a t-il été décidé de changer la porte de la ville qui existait déjà.

Le 10 août 1368 l'Infant Joan d'Arago, Gouverneur Général du Royaume, écrivit au Comte de Barcelone pour fortifier la ville. Les crédits furent fournis par d'une part un impôt supplémentaire, d'autre part par de l'argent fourni exceptionnellement par le commerce de la ville. Un architecte fut nommé pour construire le nouveau système de défense Nord appelé "Castellet Nostra dona", tout était alors en place pour entreprendre les travaux. Il sera rapidement édifié durant le règne de Pere IV d'Aragon (1319/1336/1387), entre 1367 et 1370, et cela malgré l'importance de l'ouvrage et l'énorme quantité de briques à cuire nécessaires à sa construction.

P1110259.JPG

Un siècle plus tard le Roussillon est passé au main des troupes françaises. La population hostile à ce nouveau pouvoir risquait de se soulever à tout moment; aussi pour pallier à cette éventualité Louis XI fit entreprendre des travaux (de 1478 à 1479) pour à la fois surveiller les environs de la ville et l'intérieur de la ville. Ainsi fut surélevé l'escalier principal qui fut au passage surmonté d'un lanterneau caractéristique. Fait significatif, des meurtrières furent percées, et un observateur attentif pourrait encore constater qu'il en fut plus percées côté ville que côté extérieur. L'architecte italien Bonissi, fixé à Montpellier, réalisa les travaux de la Porte Notre-Dame. Tout cela fut inutile, car par le traité de Narbonne, le 2 septembre 1493, le Roussillon fut cédé par Charles VIII à l'Espagne. La charge de "Gouveneur" du Castillet se maintint depuis sa fondation jusqu'au milieu du XVIIe siècle. Elle était confiée à des Capitaines issus de la noblesse locale, au service des régimes successifs : Jean d'Albion (1493), Raphaël d'Albion (1506), Jean d'Arce-Çagarriga (1551), Mathias Oller (XVIe siècle), Barthélemy Gener (XVIe siècle), Ferdinand d'Ortaffa (1603), Jérôme de Hérédia (1810), Gaspard de Tord (1616), Gabriel de Llupia (1620), Raymond Xatmar, Gilbert de Joli (1640) et Dominique Manalt (1651).

P1110261.JPG
P1110268.JPG

En 1659 fut signé le traité de Pyrénées, attribuant définitivement le Roussillon à la France. Toujours hostile à une quelconque souveraineté de la France, les roussillonnais se révoltèrent, mais l'autorité fut la plus forte. Cette période trouble transforma le Castillet en prison où furent jetés, torturés et assassinés de nombreux opposants. En 1697, le bâtiment fut officiellement déclaré prison d'état. Par dessus ces évènements vinrent les guerres de religion, alimentant en hommes ce sinistre bâtiment. Un siècle plus tard, sa vocation n'avait pas changé, servant toujours à emprisonner les victimes de la révolution française

En 1888 seule une partie était resté une prison, le reste servait de "Foyer du Soldat", une sorte de cercle de garnison. Il faillit disparaître lors de la démolition des remparts de Perpignan, mais fut sauvé in-extrémis par les Monuments historiques.

P1110264.JPG

Le Castillet fut construit avec de la brique cuite à qui elle doit cette superbe couleur rouge. Ce matériaux était alors peu utilisé, l'architecte ayant fait un pari risqué. Plus tard, les meurtrières construites par Louis XI furent cernées de granit, faisant comme des tableaux autour d'imaginaires fenêtres.

P1110349.JPG

Pour une longueur de 30 mètres et une largeur de 15, le Castillet a une hauteur de 20 mètres au niveau des terrasses. L'épaisseur des murs va de 3,5 mètres en décroissant jusqu'à 2,5 mètres.

P1110347.JPG

Au sol, la forme du Castillet est ovale côté Ouest et rectangulaire côté Est, la hauteur étant constante. Vers le côté Est la porte Notre-dame fut percée, haute de 5 mètres, composé d'un côté intérieur et un côté extérieur.

Le côté extérieur est composé d'un pont-levis enjambant la Basse (qui à cette époque suivait la muraille Nord et rejoignait la Têt beaucoup plus loin), d'une grille glissant verticalement et d'une porte à double battant alors que le côté intérieur est composé d'une herse coulissant verticalement, et d'une porte à double battant. L'ensemble de ces portes et grilles est toujours en place à l'heure actuelle.

P1110269.JPG

Saviez-vous que le Castillet renferme la flamme du Canigou ? Pour les non-initiés, la flamme du Canigou est celle qui sert à allumer le brasier au sommet du Canigou, le soir de la St Jean. De ce brasier des tisons sont descendus par les différentes vallées pour allumer les feux dans chaque ville et village, où la population se regroupe.

La flamme du Canigou, c'est donc un peu un symbole de la solidarité catalane. Elle se trouve dans une niche de la salle de réception du Castillet, à l'abri derrière une lourde grille. Juste à côté de la grille se trouve une plaque sur laquelle est mentionnée ceci : 

Aqui es conserva la flama del Canigo encesa a la torre del Castellet el 21 de juny 1963 per l'àvia de la Casa Pairal, Margarida Mestre - Grando; amb l'adjuda i la presencia de Joan Iglesis i Josep Deloncle.

P1110270.JPG
P1110346.JPG
histoireduroussillon.free.fr/
Merci Françoise pour la sortie malgré le mauvais temps

17/06/2010

EN PAYS CATALAN

2010 PORT VENDRES.jpg
des retraités en vadrouille !
à PORT-VENDRES
Port-Vendres (en catalan, Portvendres) est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Orientales et la région LanguedocRoussillon Ses habitants sont appelés les Port-Vendrais.
2010 PORT VENDRES1.jpg
2010 PORT VENDRES-1.jpg
2010 PORT VENDRES1-1.jpg
2010 PORT VENDRES1-2.jpg
2010 PORT VENDRES-2.jpg
2010 PORT VENDRES-3.jpg
P1110253.JPG
P1110252.JPG
P1110228.JPG
c'était la semaine dernière
par temps froid, temps de pluie
comme aujourd'hui

16/06/2010

RETOUR AU BERCAIL

Je suis de retour et j'ai eu bien du mal à rentrer dans mon blog..

Il m'en veut de l'avoir laissé tomber.. comme vous les amis ?

*

*

2010 ST-CYPRIEN.jpg

*

 

De SAINT-CYPRIEN Plage

P1110167.JPG
2010 ST CYPRIEN PLAGE-4.jpg
2010 ST CYPRIEN PLAGE-3.jpg

Je suis revenue avec des palmiers

2010 ST-CYPRIEN-3.jpg
P1110414.JPG
P1110361.JPG
2010 ST-CYPRIEN-2.jpg

des pins parasols

P1110196.JPG
P1110359.JPG

2010 ST-CYPRIEN2.jpg

 des lauriers roses, rouges, blancs,

2010 ST-CYPRIEN3.jpg

2010 ST-CYPRIEN4.jpg
P1110393.JPG

 des mûriers-platanes,

P1110357.JPG

 

 quelques cactus,

2010 ST-CYPRIEN1.jpg

 du chèvrefeuille et autres ...

2010 ST-CYPRIEN-1.jpg

 servez-vous !

 2010 ST-CYPRIEN5.jpg

*
*
NOUS AVONS PASSE DE BONS MOMENTS
en agréable compagnie
2010 ST-CYPRIEN-4.jpg
2010 ST CYPRIEN PLAGE.jpg
MALGRE UN TEMPS MITIGE
 QUAND LE CIEL EST BLEU, IL EST BLEU !
2010 ST-CYPRIEN-5.jpg
Joëlle et Bernard, le frèrot de Robert
sont venus nous saluer
*
*
*
Prendre ses petits déj' dehors
avec les roucoulades de ces deux-là tous les matins
ça valait bien les bourdonnements d'abeilles dans les stades en Afrique du Sud
2010 ST CYPRIEN PLAGE-2.jpg
*
*
UN GROS BISOU DE MICHE
A VOUS TOUTES ET TOUS QUI PASSEZ SANS ME VOIR
MAIS QUE JE DEVINE
P1110396.JPG

19/05/2010

BORDEAUX FETE LE CIEL

006.jpg

Mon ami Daniel a souhaité me faire partager quelques belles images

 en survolant et "amerissant" à BORDEAUX.

Il a tout vu, lui. On en verra un peu aussi.

Et vous en verre un peu plus en vous rendant sur ce site

http://picasaweb.google.com/khatonze/LaSecuriteCivileFaitSonShowABordeaux#slideshow/5470694962123266626

023.jpg
036.jpg
018.jpg
022.jpg
038.jpg

19/03/2010

UN ORANGER ... sous la neige à ST CYPRIEN

ST CYP 201028.jpg

Vous l'aviez vu sous le soleil de février

**

*

*Un oranger sur le sol irlandais,
On ne le verra jamais.
Un jour de neige embaumé de lilas,
Jamais on ne le verra.
Qu'est ce que ca peut faire ?
Qu'est ce que ca peut faire ?
Tu dors auprès de moi,
Près de la rivière,
Où notre chaumière
Bat comme un coeur plein de joie.

Un oranger sur le sol irlandais,
On ne le verra jamais.
Mais dans mes bras, quelqu'un d'autre que toi,
Jamais on ne le verra.
Qu'est ce que ca peut faire ?
Qu'est ce que ca peut faire ?
Tu dors auprès de moi.
L'eau de la rivière,
Fleure la bruyère,
Et ton sommeil est à moi.

Un oranger sur le sol irlandais,
On ne le verra jamais.
Un jour de neige embaumé de lilas,
Jamais on ne le verra.
Qu'est ce que ca peut faire ?
Qu'est ce que ca peut faire ?
Toi, mon enfant, tu es là !

*

*

*

UN ORANGER sous la neige A SAINT-CYPRIEN

ça peut se voir

en mars à ST-CYPRIEN

ORANGES ST CYP.jpg
st CYP JOELLE.jpg
Merci pour les jolies photos
Bises à Joëlle et Bernard
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique